Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:30

Autre Iris a touffe et proche du genre

 

-Genre Diète ou African iris

Plante rhizomateuse au nom différent suivant les régions du monde. Ont peu ainsi la trouvé sous l’appellations :

-African iris

-Fortnight Lily

-Morea celui ci du a une confusion avec le genre iridacée Moraea

-Butterfly

Elle est le motif de discorde chez les horticulteurs. En effet ont la trouve sous toute les appellations mentionné plus haut. Les Diète sont native du sud de l’Afrique tropical, sauf une éxépcion Diète Robinsoniana originaire de l’ile Robinson ou Lord Howe Island sur les cotes Australienne. C’est l’un des iridacée les plus primitif. Longtemps considéré comme Moraea le genre en est très proche. Désormais considéré comme un genre d’iris a part entière.

Plante herbacée vivace robuste à rhizomes. Iris forment des touffes ornementale. Les feuilles aciculaire formes de beau éventails, elle sont persistante. Les fleurs sont de courte durée, 2jours. Elles apparaisent sporadiquement des le printemps. La forme des fleurs permet de voir nétement qu’elle forme une sorte de rotation. Les Di7tes sont très utilisée pour l’aménagement paysager.

 

 

Terre : Alcalin, argile, limon, sable, tourbe

Luminosité : Soleil, mie-ombre

Eau : Bien drainé

Division : Septembre

Température : 2°C

 

Elle comprend 6éspèces au feuilles persistances. Les graines sont sombre il conviens de les faire trempé deux à trois jours dans l’eau tiède avant semis afin d’en hâtés la germination. Il croisse dans un milieu ou le sol ne se dessèche pas trop.

 

A) Iris Diétes Bicolor:
 Genre Diète originaire d'Afrique du sud. C'est l'espèce du genre la plus répandue après Iridioides. D’une taille de 50 à 120cm au feuillages raides, coupant à double nervures centrale. Ces fleurs sont jaune pale beurre a large tache brun foncé et apparaissent la deuxième année de plantation. A mettre dans l’eau jusqu’au émergence des racines. Paillage après la plantation, arrosez régulièrement. Culture en pleine terre dans les régions douces, ailleurs en pot mais elle résiste jusqu’à -7.

iris Dietes-bicolor

B) Iris Diétes Butcheriana ou Forst iris:
Genre Diète originaire d'Afrique sud très localisé en sou bois du Zululand. Décrit pour la premiére fois en 1943 elle vie en lisière des forêt de la cote d’Afrique du sud. Fleurs blanche marqué d’orange de 6cm, blanc pur pointillé de jaune. C’est une plante qui peu atteindre 1m au feuilles large. Plante ne supportant pas plus de –70c, à plantée en octobre. Elle recherche l’ombre.

 iris Diétes butcheriana

C) Iris Diétes Flavida:
Genre Diète originaire d'Afrique tropicale orientale et Australe vivant en clairières et lisière de forêt. Découverte en 1967. Plante haute de 50 à 70cm, à floraison sporadique. Fleurs jaune pâle marqué de brun.

iris Diétes flavida 

 

D) Iris Diétes Grandiflora ou Large Wild iris ou Fairy iris ou Groot Wilde iris ou Isiqungasehlati :

Salisbury 1812

Genre Diètes, le nom de Diètes veux dire deux parents : Moraea, iris. Diètes Grandiflora est originaire d’Afrique du sud (Natal), dans les zones côtières du Cap. Plante herbacée, vivace à rhizomes. Elle aime les terrain frai et les sol pauvre, bien drainé, a mie ombre.

Les rhizomes sont plutôt court.

Les feuilles linéaire, red et coriace sont persistante. Elle forme une touffe très fournie qui peu aller jusqu’à 2m de hauteur, en pleine terre ou 95cm en pots.

Les hampes sont pérennes (elles peuvent refleurire, l’année suivante). Elles sont vertical, si certaine tijes ne sont pas ramifiée c’est que la plante est jeune. Il ne faut surtout pas les coupée a la floraison.

Les fleurs de courte durée, se succède durant plusieurs mois. Les fleurs sont aplatie avec 10cm de diamètre de couleur blanche marqué de mauve avec un signal jaune orangé. Elles rappèle les fleurs de Diéte Iridioides La hampe se penche sous le poids des capsules et des plantule qu’elle produits.

Cette espèces est désormais largement disséminée à l’état subspontané, dans tous les inter tropiques. Cultivée pour ces qualité ornemental, dans de nombreux pays, il est utilisée pour l’aménagement et la décoration urbaine. Peu disponible a la vente en Europe.

C’est un Diétes qui résiste au froid jusqu’à –7C°. Les Diètes ne sont pas des plantes que l’ont peu gardée en pleine terre au nord de la Loire. Elle ne supporte pas les températures négative prolongée. Il conviendra donc de les plantée en pots drainée. Des que les température bascule à 0C° rentrée la plante en intérieur, serre froide ou tempérée. Elle supportera très bien un hivers au sec.

Autres fois nommé Moraea, très vite séparé de ce genre. En effet les Moraea ont de vraie bulbe.

C’est peut être le membre le plus primitifs des iridacée, le plus susceptibles d’être proche de la souche ancestrale qui a donné lieu à ces genres. Certainement au cour du Paléogène, Goldblatt.

Chromosomes : 2n=20

iris Diétes grandiflorana 

 

E) Iris Diètes Iridioides ou Catenulata ou Vegata ou Compressa ou Prolongata: Salisbury 1812
    
 Chromosomes : 2n=20

Genre Diètes. Diètes Iridioides est originaire d’une zone géographique qui s’étend du Kenya jusqu’à l’Afrique du sud. Plante herbacée, vivace à rhizomes. Elle aime les terrain frai et les sol pauvre.C’est la plus commune du genre.

Les feuilles linéaire, red et coriace sont persistante. Elle forme une touffe très fournie qui peu aller jusqu’à 2m de hauteur, en pleine terre ou 95cm en pots.

Les hampes sont pérennes (elles peuvent refleurire, l’année suivante), elle poussent a l’horizontal du sol ou droite. Il ne faut surtout pas les coupée a la floraison. Une caractéristique intéressante est que la tige florale se couche et on trouve souvent la fleur bien éloignée de la plante. Ainsi sur un talus, les fleurs sont souvent en contrebas à 60 à100 cm de la plante mère. Des plantules se forment parfois sur les tiges florales, ce qui favorise la colonisation d'un site.

Les fleurs de courte durée, se succède durant plusieurs mois. Les fleurs sont aplatie avec 7cm de diamètre de couleur blanc crème avec un signal jaune sur les chute, et du violet sur la crête. La hampe se penche sous le poids des capsules et des plantule qu’elle produits.

Cette espèces est désormais largement disséminée à l’état subspontané, dans tous les inter tropiques. Peu disponible a la vente en Europe.  Une série d’hybride de l’espèce existe ont les appèles les Oakhurst. Il faut noté que les fleurs sont plus étalés, avec des couleurs plus dynamique (Diètes Irisdioides Oakhurst Lemon Drop’s).

C’est un Diétes qui résiste au froid jusqu’à –7C°. Les Diètes ne sont pas des plantes que l’ont peu gardée en pleine terre au nord de la Loire. Elle ne supporte pas les températures négative prolongée. Il conviendra donc de les plantée en pots drainée. Des que les température bascule à 0C° rentrée la plante en intérieur, serre froide ou tempérée. Elle supportera très bien un hivers au sec.

 Diétes Iridioides vue de dessus

 

 

   F) Iris Robinsoniana:
Genre Diète de l’Iles Lord Howe à l’est de l’Australie. C’est une exception par sont emplacement mais également cette disjonction géographique constitue un mystère. 10000km la sépare de ces congénères Africaines. Robuste elle peu atteindre 2m. Fleurs blanche de 8à 9cm, s’ouvrent à 10h pour se faner le soir même. Elles ce succede sur une tige très ramifiée. Ont la considère comme l’un des Iridacées les plus primitif, les plus rare et la plus chaire du groupe des Diéte. Plante ne supportant pas le froid.
A notée que les graines d’iris Diéte Robinsoniana ont le même aspect que celle de l’iris Pseudacorus.

 iris Diétes robinsoniana

-Genre Néomarica ou Walking iris:


Avec Le Néomarica on peut parler d’iris tropical. Ce sont des plantes rhizomateuses, à la floraison fugaces, mais spectaculaires. Feuillage persistant, dont le port rappelle tout à fait celui d’un iris. Feuilles planes, rhizome vrai tige florale aplatie.

 

On compte plus de 20éspèces de Néomarica (régulièrement de nouvelle stations sont découverte), toutes originaires du Brésil sauf une : Néomarica Variegata présente en Amérique centrale. Certaine sont classé comme Trimezia, d'autre sont des synonyme, n'étant pas des plantes faciles a observée il apparais quelques fois pour la même plante plusieurs classification qui donne lieu a tergiversation. Pour cela nous vous demandons d'être indulgent. Ont peu ainsi trouvée sur de nombreux documents l’iris Néomarica Longifolia, qui n’ai autre que Trimézia Steyermarkii. Pourtant ont peu différenciée les Trimézia et les Néomarica par les tiges. En effet les fleurs de Trimézia se tiennent sur des tiges ronde ou légèrement aplatie. Les vrai Néomarica quand a eux ont des tiges aussi plate que les feuille. Dr Peter Goldblatt du jardin botanique du Missouri a gracieusement aidé a redresser ces identité.nous poursuivons nos recherche.

 

Pour la plupart, leur habitat endémique sont les sous bois de la côte Atlantique « mata atlantica ». C’est une forêt assez claire ou le soleil atteint le sol. Quelque exceptions à relever pour 3 espèces vivant dans les « campos Cerrados » plateau central Brésilien  ce sont les plus délicate de toutes.

L’ensemble du genre est difficile à obtenir en France. Sa rareté et sa culture expliquent cette absence chez les horticulteurs. Les Néomarica doivent, sauf en régions à climat très clément, être cultivées en serre, leur assurant une température de 10°c minimum.

Un sol humeux maintenu humide, à mi-ombre, ne pas excéder avec les arrosages. Si le terrain reste trop longtemps humide, cela peut favoriser le développement de pourritures du rhizome. Donc arrosé que l’or ce que le terrain et sec.

Fleurs de 5 à 10cm de diamètre, éphémère pour la plus part elle ne dure qu’une journée. Après pollinisation, une nouvelle plantule apparaît au niveau de l’endroit ou la fleur avait vu le jour, la tige continue de s’allonger. Le poids de la plantule va faire plier la tige vers le sol. Ainsi la plantule va pouvoir placer ses nouvelles racines à distance de la plante mère. Cette multiplication végétative lui a value un surnom « Walking iris » « iris marcheur ». Autre nom commun anglais « Apostles plant » »plante des apôtre » qui lui vient du fait qu’elle ne fleurit pas tant qu’elle n’a pas au moins 12 feuilles le nombre d’apôtres de Jésus. A noter le Néomarica a des propriété phytothérapeutiques.

Les iris Néomarica ce multiplie facilement, celle ci peu prendre plusieurs forme :

 

-Multiplication par graines :

La germination des graines, est la première. Celle ci serons récolter bien sec. Placé dans l’eau pendant 4jours, d façons a ramollir la coque des semences. Puis la graines serra déposé dans un cotons qui restera humide. Des que le germes pointe, ont placera la graines dans du terreau. N’oubliez pas de saupoudré la surface du pot avec un peu de sable. Pour éviter la fonte du germe.

 

-Multiplication par kekii :

Curieusement les Néomarica ce comporte un peu comme certaines Orchidée. Une excroissance peu ce développé sûr des feuilles et formé un plan. Quand celui ci serra mature la feuille ce courbera pour rechercher le sol. La plante cherchera a repiquer sont plan. Dans ce cas précis placé sous le petit petit hors-jeu un pot de terreau frai et nésité pas a enterré une partie de la feuille, de t-elle façons que le plan paresse émergé du terreaux. Veillé a ce que rien ne vienne bousculé la feuille ou le plan, pour cela placé un pois sur la feuilles. Laissé quelques semaines le temps au plan de formé des racines. Après 4semaines coupée la feuille mère. Le plan serra devenus indépendant de la plante original. Vous disposerai dans d’un nouveau sujet.

Plantation-Neomarica-2.JPG

 

-Multiplication par éclatement du rhizome :

La plus facile des multiplication chez les Néomarica reste la division des rhizomes. Pour ce faire ont dépote la plante et ont romps en plusieurs morceau les racines. Ont rabat un petit peu les feuilles et ont la place dans un pot dont le font serra drainé. La terre qui garnira le pot doit être composer de 2 /5 terreau universel,2/5 terre de jardin, 1/5 de sable. A la surface vous pouvez disposez des petites brisure de marbre calibre 0,4/10. Voilà qui vous ferra une magnifique plante verte prête pour l’hivers.

 Plantation Neomarica 1

Quelques soit le type de multiplication, le Néomarica en Europe doit être planté en pot.

 

Comme site plus haut les Néomarica proviennent des zone Tropical du Brésil. Il faut donc absolument en tenir compte. Même si au sud de la Loir la plante peu passé d’Avril à Octobre de hors ailleurs il faudra la maintenir à l’intérieur. La période la plus difficile pour sont maintiens est de novembre à janvier. En effet durant cette période le Néomarica Européen

-Il a subit une division ou une séparations de ces hors-jeu,

-Les jours diminues,

-Il soufre du refroidissement.

Ces défaillances lui coûte en énergie. Donc des mie octobre ont le placera en serre froide jamais en dessous de 11°C, jamais au dessus de 15°C. On diminuera voir arrêtera les arrosages. En janvier apporter lui de l’engrais, et ont conditionnera la plante a un retour à l’extérieur. Pour ce faire ont l’approchera d’une fenêtre. Ont sortira la plante en après midi, des le mois de mars celons les condition météorologiques. Quand les températures de nuit serrons supérieur à 8°C ont la laissera de hors à mi-ombre. Nous vous conseillons de le cultiver en récipient enterré dans le jardin et à l’intérieur en hiver.

 

Bien que la floraison du Néomarica soit spectaculaire, la plante n’offre pas d’intérêt pour les jardiniers. Trop de travail pour une fleurs peu rentable et éphémère. Mais quelle beauté incroyable !

L’attrait des botanistes et collectionneurs est évident pour toutes les particularités de cette plante. Le marché noir fait de ce végétale l’un des plus cher au monde. Avec le Néomarica ont peu considérait que l’iris est présent sur tout les continents.

 

A)Iris Néomarica Northiana:  

Genre Neomarica originaire du Brésil, état du nord Rio de Janero et paulo. Elle est l’éspèce type du Néomarica, modèle du genre. Autre fois appelé Marica Northiana. Elle ressemble beaucoup en plus robuste à Néomarica Candida.

Hauteur jusqu’à 1,5m, au feuillage robuste. Fleurs de couleur plus claire brun rouille versus pourpre rouge.

 

B)Iris Néomarica Coerulea:
Genre Neomarica originaire du Brésil, des zone semis ombragée des forêt Atlantique. Préfèrent le soleil au heures les plus fraîche de la journée. L’une des plus commercialisé en Europe. A cultiver en Europe de préférence dans une serre chaude. Quand les température extérieur minimum dépassent les 15°c il est possible de les déplacer a l’extérieur.

Hauteur jusqu’à 1m, elle ne maintient pas ces feuilles en hivers. Celle ci rappelle les feuilles de l’iris des marais. C’est l’espèce la plus spectaculaire, avec des fleurs de 10 à 15cm de diamètre. Sépale bleu et pétales à bande centrale blanche veinée transversalement de bleu cobalt. Bien implanté elle forme de fortes touffes et peu devenir envahissante.
iris Neomarica Caerulea

 

C)Iris Néomarica Candida :

Genre Neomarica originaire du sud du Brésil et régions adjacentes d’Argentine et Paraguay. Ont le trouve également dans de nombreuses régions des tropiques Afrique, Asie. Ces le plus connues et le plus commercialisé. Ont le propose souvent comme Gracilis bien qu’il soit très différent.

 Fleurs de 6 à 9cm très odorantes. Sépale blanc pur à base densément maculées de pourpre rougeâtre. Pétales fortement veinés de bleu violet.

 

 

 Iris Candida Neomarica profil

Genre Neomarica originaire du Brésil, des forêt cotiéres.

 

E)Iris Néomarica Caulosa:

Genre Neomarica originaire du Brésil région de Bahia, des forêt cotiéres. L’un des Néomarica les plus robuste.

 

F)Iris Néomarica Eximia :

Genre Néomarica originaire du Brésil, ayant était confondue avec Coerulea espèce proche de Glanca et Rigida. Il produit violet mauve.

 

G)Iris Néomarica Fluminensis :

 Genre Neomarica originaire du Brésil, ont la trouve dans l’agglomération même de Rio, forêt Tijuca d’ou sont nom Flumen-Rio-fleuve. Ce répartit de Bahia a Espiritu Santo. L’un des Néomarica commercialisé en Europe. Espèce robuste a feuilles de 60cm à 1m. Ces fleurs sont des plus spectaculaire, sépale bleu ciel à lilas coupe centrale bariolée de brun panachure sur une bonne part des sépales. De plus ces fleurs sont très odorante.

 

 

H)Iris Néomarica Glauca :

Genre Néomarica originaire du Brésil, cote Atlantique. Très proche des éspèces Rigida et Eximia. Confondu comme Coerulea.

 

I)Iris Néomarica Gracilis :

Genre Néomarica originaire du Brésil, etats de Rio et Sao Paulo. Plante assez peu connue, souvent associé a Candida au qu’elle, elle ne ressemble pas du tout. Feuilles étroites de 50 à 70cm. Tige florale de 60 à 80cm terminée par 3à6 bouquet floraux. Ces fleurs sont assez petite 3cm de couleur blanche.

 

 

J)Iris Néomarica Guttata :

Genre Néomarica originaire du Brésil seul station connue est dans l’état de Sao Paulo. Espèce découverte qu’il y a peu. Fleur à sépales pointillés de lilas sur fond blanc. Plante de petite taille 30à 50cm.

 

 

K)Iris Néomarica Humilis ou Occidentalis ou Vittata :

Genre Néomarica originaire du Brésil avec une des plus vaste aire de répartition de Para jusqu’au Parana, une station répertorier au Vénézuela. Plante délicat. Feuilles pouvant atteindre 80cm. Fleurs de 6cm jaune claire.

 

L)Iris Néomarica Imbricata : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, ont le trouve dans les forêt cotiéres Atlantique. Fleurs crème à discrètes stries violettes sur les pétales et capsule a parois verruqueuses avant maturité.

 

M)Iris Néomarica dit Longifolia attention dans ce cas nous avons a faire à Trimezia Steyermarkii: 

Il sagit d’une confusion d’éspèceGenre. Absente des classifications des Néomarica elle fais partie des espèces que l'ont classe comme Trimezia et que l'ont confond facilement avec une Néomarica (La limite entre les deux genre et peu précise).


 

N)Iris Néomarica Lutea :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres. Très proche de Néomarica Humilis. Fleurs de 6cm jaune clair.

 

O)Iris Néomarica Nitida : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres.

 

P)Iris Néomarica Paradoxa :

Genre Néomarica originaire du Brésil, des savane centrale uniquement dans l’état de Maranhao. C’est l’une des deux éxéption a ne pas vivre en sous bois. C’est égualement la moin connues des Néomarica elle n’a été collectée qu’une seule fois. Cela fait d’elle l’iris le plus rare au monde.

Plante adaptées à des feux hivernaux, grace a des feuilles épaissies et des organes de réserves souterrains, rhizomes cormiformes. Fleurs de couleur jaune de petite taille.

 

Q)Iris Néomarica Portosecurensis :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres. Plante de petite tailles de 20 à 50cm au fleurs jaune canari vif.

 

R)Iris Néomarica Pulchella :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiére. Plante proche de Portosecurensis, de petite taille 20 à 50cm au fleurs jaune canari.

 

S)Iris Néomarica Rigida :

Genre Néomarica originaire du Brésil cote Atlantique. Très proche de l’éspèce Eximia et Glanca, confondu comme Coerulea.

 

T)Iris Néomarica Rotundata :

Genre Néomarica originaire du Brésil forêt assez clair. Fleurs de couleur bleu.

 

U)Iris Néomarica Rupestris : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, des savane centrale. C’est l’une des deux éxéption à vivre dans un biotope très spécial. Uniquement rencontrée dans l’etat MG serra do cipo, en collines rocheuses et sol sableux très pauvre en plein soleil.

Plante adaptées à des feux hivernaux. Rhizomes cormiformes, feuillage étroit de 35cm à 60cm et raide. Fleurs proche de Coerulea bleu violet, ne souvrant qu’en début d’après-midi pour se fâner le soir. Culture difficile en dehors de ses stations d’origine.

 

V)Iris Néomarica Sabinii :

Genre Néomarica originaire du Brésil, état de Bahia, Espiritu Santo et MG en forêt assez claire. Très proche de Néomarica Fluminensis, mais beaucoup plus robuste. D’une hauteur de 70cm à 1,5m. Fleurs d’un beau violet foncé uniforme.

 

W)Iris NéomaricaSilvestris ou Heloisae-mariae :

Genre Néomarica originairedu Brésil des forêt très humide de Rio de Janero et Sao Paulo. Apréci égualementla pleine ombre. Petite plante de 20 à 35cm, les feuilles sont disposées tout au long du rhizome. Fleurs variant du jaune verdatre au violet. Rhizome partiellement aérien et stolonifére rappelant certain Japonica.

 

X)Iris Néomarica Variegata :

Genre Néomarica, originaire d’Amérique centrale, du Méxique au Costa-Rica. Elle est la seul du genre a ne pas étre Brésiliene. Hauteur de 40 à60cm, fleurs de 5à 7cm de diamétre. Fleurs blanc sale à pétales pandutiformes(forme de violon) à épaisse veines violettes. Elle posséde des graines de couleur rouge orangé éxéption chez les Néomarica qui sont chez toute les autres brunes.

 

-Genre Trimézia:

Ce genre ce trouve dans les savane Brésilienne, ce sont des espèces caractérisée par des plantes adaptées à des feux hivernaux, aux qu’elle elles résistent par des organes souterrains. Conssidéraient comme plante éxotique elle sont peu étudié. De nombreuses confusion entre les espèces Néomarica et Trimézia sont a noté, car elles sont très proche. Ont peu ainsi trouvée sur de nombreux documents l’iris Néomarica Longifolia, qui n’ai autre que Trimézia Steyermarkii. Pourtant ont peu différenciée les Trimézia et les Néomarica par les tiges. En effet les fleurs de Trimézia se tiennent sur des tiges ronde ou légèrement aplatie. Les vrai Néomarica quand a eux ont des tiges aussi plate que les feuille. Dr Peter Goldblatt du jardin botanique du Missouri a gracieusement aidé a redresser ces identité.

 

A)Trimézia Martinicensis :

Genre Trimezia originaire du Brésil. Plante d’une belle tenue et très gaie, de 90 à 120cm, de mi-ombre à ombre. Elle fleurit toute l’année, et est facile à cultiver. Fleure de couleur jaune pale, très nombreuses sur les inflorescences. Souvent confondue avec Trimézia Steyermarkii. Pourtant Trimézia Martinicensis a des fleurs plus grandes, moins nombreuses que cette derniére. Important de protégée cette plante des forte gelée en hiver.

 

B)Trimézia Organensis :

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

C)Trimézia Spathala :

Genre Trimezia originaire du Brésil et Argentine. Fleurs de couleur jaune.

 

E)Trimézia Brevicaulis:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

F)Trimézia Exillima:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

G)Trimézia Plicatifolia:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

H)Trimézia Pusilla:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

I)Trimézia Juncifolia:

Genre Trimezia originaire du Brésil (état de Minas Gerais. Plante d’une belle tenus, de 70 à 80cmFleurs de couleur jaune orangé. Trimézia assez difficile à cultiver, il faut le placer dans un pot bien drainé avec du sable et du terraux.

 

J)Trimézia Fistulosa:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

K)Trimézia Truncata:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur violette.

 

L)Triézia Violacea:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur violette.

 

M)Trimezia Steyermarkii connu aussi comme Néomarica Longifolia:

   

Genre Trimezia de la famille des Iridacée. Plante exotique herbacée, à rhizomes court. Trimézia Steyermarkii, est  originaire de régions chaude, plus précisément du Brésil, ont la trouve dans les états de Espiriti Santi, Rio-Janéro et Sao Paulo. Curieusement de nombreuse capitales sud Américaine disposent d'un exemplaire de l’espèce. A Lima ont le trouve même dans certaines résidences. Souvent confondu avec une Néomarica (La limite entre les deux genre et peu précise). Julian Steyermark était un éminent botaniste connu pour son travail sur les plantes du Missouri mais aussi par la suite pour son travail sur les plantes Vénézuéliennes, d’ou le nom de cette plante.

Il faut prendre note des nombreuses confusion entre les Néomarica, et les Trimézia. Trimézia Steyermarkii est souvent nommé a tort comme Néomarica Longifolia, or celui n’existe pas.

 

Trimézia Steyermarkii peu atteindre jusqu’à 1m50 de hauteur. Ses longues feuilles sont plus large que c’elles de ses congénère Trimézia, 2cm à 3cm. Ont peu parlée de plante de mangrove, car ces stations d’origine tolère autant la sécheresse que les inondation.

Les rhizomes sont petit jusqu’à 4cm de long, et aussi peu épais, 2cm, il sont dans le sol à 2cm. Ils ont la même utilité que ces cousin les iris.

 

Les fleures sont nombreuses mais petites de 3 à 4cm, elle dure à peine un jours, mais elles se succède sur plusieurs semaine. Les sépales, sont de couleur jaune, marquer de pourpre noir à leur base. Les pétales sont petit, très orienté vers l’éxtérieur, également de couleur jaune, marquer de pourpre noir à leur base. La plante forment de beau bouquets floraux, et à une très belle tenus d'ensemble.

Dans nos régions les Trimézia ne peuvent supportée l’hivers, elle craint les températures en dessous de 10°C. Il convient donc de la plantée en pots. En période estival il conviendra de la placé à mie-ombre. Il conviendra de la maintenir avec une humidité constante, surtout durant les mois les plus chaud. Ont la placera en hivernage à l’intérieur, en évitant l'eau durant cette période, s’il elle est en serre froide. Attention dans un intérieur  chaud, elle ce comporte comme un bambous donc apport en eau important. Des le printemps ont pourra la remettre de hors même a 8°C de nuit, modifiée l’apport en eau en conséquence. N’oubliée pas que les Trimézia aime les bons apport d humus des février.

 

Dans leurs stations d’origine les touffes de Trimézia Steyermarkii, se répandent dans toute les directions grâces au nombreux hors-jeu que la plante produit. Après la floraisons des plantules apparaissent, et développe des racines. Très vite ce petit plan deviens indépendant. Le pois de ce plans courbe la feuille, celui ci se replante plus loin et crée de nouvelles stations. Ainsi ont l’appèle aussi l’ »iris qui marche » comme les Néomarica.

Iris Longifolia vue de face

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 13:57

 

                                                           d-copie-1.JPG

 

         Le jardin botanique du Grand clos

HPIM0760

 

                                                            

Liste Alphabétique de la colection des Iridacee :

-Iris Alaska setosa

Iris Alaska Setosa groupe

-Iris Albican 10 euros

-Iris Albomarginata

Iris Albican profil 

-Iris Aphylla 

-Iris Arctica Setosa Tripetalae

-Iris Attica

-Iris Aucheri (bulbe) juno

-Iris Bakeriana

-Iris Belacanda Domestica Limniris Chenenses

Iris Belancanda

-Iris Bicolor Diètes

-Iris Biflora

-Iris Brevicaulis

-Iris Bucharica ou Bukhara Juno

Iris Butcharica vue dessus

-Iris Bulleyana Limniris Sibéricae

-Iris Buriensis Commun 2, 10 euros

Iris Buriensis Plicata Commun 2 profil

-Iris Calcarea Oncocyclus

-Iris Caucasica Juno

-Iris Canadensis Setosa

 Iris Canadensis Setosa groupe

-Iris Caruela Neomarica 15 euros

-Iris Candida Néomarica 15 euros

 Iris Candida Neomarica profil

-Iris Cengialti

-Iris Chrysographe Limniris Sibéricae

-Iris Clarkei

-Iris Coelestis Cypella  

-Iris Confusa Japonica Crossiris 6 euros

-Iris Confusa forme violette 10 euros

Iris Confusa dessus

-Iris Cretensis Unguicularis 12 euros

-Iris Cretensis forme Rosea 18 euros

Iris Unguicularis Cretensis 4

-Iris Cristata

-Iris Crocéa Xyridion Spuria

-Iris Cycloglossa Juno Scorpiris 20 euros

-Iris Danfordia Iridiodictium

Iris Danfordia 1

-Iris Delavay

-Iris Dichotoma

-Iris Ensata ou Kaempheri

        *Océant Mist

        *Emotion

        *Loyalty

-Iris Farreri Graminae  

-Iris Flavescens Suaveolens Pagoniris Elatae 10 euros

Iris flavescens1

-Iris Florentina Pagoniris Elatae 10 euros

Iris Florentina profil

-Iris Foetidissima intercon Sparthula

Iris Foetidisima profil

-Iris Forrestii Limniris Sibéricae

-Iris Fulva 

-Iris Fulvala 

-Iris Germanica Pagoniris Elatae

         _Intermédiaire:

          *Early Frost

           *Bel Azur

           *Pharaon Daughter

           *Rare Edition

Iris germanica intermédiaire rare edition 2

           *Shampoo

           *Mistigris

            *Jaune clair

            *Clio

         _Grand:

          *Cendré

          _Geant:

           *Adonis

            *Madeira Belle

iris Germanica geant madeira belle

            *Spartam

            *Flaming Victory

            *Cabaret Royal

            *Patches

            *Song of Norway 

            *Babling Brooken

            *Salonique

            *Tulip Festival

            *Swiss Princess

            *Patina

            *Buffy

            *Sable

            *Victoria Falls

            *Vague à l'Ame

            *Roman Rythme

            *Surprise

            *Queen in Calico

RSCN0900

            *Gondolier

            *Ringo

            *Andalou

            *Feu follet

            *Tomorow Oriental

            *Five star Admiral

            *Loop the Loop

            *Crystal Glitters

            *Havilland

            *Rococo

            _Lilliputs:

             *Hocus Pocus

Iris-Germanica-Lilliputs-Hocus-Pocus-vue-de-dessus.JPG

             *Saphir Gam

HPIM1384

             *Demont

-Iris Giganticaerulea 10 euros

-Iris Gracilipes Monospatha

-Iris Gracilipes Alba Monospatha

-Iris Graeberiana Juno

Iris Graeberiana vue de dessus

-Iris Graminea Xyridion Graminae 8 euros

Iris Gramineae Graminea vue de dessus

-Iris Grandiflora Diètes

-Iris Halophila Xyridion

-Iris Herbertii Cypella

Cypella Herberty vue de dessus 

-Iris Hermodactylus Tubérosus Ginandriris 8 euros

Iris Hermodactilus Tubérosus Profil

-Iris Hexagona 10 euros

-Iris Histrio

Iris Histrio groupe

-Iris Histrioides

Iris Histriodes groupe

-Iris Hoogiana Hexapogon Regelia

iris hoogiana

-Iris Hoogiana Alba Hexapogon Regelia

-Iris Hookeri

Iris Hookerii Setosa vue de dessus

-Iris Humilis

-Iris Hyrcana

Iris Hyrcana profil

-Iris Ibérica Oncocyclus

-Iris Imbricata

-Iris Innominata

-Iris Iridoides Diètes

 Diétes Iridioides vue de dessus

-Iris Japonica Japonica Crosssiris 8 euros

-Iris Katherine Iridodictum

Iris Katherine 2
-Iris Kerneriana Xyridion Graminae

-Iris Korolkowii

-Iris Lactea  8 euros

               *Iris Lactea forme violette 8 euros

                *Iris Lactea Macroftiana

-Iris Lacustris Cristatae
-Iris Laevigata Limniris Laevigatae

         *Rose Queene 10 euros

Iris-Laevigata-Rose-Queene-profil.JPGDSCN0918

-Iris Latifolia

-Iris Lazica Limniris Unguicularis 12 euros

-Iris Leptorhiza Juno Juno

Iris Leptorhiza 2

-Iris Louisiana Limniris Hexagonae ou Louisianae

        Black Gamecock

-Iris Lutescens Pagoniris Pumilae

-Iris Lutescens Pagoniris Pumilae forme jaune 10 euros

Iris Lutescens Chamae profil

-Iris Maackii

-Iris Magnifica Juno

Iris Magnifica profil

-Iris Mariae

-Iris Marsica

-Iris Maritima Xyridion Spuria

Iris Maritima profil

-Iris Mesopotamica 10 euros

-Iris Milesii Crossiris Tectores

Iris Milesii profil

-Iris Monnieri

-Iris Moreae :

        *Spartula 10 euros

        *Simulan

Moraea-Simulans-vue-de-dessus.JPG

-Iris Narbutii  ou « Kara Kaga »Juno

-Iris Nigrican Hexapogon Oncocyclus

-Iris Notha

-Iris Ochreleucat Orientalis Xyridion Spuriae 5 euros

iris Ochreuleuca Profile

-Iris Odaesanensis 30 euros

-Iris Orientalis Xyridion Spuriae 8 euros

Iris Orientalis Isa 3 dessus

-Iris Pallida Mariane Pagoniris Elatae 5 euros

Iris Pallida Mariane profil

-Iris Pallida Aureis Pagoniris Elatae

-Iris Pallida Argenteis Elatae

-Iris Paradoxa Hexapogon Oncocyclus

Iris Oncocyclus Paradoxa profil

-Iris Perrieri

-Iris Pontica 10 euros

-Iris Prismatica

-Iris Pseudacorus Bastardie Limniris Laevigata 5 euros

iris Pseudacorus bastardi profil

-Iris Pseudacorus Alba 10 euros

-Iris Pseudocaucasica

-Iris Pseudocyperus Xyridion Graminea 20 euros

-Iris Pseudopumila Pogoniris Pumilae

-Iris Pumila Pogoniris Pumilae:

           *Bonne Babe

Iris Pumila Bonnie Babe

            *Fashion Lady

            *Ditto

-Iris Reichenbachiana Pogoniris Pumilae

-Iris Réticulata Iridodictium

iris réticulata 4

-Iris Robusta Laevigatae 10 euros

Iris Robusta groupe

-Iris Rosenbachiana

-Iris Ruthenica 10 euros

-Iris Sambucina

-Iris Sanguinea Limniris Sibiricae

iris St ju 2

-Iris Sari Oncocyclus 20 euros

Iris Sari Oncocyclus profil 

-Iris Setosa

-Iris Sibérica Limniris Sibiricae

        *Eggo 5 euros

iris Sibérica Ego1 profil

        *Dreming Spire 4 euros

Iris Sibirica Dreming Spire profil

        *White Swirl 4 euros

iris sibérica blanc2

         *St Ju

-Iris Sintenisii Xyridion Graminea 8 euros

-Iris Sisyrhinchum

-Iris Songarica

-Iris Spuria Xyridion Spuriae

        *Redwood Supréme

        *Cinnabar Red

        *Soleil de Thau

iris spuria cinnabar red 1profil

-Iris Stolonifera Hexapogon Régélia

-Iris Stylosa 10 euros

-Iris Suaveolens Pumilae

-Iris Taochia

-Iris Tectorum Crossiris Tectores 8 euros

Iris Tectorum groupe 2

-Iris Tectorum Alba Crossiris Tectores 8 euros

-Iris Thunbergii

-Iris Tigridia Pavonia

-Iris Unguicularis Unguicularis Limniris Unguicularis 10 euros

-Iris Uniflora

-Iris Varuiegata

-Iris Vartanii

-Iris Versicolor Versicolor Limniris Laevigatae

iris versicolor jean

-Iris Versicolor Lavander Limniriris Laevigatae

-Iris Virginica

Iris Virginica Forrest groupe

-Iris Watti Crossiris Japonica 5euros

-Iris Watti Forme violette Crossiris Japonica 10 euros

Iris Wattii forme bleu profil

-Iris Winogradowii

-Iris Xiphium Hollandica Xiphioide

Iris-hollande-Tingitana-Blanc-vue-de-dessus.JPG

 -Iris Zenaidae Juno

Iris Zenaidae profil

 RSCN0904

Maison 2005

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 12:35

 

Chapitre III les iris bulbeux

 

 

Introduction :

Nous étudierons là les espèces d'iris bulbeux les plus connues. Nous avons voulu étre le plus complet possible et somme ouvert a toute subjections.

 

1)Groupe Iridodictyum:

Les iris du groupe Iridodictyum sont des plante a bulbes de petite taille. Il sont pour la plupart originaires d'Asie Mineure et Caucase. C’est feuilles semble de fine épée qui sorte du sol. Ils fleurissent des la mis janvier, et sont d’un belle effet en groupe. Ce sont les iris à ampoules les plus simple a cultivée. En effet plus rustique que les autres genre, il supporte sans problèmes de basse températures.

 -Multiplication : En Septembre, ont déterrera les bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous conseillions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 8cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers. Pour la plupart un bon châssis serrais l’idéale.

Terre : Riche et sable

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée.

Division : Septembre à Novembre

Température : -16 

 

A) Iris Bakeriana:

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. L’iris Bakeriana est originaire de Turquie, d’Arménie, et du Kurdistan. Fleurs sur hampes de 12 à 20cm de couleur bleu violet crème. C'est une espèce fragile.

 

  

B) Iris Danfordiae: 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Danfordia est originaire de Turquie et du Caucase, il apprécie les sol rocailleux et sable, mais se plaie aussi en prairie et clairière.

Plante herbacée, vivace, rustique à bulbes. Les bulbes sont recouvert d’une enveloppe brune, il font entre 3cm et 4cm. Iris Danfordia est très nain, pas plus de 10cm. Le feuillages tubulé, apparaît en cours de floraison, et ce développe vraiment après la fin des fleurs.

Ces fleurs, géométriques, presque rigide, fleurisse début mars. La fleurs et d’un diamètre de4cm  à 5cm de couleur jaune d’or. Les sépale sont  tacheté de vert sombre ou de noir. Ont peu noté la présence également d’un signale jaune sur fond jaune donc casi invisible, pourtant ont voix bien sont relief. Les pétales sont peu développé, pré ce que absentes.

Il faut bien remarqué que pour avoir une floraison régulière, des bulbes doivent être planté plusieurs années de suite au même endroit. En effet les bulbilles mettent plusieurs année avant d’être mature. Des Danfordia peuvent fleurire alors que vous en avez plantée deux ans avant. Il faut également mentionné que l’ont a pensé a tort longtemps que iris Danfordia était un parent de l’hybride iris Katherine Hodgkin. Après les études chromosomiques de ce dernier, ont a démontre le contraire, de plus il faut prendre en considération que la plupart des iris Danfordia sont stérile.

Chromosome  2n=18

Iris Danfordia 1

 C) Iris Halkis:

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Halkisest originaire de la montagne Halkis en Turquie. Plante herbacée vivace à bulbe, rare. Certains botanistes considèrent iris Halkis, comme une sous espèce de l’iris Réticulata, pourtant il se démarque nettement.

C’est une petite plante fragile qui aime les sols de rocaille, les pentes rocheuses, et les fourrés. Ces stations  se dessèchent complètement en été.

 Les ampoules se présentent sous forme de petite bulbes, revêtues d’un solide réseaux de fibre de couleur brun, très réticulé. .

Les feuilles apparaissent , et continuent leur développement linéaire bien après. Elles sont plutôt longues, environ 25cm, et de couleurs vertes grises. L’iris Halkis est beaucoup plus petit que l’iris Reticulata, se qui le place parmis les miniatures.

La hampe est très petite, entre 10cm et 15cm de hauteur. Les charmantes fleurs bleu violette de 4cm de diamètre à 6cm, s’épanouissent très tôt, début mars. Les pétales et les stigmates sont bleu, à bleu ciel. Le manche, est bleu, et les sépales vont du bleu à violet foncé. Un joli signal jaune est visible sur les chutes, créant une ligne médiane. La fleur en forme d’étoile est aussi fine que celle de l’iris Histriodes, aussi délicate. Chaque plante ne fourni qu’une seule inflorescence, qui peut durer une semaine si elle est protégée. Iris Halkis, fait parti des plus rustiques du groupe des Iridodictyum. Toutefois nous vous conseillons de le protéger des limaces. Se n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. C’est un iris qui pourra sans problème vivre au jardin, il faudra qu’il soit bien exposé au soleil, et surtout bien drainé.

Prenez garde des limaces et des rongeurs.

Iris extrêmement rare, il arrive tout doucement sur le marché. Nous le conseillons non seulement aux collectionneurs, mais aussi aux particuliers.

Chromosomes: 2n=20 

Iris Halkis groupe

 

D) Iris Histrio: 

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Histrio, est originaire du sud de la Turquie (Gaziantep), Syrie, Liban, et Israël (Golan, Galilée)

Plante herbacée vivace à bulbe, rare. 

Elle aime les sols de rocailleux, les pantes rocheuse, et les fourrées entre 500m et 1200m d’altitude. Ces stations  se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 10cm, ce qui le place parmis les miniatures. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante, et la fleur semble être déposé sur le sol. Les fleurs de 3cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. Elle vont du bleu ciel au bleu ardoise. Le sépale est soupoudré de bleu plus foncé et blanc, avec un signal bien marqué jaune. La fleurs est plus fines que celle iris Histriodes, plus délicate aussi, avec un volumes de 4cm à 6cm. Chaque plante ne fournie qu’une seul sujet qui peu durée une semaine si elle est protégée. Iris Histrio, fais partit avec iris Histriodes, iris Réticulata et iris Danfordia des plus rustique du groupe des Iridodictyum. Toute fois nous vous conseillions de le protégée de la neige, et des limaces. Ce n’ai pas une plante ornemental, elle est utilisé le plus souvent en rocaille comme un Crocus. Iris Histrio est rarement proposée a la vente, pourtant depuis quelques année ont la trouve en petit pots prêt a fleurir.

Ont note une variété encore plus rare au sépale plus marquée, vie en Turquie dans la province de Aintab, d’où sont nom de iris Histrio Aintabensis

 L’iris Histrio a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois.   

    Chromosome  2n=20
Iris-Histrio-groupe.JPG

 

    E) Iris Histriodes: 

 

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. Iris Histrioides est originaire de Turquie, ou ont le trouve jusqu’à plus de 1500m d’altitude. C’est une espèce rare dans son milieu d’origine, elle aime les zone rocailleuse et sabloneuse de montagnes. Plante herbacée vivace à bulbe. Sont nom viens de sa ressemblance avec iris Histrio, qui est plus fins et plus bleu. Elle aime les sols de rocailleux qui se dessèchent complètement en été..

 C’est une plante miniature aux bulbes persistant, qui donne tout sont effet en groupe. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 10cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante. Les fleurs de 6cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, courant février. Elle vont du bleu au violet, le sépale porte un signal bien marqué jaune, agrémenté de petites taches noir. De chaque coter de ce signal une marque blanche cour, celle-ci et irrégulièrement pointillé de bleu. La fleurs a une belle tenus , elle est plus volumineuse que celle d’Histrio. Chaque plante ne fournie qu’une seul fleurs qui peu durée une semaine si elle est protégée. Peu rustique comme tout les  elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid le givre et la neige n’est pas un problème pour cette plante, elle perce la neige et contraste avec le temps monotone de fin d’hivers. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ iris Histrioides a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. Il existe de nombreux hybrides d’iris Histrioides, dont une variété également originaire de Turquie, du nom d’iris Histrioides Sophenensis, beaucoup plus bleu.  

Chromosome  2n=16 

Iris-Histriodes-groupe.JPG 

    F)Iris katherine:

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Si nous distinguons ce sujet comme espèce c’est qu’il présente des différences marquées avec ces parents. Il s’agit d’un hybride d’Iris iris Winogradowii et d’iris Histroides. Il a était crée par un jardinier Anglais du nom de EB Anderson dans les année 1950. La plante pris le nom de l’épouse d’un de ces amis, nous somme déjà en plein ramant. Suite a un concours de circonstance ont a crue longtemps que les parents étaient iris Danfordia et iris Histrioides « Mathew et Johnson, revus : Le Jardin n°115 1990 ». Iris Danfordia est le plus souvent stérile, de plus sont chromosomes est de 2n=18, il est donc difficile de le mettre comme parent d’un iris possèdent 2n=16. Ce n’ai pas le cas de iris Winogradowii et iris Histroides qui disposent eux du même nombre de chromosomes 2n=16 Il est beaucoup plus résistant que ces derniers. Plante herbacé vivace rustique à bulbe.

Elle aime les sols de rocailleux, les pantes rocheuse, mais se plaira aussi au milieu du jardin. Comme tout les autres Iridodictyum, il se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent avant la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 15cm. C’est un iris qui se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes font 10cm, et porte un seul sujet, qui peu durée une semaine .

Les fleurs de 5cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. La fleur vas du blanc créme au bleu ciel, elle est veinés de bleu. Le sépale est saupoudré de bleu tout comme le long signal jaune. Les couleur varie progressivement au fur et a mesure que la fleur vieillie.

Ce n’ai pas une plante ornemental, elle est utilisé le plus souvent en rocaille comme un Crocus. C’est l’iris du groupe le plus proposé a la vente, en  pots prêt a fleurir.

 C’est l’iris Iridodictyum qui est le plus rustique, il peu résiste a la neige, et au froid et ceux même fleuris. L’iris Katherine a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. 

Chromosome  2n=16 

Iris Katherine 2

 

    G)Iris Kyrcana ou Hyrcana:

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Hyrcana est originaire des zone tempérées d’Asie occidental, Iran, Azerbajan. C’est une espèce rare dans son milieu d’origine, mais c’est aussi l’uns des plus petit iris proposé a la vente. On ne trouve que quelques stations, dans les montagnes le long de la mer Caspienne. Plante herbacée vivace à bulbe. Certain la considère comme une sous espèces de iris Réticulata, elle offre pourtant bien des différences. Elle aime les sols de rocailleux qui se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 3cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante, et la fleur semble être déposé sur le sol. Les fleurs de 3cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, courant février. Elle vont du bleu foncé au violet, le sépale porte un signal bien marqué orangé. La fleurs est bien plus petite que celle des iris Réticulata, elle est vraiment miniature et peu passé inaperçue. Chaque plante ne fournie qu’une seul fleurs qui peu durée une semaine si elle est protégée. Peu rustique comme tout les  elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid n’est pas un problème pour cette plante, à condition qu’elle soit au sec, ce qui ne favorise pas sont développement. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ iris Hyrcana a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois.

Chromosome  2n=20 

Iris-Hyrcana-profil.JPG

 

 H) Iris Pamphylica: Charlson Hedge 1961 

 

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Pamphylica est originaire de Turquie (Mont Taurus et Antalya). Plante herbacée vivace à bulbes. Ces un iris peu courant, protégée et rare. Ont connaît que peu de choses sûr l’iris Pamphylica, car c’est une plante découverte que résament en 1961. Ces stations ce trouve entre 700m et 900m ‘altitude. C’est une plante qui aime la rocailles, dont les stations sont vraiment localisés et peu nombreuses.

Les bulbes sont minces et long, très similaire au iris Réticulata. De nombreuses racines quittent le bulbe et encre la plante au sol.

Les feuilles apparaissent au printemps, fin mars. Elles sont finent linéaires et peu nombreuses. Elles poursuivent pourtant leur croissance bien après la floraison, et peuvent atteindre jusqu’à 55cm. Soi dit en passant complètement éxéptionnel pour une espèce de la série Iridodictyum.

La fleur s’épanouis sûr une hampe de 10cm à 20cm de haut. Se qui fait de l’iris Pamphylica le plus grand des Iridodictyum après Hermodactylus Tuberosus. De belle présentation, l’architecture de la fleurs est compliqué, et fines comme ciselé. Avec 6cm de diamètre la fleur forme une étoile. Les sépales parte sur des thon violet à mauve. Un petit signal jaune est visible. Les pétales son de couleur plus clair. A noté la présence d’une petite crête sur cette espèce. La fleur de l’iris Pamphylica à des coloris surprenant, mais également, relevée sa délicate odeur.

Iris Pamphylica a du male à supporter e long périodes ‘humidité et froid intense. Il na pas du tout la même solidité et rusticité que les autres espèces de la série. Il sera donc assez difficile de le maintenir au jardin. Nous vous conseillions une culture en châssis ou en pots. C’est un iris délicat, et très difficile à trouver sûr le marcher.

Chromosomes  2n=20

 

  I) Iris Réticulata: Marschall von Bierberstein 

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Réticulata a une vaste aire de répartition, Turquie, Irak du nord, l’Iran et plus largement du Caucase, c'est un iris de rocaille. Plante herbacée vivace à bulbes, rare. Il se plait, dans des terrains bien drainés, au soleil abondant. Il peut même apparaître pendant les neiges.

Elle aime les sols rocailleux, les pentes rocheuses, et les fourrés entre 500m et 1200m d’altitude. Ces stations  se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistants. Les ampoules se présentent sous forme de petites bulbes, revêtues d’un solide réseau de fibre de couleur brun, très réticulé. .

Les feuilles apparaissent avant la floraison, de couleur grise verte elles ont une forme carré. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

Les hampes sont très petites, entre 10cm et 15cm de hauteur, se qui la place parmis les miniatures. Les charmantes fleurs violettes de 4cm de diamètre à 6cm, s’épanouissent très tôt, début mars. Elle vont du bleu foncé au violet, avec une raie médiane jaune sur le sépale. Le signal est encadré de blanc. La fleur en forme d’étoile est aussi fine que celle iris Histriodes, aussi délicate aussi. Chaque plante ne fournie qu’une seul inflorescence, qui peut durer une semaine si elle est protégée. Iris Réticulata, fais parti avec iris Histriodes, iris Histrio et iris Danfordia des plus rustique du groupe des Iridodictyum. Toutefois nous vous conseillons de le protéger des limaces. Ce n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. Iris Réticulata est souvent proposé à la vente. On le trouve sous forme de bulbes, et aussi en petit pots prêt à fleurir.

L’iris Réticulata a été très tôt largement cultiver ce qui a créé de nombreuses variétés, hybrides naturels, ou non. C’est une plante très commercialisée.

 L’iris Réticulata a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois, mais il supportera les pluies d’été sans problémes.

Chromosomes  2n=20

iris réticulata 4

 

-Sous espèce Réticulata gris:

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. Originaire de Turquie et du Caucase, c'est un iris de rocaille. Il se présente sous forme de petits bulbes fortement réticulé qui se multiplient vite. Fleur en étoiles de 15cm, de couleur gris-violet sombre à raie médiane jaune pâle sur les sépales. Floraison entre décembre et début mars. Ses fleurs sont très odorantes, senteur douce et épicée. Assez difficile à maintenir au jardin. A placer en terrain rocailleux bien drainé préfèré la culture en serre.

 

    J)  Iris Vartinii ou Vartan ou Vartani: Foster 1885
Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Vartanii est  originaire d’Israël. Ces stations sont localisé dans les crêtes de montagnes de Galilée. Il était très abondant autour de Nazareth, mais il est en recule depuis ces 10derniéres années. C’est aujourd’hui devenus une plante sauvage rare et protégée. Iris Vartanii est une plante herbacée vivace à bulbe. Le nom de cette iris viens du docteur Kaloust Vartan de Nazareth, un bien faiseur qui mérite cette hommage. Il s’agit de l’Iridodictyum le plus délicat. Ont trouve ces stations en rocailles et brûlée par le soleil. Comme vous l’avez relevée, nous ne l’avons pas noté comme rustique, contrairement au autres Iridodictyum. En effet c’est la moins résistante du groupe au froid. Il conviendra donc de la ménagée en hivers.

Les ampoules sont similaire au autres espèces du groupe, mais ne tolère pas trop d’humidité.

Les fleurs apparaissent généralement entre décembre et janvier, avant les feuilles.

Iris Vartanii est de petite taille environs 10cm. De couleur bleu ciel, avec de jolie signal jaune sûr les chute. La particularité de cette espèces, sont les crête beaucoup plus prononcé. Il faut relevée le parfum agréable que dégage la fleurs.

Les feuilles sont linéaire et se développe en cours de floraison, puis dépérisse en été. C’est un iris qui a besoin d’une cuisson estival, pendant cette période il disparais complètement.

Ont trouve une variété de couleur blanche qui est nommé iris Vartanii Alba.

Malgré sa fragilité c’est une plante qui ne présente pas autant de difficulté que les iris Juno. Nous la conseillions a tous car mise a part les limaces elle ne craint qu’un défaut de plantation. Iris Vartanii est peu proposé a la vente donc si vous le trouvez faite vous plaisir.

Chromosomes  2n=20

 

 K) Iris Winogradowii ou Vinogradov : Alexander Fomin Wasiljewitsch 1924: 

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Winogradowii est originaire d’une seule montagne Lomtismta, dans le Caucase en République de Géorgie. Il s’agit d’une espèce rare, ces stations sont de moins en moins visibles. Cultivée depuis 1978, est réintroduite dans sont milieu d’origine.

Plante herbacée vivace rustique à bulbe.

Elle aime les sols rocailleux, les pentes rocheuses. Comme tout les autres Iridodictyum, ils se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revêtues d’un solide réseau de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent avant la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 8cm. C’est un iris qui se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes font 5cm, et portent un seul sujet, qui peu durer une semaine .

Les fleurs de 5cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. La fleur est de couleur jaune pastél crème elle est  saupoudrée sur les sépales de petites marques vertes voir noires. Un signal de couleur jaune remplace la barbe. Les couleurs varient progressivement au fur et à mesure que la fleur vieillie, vers du jaune très clair. En plus d’être élégante, l’iris Winogradowii est très parfumée.

Ce n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. On trouve que deux variétés, le type jaune pâle, et le blanc nommé iris Winogradowii Alba.

Iris Winogradowii et iris Histroides, sont les parents d’iris Katherine Hodgkin. Iris Winogradowii  est aussi parent de «  Frank Elder, Poly, Sheila Ann Germaney ». Iris Winogradowii bien que supérieur a iris Danfordia, par sa longévité, est très rarement proposé à la vente. Pour cela nous vous conseillons de le protéger en hiver.

Chromosomes  2n=16 

 

    L)Iris Zagrica: Brian Mathew et Mehedi Zarrei 2009
Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Zagrica est une espèce sauvage très localisé, dans les montagnes des Mont Zagros en Iran. Régions difficile d’accès, ce qui a préservée longtemps cette espèces. Ces stations sont rare et seul un prélèvement a permit de le mettre en culture.

Plante herbacée, vivace, rustique à bulbes. Iris Zagrica aime les terrains rocailleux exposé au soleil.

Les bulbes sont recouvert d’une enveloppe brune, il font entre 3cm et 4cm. Il sont typique du groupe.

Iris Zagrica est très nain, pas plus de 10cm. Le feuillages tubulé, apparaît en cours de floraison, et ce développe vraiment après la fin des fleurs.

Ces fleurs, géométriques, presque rigide, fleurisse début mars. Les pétales sont bleu pâle a clair, les stigmates, bleu également. Les chutes sont pourpre avec un jolie signal orangé. La particularité de cette fleurs est sont pédoncule long et un tube court. D’ Une bonne tenus, les fleurs font tout leurs effets en groupe, de plus elle sont agréablement parfumé. Les feuilles disparaissent complètement pendant la période estival, qu’il faut respecte, par une dormance.

Aucun prédateurs si se n’ai les limaces qu’il faudra tenir éloigné. C’est une plante qu’il est indispensable de tenir drainé. Peut proposé a la vente, iris Zagrica est recommandez a tout les amateur.

Chromosomes 2n=20 

 

2)Genre Monolepis:

Il se distingue par de petit bulbes recouverts d’une épaisse tunique réticulée.

 

A)Iris KalpaKowskiana ou Kolpakowskiana : Regel Trudy 1877:

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum série monolepis. Iris Kolpakowskiana est originaire d’Asie centrale (Turkestan, et montagnes du Tienshan). Plante herbacée, vivace, rustique à bulbe. C’est un iris sauvage, et rare, qui pousse sûr des flans de montagnes caillouteux jusqu’à 3000m d’altitude.

 

Les bulbes sont enrobé dans un filet d’écorce. Petit ils sont très proche des autres bulbes de la série.

 

Les feuilles linéaires sont verte foncé. Peu nombreuses, pas plus de 3 par plante, elles sont étroite et canalisé. La plantes peu mesuré jusqu’à 25cm, alors que la hampes pas plus de 12cm. Cela classe iris Kolpakowskiana, parmis les plus grandes espèce de la série.

 

Les fleurs de 6cm de diamètre, s’épanouissent de fin février à début mars, et ceux malgré la neige. L’inflorescences, et de couleur bleu lilas, les crêtes sont jaune orangé. Les sépale, bleu mauve profond, porte un jolie signal jaune voir noir encadré de blanc.

 

Il faut noté que comme d’autre espèces de la série, l’iris Kolpakowskiana, peu ne pas fleurire d’une année sûr l’autre, ceu-ci afin de ce régénérer. Cette iris est curieux par sa forme ou il se rapproche des Xiphium, et de l’iris Hermodactylus.

 

Il a besoin comme de nombreux iris d’une cuisson estival. Pendant cette période il disparaîtra complètement.

 

Iris Kolpakowskiana fus collecté, pour la première fois dans le Kyrgystan. Classé pendant quelques temps comme un Juno Scorpiris, il est aujourd’hui placé chez les Iridodictyum.

 

Iris Kolpakoskiana, n’ai pas vraiment sensible au froid, mais il est important que le bulbes soit drainée et que l’humidité ne s’instale pas dans les racines. Donc du sable devra être incorporé dans le sol.

 

Iris Kolpakowskiana, est une plante sauvage qui n’ai pas cultivée. Il vous sera donc difficile dans obtenir à la vente. Ce sera un iris à destination des collectionneurs.

Chromosomes : 2n=20  

 

B)Iris Winkleri:

Genre Monolepis, originaire du Turkestan, fleurs apparaisant en février.

 

3)Genre Xiphioide ou Xiphium:

L'espèce de base Xiphioide à l'état sauvage, est protégé en France, il ont peut être même disparu.

 -Multiplication : En Septembre, ont déterrera les bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous concilions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 15cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers. Pour la plupart un bon châssis serrais l’idéale.

Terre : Riche et sable

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée, sec absolue des la fin de la floraison

Division : Septembre à Novembre

Température :

 

A)Iris Boissieri:
 Genre Xiphioide. Originaire des régions montagneuses du Nord du Portugal. Iris introuvable. Extrêmement rare. Hampes de 30 à 40cm avec un ou deux boutons. Fleur pourpre veinée de rouge. Elle s’épanouit en juin. C'est le seul iris à bulbe à avoir une barbe.

iris-Boissieri2.jpg

 

B)Iris Filifolia ou Filifolium:
Genre Xiphioide. Originaire d'Afrique du Nord et du Sud de l’Espagne. Cet une plante qui a du mal a résister aux hivers froids. Ses fleurs sont rouge bordeaux sur des hampes de 45cm. Peu rustique sauf peut être au Sud de la Loire, ou ont peut le mettre en pleine terre.

iris-Filifolia.jpg

 

C)Iris Juncaa ou Junceum ou Mounsir ou Imberbis ou Kakouk :
Genre Xiphioide. Cette plante est originaire d'Afrique Septentionale et ne se trouvera ni sur les plages occidentales de l'Europe, ni dans l'Italie méridionale. On la trouvait facilement près de la gare d'Adelia en Algérie. Curieusement elle était présente en Corse et en Sardaigne aux environs de Gènes. Il devient plus rare d'en voir aujourd'hui. Cet iris vit dans les broussailles. Il fleurit entre mars et mai. Introuvable dans le commerce. Son bulbe est comestible. Fleur jaune très parfumée sur hampe de 50 cm. 

 

D) Iris Latifolia ou d'Angleterre ou Anglica:

Genre Xiphioide. Originaire d'une espèce des Pyrénées. Hampes de 60cm portant deux et quelque fois trois fleurs. Celle-ci sont dans les tons bleu,  souvent bleu pourpre ou blanc mais jamais jaune. La floraison se situe aux mois de juin-juilet. Cette espèce rustique en sol plutôt acide, supportera sans problème la pleine terre. Peut également être cultivée en pot. Très prisée en fleur coupée.

-Multiplication : Ont déterrera le bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous concilions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 15cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers.

Iris-Latifolia.jpg

 

E) Iris Lusitanica ou Lusitanicum ou Vulgaris ou Vulgare ou d’Espagne ou Taitii: Ker-Gawl 1803 

 

Groupe Xiphioide. Iris Lusitanica est originaire de la péninsule Ibérique, Espagne et centre du Portugal (Coimbra). C’est l’espèce Lusitaniens endémiques. Plante herbacée, vivace, rustique, à bulbes.

Iris Lusitanica vie dans les collines rocheuses, rocailles, piérrades et garrigues.

Le bulbe évolue à 10cm dans le sol. Ces ampoules sont ovoïdes, garnient d’une tunique fibreuse.

Les feuilles de couleur vertes grisâtres, commencent leur croissance au printemps. Elles sont herbacées, linéaires rigides et peu nombreuses. Elles sont étroites à peine 1cm de large et forment des épées. La croissance des feuilles débute tôt. Il est donc conseillé de planter iris Lusitanica, tard en novembre. La végétation pourrait être brûlée par le gèl. Les feuilles disparaissent complètement en période estivale.

Les hampes florales de 50cm à 80cm, porte 1 à 2 fleurs. Celles-ci s’épanouissent début mai.

Les fleurs s’épanouissent entre juin et juillet. De couleur complètement jaune d’or, c’est se qui fait la particularité de cette espèce. En effet contrairement aux autres espèces Xiphium plutôt violette, elle est la seule de ces espèces à être jaune. Les sépales sont fortement réticulés et les stigmates couvrent entièrement le manche étroit. Un signal orangé est disposé sur la chute. Iris Lusitanica est inodore.

Il fut très tôt cultivé 1843, et introduit dans les jardins. Iris Lusitanica est à l’origine de toutes les colorations jaunes des hybrides de Hollandes. Le bulbe de l’iris Lusitanica est conssomé au Portugal sous le nom de Nozelhas. C’est une espèce aujourd’hui rare, et ces stations d’origines ont fortement reculées. De plus c’est une plante que l’on trouve de moins en moins à la vente.

Elle craint les viroses du à des gelées impromptues. Pour cela le germe doit être couvert de sable, voir buté la plante avant la fin des gelées. C’est surtout un excès d’humidité en période estivale qui entraîne la mort de la plante donc maintenir au sec.

Chromosomes :  2n=34    

iris-lusitanica.jpg

 

F) Iris Revoluta ou Colasente:

Genre Xiphioide. Originaire d’Italie, plante rare en voix d’extinction.

 

 

G) Iris Serotina ou Serotinum:

Genre Xiphioide. Originaire de la péninsule Ibérique. En milieu aride uniquement. Ses fleurs fleurissent au mois  Août. Fleurs de petite taille sur grandes hampes. Espèces en voix d’extinction.

Iris-Serotina2.jpg

 

H)Iris Tingitana ou Fontanesii ces hybride sont les Iris dit de Hollande: 

Genre Xiphioide. Originaire du Maroc. Il est à l’origine de la plupart des iris dits de Hollande où ils furent hybridés et exploités. Teintes variées, hampes de 40cm à 60cm. Très prisée non seulement pour leurs fleurs odorantes, leurs extraordinaire structure, mais aussi pour la durée de vie de la fleur. En effet celle-ci est bien plus stable que celle du Germanica. Feuilles en forme de carène plus longues que les tige. Ces bulbes peuvent passé la mauvaise saison au jardin.

     Iris hollande Tingitana Blanc vue de dessus

 

  

4)Genre Juno

Ces iris a bulbes sont pourvu de forte racines nourricières. D’origine pour la plupart des zone d’Asie centrale.

 

-Scorpiris :

 

A) Iris Albomarginata:

Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale. Feulles herbacée de 20cm à 30cm.  Fleurs unique sur hampes de 30cm. C’est une plante médicinale a culture difficile. Attendre que les feuilles soit séche avant de tailler la plante.
   

B) Iris Aucheri:
Genre Juno Scorpiris, iris Aucheri est originaire de Turquie, Syrie et Irak. En culture le protégé en hivers. D'une hauteur de 25cm l'iris Aucheri peut avoir jusqu'à 6fleurs par hampes.

 

C) Iris Bucharica:

Genre Juno Scorpiris, iris Bucharica à des fleurs au style volumineux a crête blanc crème. C'est fleurs ont de forte taches jaune sur les sépales. Ces hampes sont de 50cm elle peuvent porter jusqu'à 7fleurs. Iris Bulcharica fleuri en avril mai. Cultivé en bonne conditions il forme de fortes touffes. dégage un léger parfum.

     Iris Butcharica vue dessus

 

D) Iris Persica ou Bolleona ou Issica ou Sieheana : Linné 1753 :

   

Groupe Juno série Scorpiris. Iris Persica est originaire d’Asie Mineur, du sud de la Turquie, nord de la Syrie et nord de l’Irak. Plante herbacée vivace à bulbe. Iris Persica est extrêmement rare, protégé par la lois sur la conservation de la nature du 1er février 2001. C’est un petite iris d’a peine 6cm à 10cm. Ces statons se trouve en rocaille au sol sableux et ensoleillé.

Les bulbes de l’iris Persica, sont dignes de la série belle ampoules du qu’elle parte des racines secondaires charnues. Celle-ci sont extrêmement fragiles et leurs disparitions peut entraîné la mort de la plante. Remarqué qu’une légère enveloppe brune enlace les ampoules.

Les feuilles sont caduque, de couleur vert brillants, comme vernis. Comme nous vous le signalions plus haut c’est une espèce naine du groupe des Juno pas plus de 12cm. Il faut noté la curieuse disposition des feuilles de Juno qui rappèle celle du Maiis. On peu dire qu’elles sont lancéolé. Attention les feuilles ne se développe vraiment qu’après la floraison, ce qui est surprenant pour un iris de cette série.

Les fleurs s’épanouissent entre février et mars. Elles sont assez polymorphe. Les couleurs vont du violet, jaunâtre au lavande. Elles donneront tous leurs effets en groupe, ou ont remarquera leurs intérêt ornemental. Il faut surtout noté l’agréable parfum de ces inflorescences.

Iris Persica fut cultivée pour ces fleurs, mais très vite, sa culture fut abandonné au profit d’autre Juno, plus vigoureux. Aujourd’hui iris Persica est une plante rare et peu connue des amateurs. De plus comme de nombreux Juno sa culture est délicat. La plante à besoin d’une cuisson estivale, ou l’eau doit être absolument absent. L’hivers le froid peu entraîné le gèle des feuilles et le cas échéant la mort de la plante. La serre froide sera donc indispensable pour la culture de l’iris Persica.

Malgré ces difficultés de culture, elle est très rechercher par les collectionneurs car elle est menacée et protégée.

 Iris Persica est absent à la vente, et difficile à trouvée.

Chromosomes : 2n=20  

 

 

 

 E) Iris Caucasica:

Genre Juno Scorpiris, originaire du Caucase à l’iran. Cest un iris nain à fleurs jaune pâle au vert, peu nombreuse. Assez rustique. Deux sous espèces:

-iris Caucasica Major jaune pâle.

-iris Caucasica Kharput fleur jaune vert.

 

F) Iris Cycloglassa: Per Erland Wendelbo 1959
 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Cycloglossa est originaire de l’ouest de l’Afghanistan, sa station d’origine se trouve plus précisément près d’Herat. Elle n’existe plus dans la nature, ou elle est considéré comme disparu. Ont trouve ces stations en prairie humide, et oui, il supporte l’eau. Plante herbacée vivace, rustique à bulbe. Considéré comme le meilleur des Juno, c’est l’une des rare espèce de ce groupe a toléré l’eau.

Les racines de l’iris Cycloglossa sont constituée de bulbes disposant d’importante réserve, sous forme de racine charnue secondaire. Celle si sont très fragiles. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation trop humide durant l’hivers.

Les feuilles lancéolée ressemble a des plans de mais. Brillante elles atteignes les 50cm.

Les fleurs apparaissent au milieu de ces feuilles. Contrairement au autres espèces du groupe, l’iris Cycloglossa a une floraison tardive en juin. Les fleurs vont du bleu au violet, elles sont grande et imposante. La structure des fleurs et proche des iris Hollandica. Les chutes arbores un signal jaune, encadré de blanc. Les pétales sont semi dressé. La fleurs est parfumée et elle est vraiment ornemental.

Considéré comme le Juno le plus facile a cultivée, il conviendra de le plantée en position drainée. La plante aime le sable et le soleil, une cuisson estival est souhaité. Iris Cycloglossa fut largement cultivée. Avec de nombreuses variétés. La plupart des plans disponible a la vente proviennent du dernier prélèvement effectué dans sa station d’origine, par Hedge et Ekberg en 1969.

Chromosomes : 2n=28

 

G) Iris Graeberiana: Van Tubergen et Sealy 1950 

 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Graeberiana est originaire d’Asie centrale, Turkestan, Russie. Plante herbacée vivace à bulbe. Ont trouve les stations de l’iris Graeberiana, dans des pentes pierreuses et en rocaille ensoleillé, ou la sécheresse domine la période estival. L’iris Graeberiana fut recueilli par Paul Graeber, dans le centre de la Russie Asiatique. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation humide durant l’hivers.

Les bulbes de l’iris Graeberiana, porte d’importante racines secondaire charnus. Au nombre de trois, elles sont très fragile.

Les feuilles sont lancéolé, caduque. De couleur vert grisâtre, elles sont brillante, et apparaissent début mars. D’une hauteur de 40cm, elle ce déploie sur 20cm de large.

Les fleurs s’épanouissent entre mars et avril, elle ce succède durant quelques semaine. Nombreuses les fleurs sont disposé à l’aisselle des feuilles. De couleur bleu violet à lavande, les chute sont veinés de blanc autour de la crête, et marqué par un signal jaune, en relief. Ce sont de grand sujet au fleurs gracieuse, et de belle tenus.

Iris Graeberiana, est très proche de l’iris Albomarginata, dont il diffère sensiblement. Mais c’est avec une autre espèces, iris Zénaidae, découverte dans les montagnes de Tien Shan, qu’il fut , et qu’il est encore confondu. Cette espèce est elle aussi très semblable, et cause de nombreuses discorde entre les botanistes. Il faut rajoutée que l’ont compte de nombreux hybridogéna de l’iris Graeberiana, dont des forme blanche. C’est un iris qui se prête bien à l’hybridation :

-Iris Graeberiana Automne blanc, hybride de l’iris Magnifica

-Iris Graeberiana Automne jaune, hybride de l’iris Bucharica, et beaucoup d’autre.

C’est un iris facile et vigoureux pour un Juno. Il nécessite pourtant une cuisson estival.

Souvent proposé à la vente, notamment chez les pépinières Hollandaise.

Tenir les limaces éloignées des jeune plante. Il faut savoir que c’est un iris toxique si il est ingéré, il cause des trouble . 

Chromosomes: 2n=48  50   

 Iris-Graeberiana-vue-de-dessus.JPG

 H) Iris junonia:

Genre Juno Scorpiris, originaire d'Afrique du nord. Consommer en aliment sou le nom de Takouk.

 

I)   Iris Magnifica: Vvedensky 1935
Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Magnifica est  originaire d’Asie central, Ouzbékistan, Tadjikistan. Plante herbacée vivace rustique à bulbe. Ont peu trouvé ces stations sûr des talus et collines, dans des rocaille, mais surtout en situation drainé. C’est une plante résistante au froid, jusqu’à –16C°. Elle n’aime pas spécialement les déplacement. Une fois installée, elle reviendra chaque année, vous offrir ces tiges au multiple fleurs.

 

Les bulbes sont fragile épais, et large. Il comporte généralement 3 belle racine secondaire, ont parlera de racine charnue. Il est important de le planté a au moins 10cm de profondeur et de le recouvrir de sable.

 

Des le mois de mars, les première plantule apparaissent. Telle des plans de mais, la plante s’élève jusqu’à 70cm. Les feuilles, sont caractérisés, par des nervure, et elles sont brillante. Ont peu parler de feuilles grasse qui se superpose les unes sûr les autres. Elles sont caduque des la période estival.

 

Les fleurs, s’épanouissent en avril, sur une hampe de 70cm, au sommet de la plante. De couleur blanc très pur, parfois bleu, elle porte un signal jaune à jaune vif, sur les chutes. Ont trouve de nombreuses variétés, et hybride.

 

-Iris Magnifica Alba, le plus blanc.

 

-Iris Magnifica Agalik.

 

-Iris Magnifica Vvendensky.

 

Iris Magnifica, est un iris souvent proposé à la vente. Bien que résistant à de forte gelée, il n’aime pas les limaces, et surtout les déplacement. Comme tout les Juno, il a besoin d’une période de dormance durant l’été. Il supportera quelques pluies, mais ne le dérangé pas. Au cours de cette période, sont feuillage disparaît complètement, durant cette période. Ont le dit comme le plus facile des Juno, car il na pas besoin de cuir complètement en hivers.

Chromosomes : 2n=22


 

 

 

 


Iris-Magnifica-vue-de-dessus.JPGIris-Magnifica-profil.JPG
 

 

J) Iris Edomensis:
 
Genre Juno Scorpiris, originaire du sud de la Jordanie localisé au sud de Pétra.

 

K) Iris Fosteriana ou Pseudocaucasica:
 
Genre Juno Scorpiris,  natif du nord d’Irak jusquà l’Arménie et l’Iran. Cest une plante que l’ont trouve à 3500m d’altitude en sol rocailleux rocheux. Espèce de petite taille 10 à 15cm. Fleurs de couleur jaune pale. C’est une plante rare.

 

 L) Iris Galatica:
 
Genre Juno Scorpiris, originaire du nord de la Turquie.

 

M) Iris Inconspicua :

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes d’Asie centrale. C’est une plante de petite taille.

 

N) Iris Narbutii ou « Kara Kaga » :

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale.

 

O) Iris Sndper’s : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.

 

P) Iris Stenophylla : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire sud de la Turquie.

 

 

 Q) Iris Zenaidae ou Graeleriana : 

 Genre Juno Scorpiris.

 

R) Iris Zaprjagajewii: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale.

 

S) Iris Sindjarensis: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire du Caucase.

 

T) Iris Regis-Uzziae: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’israel et Liban. Plante de 5 à 8cm,vivant dans les zones desertique.

 

 U) Iris Nusairiensis ou Iris Monterode :

Genre juno, originaire de Syrie et Turquie. Plante de petite taille a élevée en pot.

 

V) Iris Leptorhiza :

Série Juno Scorpiris. Originaire d’Asie centrale, c’est une plante que l’on trouve le long des contreforts de la chaîne du Pamir au sud du Tadjikistan. Espèce rare dans son milieu d’origine, on ne trouve que quelques stations. Elle aime les sols de rocailleux qui se déssèchent complètement en été. On ne connaît que peu de chose sur ces montagnes qui restent assez fermées, ce qui ne permet pas d’étudier cette plante sur ces stations d’origine.

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Contrairement aux autres Juno, elle ne dispose pas de forte racines nourricières, celle-si sont vraiment plus petites, plus minces. Les feuilles apparaissent dès le mois de décembre (elle peuvent même ce développer en automne), et donnent sa taille définitive à la plante  soit au maximum 17cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité. Les fleurs de 3cm de diamètre, vert et jaune sombre, s’épanouissent très tôt, courant février. L’architecture de la fleur est curieuse et attire l’œil, en effet la crête est légèrement ébouriffée et contraste avec les lignes marron mauve. Hampes d’une dizaine de centimètres, est pourvue d’une fleur, parfois deux (très rare). Peu rustique comme tout les Juno elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid n’est pas un problème pour cette plante, à condition qu’elle soit au sec, ce qui ne favorise pas sont développement. En effet le froid de nos régions ont lieu pendant la pleine croissance de l’iris Leporhiza, et celui-ci nécessite des apports d’eau pour son développement. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ Iris Leptorhiza a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. Un mois après la floraison la fleur disparaît. Noter qu’il peut arriver que la plante présente 4 sépales au lieu de 3. C’est un végétale délicat et peu productif, rarement proposé a la vente.

Chromosome  2n=18

    Iris Leptorhiza 2

 

W) Iris Maracandica :

 Genre Juno Scorpiris,originaire

 

X) Iris Narbutii :

 

Groupe Juno série Scorpiris. Plante herbacée, vivace, à bulbe, de très petite taille. Espèce originaire des montagnes Chulbaire, de l’Ouzbékistan, ont peu dire que ces stations ce situe en zone tempérée d’Asie central. C’est une espèce menacé d’éstinction dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare.

Plante au petite ampoules délicat, cylindrique, enveloppé dans une tunique brune..

D’une hauteur de 10cm, c’est l’un des plus petit Juno avec iris Lepthoriza. Feuilles fines, lancéolé, de couleur vert pâle ce développant avant la fleurs.

Fleurs apparaissant juste avant le printemps, février mars. Elles sont de couleur jaune vert à violet. Il n’y a pas de barbe, celle-ci est remplacée par un jolie signal jaune. Sa crête est dressé de couleur blanche. Avec ces jolie fleurs, ont peu vraiment parlée d’une architecture. En effet la croix fines délicate que forme les différentes partit de la fleurs est d’une précision que seul la nature est capable de réalisée. Attention, les couleur varie, celons la chaleur et la saison a la qu’elle la fleurs apparaît.

Après la floraison la plante séchera, voir elle disparaîtra. Elle rentrera dans une période de dormance estival, ou l’eau doit absolument être évitée.

Il crin les gelée longue, d’autant plus que la plante peut être en avance part rapport a la saison. Il crin les virose transmis par les pucerons.

 

Il existe quelques hybrides plus solide, met tout aussi petit. Plante idéale pour la culture en pots, en groupe pour un jolie effet.

 

Il faut prendre note que plusieurs société botanique, notamment, « the Américan iris sociéty » considère iris Narbutii comme un synonyme de iris Fosteriana. Iris Narbutii est déclarée comme espèce par le « centre national d’information des biotechnologie Anglaise » .

Chromosome  2n=18

 

Y) Iris Nicolai :

 Genre Juno Scorpiris,originaire

 

z) Iris Pseudocapnoides ou Capnoide : Catalogue Nova Ruksan 1975

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Pseudocapnoide est  originaire du Mont Chingan, Chatkan en Ouzbékistan. Plante herbacée vivace à bulbe. C’est un iris qui aime les sols limoneux et sableux. C’est un iris facile à cultivée.

Les bulbes sont assortit de 3 racines secondaires. Celle si sont fragiles et se prolonges par de petites racines. Il est important que l’ensemble des partie souterraines de cette plante reste en terre et ceux même durant la période estival.

Les feuilles sont lancéolé, vert brillant. Ont peu parler de feuilles grasse qui se superpose les unes sûr les autres. Elles sont caduques et apparaissent mis mars. La plante peu atteindre 40cm de hauteur

Les fleurs s’épanouissent sous les aisselle des feuilles. Elles sont très nombreuses, avec une crête dentelé. De couleur jaune crème à blanc, un signal jaune citron remplace la barbe absente chez les Juno. Les fleurs sont très similaire à iris Orchoide, avec le qu’elle ont il a était maladroitement confondue.

Ont trouve chez iris Pseudocapnoide des formes intéressantes au nuance de violet plus prononcé. Iris Pseudocapnoide, fut découvert en 1975, et ces de cette époque que proviennent, tout les plans de cette iris.

Ettant très rare, il est bien entendue peu proposé a la vente. Comme nous l’avons vue c’est un Juno de culture facile qui ne demande pas de soins particulier, si ce n’ai une cuisson estival. Ont peu le cultivée en pot, sans problème, pourtant nous vous conseillions le châssis froid. C’est une plante qui crin les viroses du au dernières gelée. Pour cela le germe doit être couvert de sable, voir buté la plante avant la fin des gelée.

Chromosomes : 2n=24     

 

 

AA) Iris Sunny :

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.

 

AB) Iris Orchioide : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale. C’est une plante de petite taille 15 à 20cm.

Iris-Orchoide-profil.JPG 

trong>

AC) Iris Svetlanae : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.  

 

AD)Iris Vicaria ou Prominence: Alexei Ivanovitch Vvdensky 1935Chromosomes : 2n=20

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Vicaria est  originaire des rives, et de la vallée de la Varzob au Tadjikistan. Plante herbacée vivace rustique à bulbe. Ont trouve ces stations dans des terrain limoneux, drainée, ou la sécheresse domine la période estival. Iris Vicaria, est rustique oui, il supporte-10C°, sans problème, et des températures beaucoup plus basse s’il reste au sec.

Les bulbes sont prolifique, et assortit de 3 racines secondaires. Celle si sont fragiles et se prolonges par de petites racines.

Les feuilles, sont lancéolé caduque, et commence à apparaître mie février. Ont peu parler de feuilles grasse brillantes, qui se superpose les unes sûr les autres. Le feuillage atteint environs 40cm, et forme très vite des touffe denses. Iris Vicaria est avec iris Magnifica l’un des plus grand Juno.

Les fleurs s’épanouissent en avril. Elle sont mince, de couleur blanche infusé de bleu pâle. Le signal, est jaune. Tout comme iris Pseudocapnoide, ou Magnifica, la plante produit quantité de fleurs, mais elles sont plus délicates.

Ont trouve des stations au couleurs plus ou moins prononcé vers le bleu, selon les hybridogéna.

Il s’agit de l’un des Juno les plus facile, a cultivée, en effet, tout comme iris Magnifica, il peu être installée au jardin. Il peu supporté quelques averses estival. L’ensemble de la plante disparais durant l’été. Iris Vicaria est une plante prolifique, bien sur si elle est correctement plantée. Ont la trouve sans problème à la vente, et a conseillé a tous les jardinier. Il est important de surveillé les limaces en début de croissance.

 

 

AE) Iris Warleyensis : 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale de Samarkand en Uzbekistan. Ces fleurs apparaissent de janvier à mars. Hampes de 25cm à 45cm pour de belle fleurs de 5cm à 8cm. Difficile a trouver dans le commerce.

 

AF) Iris Warlsind :

Genre juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale. Plante de 1à à 15cm.

 

 AG) Iris Wilmottiana: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes du Turkestan. C’est une plante qui aime l’altitude. Sujet de petite taille de 20cm. Fleurs apparaisant en février , bonne production de 4 à 6 de couleur bleu.

 

AH) Iris Wilmottiana-Alba : 

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes du Turkestan. C’est une plante qui aime l’altitude. Sujet de petite taille de 20cm. Fleurs apparaisant en février , bonne production de 4 à 6 de couleur blanche. Il sagit d’un hybride naturel, beaucoup plus parfumée.

 

 

AI) Iris Zenaidae ou Zenaida:Lehmann et catalogue Bondarenko 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Zenaidea est originaire d’Asie centrale, découverte dans les montagnes de Tien Shan, . Plante herbacée vivace à bulbe. Beaucoup considère iris Zenaidae comme une sous espèce ou un synonyme de iris Graeberiana, les différences sont elle que nous ne pouvons nous ranger a cette avis très controverser. Elle se plaie en terrain semis désertique, dans les rocher, rocailles, les gravière, d’altitude, ou la sécheresse domine la période estival. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation humide durant l’hivers. Le bulbe ce prolonge par trois racines secondaire importante et fragile. Les feuilles, grasse forme comme de petit épies de maiis, de 25cm à 30cm.La hampes se forme au milieu de l’épis. Elle peu formé de 1 à 2 bourgeons.

La fleurs s’épanouis en mars, de couleur bleu avec une teinte blanche à la crête zébré de bleu. La barbe est absante mais elle apparait en reliéf de couleur blanche et pointillé de bleu. Il est vrai que dans sa forme elle peu être comparé a iris Graeberiana, mais ces teinte sont très différente. Iris Zenaidae et plus foncé et les sépale plus réticulé. Iris Zenaidae est un Juno de culture facile, mais il est primordial qui connaisse une cuisson éstival. Même si ce n’ai pas un iris que l’ont trouve facilement a la vente, il conviendra au amateur et au collectionneur.

Nous revenons sur les différences entre iris Graeberiana et iris zenaidae, qui sont nombreuse. 

-la taille des bulbes plus important chez iris Zenaidae.

-la taille des feuilles plus compacte.

-Les fleurs plus volumineuse et plus foncé chez iris Zenaidae.

-Les sépales, plus repliée chez.

Il faut noté que iris Zenaidae porte un parfum très agréable.

Chromosomes :  2n=48 

Iris-Zenaidae-profil.JPG

 

- Physocaulon:

A) Iris Rosenbachiana:

Genre Juno Physocaulon, originaire du Turkestan. plante qui pousse en altitude entre 1800 et 2700m. Hampes de 15cm avec 1 à 2fleurs, celle ci apparaisse avant les feuilles. Fleurs de couleur violet pourpré apparesant de janvier a mars.  

Deux sou espèces :

-Iris Rosenbachiana Harangon

-Iris Rosenbachiana Varzob

 

B) Iris Drepanophylla :

Genre Juno Physocaulon, originaire des montagnes du Turkestan. Comme sont cousin Iris Rosenbachiana, il pousse en altitude plus de 1800m. Il s’agit d’une petite espèce, les fleurs apparaissent avant les feuilles. C’est un iris qui fleuris de janvier à mars. Couleur de violet à blanc.

 

- Acanthospora:

A) Iris Planifolia ou Alata:

 Genre Juno Acanthospora, avec iris Palaestina est le plus répandue des Juno. La fleur apparaît entre janvier et mars, de couleur bleu. La fleurs de 9cm se tiens sur une hampes de25cm. Plante a cultivé en pot ou en serre rempotage en août.

 

B) Iris Palaestina ou Palestina ou Paestina:  Baker Boiss 1882 

 

Groupe Juno  série Acanthospora. Iris Palaestina est originaire de Palestine comme sont nom l’indique et d’Israël. Ont trouve ces stations plus précisément, dans le Golan, Galilée, cotes Méditerranéen, les vallée du nord Carmel, montagnes de Samarie et désert, Judée, Sharon, Shefela. Ressemant rencontré en Jordanie, et au Liban. Plante herbacée vivace à bulbe. Ont la trouvait couramment dans des sites de rocailles partout en Israël, aujourd’hui, la progression des zones industriel, et agricole, a fait reculée cette plante. Désormais elle est définie par la société pour la protection de la nature d’Israël, comme plante protégée.

Les bulbes de l’iris Palaestina porte de petite racines secondaire charnues. Elles sont extrêmement fragile. Les feuilles sont lancéolé caduque et ne dépasse pas les 9cm de hauteur. Iris Palaestina, est une espèce naine de Juno. C’est même l’un des plus petit du groupe. De couleur vert grisâtre, les feuilles sont brillantes, et apparaissent mis février.

La fleurs s’épanouis fins février, ont parle d’une floraison hivernal. Elles vont du jaune crème au blanc immaculée, d’où sont nom Palaestina, qui viens de l’Hébreux qui signifie blancheur. Les pétales sont joliment dressé. Les chute arbore un long fin signal en relief de couleur jaune. Bien que surprenant de beauté, les fleurs n’en sont pas moins éphémère, et ne dure que quelques jours. Elle donnerons tout leurs effet en groupe. Il faut noté que l’ont trouve une variété vert pâle, et d’autre infusée de bleu, mais ces dernières sont extrêmement rare.

L’iris Palaestina, est fragile, mais ont peu réussir sa culture si ont utilise un sol bien drainé et surtout une cuisson estival. Vue sa taille ont peu le tenir en pots. Nous le conseillions sous serre froide, mais il supporte de bref chute de neige.

C’est l’iris à bulbe d’origine d’Israël le plus diffusée, ont le trouve souvent à la vente.

Sensible à l’humidité, au insecte ravageur et aux limaces. Il vaut vraiment un petit effort.   

Chromosomes: 2n=24


  Conclusion:

 Sétandant de la méditerranée au montagnes de l'Asie centrale,les iris bulbeux deviennent rare en milieu naturel. Ce sont des végétaux délicats a cultivé dans nos régions. L'iris de hollande reste une éxéption. A noter les iris a bulbes ont pour la plupart des fleurs solide ce qui leur permet d'être l'un des rare iris a être exploiter pour les bouquets. Ils restent très colorer et incroyables dans leur formes.

Repost 0
Published by irisbotanique - dans botanique dictionaire
commenter cet article

Présentation

  • : dictionaire des iridacée
  • : description des iridacées
  • Contact

Recherche

Liens