Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:17
   
8)Groupe Crossiris:
-Japonica:
Plante vivace herbacée, a rhizomes. Il s’agie de plante humide, de mie-ombre, donc pour une plantation respectée cela. C’est un iris qui se propage assez rapidement quand il se plaie. Vous pouvez voir apparaître a plus de 30cm du carrée un plan. Ce sont des plantes de 50cm à 120cm de hauteur . C'est un iris a feuillage permanent de 30cm d'un vert moyen, en éventail. La particularité de cette plante et la haute tige qui sort de terre. Au lieu de rhizomes souterrain, nous avons là de vrais tiges, aérienne, ont parlera de rizhomes stolonifére. Malgré sa résistance au froid, évitée les basse températures. 
 
-Multiplication :
Elle peu ce faire par semis, mais cette méthode est trop longue.
Ont peu considéré les racines des Japonica comme rampante. Il est facile de prélevée un plan sans avoir a remué toute la motte. Le repiqué directement en terre. Une terre fertile 4/5 terreau, 1/5 terre ordinaire bien sur ce n’ai qu’un conseil, il se plaira également dans une terre ordinaire. L’essentiel est que le terrain reste toujours humide. Il est préférable de les protégé en hivers, le danger n’étant pas le froid mais plutôt le pois de la neige. En effet, les Japonica ne perde pas leurs feuilles en hivers, et le pois de la neige peu faire de gros dégât !
 
Terre : Riche
Luminosité : mie-ombre
Eau : tenir humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
A)Iris Confusa ou Bambou: Joseph Robert Sealy 1937
Groupe Crossiris série Japonica. Iris Confusa est originaire de Chine (Guangxi, Sichuan, Yunnan), Birmanie, Inde. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Elle aime les lisières de bois, les prairie humide et la mie ombre. Prélevée et nome par Joseph Robert Sealy en 1937. Les rhizomes dans le cas d’iris Confusa, sont bien des tiges, dressent des éventails de feuilles à plusieurs dizaines de cm au dessus du sol. Il ne s’agit plus de tiges souterraines, mais de véritable tiges, d’où parte les racines. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans. Cette particularité et propre à la série Japonica, et plus prononcé chez iris Confusa. Cela donne a l’ensemble de la plante une apparence de bambou d’où sont sur nom.
Les feuilles sont persistantes, de couleur verte et brillantent. Nombreuses, elles vont de 30cm à 40cm, les tiges les place à 25cm du sol. L’ensemble peu prendre jusqu’à 1m20 de hauteur. Les hampes florale ne sont pas visible, elles sortent discrètement des feuilles. Elle produisent fin avril de nombreux petit sujet, de 5 à 10 fleurs.
Iris Confusa est un iris à crête, la floraison se produit d’avril à mai. Les fleurs semblent frouasser, et sont de petite taille environs 4cm à 5cm de diamètre. Les couleur varie du blanc au bleu pâle, mais généralement taché de orange sur le signal.
C’est un iris que l’ont peu recommandé a tout les jardinier, bien que sa culture soit radicalement différente des grand iris. Iris Confusa pause tout de même quelques difficulté de culture. Même si il supporte de basse températures il faut tenir compte de deux point important :
-Les feuilles ne doivent pas être écrasé par la neige.
-Les racines ne doivent pas être mouillé en hivers pendent les gelée.
Il est donc conseillé de les couvrir en hivers pour que la plante passe les fortes gelée. Le danger le plus grave c’est les escargot et limasses qui ce glisse sous le feuillages. Souvent attaquais par le Sclerotum Rolfsii due à un mauvais drainage, entraînant la pourriture du rhizome et des racines.
Il faut noté que c’est l’iris de la série qui tiens le plus à la sécheresse.
Iris Confusa est très similaire à l’iris Wattii, et à iris Formosana.
Très utilisée dans la pharmacopée Chinoise. Depuis quelques années, il est souvent proposée à la vente.
Chromosomes 2n=32
Iris Confusa dessus
 
B) Iris Formosana: Ohwi 1934 
    

Groupe Crossiris série Japonica. Iris Formosana, est originaire de Taiwan. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Ont trouve les stations de l’iris Formosana, à l’ombre des lisières de forêt, collines. Il fut découvert par un Japonais du nom de Ohwi, en 1934. Il porte le nom de Yuan-Wei-Hua, qui veux dire la queue de la fleur Miluus. Le Miluus étant un oiseau de proie. La forme de la fleurs rappèle la queue de cette oiseau.

Les rhizomes sont typique des Japonica. En effet ont ne parle pas de rhizomes stolonifères, mais de rhizomes dressé. Dans le cas de Japonica, il forme de vraie tiges, non souterraine, de ces extrémités parte des éventails de feuilles. Celle si ont un coté plutôt vert grisâtre, un coté visible vert brillant comme vernies. Large les feuilles sont herbacée persistante. Très décorative et nervuré, le feuillage de plus de 30cm rappèle des feuilles tropicale.

Les tiges florale sont très ramifié porte jusqu’à 5 fleurs. Celle-ci s’épanouissent des mars, avril dans nos régions. Ont appèle les iris Formosana, iris frangée, car ils ont une crête assez horizontal, et dentelé. D’un diamètre de 8cm les fleurs vont du bleu au blanc. Les pétale blanc sont dressé et petit. Les stigmates, sont pétaloïdes blanc avec un thon mauve. Le sépale est ponctué, d’un signal jaune et de pointillé mauve. La marge ainsi que les crêtes sont très dentelés.

Iris Formosana, est similaire au autres Japonica, semble être la forme triploïdes de la série. Très prolifique, au début du printemps, la plante peu très vite prendre ces aise. Ce multipliant par stolons. Comme vous l’avez noter, nous ne l’avons pas classé comme rustique. En effet elle est très sensible au gelée, surtout quand les tige sont formé. De plus le pois de la neige peu endommagé irrémédiablement les feuilles. Un éxé d’eau durant l’hivers peu tuez la plante.

Donc elle devra être drainé ou rentré durant l’hivers. Les limaces aussi sont un danger elle aime les jeune pousse, et comme vous le constateriez, elle se caches sous le feuillages.

C’est un iris que l’ont trouve facilement depuis quelques années à la vente.
Chromosomes:2n=28

C) Iris Japonica ou Evansia: Thunberg 1794

Groupe Crossiris série Japonica. Iris Japonica comme sont nom l’indique est originaire du Japon, ont le trouve aussi en Chine (Sichuan). Présent également en haute altitude (2400m à 3400m) dans ces cas préssie il semble que ces stations soit des naturalisée. Plante herbacé vivace, à rhizomes. C’est un iris qui a était sélectionnées et hybridée depuis des siècles par les Japonais. Introduit en Europe par Thomas Evans en 1792, en provenance de Chine, d'ou sont premier nom: Iris Ewansia. Celui ci était de couleu lilas, prélevée au Sichuan. L'enssenble de la série fut appelé du même nom. D'autres plans de forme différentes sont introduite a leur tour, et cultivée en Europe des 1792. Nommé iris Japonmica, en 1794 par Peter Thunberg un médecin et botaniste Suédois, proche de Linné, il prend donc le double nom créant quelques confusion. La série des iris à créte dit frangée, prend le nom de Evansia Japonica. Aujourdhuit le nom Evansia, est moins employée.
Iris Japonica, est un iris qui se plaie en situation ombragé et humide. Ont le trouve en prairies, en bord de coteaux, en lisière de forêt. La série présente une particularité surprenante, en effet, ces rhizomes, contrairement a la plupart des iris courre à la surface du sol. Certain dressent des éventails de feuilles à plusieurs dizaines de cm au dessus du sol. Il ne s’agit plus de tiges souterraines, mais de véritable tiges, d’où parte les racines. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans. Cette particularité et propre à la série Japonica, et plus prononcé chez iris Confusa qui est très proche de iris Japonica
Les feuilles sont persistantes, de couleur verte et brillantent. Nombreuses, elles sont courtes 20cm à 25cm, les tiges les place à 10cm du sol. L’ensemble peu prendre 30cm à 40cm de hauteur. Les hampes florale ne sont pas visible, elles sortent discrètement des feuilles. Elle produisent fin avril de nombreux petit sujet, de 5 à 10 fleurs.
Iris Japonica est un iris à crête, la floraison se produit d’avril à mai. Les fleurs semblent frouassés, et sont de petite taille environs 3cm à 4cm de diamètre. Les couleur varie du blanc au bleu pâle, mais généralement taché de bleu.
Comme nous l’avons mentionnée iris Japonica compte de nombreux hibridogéna, et hybrides, et variétés :
-Iris Japonica forme bleu, ou la couleur bleu domine voir lavande, c'est l'uns des premier.
-Iris Japonica Alba, ou a contrario le blanc domine.
-Iris Japonica Variegata, ou les feuilles sont bicolore, blanche et verte (très à la mode).
C’est un iris que l’ont peu recommandé a tout les jardinier, bien que sa culture soit radicalement différente des grand iris. C’est l’espèce de la série Japonica la plus facile, il pause tout de même quelques difficulté de culture. Il ne supporte pas le froid humide, donc pas d’eau en hivers ou peu. La neige peu endommagé gravement la plante en écrasant les feuilles. Il est donc conseillé de les couvrir en hivers pour que la plante passe les forte gelée. Le danger le plus grave c’est les escargot et limasses qui ce glisse sous le feuillages.
Iris Japonica servaient au Japon de féculent, les Japonais broyer les rhizomes de ces iris et il sans servaient comme aliment. Dans la médecine traditionnel Chinoise il sers en décoction contre la bronchite, les rhumatismes…
C’est une espèce qui a vraiment toute sa place au jardin, largement cultivée, ont la trouve facilement à la vente.
Chromosomes : 2n=24
Iris Japonica vue de dessus
D) Wattii : Thunberg 1794
Groupe Crossiris série Japonica. Iris Wattii, est originaire de l’Inde (Myanman), Chine (Yunan), et Japon. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Ont trouve les stations de l’iris Wattii entre 1800m et 2300m d’altitude. Il aime les lisières de forêt, prairies ombragé, et les rives humide. Introduit en Europe par Thomas Evans en 1792, en provenance de Chine. Nommé en 1794 par Peter Thunberg un médecin et botaniste Suédois, proche de Linné.
Les racines de l’iris Wattii, sont similaire à la série Japonica. Les rhizomes sont beaucoup plus stolonifère que chez les autres espèces d’iris. Il s’allonge en surface et se rapproche vraiment de l’apparence d’une tije. Une extrémité s’enracine en terre, alors que l’autre déploie un éventaille de feuilles. Les rhizomes sont peu épais, entre 0.7mm et 1.5cm de diamètre, il est plutôt de couleur vert clair. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans.
Le feuillage est large brillant comme enduit d’un vernie qui fait de lui une plante très ornemental. Le feuillage est persistant, il est préférable que l’hivers ne le face pas disparaître, car la plante mettrai du temps a produire de nouvelles feuilles. Celles-ci font 30cm à 40cm de haut, d’elles s’échappe une fines hampes florale qui semble chercher sont chemin vers la lumière.
Les fleurs apparaissent entre avril et mai. La hampe, produis de nombreuses inflorescence 5 à 10 fleurs. Ont parle d’iris à crête, d’apparence frouasser. De couleur blanche à légèrement bleuté, elle sont très proche de l’iris Confusa, et plus grande que c’elle de Japonica. Tachetée de jaune et de bleu lavande, le signal est jaune.
De nombreuses variété sont issus de l’hybridogéna, elles tire plus ou moins vers le blanc, ou vers le violet. C’est un iris qui est depuis longtemps hybridée, il faut retenir plusieurs forme :
-Iris Wattii forme bleu, ou la couleur bleu domine dans la fleur.
-Iris Wattii Alba, ou a contrario le blanc domine.
-Iris Wattii violet, ou le violet domine
-Iris Wattii Variegata, ou les feuilles sont bicolore, blanche et verte (très à la mode). De c’est forme magnifique ont était développé de nombreux hybrides au ton tousse incroyable.
Contrairement au autres espèces, celle de la série Japonica n’aime pas le plein soleil, mais préfère une ombre légère et de l’humidité. Même si l’iris Wattii, est le plus rustique, des Japonica, il faut tenir compte de plusieurs élément. D’abord, la neige ne doit jamais écrasé trop fortement les feuilles. L’eau durant l’hivers ne doit faire que circulée. Une accumulation d’eau gèlerai les racines. Il est donc fortement conseillé de paillés la plante durant les périodes froide voir a rentrer la plante. Au sud de la Loire, iris wattii pourra supportée un hivers moins rude jusqu’à –16C°.
L’uns des ennemis les plus fréquent de cette plante, après le froid, ces les limaces. Les touffes que forme la plante, sont denses, et propices a caché ces petite bêtes. Elles se ferons un régal des feuilles de votre iris.
Ont trouve sans problème à la vente les différentes formes de l’iris Watti. Il prendra sans problème sa place dans un coin ombragée de votre jardin.
Chromosomes :2n=30
Iris Wattii forme bleu profil 
-Tectores:
 
Plante vivace herbacée à rhizomes robuste et adaptable. Iris largement distribuées en Asie. Cultivée depuis des siècles en Chine, ce qui rend difficile d’établir ces stations d’origines. Rhizomes large très similaire au tiges souterraines des grand iris barbus. Feuilles minces et très nervurées. Hampes florale ramifié pouvant portaient jusqu’à 3sujets. La couleur des fleurs reste dans les tons lavande. Ce qui marque avec ce groupe, ces l’absence de barbes remplacée par une crête dentelé.
 
-Multiplication :
 
Division par éclatement de la motte. Une terre fertile 4/5 terreau, 1/5 terre ordinaire bien sur ce n’ai qu’un conseil, il se plaira également dans une terre ordinaire. L’essentiel est que le terrain reste toujours humide. Il est préférable de les protégé en hivers, le danger n’étant pas le froid mais plutôt le pois de la neige. En effet, les Japonica ne perde pas leurs feuilles en hivers, et le pois de la neige peu faire de gros dégât !
 
 
Terre : Riche
 
Luminosité : mie-ombre
 
Eau : tenir humide
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
A) Iris Milesii: Baker 1886
 
Groupe Crossiris série Tectores. Iris Milesii, est originaire Chine (Sichuan, Yunnan, Tibet) et Inde. Plante herbacée, vivace, rustique, à rhizomes. Ont rencontre couramment ces stations l'Himalaya, qui ce situe entre 1500m et 2000m d’altitude, en lisières de bois, prairies, et quelques fois dans des zones humide. Gros rhizomes au ras du sol, ce si sont d'une couleur surprenantes, vert clair! Fleurs mauve, plus claire que l’iris Tecorum, longue floraison, sur hampes de 60cm.Les Rhizome stolonifères, se développe au ras du sol, avec une curieuse couleur vert clair ! Cette tige souterraines surprend par sa ressemblance avec un lézard.
Les feuilles sont beaucoup plus basse que la hampes florale. Elles sont againante et semi persistante Oubliée la petite taille de l’iris Tectorum, avec l’iris Milesii ont prend de la hauteur, la hampes peu atteindre 1m. Avec plusieurs ramification, elle est fines
Les fleurs, de couleur mauve, sont plus clair, et plus fine que l’iris Tectorum. La floraison est plus longue aussi, les fleurs se succédant sur plusieurs semaine des mie mai. Contrairement a de nombreuses espèces d’iris non barbus, les iris Tectores, ne dispose pas d’un signal lumineux sur le sépale. C’est la crête qui remplace la barbe et le signal. Elle est le caractéristique principale de ces espèces, et iris Milesii, ne fait pas éxsépcion. La fleurs atteint 8cm de diamètre et est semi horizontal.
Iris Milesii, faisait partie a sa découverte du groupe des Evansia. En générale, il y a peu de variante de couleurs dans cette espèce.
La recherche chimique, sur les rhizomes de l’iris Milesii, a abouti a l’isolement de plusieurs dérivée d’acide férulique dit Isoflavones (laboratoire, de recherche régional, Jammu Tawi Inde)
C’est une plante résistante, au chaleur, et froid extrêmes, qui se plaie dans les même terrain que nos Germanica. Iris Milesii, est prolifique et ne partage pas les même problèmes de virose que l’iris Tectorum. C’est une plante facile qui ne pause pas de problèmes de culture. Elles se plaira en massif, bordures et même rocaille. Très ornemental, elle est pourtant très rarement proposée à la vente. Préservée les iris Milesii des limaces qui en sont friand.
-Multiplication :
Iris Milesii peu être multipliée par semis, c’est long. La division est plus rapide. Ont procédera par éclatement des rhizomes. Ont rabattra les feuilles et ont placera les plans dans une partit du jardins éloigner du pied mère. Apport en eau doit être quotidiens, mais la plante devra avoir un bons drainage. Le feuillage peu persistée durant des hivers doux. Il est préférable de le supprimée, pour favorisée les nouvelles pousses. La tige souterraine préférera poussé sur le sol, il faudra donc paillé durant l’hivers.
Chromosomes : 2n=26
Iris Milesii profil
B) Iris Tectorum ou Caront ou Toit iris: Maximowicz 1871
Groupe Crossiris série Tectores. Originaire d'Asie (Chine, japon), mais il a tellement était cultivée que sa zones géographique c’est étendue a toute l’Asie. En Chine il est connue comme étant « l'Iris » Car ont en trouve partout (c'est leur Germanica). Ces stations ce situe entre 500m et 3500m d’altitude. Plante herbacée vivace rustique à rhizomes.
Iris Tectorum est très proche dans la forme générale d’un iris barbus, si ce n’ai ces fleurs très différente par leurs crête. En 1812, il faisaient parti du groupe des Evansia.
Les rhizomes de cette plante sont rampent, gros, et robuste, très proche des tige de barbus. La plante forme très vite au bout de quelques année de jolie touffe.
Les feuilles sont linaiére, haute de 30cm, large, plate et basse, elle résiste bien a la période estival. Plat^t assez nervuré, les hybrideur ont réussi a obtenir des feuilles bicolore (iris Tectorum variegatae)
La hampes florale est plus haute que le feuillage 45cm, elle met donc la fleurs bien en évidence. La tige est souvent ramifier et porte jusqu’à 3 bourgeons. Les fleurs de l’iris Tectorum s’épanouissent fin mai. Elles vont du Lilas vers le violet. Celle si donne un aspect de barbe. En effet contrairement a de nombreuses espèces d’iris non barbus, l’iris Tectorum, ne dispose pas d’un signal lumineux sur le sépale. C’est la crête qui remplace la barbe et le signal. Elle est le caractéristique principale de cette espèce. Une structure surélevée de couleur blanche.
Il existe des variétés blanche issu d’hybridogéna, elle sont nomet iris Tectorum Alba, Dykes, est sont vraiment spectaculaire. En générale, il y a peu de variante de couleurs dans cette espèce.
L’iris Tectorum, est plutôt robuste, mais il prend facilement les virose. Celle si sattaque au feuilles, donc toujours tenir la touffe propre en éliminent les feuilles morte. Préservée les iris Tectorum des limaces qui en sont friand.
Autre fois il orné les toit de chaumes des maisons au Japon.Les femme du Japon utilisée la poudre de ces rhizomes pour blanchir leurs visages. Pourtant il faut notée que des partit de la plante sont toxique si elle sont ingéré.
Iris Tectorum groupe 2
9)Groupe Lophiris:

Plante vivace herbacée à rhizomes rampant. Ces espèces sont originaire d’Amérique du nord, et croit pour la plupart en sous bois dans des sols sableux. Ce sont les iris à crête de petite taille. La crête forme de curieux petit poiles. La couleur des fleurs reste dans les ton lavande.
 
-Multiplication :
La multiplication la plus simple pour les iris Lophiris et la séparation des rhizomes. Il se répand rapidement si ont maintiens un sol humide.

Terre : Terreau 2,5/5, sable2,5/5
Luminosité : soleil, mie-ombre
Eau : tenir humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
-Cristatae:

A)
Iris Cristata ou Crète ou Neubeckia ou Crested ou nain à Aigrette: Aiton 1789
Groupe Lophiris série Cristatae. Iris Cristata est originaire de l’est des Etats Unis, Maryland, Oklahoma, et sud de la Georgie. Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Il aime la fraîcheur zones de mie ombre, les sol sablonneux, en lisière de forêt. Toujours un sol humide épais en humus, et drainé. Ces un petit iris vigoureux et facil à cultivée.
Des fins petit rhizomes velus cours sur la surface du sol. Il semble a peine pausé et compose de jolie ramification. Il ne font pas plus de 2mm de large pour 1 à 2cm de long. De couleur vert clair, il semble segmenté.
Les feuilles de 15cm sont vert à vert clair, assez résistante au froid. Elles sont semis persistante et d’une belle tenus. A ce titre ont parle de cette plante comme iris nain Américain. Ont peu l’utilisée en couvre sol.
La hampe floral de 12cm, et imperceptible. La fleurs apparais dans le feuillage entre mars et avril. Cela n’empêche pas sellons les conditions climatique a ce que d’autre fleurs s’épanouisse courant mai ou juin. De couleur bleu a lavande rarement blanc. Les fleurs sont petite mais d’une beauté surprenante. Avec un signal jaune, ces la crête jaune d’or sur les sépale qui a donné sont nom à l’espèce. Les graines a maturités sont dispersé par les fourmis.
Parfait pour les petite décoration, avec un banzai, ou un petit bassins il serra bien associer. Tenais bien compte du sol, qui n’ai pas de nature compact. Il s’agit d’un sol riche épée ou l’iris n’ai que pausé en surface.
Prenez garde au limaces qui apprécie les jeunes plans.
Iris Cristata est rarement proposé a la vente, il est vraiment un iris qui a était longtemps négligé, et qui commence a peine a être découvert dans nos jardins.  
Chromosomes :2n=32   
 
B) Iris Lacustris ou Lacustre: Thomas Nuttal 1818
Groupe Lophiris série Cristatae. Iris Lacustris est originaire de la région des grands lac grands lacs en Amérique du nord (rive du Lac Michigan, Huron). Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Il aime les zones de mie ombre, les sol sablonneux ou rien ne pousse, en lisière de forêt. Toujours un sol humide drainé. Les petit rhizomes semble déposé sur le sol humide. Comme pour les iris Oadeanensis, ont peu les détaché facilement. C'est l'un des plus petit iris, avec des feuilles de 3 à  4cm. A ce titre ont parle de cette plante comme iris nain Américain. Ont peu l’utilisée en couvre sol. Ces fleurs apparaissent début avril, mais ont peu également assisté a une floraison automnal. De couleurs bleu à violet les fleurs se déploie sûr une hampe qui ne mesure pas plus de 10cm. La chute arbore un signl qui se distingue par 3 couleur, le jaune, blanc violet. Ce signal guide les bourdons au cœur de la fleur. Les graines a maturités sont dispersé par les fourmis.
De nouvelle études tendent à remettre en doute les origines de Iris Lacustris. Celui ci serait un hybride naturel ou une sous espèce de l’Iris Cristata. De plus le manque de diversité chromosomique, de Iris Lacustris suggére que cette espèce serait en déclin.
Il sgit d’une plante répertorié par le gouvernement fédéral Américain comme menacée, entrant dans la lois du 1er février 2001. C’est une plante de couvre sol employé dans les jardin miniature. C’est un iris très résistant, mais peu proposé à la vente.
Chromosomes : 2n=32

C) Iris Tenuis:
Groupe Lophiris série Cristatae. Originaire D'Amérique du nord plus précisément nord est Oregon. Plante à rhizomes petit, hampes de 30cm avec fleurs bleu.
 
 
10)Groupe Monospatha:

-Iris Gracilipes:
Groupe Monospatha, iris Gracilipes est le seul représentant. Il est originaire de Chine et du Japon. Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Ont peu parler d’iris japonais nain. Iris Gracilipes est une plante de rocaille ombragé. Il aime les cadre boisé et riche en humus. Au Japon il pousse en bord de mère. Considéré comme plante rampante.
Les rhizomes se chevauche en surface, il sont peu enterré, court et petit. Les feuilles sont linéaire, de couleur verte, elles sont d’environs 10cm. Elles disparaissent complètement en hivers.
La hampe florale de 15cm produit des fleurs fin mai. Celle si vont du lilas bleu au violet. Les chute sont veiné de blanc. La fleurs dure en moyenne 2jours, et tienne bien à la coupe d’autant plus qu’elle sont odorantes.
Il faut noté une variété :
-iris Gracilipes Alba, originaire de Buko San au Japon. Plus petit encore que iris Gracilipes Gracilipes. C’est la forme blanche de l’espèce, certainement un hybridogèna. De même tenus que iris Gracilipes, il ce complète comme couvre sol dans un jardin zen, ou miniature.
Les deux variétés de Gracilipes sont cultivée au Japon. Souvent proposé à la vente cela reste une plante rare en Europe.
 
-Multiplication division de Iris Gracilipes :
Pour multipliée la plante nous vous conseillions la division des rhizomes. Ceux ci sont petit, gardé en tête que plus vous le diviserais moins vous obtiendrais de fleurs. Ont trouve cette plante en lisaire de bois donc reproduire cette ambiance pour la plantation. La terre, doit correspondre a un mélange de 2,5/5 terreau, 2,5/5 terre de jardin. Entouré la plante d’écorce broyée pour que la terre reste humide.
 
Chromosome  2n=36
 
Terre : Riche en humus
Luminosité : mie-ombre soleil
Eau : tenir humide.
Division : Septembre à Novembre
Température : - 16C°Terre :
 
 Iris-Gracilipes-vue-de-dessus-copie-1.JPG
 
 
-Iris Gracilipes Alba :
Groupe Monospatha, originaire de Chine et du Japon. C’est la forme blanche de l’espèce, certainement une hybridation naturel. Même tenus que Iris Gracilipes, en jardin miniature, donc plante rampante. Il est fort recommandé d’avoir les deux version du genre qui ce complète visuellement autour d’un jardin zen.
 
11) Groupe Xyridion:
 
Plante herbacée rustique vivace à rhizomes. Dans ce groupe nous trouvons les plus grand iris, jusqu’à 1m70, mais également des modèle plus petit. Non seulement ces plantes sont exubérantes mais aussi très résistante. Ce sont surtout les pucerons qui peuvent l’attaqué. Les feuilles forme des touffes buissonnante. Les fleurs de ce groupe sont nombreuse et volumineuse, accompagné d’un bon parfum. Les rhizomes sont long et robuste, enterré jusqu’au pied de la plante. La plupart des espèces Xyridion sont de terrain humide et berges. Il néssésite un bon apport en humus.

-Spuriae:
Plante herbacée vivace a rhizomes long. La plupart de ces espèces sont originaire du sud, d’une ligne qui cours de la Loire, passe par le Caucase et se paire au Kashmir dans l’Asie central.
Cet un groupe complexe avec de nombreuses espèces, variétés et hybrides. Ont considère ce groupe d’iris, comme produisant les sujet les plus grand, en hauteur et surtout en volume de fleurs.
Curieusement moins présent dans les jardins que sont cousin Germanica, il est pourtant incroyablement plus ornemental. Ces deux types d’iris pouvant sans problème être associer car leur floraison est décaler.
Les iris Spuria sont vraiment apparut chez les particulier dans les années 1990 notamment avec deux espèces splendide Iris Orientalis, et Iris Ochreleuca. Adopté par les amateurs, les Spuria ont très vite été hybridé. Ainsi avec les Sibérica, Ensata, Hexagona, Elatae, il fond partie des cinq groupe les plus hybridé chez les iris.
A notée, Dykes (1913) et le premier à remarqué la similitude entre les fleurs de la série Spuriae rhizomateuse et celle de la série Xiphium bulbeuse. Dans ce contexte il est probable que les deux série ont évolué à partir d’un ancêtre commun en méditerranée.
 
-Multiplication, division :
Ont peu utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des pousse.
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contrégniente, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. Nésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable.
 
Terre : Riche
Luminosité : Soleil
Eau : humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
 
A) Iris Carthaliniae:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire de Georgie. Ces fleurs sont bleu veiné, il existe une forme blanche. C’est une éxelente plante de jardin.
iris carthaliniae 
B) Iris Crocea ou Auréa: Backer 1876 Jacquemont 1877
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Auréa viens du Latin qui veux dire or, en référence à la couleur de ces fleurs.  Iris Crocéa, est originaire d’une zone géographique qui s’étend de la Turquie au Cachemire. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Il s’agit d’un iris sauvage, à crête. Comme tout les iris Spuria il aime les zones riche en humus, humide, et ensoleillé. Il peu être considéré comme une plante de prairies saumâtre.
Les rhizomes sont long fins et nombreux, ils s’enchevêtres dans le sol (contrairement au Germanica).
Plante au feuilles linéaire, ériger, longue de 85cm à 120cm, ce qui le classe comme Orientalis parmi les grand Spuria. Rapidement les feuilles formes des touffes très ornemental. Il faut noté que au cours de l’été, la plante semble entré en dormance, mais des la fin de l’été le feuillage se renouvelles. Il faud noté que ces feuilles ne sont pas caduques.
Les hampes de 1m sont droite et porte de nombreuse et volumineuse fleurs. Celle-ci de couleur jaune d’or, avec un volume de 18cm, s’épanouissent en juillet. Les chute sont fine, et semble gaufrés, friser. C’est un iris très rustique et prolifique. Ont ne lui connaît pas d’ennemie particulier si se n’ai les Cétone qui dévore la fleurs, les pucerons qui ralentissent sa croissance, et les limaces qui aime les petit plans.
Il est très proche de Xanthospuria, mais vous verrez très vite leurs différences de couleur et de formes. Plante de culture facile, a recommandez, et souvent proposée à la vente. Sont pouvoir de germination est vraie, et c’est une plante à croissance rapide.
Chromosomes : 2n=40
iris-Crocea.jpg 
C) Iris Demetrii ou Prilipkoana:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire des montagnes d’Azerbaïdjan, il poussent à 1600m d’altitude. Iris très proche de l’espèce Klatii, fleurs très attractive violet bleu, sur une hampe de 70cm à 90cm. Un sol très riche et bien drainé est néssaisére pour une bonne croissance.
 
D) Iris Halophila ou Gueldenstaedtiana ou Desertorum ou Stenogyna: Pallas 1780
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Halophila est originaire d’une zone géographique qui comprend, la Russie au Caucase, Asie central, Mongolie et Himalaya. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Elle aime les terrains semi humide, marécageux, limoneux. La terre a ces pied est toujours riche en humus. Le soleil est néssaisére pour une floraison optimal. Iris Halophila à étais d’écrite en 1805, par John Belenden Ker Gawler
Les rhizomes de l’iris Halophila sont long fin, et résistant, complètement similaire au rhizomes de l’iris Spuria.
Les feuilles de couleur gris vert sont linéaire de 60cm. Fines élancé et nombreuses, elle forme très vite de belle touffe ornemental.
La hampes apparaît en mai, elle porte plusieurs bourgeon, qui s’épanouissent de mai à juin. Les fleurs d’iris Halophila sont de couleur jaune pâle à foncé. Les chute sont veiné. Une grande différence avec iris Spuria, le manche est beaucoup plus fin.
Il faud signalé une confusion, en effet de nombreuses variétés existe elle ont entrénée l’identification d’iris Halophila en tant que iris Spuria. Certain nome donc iris Halophila : Iris Spuria subsp Halophila, ils considère donc comme une sous espèce cette iris. Dickerson considéré iris Halophila comme un Spuria 1794. Gawler dans Curtis botanical magazine 22, 1805 déclare que les seul différences entre iris Spuria et iris Halophila sont la hauteur, et la rigidité. En effet iris Spuria est beaucoup plus grand, et plus solide. Il faut aussi prendre en considération leurs habita. Les distances entre leurs stations d’origine sont énorme. Il faut tout de même prendre le temps d’observée les deux type de fleurs pour voir qu’elle sont complètement différentes.
Le Dr Peter Pallas 1780, introduit iris Halophila dans nos jardin. La plante a garder sont nom.
Depuis de nombres hybride d’iris Halophila sont nais, il faut relevée :
-Iris Halophila Lutea 1932 Stilman Berry
C’est une espèce menacée concerné par la lois du 1er février 2001.
Chromosomes : 2n=44
 Iris halophila
E) Iris Klatii ou Violacea:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du Caucase, le long de la rivière Samur. Ces fleurs sont violet pourpre sur une hampe de 90cm. Bon sujet pour le jardin.
 
F) Iris Lorea ou Collina:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire d’Italie, certainement venue d’Asie mineur.
 
G) Iris Ochreleuca: Linné 1771
 
Groupe Xyridion série Spuriae. Les stations d’origine de l’iris Ochroleuca, sont difficile a définir, ont pense que cette plante viendrait de Russie et de l’Asie mineur. Elle aime les terre fraîche et riche. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Iris Ochroleuca, préte a discutions. Des botanistes de renom comme Miller 1731, la considère comme un synonyme de l’iris Orientalis. Il différent pourtant de celui-ci par sont signal jaune plus prononcé. D’autre la place comme sous espèce de l’iris Spuria. Nous n’avons pas la vantée de la classé, mais pour notre document, nous la traiterons comme une espèce a part entière. Le nom d’iris Ochroleuca fut donné par Linné en 1771.
Les rhizomes de l’iris Ochroleuca sont long, ligneux, et assez résistant.
Les feuilles sont lancéolé, linéaires, fines et haute, de plus 1m. La plante une fois installée, forme très vite des touffes très ornemental. La particularité de cette plante c’est sa taille. Ont peu parler de l’iris le plus grand qui existe, car avec ces hampes la fleur peu culminée jusqu’à1m85.
Sans parler que de sa taille, intéressons nous à la fleur. Elles s’épanouissent, en juin. De couleur bic jaune et blanc, le signal et moins prononcé que l’iris Orientalis (peut être celui-ci est un hybridogéna). Les pétales blanc sont dressé, la structure général de la fleur, est identique au Spuria, si se n’ai sa taille. Là encore notre espèce ce remarque par la dimension magnifique de ces fleurs.
En plus de ces atout ornemental, majestueux immense, iris Ochroleuca est très prolifique. C’est un iris qui ne crin pas grand-chose si se n’ai les cétones, qui dévore les fleurs.
La rusticité de cette espèce est elle qu’il c’est naturalisée dans de nombreux pays : Turquie, Etats Unis, Europe…Ont note de nombreux cultivar, et hybride. Ces une plante qui tiens très bien au jardin, et dont ont trouve facilement des variété a la vente. 
2n=39
iris Ochreuleuca Profile 
H) Iris Orientalis : Thunberg 1794
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Orientalis, est originaire d’Asie mineures. L’uns des plus grand de tout les iris et sans doute le plus robustes, chez les Spuriae. Plante herbacée, vivace rustique à rhizomes. Ont trouve ces stations en prairie humide. D'écris en 1768, par Miller, très vite ont le confondit avec iris Ochreleuca, et encore aujourd’hui il faut bien les observée pour notée des différences.
Les rhizomes sont typique de la série Spuriae. Long, ligneux, il semble recouvert d’une écorce.
Les feuilles sont longues linéaire lancéolé dressé. En fins de saisons elle retombes, elles peuvent être caduque. L’ensemble de la plante forme très vite de belle touffe très ornemental, de plus 1m de hauteur. Iris Orientalis est l’un des plus grand Spuriae. La hampe florale se développe fins avril. Elle atteint la maturité en mis mai, jusqu’à 1m30. Les fleurs s’épanouissent entre mai et juillet.
Les fleurs sont bic blanc jaune. C’est les sépales qui porte le jaune, contrairement à l’iris Ochroleuca, il est moins prononcés. Les différences entre les deux espèces sont nombreuses, la plus flagrante est que Orientalis dispose de moins de jaune sur ces chutes par rapport à Ochreuleca. Orientalis serrait un hybride naturel d'Ochreuleca.
Ces avec la conquette Musulman que la plante c’est répandue à travers la méditerranée. En effet utilisée, au même titre que l’iris Albican pour orné les tombe, elles c’est répandue, et c’est naturalisée dans certaine régions. Hélas, depuis plusieurs dizaines d’années avec l’urbanisation, et l’agricultures elle recules.
Non seulement iris Orientalis est un bon iris rustique, mais il est très prolifiques. Il est de culture facile, il faudra juste tenir les limaces éloignée des jeunes pousse. Il faut notée, que comme tout les Spuriae, les Cétones aime dévoré les fleurs.
Ont note de nombreux cultivar, et hybride, plus ou moins blanc. Ces une plante qui tiens très bien au jardin, et dont ont trouve facilement des variété a la vente.
Chromosomes : 2n=39     
Iris Orientalis Isa 3 dessus 


I)Iris Maritima ou Iris Maritime:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire Méditerranée et zone Atlantique, ont peu parler d’un iris de prairies subhalphiles thermo-atlantiques, ou alopecurrion, prairies saumâtre. Cette plante de zone humide est en voie de disparition dans sont milieu d’origine. certainement venue d’Asie mineur. Il aime les sol calcaire Ph8, site humide, prairies et marais. Le soleil indispensable et la chaleur sont néssaisére pour sa floraisons. Plante de 30cm à 50cm de hauteur, fleur bleu ou violette.
Iris-Maritima-profil.JPG 
 
J) Iris Monnieri :
Groupe Xyridion série Spuriae. Sont habita naturel est la Crète et Rhodes, est sont origine reste un mystère. Il est probable qu’il s’agit d’un hybride naturel. Il est très similaire a Iris Crocea, ces fleurs sont jaune pâle, sur une hampe de 60cm à 100cm. Il doit être planter en plein soleil, dans un sol fertile

 
K) Iris Musulmanica:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du sud ouest de l’Asie, Arménie.

L)Iris Notha:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du Caucase Kabarda-Bakar. Elle pousse dans les steppes et vallées. Plante de 65cm à 80cm, au fleur bleu à violet.
 
 
M) Iris Sogdiana:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire d’Asie central, des montagne de Sogdiane, sud du Kazakstan. Plante a rhizome long, hampes de 8cm à 10cm, au fleur bleu pâle à violet. Ces graines peuvent supporter de grande variation de température.
 
 
N) Iris Spuria ou Spathulata ou Dierinckii et hybrides:
Groupe Xyridion série Spuriae, Iris non barbus, ils sont caractérisé par la cuticule blanche qui entoure leurs leurs graines. Les fantastiques, ce sont les géant du genre. Ils sont spontanément très répandus de l'Angleterre à l'Europe centrale. Facile a cultivé. La hampes peu atteindre jusqua1m60 .
iris spuria cinnabar red 1profil 
 
O) Iris Xanthospuria ou Iris de Turquie:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du centre de la Turquie, et du bassins méditerranéen. Fleurs de couleur jaune, sur une hampes de 30cm à 80cm. A planter au soleil. Espèces en voix de disparition.

 
-Graminae
Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Ce sont des espèces basse entre 15cm et 30cm, très parfumé. Ils sont considéré comme les petit Spuriae. Ont les utilisera plus pour des rocaille humide. Ce sont des plante en rhizomes court. Certain rare à la vente et même difficile a établir.
-Multiplication, division :
Ont peu utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des pousse.
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contrégniente, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. Nésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable.
 
Terre : Riche
Luminosité : Soleil
Eau : humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10
 
A )Iris Brandzae ou Brandade:
Groupe Xyridion série Gramineae. Iris Brandzae est très répandue en Europe. Petit iris de 45cm . Selon les dernier recherche il serrait une sous espèce de iris Sintenisii.
 
B) Iris Colchica:
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. Ont la considère comme une forme proche de iris Graminéa.
 
C) Iris Farreri ou Polysticta Diels: Dykes 1915
 
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Farreri est originaire de l’ouest de la Chine (province du Sichuan et Tibet). La véritable origine de cette iris est confuse, quoi qu’il en soit il est très rare. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. C’est une plante qui aime le soleil, et les terrain légèrement humide. Nous avons là une plante basse, ont peu parlé avec la série Graminea de Xyridion nain. Les rhizomes stolonifère, sont fins solide et ramifier, il formes de nombreux réseau. Les feuilles sont linéaires, fine, ériger, et caduque,  d’environs 70cm. Elles ont un belle aspect herbacée, et forme au bout de plusieurs années des touffes denses. Le feuillage est caduque, disparaît en hivers et réapparaît en avril.
Les fleurs de l’iris Farreri apparaissent au mois de mai. D’un diamètre de 9cm, elle sont de couleur violet foncé et assez horizontal. Les chute sont veiné de pourpre. Il est bien rustique et solide. Ont peu le plantée en plein soleil ou à mi-ombre. Iris Farreri est certainement l’espèce de la série Graminéa, la plus difficile. En effet elle n’ai pas prolifique et il lui faud plus de temps pour s’installée
Il faut noté que fritz Kohlein (Iris), place iris Farreri dans la série des Graminea (nous suivons sa voix), certain le classe dans les Tenuifolia.
Iris Farreri bien que résistant et facile, est rare, et peu proposé à la vente.
Chromosomes :  2n=16  32
 
D) Iris Graminea ou Prune parfumé ou Collinium ou Pseudocyperus ou Sylvatica: Linné 1753
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Graminea est originaire d’une zone géographique qui s’étend de l’Espagne à la Russie. C’est un iris qui aime les terrains humide riche en humus et calcaire. Plante herbacée vivace, rustique à rhizomes. Ont trouve surtout les stations d’iris Graminea en lisières de sous bois, rocaille et prairies ou elle se mêle au haute herbes.
Le nom de la série et de cette espèce en particulier provient du mot Graminées, signifiant herbe. En effet les touffes que forme l’iris Graminea, sont difficiles a distingué au milieu d’autre plante herbeuses, car elles sont très semblable.
Les rhizomes sont fins, fibreux, solide et ramifier, il formes de nombreux réseau.
Les feuilles, dont ont à parler plus haut, sont linéaires, ériger, verte et semis persistante, d’environs 15 à 30cm. Elles ont un belle aspect herbacée, observée leur nombreuse nervures. La spécificité de la série Graminéa, et que l’ont parle de « Spuria nain », car les fleurs sont très semblable. La touffe produits tout sont effet après quelques années, car ces là qu’elle produits le plus de fleurs. Sa croissance est lente, et la plante peu ne pas fleurir l’année de sa plantation. Les fleur s’épanouissent en mai juin, sûr une hampes de 10cm non ramifiée. Elle est aplatie, visiblement moins haute que les feuilles, ce qui place les fleurs au cœurs de la touffe elle-même. L’imfloraisance porte jusqu’à 2 sujet, en s’épanouissant les fleurs écartes légèrement le feuillage et forme la de beau bouquets ornemental. Les fleurs vont du mauve au violet. Les chute, sont veiné de violet, le manche de celles-ci et couvert par les stigmates. Les fleurs ont un parfum, qui rappèle la prune, d’où le surnom de « iris Prune ».
C’est un iris de culture facile cultivée depuis au moins 1568, il est a de nombreux endroit naturalisé, en Allemagne notamment.
Ont compte de nombreuses variétés et forme en fonction de leurs stations géographique d’origine :
-Iris Graminéa Graminéa, le plus courant.
-Iris Graminéa Colchica, le plus petit.
-Iris Graminéa Pseudocyperus, le moins parfumé.
Peu d’ennemis connus pour cette iris, si ce n’ai les pucerons et limasses.
Très rustique, c’est une plante qui peu résistée à –20C°, si elle n’a pas d’eau a ces pied pendant les gelées.
Iris Graminéa est souvent proposée a la vente.
Chromosomes : 2n=34
Iris Gramineae Graminea vue de dessus
E) Iris de Kerneriana:
Groupe Xyridion série Graminea, Originaire centre de l'Europe. Hauteur de 15cm, feuilles de couleur vert bleuâtre. fleurs blanche crème, jaune, s’épanouissant en juin.  Très intéressant pour une rocaille, car ce sont de petit sujet. Il est très difficile à installée.

F) Iris Ludwigii:
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé.
 
G) Iris Pontica ou Humilis ou Marshalliana: Hugo Zapalowicz 1906       
Groupe Xyridion série Gramineae. Iris Pontica est originaire de Transylvanie en Roumanie, mais également du Caucase jusqu’en Turquie. Il fut tout d’abors nomet iris Humilis, le nom fut modifier car ce nom fut enregistrée pour une éspèce jaune de la série Pseudoregelia. Iris Pontica ne doit pas étre confondue non plus avec iris Variegata Pontica. C’est une plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Espèces en voix de disparition, dans la plupart de ces stations d’origines. Il aime la mie ombre et le soleil, des terrain frais et calcaire. Iris Pontica, est une plante basse, qu’en elle n’ai pas en fleurs ont peu facilement la confondre avec une simple graminées, d’où le nom de la série. La plante pousse au milieu des hautes herbes et ces stations sont difficile a repéré s’il n’ai pas en fleurs. Les rhizomes sont ligneux, mais peu large, fins et ramifier.
Les feuilles sont linéaire dressé, caduque. Elles paraissent mis mars et forme rapidement de jolie touffe ornemental, de 30cm. La particularité de la série Graminea, c’est la petite taille des hampes florale. Celui-ci sont plus petit que le feuillages. Les infloraisances s’ouvrent donc au cœur de la touffe. Il faut noté une curiosité chez cette iris, il peu être polynisée par les fourmis. Les fleurs sécrètent des gouttelettes de nectar, à la base des tépales, ce qui attire les fourmis. La fleurs s’épanouis fin avril. Les sépale écartes délicatement les feuilles. La fleurs vas du bleu au violet, très similaire à iris Graminea.
L’iris Pontica n’ai pas de culture fragile. Il conviendra de le placé en mis ombre. Tenir compte des limaces qui peuvent les ravagée. Plante rare peu proposé à la vente.
Chromosomes : 2n=72
     
H) Iris Pseudocyperus ou Pseudocyprus ie en Roumanie. Il fait partie des espèces Xyridion les plus petites 45cm. Fleurs sépanouissant en juin de couleur bleu vilet. Plante rare peu proposé à la vente.
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central, Transylvanie en Roumanie. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. La société des iris Britanique fait de cette iris une simple forme de iris Graminea, mais il prène note que d’un point de vue visuel, il y a de grande différences. Les fleurs de iris Pseudocyperus sont plus grande et plus brillante, et depasse du feuillage, par rapport au iris Graminea.
 
 
I)Iris  Sintenisii: Victor de Janka 1877
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Sintenisii est originaire de France, des Balkan, Italie, jusqu’à l’Ukraine. C’est un iris qui aime les terrains humide riche en humus et calcaire. Espèces en voix de disparition, dans la plupart de ces stations d’origines. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Les rhizomes sont fins solide et ramifier, il formes de nombreux réseau. Les feuilles linéaires, sont verte et persistante, d’environs 10 à 30cm. Elles ont un belle aspect herbacée. La plante pousse au milieu des hautes herbes et ces stations sont difficile a repéré s’il n’ai pas en fleurs. La touffe produits tout sont effet aprés3ans, car ces là qu’elle produits le plus de fleurs. Celle-ci s’épanouissent en juin, sûr une hampes de 15cm non ramifiée. La tige porte 1sujet rarement 2. Les fleurs sont d’un bleu intense, à violet. Les chute, sont veiné de blanc ou violet.
Il faut noté une curiosité chez cette iris, il peu être pollinisée par les fourmis. Les fleurs sécrètent des gouttelettes de nectar, à la base des tépales, ce qui attire les fourmis.
Iris Sintenisii est cultivée depuis 1874. Les jardiniers amateurs l’utilisée pour la rocailles ou la plante donne tout sont effet.
Une sous espèce est connues :
-Iris Sintenisii Brandzae, que l’ont trouve en Roumanie, et qui est beaucoup plus rare.
Iris Sintenisii, ne pause pas de problèmes de culture. Très rustique, c’est une plante qui peu résistée à –20C°, si elle n’a pas d’eau a ces pied pendant les gelée. Iris rarement proposé à la vente
Chromosomes : 2n=16  32
 Iris-Sintenisii-groupe.JPG
 
J) Iris Urumovii :
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central Bulgarie. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. Il est considéré comme une forme d’Iris Sintenisii. Certainement une hybridation naturel.
 
12)Groupe Sparthula:
 
Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Ce groupe ne compte qu'une espèce l'iris Foetidissima. Très répandu en France il y a peu, cette plante a tendance désormais a régressé. Plante de milieu humide qui supporte très bien la sécheresse. Il peut ce développé quasiment partout. Ces feuilles sont foncé, en épée et persistante. Si l’ont pince une feuilles , une odeur désagréable se dégage. Rapidement après 3ans la plante forme une touffe. Floraison de mai à juillet, les fleurs vont du violet au jaune, avec des nervure sur les sépale. Les fleurs ont tendance à être caché par le feuillage. Les capsules sont très décorative, surtout en hivers. Pourtant pour un jardin il est préférable de retiré ces gousse avant qu’elle ne s’ouvrent. En effet les Sparthula sont très productif et risque très vite de vous envahir. <
/div>
 
-Multiplication :
 
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contraignante, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. N’hésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable. Ont peu également multipliée les Sparthula par semis, ce si ont un pouvoir germinatif très important. D’ailleurs nous vous recommandons de supprimé toute les graines avant leurs maturation, même si elle sont très ornemental .
 
Terre : Terreau2,5/5, terre de jardin2,5/5
 
Luminosité : Soleil, mie ombre
 
Eau : Pleine terre
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : Rustique jusqu’à  -20°C et plus
 
-Iris Foetidissima ou gigot:
 
La seul espèce du groupe Sparthula, Iris à touffe, feuilles panaché vie dans la moitie sud de la France, fleur insignifiantes bleuâtres, c'est l'un des rare iris à épanouir à l'ombre.  Le feuillage dégage une forte odeur d'urine  d'où sont nom, iris fétide ou puant. L'odeur reste discrète tant que l'ont ne le touche pas. D'une auteur de 40cm, a maturité ces fruits s'ouvrent laissant paraître des grappes de graines d'un rouge écarlate assez ornementales.
Chromosome  2n=40
Iris Foetidisima profil
13)Groupe Hermodactylus:
 
 - Iris Hermodactylus Tuberosus:
Groupe Hermodactylus, ou iris Tubéreux. Iris Hermodactylus a toute un assortiment de nom : Hermodactylus, qui viens du Grec, Hermes (le dieux) et dactyl (doit) en référence au racines."Tête de Gazelle" qui proviens de la forme curieuse de celle ci. Ont trouve aussi d’autres nom commun comme « tête de serpent » ou encore, « veuve de l’iris »Pour notre part nous le nommerons iris Tuberosas suite au recherche du laboratoire Jodrell de Kew. Iris Tuberosas, est originaire de méditerranée, depuis l’Espagne jusqu’à la Turquie. Plante Herbacée vivace rustique à cormes. Elle se plaie dans des terrain pauvre, de la garrigues, a des rocaille sub Alpins. Ces stations sont protégée, car elle est en voix de disparition, là notre proviens d’une source légale, qui a pour but de réinsertion. Cette plante ne fût pas considéré comme un iris par certain botaniste. Désormais elle l’ai. En effet la construction végétale de cette plante est comparable aux iris. En effet iris Tuberosas, possède une racine charnue horizontale, d’environs 4cm, dont l’extrémité produit la pousse puis la hampe florale. Ce type de réserve souterraine se nome cormes. Ni rhizome ni bulbes, peut être s’agit il d’un type intermédiaire entre ces deux organes souterrain. Curieuse racines, qui permet à la plante de colonisé les espaces libres en se « déplaçant ». Certain iris dispose de ce genre de racines. Les feuilles qui apparaissent des le mois de décembre sont fines triangulaire et peu nombreuses, comparable a certaines espèces d’iris a bulbes. La hampes florale de 40cm, produit une fleurs entre février et avril, et elle est toute a fais de structure iridoide. Cette plante rassemble plusieurs caractéristiques que l’ont trouve rarement chez un seul iris. La fleurs est très attractive, ces couleurs vont du vert sombre au noir. Il faut noté qu’elle est légèrement parfumé. C’est une plante à laisser en place dans une rocaille sèche en été. Elle supporte sans problèmes des température extrême, à cela elle se rapproche de la culture des iris Unguicularis. Elle peu servir dans l’ornementation, en fleurs coupé, sécher ou tout simplement en groupe ou elle produit un curieux effet.
 Il faut également savoir qu’il y a quelques variante dans l’espèce, notamment dans les Pouilles en Italie, ou un Hermodactylus de couleur jaune d’or est régulièrement signalée. Il y a dit variétés différentes au nom tout aussi curieux que la plante: iris H T Bispathaceus, iris H T Calatajeronensis, iris H TLongifolius, iris H T Repens, iris H T Tuberosus, iris H T Tuberosus Subsp Longifolius, iris H T Tuberosus Var Longifolius, iris H T Zambranii . Iris Tuberosus et une plante que l’ont peu trouvée sans problèmes a la vente. 
Iris Hermodactilus Tubérosus Profil 
 
14)Groupe Pardanthopsis:
 
Plante herbacée vivace à rhizomes, au feuilles robuste. C’est une plante qui traverse les genres depuis sa classification. En 1773 les Pardanthopsis furent classée comme Dichotoma, en 1972 sortit des iris et classé Dichotoma Pardanthopsis. Ajourd’huit cette plante est considéré comme iris Dichotoma tout cours.
 
 -Multiplication:
 
En plein soleil dans un terrain fertiles, gardée la terre humides. Il faut le plantée donc dans une terre fraîche, 2,5/5 de terreau, 2,5 /5 de terre ordinaire, mais sur un sol bien drainée. Ont peu éventuellement protéger le sol du soleil par des écorces broyée. Iris Dichotoma adore le soleil, mais la chaleur peu sécher le sol. Cette iris peu fleurire a partir de graines, des la première année de plantation. Pour la multiplication il est préférable, de pratiqué la division des rhizomes. Attention iris Dichotoma et fragile, ne le divisée que tout les 3ans. De plus sa floraison est bis annuel divisée que s’il y a eu floraison dans l’année. Ont peu également les multiplié par semis, placé au froid 48h les graines avant de les plantée
 
Protéger la plante en hivers, par une cloche et des écorces broyé, voir un paillage. Iris fragile au viroses.
 
Terre : Terreau2,5/5, terre ordinaire2,5/5
 
Luminositée : Soleil, mie ombre
 
Eau : Pleine terre humide
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : -16C°
   
 
-Iris Dichotoma ou Iris Vesper:
Groupe Pardanthopsis, c'est la seul espèce du groupe. Iris Dichotoma est originaire de la Sibérie, du lac Baikal à la Chine et  Mongolie. Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Iris Dichotoma aime le soleil et les sols drainé. La particularité de cette iris est qu'il ce comporte comme une bisannuelle. Sa fleuraison peu vous prendre au dépourvue.  La plante croit a partir d’un petit rhizome, fibrux. Les feuilles sont robuste et peu nombreuses, elle se comporte comme celle de l’iris Belacanda Domestica. En éventaille, même la hampe, porte de nombreuse feuilles, observée l’alongement de la base de la hampe. A noté la haute taille de cette tige qui place la fleur a 1m, laissant le feuillage bien bas.
La fleurs s’épanoui fin juillet debut aout, elles vont du violet au bleu pâle. D’une chute à l’autre ont peu relevée 3cm, alors que la hauteur, de la fleur est de 5cm. Les chutes sont très réticulé et porte un curieux signal, fait de petit goutte de violet sur un font blanc. Il faut noté les jolie stygmate coloré. Les fleurs s’ouvre dans l’après-midi, et sont de courte durée. Ont dit qu’elle fleurissent au moment ou ont entend les Vêspres, d’où sont deuxièmes nom. Les hampes florale sont très ramifier.
C’est une plante qui traverse les genres depuis sa classification. En 1773 les Pardanthopsis furent classée comme Dichotoma, en 1972 sortit des iris et classé Dichotoma Pardanthopsis. Aujourd’hui cette plante est considéré comme iris Dichotoma tout cours. Samuel Norris croisa en 1967, iris Dichotoma avec iris Belacanda, l’hybride obtenus fut nommé Pardancanda Norrisii.
Iris Dichotoma, est une plante médicinale Chinoise. Peut proposée à la vente, il ne pause pas de réel difficultés de culture .
Iris Dichotama est difficile a cultivée, ils sont a déconseillé au amateur.
Chromosomes :2=32 
Iris-Dichotoma-proful-nuage.JPG 
 
    

Partager cet article

Repost 0
Published by juan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : dictionaire des iridacée
  • : description des iridacées
  • Contact

Recherche

Liens