Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 21:17
   
8)Groupe Crossiris:
-Japonica:
Plante vivace herbacée, a rhizomes. Il s’agie de plante humide, de mie-ombre, donc pour une plantation respectée cela. C’est un iris qui se propage assez rapidement quand il se plaie. Vous pouvez voir apparaître a plus de 30cm du carrée un plan. Ce sont des plantes de 50cm à 120cm de hauteur . C'est un iris a feuillage permanent de 30cm d'un vert moyen, en éventail. La particularité de cette plante et la haute tige qui sort de terre. Au lieu de rhizomes souterrain, nous avons là de vrais tiges, aérienne, ont parlera de rizhomes stolonifére. Malgré sa résistance au froid, évitée les basse températures. 
 
-Multiplication :
Elle peu ce faire par semis, mais cette méthode est trop longue.
Ont peu considéré les racines des Japonica comme rampante. Il est facile de prélevée un plan sans avoir a remué toute la motte. Le repiqué directement en terre. Une terre fertile 4/5 terreau, 1/5 terre ordinaire bien sur ce n’ai qu’un conseil, il se plaira également dans une terre ordinaire. L’essentiel est que le terrain reste toujours humide. Il est préférable de les protégé en hivers, le danger n’étant pas le froid mais plutôt le pois de la neige. En effet, les Japonica ne perde pas leurs feuilles en hivers, et le pois de la neige peu faire de gros dégât !
 
Terre : Riche
Luminosité : mie-ombre
Eau : tenir humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
A)Iris Confusa ou Bambou: Joseph Robert Sealy 1937
Groupe Crossiris série Japonica. Iris Confusa est originaire de Chine (Guangxi, Sichuan, Yunnan), Birmanie, Inde. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Elle aime les lisières de bois, les prairie humide et la mie ombre. Prélevée et nome par Joseph Robert Sealy en 1937. Les rhizomes dans le cas d’iris Confusa, sont bien des tiges, dressent des éventails de feuilles à plusieurs dizaines de cm au dessus du sol. Il ne s’agit plus de tiges souterraines, mais de véritable tiges, d’où parte les racines. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans. Cette particularité et propre à la série Japonica, et plus prononcé chez iris Confusa. Cela donne a l’ensemble de la plante une apparence de bambou d’où sont sur nom.
Les feuilles sont persistantes, de couleur verte et brillantent. Nombreuses, elles vont de 30cm à 40cm, les tiges les place à 25cm du sol. L’ensemble peu prendre jusqu’à 1m20 de hauteur. Les hampes florale ne sont pas visible, elles sortent discrètement des feuilles. Elle produisent fin avril de nombreux petit sujet, de 5 à 10 fleurs.
Iris Confusa est un iris à crête, la floraison se produit d’avril à mai. Les fleurs semblent frouasser, et sont de petite taille environs 4cm à 5cm de diamètre. Les couleur varie du blanc au bleu pâle, mais généralement taché de orange sur le signal.
C’est un iris que l’ont peu recommandé a tout les jardinier, bien que sa culture soit radicalement différente des grand iris. Iris Confusa pause tout de même quelques difficulté de culture. Même si il supporte de basse températures il faut tenir compte de deux point important :
-Les feuilles ne doivent pas être écrasé par la neige.
-Les racines ne doivent pas être mouillé en hivers pendent les gelée.
Il est donc conseillé de les couvrir en hivers pour que la plante passe les fortes gelée. Le danger le plus grave c’est les escargot et limasses qui ce glisse sous le feuillages. Souvent attaquais par le Sclerotum Rolfsii due à un mauvais drainage, entraînant la pourriture du rhizome et des racines.
Il faut noté que c’est l’iris de la série qui tiens le plus à la sécheresse.
Iris Confusa est très similaire à l’iris Wattii, et à iris Formosana.
Très utilisée dans la pharmacopée Chinoise. Depuis quelques années, il est souvent proposée à la vente.
Chromosomes 2n=32
Iris Confusa dessus
 
B) Iris Formosana: Ohwi 1934 
    

Groupe Crossiris série Japonica. Iris Formosana, est originaire de Taiwan. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Ont trouve les stations de l’iris Formosana, à l’ombre des lisières de forêt, collines. Il fut découvert par un Japonais du nom de Ohwi, en 1934. Il porte le nom de Yuan-Wei-Hua, qui veux dire la queue de la fleur Miluus. Le Miluus étant un oiseau de proie. La forme de la fleurs rappèle la queue de cette oiseau.

Les rhizomes sont typique des Japonica. En effet ont ne parle pas de rhizomes stolonifères, mais de rhizomes dressé. Dans le cas de Japonica, il forme de vraie tiges, non souterraine, de ces extrémités parte des éventails de feuilles. Celle si ont un coté plutôt vert grisâtre, un coté visible vert brillant comme vernies. Large les feuilles sont herbacée persistante. Très décorative et nervuré, le feuillage de plus de 30cm rappèle des feuilles tropicale.

Les tiges florale sont très ramifié porte jusqu’à 5 fleurs. Celle-ci s’épanouissent des mars, avril dans nos régions. Ont appèle les iris Formosana, iris frangée, car ils ont une crête assez horizontal, et dentelé. D’un diamètre de 8cm les fleurs vont du bleu au blanc. Les pétale blanc sont dressé et petit. Les stigmates, sont pétaloïdes blanc avec un thon mauve. Le sépale est ponctué, d’un signal jaune et de pointillé mauve. La marge ainsi que les crêtes sont très dentelés.

Iris Formosana, est similaire au autres Japonica, semble être la forme triploïdes de la série. Très prolifique, au début du printemps, la plante peu très vite prendre ces aise. Ce multipliant par stolons. Comme vous l’avez noter, nous ne l’avons pas classé comme rustique. En effet elle est très sensible au gelée, surtout quand les tige sont formé. De plus le pois de la neige peu endommagé irrémédiablement les feuilles. Un éxé d’eau durant l’hivers peu tuez la plante.

Donc elle devra être drainé ou rentré durant l’hivers. Les limaces aussi sont un danger elle aime les jeune pousse, et comme vous le constateriez, elle se caches sous le feuillages.

C’est un iris que l’ont trouve facilement depuis quelques années à la vente.
Chromosomes:2n=28

C) Iris Japonica ou Evansia: Thunberg 1794

Groupe Crossiris série Japonica. Iris Japonica comme sont nom l’indique est originaire du Japon, ont le trouve aussi en Chine (Sichuan). Présent également en haute altitude (2400m à 3400m) dans ces cas préssie il semble que ces stations soit des naturalisée. Plante herbacé vivace, à rhizomes. C’est un iris qui a était sélectionnées et hybridée depuis des siècles par les Japonais. Introduit en Europe par Thomas Evans en 1792, en provenance de Chine, d'ou sont premier nom: Iris Ewansia. Celui ci était de couleu lilas, prélevée au Sichuan. L'enssenble de la série fut appelé du même nom. D'autres plans de forme différentes sont introduite a leur tour, et cultivée en Europe des 1792. Nommé iris Japonmica, en 1794 par Peter Thunberg un médecin et botaniste Suédois, proche de Linné, il prend donc le double nom créant quelques confusion. La série des iris à créte dit frangée, prend le nom de Evansia Japonica. Aujourdhuit le nom Evansia, est moins employée.
Iris Japonica, est un iris qui se plaie en situation ombragé et humide. Ont le trouve en prairies, en bord de coteaux, en lisière de forêt. La série présente une particularité surprenante, en effet, ces rhizomes, contrairement a la plupart des iris courre à la surface du sol. Certain dressent des éventails de feuilles à plusieurs dizaines de cm au dessus du sol. Il ne s’agit plus de tiges souterraines, mais de véritable tiges, d’où parte les racines. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans. Cette particularité et propre à la série Japonica, et plus prononcé chez iris Confusa qui est très proche de iris Japonica
Les feuilles sont persistantes, de couleur verte et brillantent. Nombreuses, elles sont courtes 20cm à 25cm, les tiges les place à 10cm du sol. L’ensemble peu prendre 30cm à 40cm de hauteur. Les hampes florale ne sont pas visible, elles sortent discrètement des feuilles. Elle produisent fin avril de nombreux petit sujet, de 5 à 10 fleurs.
Iris Japonica est un iris à crête, la floraison se produit d’avril à mai. Les fleurs semblent frouassés, et sont de petite taille environs 3cm à 4cm de diamètre. Les couleur varie du blanc au bleu pâle, mais généralement taché de bleu.
Comme nous l’avons mentionnée iris Japonica compte de nombreux hibridogéna, et hybrides, et variétés :
-Iris Japonica forme bleu, ou la couleur bleu domine voir lavande, c'est l'uns des premier.
-Iris Japonica Alba, ou a contrario le blanc domine.
-Iris Japonica Variegata, ou les feuilles sont bicolore, blanche et verte (très à la mode).
C’est un iris que l’ont peu recommandé a tout les jardinier, bien que sa culture soit radicalement différente des grand iris. C’est l’espèce de la série Japonica la plus facile, il pause tout de même quelques difficulté de culture. Il ne supporte pas le froid humide, donc pas d’eau en hivers ou peu. La neige peu endommagé gravement la plante en écrasant les feuilles. Il est donc conseillé de les couvrir en hivers pour que la plante passe les forte gelée. Le danger le plus grave c’est les escargot et limasses qui ce glisse sous le feuillages.
Iris Japonica servaient au Japon de féculent, les Japonais broyer les rhizomes de ces iris et il sans servaient comme aliment. Dans la médecine traditionnel Chinoise il sers en décoction contre la bronchite, les rhumatismes…
C’est une espèce qui a vraiment toute sa place au jardin, largement cultivée, ont la trouve facilement à la vente.
Chromosomes : 2n=24
Iris Japonica vue de dessus
D) Wattii : Thunberg 1794
Groupe Crossiris série Japonica. Iris Wattii, est originaire de l’Inde (Myanman), Chine (Yunan), et Japon. Plante herbacé vivace, à rhizomes. Ont trouve les stations de l’iris Wattii entre 1800m et 2300m d’altitude. Il aime les lisières de forêt, prairies ombragé, et les rives humide. Introduit en Europe par Thomas Evans en 1792, en provenance de Chine. Nommé en 1794 par Peter Thunberg un médecin et botaniste Suédois, proche de Linné.
Les racines de l’iris Wattii, sont similaire à la série Japonica. Les rhizomes sont beaucoup plus stolonifère que chez les autres espèces d’iris. Il s’allonge en surface et se rapproche vraiment de l’apparence d’une tije. Une extrémité s’enracine en terre, alors que l’autre déploie un éventaille de feuilles. Les rhizomes sont peu épais, entre 0.7mm et 1.5cm de diamètre, il est plutôt de couleur vert clair. Certain nouveau rhizomes se développe au pied de la plante et forme de nouveau plans.
Le feuillage est large brillant comme enduit d’un vernie qui fait de lui une plante très ornemental. Le feuillage est persistant, il est préférable que l’hivers ne le face pas disparaître, car la plante mettrai du temps a produire de nouvelles feuilles. Celles-ci font 30cm à 40cm de haut, d’elles s’échappe une fines hampes florale qui semble chercher sont chemin vers la lumière.
Les fleurs apparaissent entre avril et mai. La hampe, produis de nombreuses inflorescence 5 à 10 fleurs. Ont parle d’iris à crête, d’apparence frouasser. De couleur blanche à légèrement bleuté, elle sont très proche de l’iris Confusa, et plus grande que c’elle de Japonica. Tachetée de jaune et de bleu lavande, le signal est jaune.
De nombreuses variété sont issus de l’hybridogéna, elles tire plus ou moins vers le blanc, ou vers le violet. C’est un iris qui est depuis longtemps hybridée, il faut retenir plusieurs forme :
-Iris Wattii forme bleu, ou la couleur bleu domine dans la fleur.
-Iris Wattii Alba, ou a contrario le blanc domine.
-Iris Wattii violet, ou le violet domine
-Iris Wattii Variegata, ou les feuilles sont bicolore, blanche et verte (très à la mode). De c’est forme magnifique ont était développé de nombreux hybrides au ton tousse incroyable.
Contrairement au autres espèces, celle de la série Japonica n’aime pas le plein soleil, mais préfère une ombre légère et de l’humidité. Même si l’iris Wattii, est le plus rustique, des Japonica, il faut tenir compte de plusieurs élément. D’abord, la neige ne doit jamais écrasé trop fortement les feuilles. L’eau durant l’hivers ne doit faire que circulée. Une accumulation d’eau gèlerai les racines. Il est donc fortement conseillé de paillés la plante durant les périodes froide voir a rentrer la plante. Au sud de la Loire, iris wattii pourra supportée un hivers moins rude jusqu’à –16C°.
L’uns des ennemis les plus fréquent de cette plante, après le froid, ces les limaces. Les touffes que forme la plante, sont denses, et propices a caché ces petite bêtes. Elles se ferons un régal des feuilles de votre iris.
Ont trouve sans problème à la vente les différentes formes de l’iris Watti. Il prendra sans problème sa place dans un coin ombragée de votre jardin.
Chromosomes :2n=30
Iris Wattii forme bleu profil 
-Tectores:
 
Plante vivace herbacée à rhizomes robuste et adaptable. Iris largement distribuées en Asie. Cultivée depuis des siècles en Chine, ce qui rend difficile d’établir ces stations d’origines. Rhizomes large très similaire au tiges souterraines des grand iris barbus. Feuilles minces et très nervurées. Hampes florale ramifié pouvant portaient jusqu’à 3sujets. La couleur des fleurs reste dans les tons lavande. Ce qui marque avec ce groupe, ces l’absence de barbes remplacée par une crête dentelé.
 
-Multiplication :
 
Division par éclatement de la motte. Une terre fertile 4/5 terreau, 1/5 terre ordinaire bien sur ce n’ai qu’un conseil, il se plaira également dans une terre ordinaire. L’essentiel est que le terrain reste toujours humide. Il est préférable de les protégé en hivers, le danger n’étant pas le froid mais plutôt le pois de la neige. En effet, les Japonica ne perde pas leurs feuilles en hivers, et le pois de la neige peu faire de gros dégât !
 
 
Terre : Riche
 
Luminosité : mie-ombre
 
Eau : tenir humide
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
A) Iris Milesii: Baker 1886
 
Groupe Crossiris série Tectores. Iris Milesii, est originaire Chine (Sichuan, Yunnan, Tibet) et Inde. Plante herbacée, vivace, rustique, à rhizomes. Ont rencontre couramment ces stations l'Himalaya, qui ce situe entre 1500m et 2000m d’altitude, en lisières de bois, prairies, et quelques fois dans des zones humide. Gros rhizomes au ras du sol, ce si sont d'une couleur surprenantes, vert clair! Fleurs mauve, plus claire que l’iris Tecorum, longue floraison, sur hampes de 60cm.Les Rhizome stolonifères, se développe au ras du sol, avec une curieuse couleur vert clair ! Cette tige souterraines surprend par sa ressemblance avec un lézard.
Les feuilles sont beaucoup plus basse que la hampes florale. Elles sont againante et semi persistante Oubliée la petite taille de l’iris Tectorum, avec l’iris Milesii ont prend de la hauteur, la hampes peu atteindre 1m. Avec plusieurs ramification, elle est fines
Les fleurs, de couleur mauve, sont plus clair, et plus fine que l’iris Tectorum. La floraison est plus longue aussi, les fleurs se succédant sur plusieurs semaine des mie mai. Contrairement a de nombreuses espèces d’iris non barbus, les iris Tectores, ne dispose pas d’un signal lumineux sur le sépale. C’est la crête qui remplace la barbe et le signal. Elle est le caractéristique principale de ces espèces, et iris Milesii, ne fait pas éxsépcion. La fleurs atteint 8cm de diamètre et est semi horizontal.
Iris Milesii, faisait partie a sa découverte du groupe des Evansia. En générale, il y a peu de variante de couleurs dans cette espèce.
La recherche chimique, sur les rhizomes de l’iris Milesii, a abouti a l’isolement de plusieurs dérivée d’acide férulique dit Isoflavones (laboratoire, de recherche régional, Jammu Tawi Inde)
C’est une plante résistante, au chaleur, et froid extrêmes, qui se plaie dans les même terrain que nos Germanica. Iris Milesii, est prolifique et ne partage pas les même problèmes de virose que l’iris Tectorum. C’est une plante facile qui ne pause pas de problèmes de culture. Elles se plaira en massif, bordures et même rocaille. Très ornemental, elle est pourtant très rarement proposée à la vente. Préservée les iris Milesii des limaces qui en sont friand.
-Multiplication :
Iris Milesii peu être multipliée par semis, c’est long. La division est plus rapide. Ont procédera par éclatement des rhizomes. Ont rabattra les feuilles et ont placera les plans dans une partit du jardins éloigner du pied mère. Apport en eau doit être quotidiens, mais la plante devra avoir un bons drainage. Le feuillage peu persistée durant des hivers doux. Il est préférable de le supprimée, pour favorisée les nouvelles pousses. La tige souterraine préférera poussé sur le sol, il faudra donc paillé durant l’hivers.
Chromosomes : 2n=26
Iris Milesii profil
B) Iris Tectorum ou Caront ou Toit iris: Maximowicz 1871
Groupe Crossiris série Tectores. Originaire d'Asie (Chine, japon), mais il a tellement était cultivée que sa zones géographique c’est étendue a toute l’Asie. En Chine il est connue comme étant « l'Iris » Car ont en trouve partout (c'est leur Germanica). Ces stations ce situe entre 500m et 3500m d’altitude. Plante herbacée vivace rustique à rhizomes.
Iris Tectorum est très proche dans la forme générale d’un iris barbus, si ce n’ai ces fleurs très différente par leurs crête. En 1812, il faisaient parti du groupe des Evansia.
Les rhizomes de cette plante sont rampent, gros, et robuste, très proche des tige de barbus. La plante forme très vite au bout de quelques année de jolie touffe.
Les feuilles sont linaiére, haute de 30cm, large, plate et basse, elle résiste bien a la période estival. Plat^t assez nervuré, les hybrideur ont réussi a obtenir des feuilles bicolore (iris Tectorum variegatae)
La hampes florale est plus haute que le feuillage 45cm, elle met donc la fleurs bien en évidence. La tige est souvent ramifier et porte jusqu’à 3 bourgeons. Les fleurs de l’iris Tectorum s’épanouissent fin mai. Elles vont du Lilas vers le violet. Celle si donne un aspect de barbe. En effet contrairement a de nombreuses espèces d’iris non barbus, l’iris Tectorum, ne dispose pas d’un signal lumineux sur le sépale. C’est la crête qui remplace la barbe et le signal. Elle est le caractéristique principale de cette espèce. Une structure surélevée de couleur blanche.
Il existe des variétés blanche issu d’hybridogéna, elle sont nomet iris Tectorum Alba, Dykes, est sont vraiment spectaculaire. En générale, il y a peu de variante de couleurs dans cette espèce.
L’iris Tectorum, est plutôt robuste, mais il prend facilement les virose. Celle si sattaque au feuilles, donc toujours tenir la touffe propre en éliminent les feuilles morte. Préservée les iris Tectorum des limaces qui en sont friand.
Autre fois il orné les toit de chaumes des maisons au Japon.Les femme du Japon utilisée la poudre de ces rhizomes pour blanchir leurs visages. Pourtant il faut notée que des partit de la plante sont toxique si elle sont ingéré.
Iris Tectorum groupe 2
9)Groupe Lophiris:

Plante vivace herbacée à rhizomes rampant. Ces espèces sont originaire d’Amérique du nord, et croit pour la plupart en sous bois dans des sols sableux. Ce sont les iris à crête de petite taille. La crête forme de curieux petit poiles. La couleur des fleurs reste dans les ton lavande.
 
-Multiplication :
La multiplication la plus simple pour les iris Lophiris et la séparation des rhizomes. Il se répand rapidement si ont maintiens un sol humide.

Terre : Terreau 2,5/5, sable2,5/5
Luminosité : soleil, mie-ombre
Eau : tenir humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
-Cristatae:

A)
Iris Cristata ou Crète ou Neubeckia ou Crested ou nain à Aigrette: Aiton 1789
Groupe Lophiris série Cristatae. Iris Cristata est originaire de l’est des Etats Unis, Maryland, Oklahoma, et sud de la Georgie. Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Il aime la fraîcheur zones de mie ombre, les sol sablonneux, en lisière de forêt. Toujours un sol humide épais en humus, et drainé. Ces un petit iris vigoureux et facil à cultivée.
Des fins petit rhizomes velus cours sur la surface du sol. Il semble a peine pausé et compose de jolie ramification. Il ne font pas plus de 2mm de large pour 1 à 2cm de long. De couleur vert clair, il semble segmenté.
Les feuilles de 15cm sont vert à vert clair, assez résistante au froid. Elles sont semis persistante et d’une belle tenus. A ce titre ont parle de cette plante comme iris nain Américain. Ont peu l’utilisée en couvre sol.
La hampe floral de 12cm, et imperceptible. La fleurs apparais dans le feuillage entre mars et avril. Cela n’empêche pas sellons les conditions climatique a ce que d’autre fleurs s’épanouisse courant mai ou juin. De couleur bleu a lavande rarement blanc. Les fleurs sont petite mais d’une beauté surprenante. Avec un signal jaune, ces la crête jaune d’or sur les sépale qui a donné sont nom à l’espèce. Les graines a maturités sont dispersé par les fourmis.
Parfait pour les petite décoration, avec un banzai, ou un petit bassins il serra bien associer. Tenais bien compte du sol, qui n’ai pas de nature compact. Il s’agit d’un sol riche épée ou l’iris n’ai que pausé en surface.
Prenez garde au limaces qui apprécie les jeunes plans.
Iris Cristata est rarement proposé a la vente, il est vraiment un iris qui a était longtemps négligé, et qui commence a peine a être découvert dans nos jardins.  
Chromosomes :2n=32   
 
B) Iris Lacustris ou Lacustre: Thomas Nuttal 1818
Groupe Lophiris série Cristatae. Iris Lacustris est originaire de la région des grands lac grands lacs en Amérique du nord (rive du Lac Michigan, Huron). Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Il aime les zones de mie ombre, les sol sablonneux ou rien ne pousse, en lisière de forêt. Toujours un sol humide drainé. Les petit rhizomes semble déposé sur le sol humide. Comme pour les iris Oadeanensis, ont peu les détaché facilement. C'est l'un des plus petit iris, avec des feuilles de 3 à  4cm. A ce titre ont parle de cette plante comme iris nain Américain. Ont peu l’utilisée en couvre sol. Ces fleurs apparaissent début avril, mais ont peu également assisté a une floraison automnal. De couleurs bleu à violet les fleurs se déploie sûr une hampe qui ne mesure pas plus de 10cm. La chute arbore un signl qui se distingue par 3 couleur, le jaune, blanc violet. Ce signal guide les bourdons au cœur de la fleur. Les graines a maturités sont dispersé par les fourmis.
De nouvelle études tendent à remettre en doute les origines de Iris Lacustris. Celui ci serait un hybride naturel ou une sous espèce de l’Iris Cristata. De plus le manque de diversité chromosomique, de Iris Lacustris suggére que cette espèce serait en déclin.
Il sgit d’une plante répertorié par le gouvernement fédéral Américain comme menacée, entrant dans la lois du 1er février 2001. C’est une plante de couvre sol employé dans les jardin miniature. C’est un iris très résistant, mais peu proposé à la vente.
Chromosomes : 2n=32

C) Iris Tenuis:
Groupe Lophiris série Cristatae. Originaire D'Amérique du nord plus précisément nord est Oregon. Plante à rhizomes petit, hampes de 30cm avec fleurs bleu.
 
 
10)Groupe Monospatha:

-Iris Gracilipes:
Groupe Monospatha, iris Gracilipes est le seul représentant. Il est originaire de Chine et du Japon. Plante herbacée, vivace rustique à rhizome. Ont peu parler d’iris japonais nain. Iris Gracilipes est une plante de rocaille ombragé. Il aime les cadre boisé et riche en humus. Au Japon il pousse en bord de mère. Considéré comme plante rampante.
Les rhizomes se chevauche en surface, il sont peu enterré, court et petit. Les feuilles sont linéaire, de couleur verte, elles sont d’environs 10cm. Elles disparaissent complètement en hivers.
La hampe florale de 15cm produit des fleurs fin mai. Celle si vont du lilas bleu au violet. Les chute sont veiné de blanc. La fleurs dure en moyenne 2jours, et tienne bien à la coupe d’autant plus qu’elle sont odorantes.
Il faut noté une variété :
-iris Gracilipes Alba, originaire de Buko San au Japon. Plus petit encore que iris Gracilipes Gracilipes. C’est la forme blanche de l’espèce, certainement un hybridogèna. De même tenus que iris Gracilipes, il ce complète comme couvre sol dans un jardin zen, ou miniature.
Les deux variétés de Gracilipes sont cultivée au Japon. Souvent proposé à la vente cela reste une plante rare en Europe.
 
-Multiplication division de Iris Gracilipes :
Pour multipliée la plante nous vous conseillions la division des rhizomes. Ceux ci sont petit, gardé en tête que plus vous le diviserais moins vous obtiendrais de fleurs. Ont trouve cette plante en lisaire de bois donc reproduire cette ambiance pour la plantation. La terre, doit correspondre a un mélange de 2,5/5 terreau, 2,5/5 terre de jardin. Entouré la plante d’écorce broyée pour que la terre reste humide.
 
Chromosome  2n=36
 
Terre : Riche en humus
Luminosité : mie-ombre soleil
Eau : tenir humide.
Division : Septembre à Novembre
Température : - 16C°Terre :
 
 Iris-Gracilipes-vue-de-dessus-copie-1.JPG
 
 
-Iris Gracilipes Alba :
Groupe Monospatha, originaire de Chine et du Japon. C’est la forme blanche de l’espèce, certainement une hybridation naturel. Même tenus que Iris Gracilipes, en jardin miniature, donc plante rampante. Il est fort recommandé d’avoir les deux version du genre qui ce complète visuellement autour d’un jardin zen.
 
11) Groupe Xyridion:
 
Plante herbacée rustique vivace à rhizomes. Dans ce groupe nous trouvons les plus grand iris, jusqu’à 1m70, mais également des modèle plus petit. Non seulement ces plantes sont exubérantes mais aussi très résistante. Ce sont surtout les pucerons qui peuvent l’attaqué. Les feuilles forme des touffes buissonnante. Les fleurs de ce groupe sont nombreuse et volumineuse, accompagné d’un bon parfum. Les rhizomes sont long et robuste, enterré jusqu’au pied de la plante. La plupart des espèces Xyridion sont de terrain humide et berges. Il néssésite un bon apport en humus.

-Spuriae:
Plante herbacée vivace a rhizomes long. La plupart de ces espèces sont originaire du sud, d’une ligne qui cours de la Loire, passe par le Caucase et se paire au Kashmir dans l’Asie central.
Cet un groupe complexe avec de nombreuses espèces, variétés et hybrides. Ont considère ce groupe d’iris, comme produisant les sujet les plus grand, en hauteur et surtout en volume de fleurs.
Curieusement moins présent dans les jardins que sont cousin Germanica, il est pourtant incroyablement plus ornemental. Ces deux types d’iris pouvant sans problème être associer car leur floraison est décaler.
Les iris Spuria sont vraiment apparut chez les particulier dans les années 1990 notamment avec deux espèces splendide Iris Orientalis, et Iris Ochreleuca. Adopté par les amateurs, les Spuria ont très vite été hybridé. Ainsi avec les Sibérica, Ensata, Hexagona, Elatae, il fond partie des cinq groupe les plus hybridé chez les iris.
A notée, Dykes (1913) et le premier à remarqué la similitude entre les fleurs de la série Spuriae rhizomateuse et celle de la série Xiphium bulbeuse. Dans ce contexte il est probable que les deux série ont évolué à partir d’un ancêtre commun en méditerranée.
 
-Multiplication, division :
Ont peu utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des pousse.
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contrégniente, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. Nésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable.
 
Terre : Riche
Luminosité : Soleil
Eau : humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.
 
 
A) Iris Carthaliniae:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire de Georgie. Ces fleurs sont bleu veiné, il existe une forme blanche. C’est une éxelente plante de jardin.
iris carthaliniae 
B) Iris Crocea ou Auréa: Backer 1876 Jacquemont 1877
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Auréa viens du Latin qui veux dire or, en référence à la couleur de ces fleurs.  Iris Crocéa, est originaire d’une zone géographique qui s’étend de la Turquie au Cachemire. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Il s’agit d’un iris sauvage, à crête. Comme tout les iris Spuria il aime les zones riche en humus, humide, et ensoleillé. Il peu être considéré comme une plante de prairies saumâtre.
Les rhizomes sont long fins et nombreux, ils s’enchevêtres dans le sol (contrairement au Germanica).
Plante au feuilles linéaire, ériger, longue de 85cm à 120cm, ce qui le classe comme Orientalis parmi les grand Spuria. Rapidement les feuilles formes des touffes très ornemental. Il faut noté que au cours de l’été, la plante semble entré en dormance, mais des la fin de l’été le feuillage se renouvelles. Il faud noté que ces feuilles ne sont pas caduques.
Les hampes de 1m sont droite et porte de nombreuse et volumineuse fleurs. Celle-ci de couleur jaune d’or, avec un volume de 18cm, s’épanouissent en juillet. Les chute sont fine, et semble gaufrés, friser. C’est un iris très rustique et prolifique. Ont ne lui connaît pas d’ennemie particulier si se n’ai les Cétone qui dévore la fleurs, les pucerons qui ralentissent sa croissance, et les limaces qui aime les petit plans.
Il est très proche de Xanthospuria, mais vous verrez très vite leurs différences de couleur et de formes. Plante de culture facile, a recommandez, et souvent proposée à la vente. Sont pouvoir de germination est vraie, et c’est une plante à croissance rapide.
Chromosomes : 2n=40
iris-Crocea.jpg 
C) Iris Demetrii ou Prilipkoana:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire des montagnes d’Azerbaïdjan, il poussent à 1600m d’altitude. Iris très proche de l’espèce Klatii, fleurs très attractive violet bleu, sur une hampe de 70cm à 90cm. Un sol très riche et bien drainé est néssaisére pour une bonne croissance.
 
D) Iris Halophila ou Gueldenstaedtiana ou Desertorum ou Stenogyna: Pallas 1780
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Halophila est originaire d’une zone géographique qui comprend, la Russie au Caucase, Asie central, Mongolie et Himalaya. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Elle aime les terrains semi humide, marécageux, limoneux. La terre a ces pied est toujours riche en humus. Le soleil est néssaisére pour une floraison optimal. Iris Halophila à étais d’écrite en 1805, par John Belenden Ker Gawler
Les rhizomes de l’iris Halophila sont long fin, et résistant, complètement similaire au rhizomes de l’iris Spuria.
Les feuilles de couleur gris vert sont linéaire de 60cm. Fines élancé et nombreuses, elle forme très vite de belle touffe ornemental.
La hampes apparaît en mai, elle porte plusieurs bourgeon, qui s’épanouissent de mai à juin. Les fleurs d’iris Halophila sont de couleur jaune pâle à foncé. Les chute sont veiné. Une grande différence avec iris Spuria, le manche est beaucoup plus fin.
Il faud signalé une confusion, en effet de nombreuses variétés existe elle ont entrénée l’identification d’iris Halophila en tant que iris Spuria. Certain nome donc iris Halophila : Iris Spuria subsp Halophila, ils considère donc comme une sous espèce cette iris. Dickerson considéré iris Halophila comme un Spuria 1794. Gawler dans Curtis botanical magazine 22, 1805 déclare que les seul différences entre iris Spuria et iris Halophila sont la hauteur, et la rigidité. En effet iris Spuria est beaucoup plus grand, et plus solide. Il faut aussi prendre en considération leurs habita. Les distances entre leurs stations d’origine sont énorme. Il faut tout de même prendre le temps d’observée les deux type de fleurs pour voir qu’elle sont complètement différentes.
Le Dr Peter Pallas 1780, introduit iris Halophila dans nos jardin. La plante a garder sont nom.
Depuis de nombres hybride d’iris Halophila sont nais, il faut relevée :
-Iris Halophila Lutea 1932 Stilman Berry
C’est une espèce menacée concerné par la lois du 1er février 2001.
Chromosomes : 2n=44
 Iris halophila
E) Iris Klatii ou Violacea:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du Caucase, le long de la rivière Samur. Ces fleurs sont violet pourpre sur une hampe de 90cm. Bon sujet pour le jardin.
 
F) Iris Lorea ou Collina:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire d’Italie, certainement venue d’Asie mineur.
 
G) Iris Ochreleuca: Linné 1771
 
Groupe Xyridion série Spuriae. Les stations d’origine de l’iris Ochroleuca, sont difficile a définir, ont pense que cette plante viendrait de Russie et de l’Asie mineur. Elle aime les terre fraîche et riche. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Iris Ochroleuca, préte a discutions. Des botanistes de renom comme Miller 1731, la considère comme un synonyme de l’iris Orientalis. Il différent pourtant de celui-ci par sont signal jaune plus prononcé. D’autre la place comme sous espèce de l’iris Spuria. Nous n’avons pas la vantée de la classé, mais pour notre document, nous la traiterons comme une espèce a part entière. Le nom d’iris Ochroleuca fut donné par Linné en 1771.
Les rhizomes de l’iris Ochroleuca sont long, ligneux, et assez résistant.
Les feuilles sont lancéolé, linéaires, fines et haute, de plus 1m. La plante une fois installée, forme très vite des touffes très ornemental. La particularité de cette plante c’est sa taille. Ont peu parler de l’iris le plus grand qui existe, car avec ces hampes la fleur peu culminée jusqu’à1m85.
Sans parler que de sa taille, intéressons nous à la fleur. Elles s’épanouissent, en juin. De couleur bic jaune et blanc, le signal et moins prononcé que l’iris Orientalis (peut être celui-ci est un hybridogéna). Les pétales blanc sont dressé, la structure général de la fleur, est identique au Spuria, si se n’ai sa taille. Là encore notre espèce ce remarque par la dimension magnifique de ces fleurs.
En plus de ces atout ornemental, majestueux immense, iris Ochroleuca est très prolifique. C’est un iris qui ne crin pas grand-chose si se n’ai les cétones, qui dévore les fleurs.
La rusticité de cette espèce est elle qu’il c’est naturalisée dans de nombreux pays : Turquie, Etats Unis, Europe…Ont note de nombreux cultivar, et hybride. Ces une plante qui tiens très bien au jardin, et dont ont trouve facilement des variété a la vente. 
2n=39
iris Ochreuleuca Profile 
H) Iris Orientalis : Thunberg 1794
Groupe Xyridion série Spuriae. Iris Orientalis, est originaire d’Asie mineures. L’uns des plus grand de tout les iris et sans doute le plus robustes, chez les Spuriae. Plante herbacée, vivace rustique à rhizomes. Ont trouve ces stations en prairie humide. D'écris en 1768, par Miller, très vite ont le confondit avec iris Ochreleuca, et encore aujourd’hui il faut bien les observée pour notée des différences.
Les rhizomes sont typique de la série Spuriae. Long, ligneux, il semble recouvert d’une écorce.
Les feuilles sont longues linéaire lancéolé dressé. En fins de saisons elle retombes, elles peuvent être caduque. L’ensemble de la plante forme très vite de belle touffe très ornemental, de plus 1m de hauteur. Iris Orientalis est l’un des plus grand Spuriae. La hampe florale se développe fins avril. Elle atteint la maturité en mis mai, jusqu’à 1m30. Les fleurs s’épanouissent entre mai et juillet.
Les fleurs sont bic blanc jaune. C’est les sépales qui porte le jaune, contrairement à l’iris Ochroleuca, il est moins prononcés. Les différences entre les deux espèces sont nombreuses, la plus flagrante est que Orientalis dispose de moins de jaune sur ces chutes par rapport à Ochreuleca. Orientalis serrait un hybride naturel d'Ochreuleca.
Ces avec la conquette Musulman que la plante c’est répandue à travers la méditerranée. En effet utilisée, au même titre que l’iris Albican pour orné les tombe, elles c’est répandue, et c’est naturalisée dans certaine régions. Hélas, depuis plusieurs dizaines d’années avec l’urbanisation, et l’agricultures elle recules.
Non seulement iris Orientalis est un bon iris rustique, mais il est très prolifiques. Il est de culture facile, il faudra juste tenir les limaces éloignée des jeunes pousse. Il faut notée, que comme tout les Spuriae, les Cétones aime dévoré les fleurs.
Ont note de nombreux cultivar, et hybride, plus ou moins blanc. Ces une plante qui tiens très bien au jardin, et dont ont trouve facilement des variété a la vente.
Chromosomes : 2n=39     
Iris Orientalis Isa 3 dessus 


I)Iris Maritima ou Iris Maritime:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire Méditerranée et zone Atlantique, ont peu parler d’un iris de prairies subhalphiles thermo-atlantiques, ou alopecurrion, prairies saumâtre. Cette plante de zone humide est en voie de disparition dans sont milieu d’origine. certainement venue d’Asie mineur. Il aime les sol calcaire Ph8, site humide, prairies et marais. Le soleil indispensable et la chaleur sont néssaisére pour sa floraisons. Plante de 30cm à 50cm de hauteur, fleur bleu ou violette.
Iris-Maritima-profil.JPG 
 
J) Iris Monnieri :
Groupe Xyridion série Spuriae. Sont habita naturel est la Crète et Rhodes, est sont origine reste un mystère. Il est probable qu’il s’agit d’un hybride naturel. Il est très similaire a Iris Crocea, ces fleurs sont jaune pâle, sur une hampe de 60cm à 100cm. Il doit être planter en plein soleil, dans un sol fertile

 
K) Iris Musulmanica:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du sud ouest de l’Asie, Arménie.

L)Iris Notha:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du Caucase Kabarda-Bakar. Elle pousse dans les steppes et vallées. Plante de 65cm à 80cm, au fleur bleu à violet.
 
 
M) Iris Sogdiana:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire d’Asie central, des montagne de Sogdiane, sud du Kazakstan. Plante a rhizome long, hampes de 8cm à 10cm, au fleur bleu pâle à violet. Ces graines peuvent supporter de grande variation de température.
 
 
N) Iris Spuria ou Spathulata ou Dierinckii et hybrides:
Groupe Xyridion série Spuriae, Iris non barbus, ils sont caractérisé par la cuticule blanche qui entoure leurs leurs graines. Les fantastiques, ce sont les géant du genre. Ils sont spontanément très répandus de l'Angleterre à l'Europe centrale. Facile a cultivé. La hampes peu atteindre jusqua1m60 .
iris spuria cinnabar red 1profil 
 
O) Iris Xanthospuria ou Iris de Turquie:
Groupe Xyridion série Spuriae. Originaire du centre de la Turquie, et du bassins méditerranéen. Fleurs de couleur jaune, sur une hampes de 30cm à 80cm. A planter au soleil. Espèces en voix de disparition.

 
-Graminae
Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Ce sont des espèces basse entre 15cm et 30cm, très parfumé. Ils sont considéré comme les petit Spuriae. Ont les utilisera plus pour des rocaille humide. Ce sont des plante en rhizomes court. Certain rare à la vente et même difficile a établir.
-Multiplication, division :
Ont peu utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des pousse.
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contrégniente, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. Nésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable.
 
Terre : Riche
Luminosité : Soleil
Eau : humide
Division : Septembre à Novembre
Température : -10
 
A )Iris Brandzae ou Brandade:
Groupe Xyridion série Gramineae. Iris Brandzae est très répandue en Europe. Petit iris de 45cm . Selon les dernier recherche il serrait une sous espèce de iris Sintenisii.
 
B) Iris Colchica:
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. Ont la considère comme une forme proche de iris Graminéa.
 
C) Iris Farreri ou Polysticta Diels: Dykes 1915
 
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Farreri est originaire de l’ouest de la Chine (province du Sichuan et Tibet). La véritable origine de cette iris est confuse, quoi qu’il en soit il est très rare. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. C’est une plante qui aime le soleil, et les terrain légèrement humide. Nous avons là une plante basse, ont peu parlé avec la série Graminea de Xyridion nain. Les rhizomes stolonifère, sont fins solide et ramifier, il formes de nombreux réseau. Les feuilles sont linéaires, fine, ériger, et caduque,  d’environs 70cm. Elles ont un belle aspect herbacée, et forme au bout de plusieurs années des touffes denses. Le feuillage est caduque, disparaît en hivers et réapparaît en avril.
Les fleurs de l’iris Farreri apparaissent au mois de mai. D’un diamètre de 9cm, elle sont de couleur violet foncé et assez horizontal. Les chute sont veiné de pourpre. Il est bien rustique et solide. Ont peu le plantée en plein soleil ou à mi-ombre. Iris Farreri est certainement l’espèce de la série Graminéa, la plus difficile. En effet elle n’ai pas prolifique et il lui faud plus de temps pour s’installée
Il faut noté que fritz Kohlein (Iris), place iris Farreri dans la série des Graminea (nous suivons sa voix), certain le classe dans les Tenuifolia.
Iris Farreri bien que résistant et facile, est rare, et peu proposé à la vente.
Chromosomes :  2n=16  32
 
D) Iris Graminea ou Prune parfumé ou Collinium ou Pseudocyperus ou Sylvatica: Linné 1753
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Graminea est originaire d’une zone géographique qui s’étend de l’Espagne à la Russie. C’est un iris qui aime les terrains humide riche en humus et calcaire. Plante herbacée vivace, rustique à rhizomes. Ont trouve surtout les stations d’iris Graminea en lisières de sous bois, rocaille et prairies ou elle se mêle au haute herbes.
Le nom de la série et de cette espèce en particulier provient du mot Graminées, signifiant herbe. En effet les touffes que forme l’iris Graminea, sont difficiles a distingué au milieu d’autre plante herbeuses, car elles sont très semblable.
Les rhizomes sont fins, fibreux, solide et ramifier, il formes de nombreux réseau.
Les feuilles, dont ont à parler plus haut, sont linéaires, ériger, verte et semis persistante, d’environs 15 à 30cm. Elles ont un belle aspect herbacée, observée leur nombreuse nervures. La spécificité de la série Graminéa, et que l’ont parle de « Spuria nain », car les fleurs sont très semblable. La touffe produits tout sont effet après quelques années, car ces là qu’elle produits le plus de fleurs. Sa croissance est lente, et la plante peu ne pas fleurir l’année de sa plantation. Les fleur s’épanouissent en mai juin, sûr une hampes de 10cm non ramifiée. Elle est aplatie, visiblement moins haute que les feuilles, ce qui place les fleurs au cœurs de la touffe elle-même. L’imfloraisance porte jusqu’à 2 sujet, en s’épanouissant les fleurs écartes légèrement le feuillage et forme la de beau bouquets ornemental. Les fleurs vont du mauve au violet. Les chute, sont veiné de violet, le manche de celles-ci et couvert par les stigmates. Les fleurs ont un parfum, qui rappèle la prune, d’où le surnom de « iris Prune ».
C’est un iris de culture facile cultivée depuis au moins 1568, il est a de nombreux endroit naturalisé, en Allemagne notamment.
Ont compte de nombreuses variétés et forme en fonction de leurs stations géographique d’origine :
-Iris Graminéa Graminéa, le plus courant.
-Iris Graminéa Colchica, le plus petit.
-Iris Graminéa Pseudocyperus, le moins parfumé.
Peu d’ennemis connus pour cette iris, si ce n’ai les pucerons et limasses.
Très rustique, c’est une plante qui peu résistée à –20C°, si elle n’a pas d’eau a ces pied pendant les gelées.
Iris Graminéa est souvent proposée a la vente.
Chromosomes : 2n=34
Iris Gramineae Graminea vue de dessus
E) Iris de Kerneriana:
Groupe Xyridion série Graminea, Originaire centre de l'Europe. Hauteur de 15cm, feuilles de couleur vert bleuâtre. fleurs blanche crème, jaune, s’épanouissant en juin.  Très intéressant pour une rocaille, car ce sont de petit sujet. Il est très difficile à installée.

F) Iris Ludwigii:
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé.
 
G) Iris Pontica ou Humilis ou Marshalliana: Hugo Zapalowicz 1906       
Groupe Xyridion série Gramineae. Iris Pontica est originaire de Transylvanie en Roumanie, mais également du Caucase jusqu’en Turquie. Il fut tout d’abors nomet iris Humilis, le nom fut modifier car ce nom fut enregistrée pour une éspèce jaune de la série Pseudoregelia. Iris Pontica ne doit pas étre confondue non plus avec iris Variegata Pontica. C’est une plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Espèces en voix de disparition, dans la plupart de ces stations d’origines. Il aime la mie ombre et le soleil, des terrain frais et calcaire. Iris Pontica, est une plante basse, qu’en elle n’ai pas en fleurs ont peu facilement la confondre avec une simple graminées, d’où le nom de la série. La plante pousse au milieu des hautes herbes et ces stations sont difficile a repéré s’il n’ai pas en fleurs. Les rhizomes sont ligneux, mais peu large, fins et ramifier.
Les feuilles sont linéaire dressé, caduque. Elles paraissent mis mars et forme rapidement de jolie touffe ornemental, de 30cm. La particularité de la série Graminea, c’est la petite taille des hampes florale. Celui-ci sont plus petit que le feuillages. Les infloraisances s’ouvrent donc au cœur de la touffe. Il faut noté une curiosité chez cette iris, il peu être polynisée par les fourmis. Les fleurs sécrètent des gouttelettes de nectar, à la base des tépales, ce qui attire les fourmis. La fleurs s’épanouis fin avril. Les sépale écartes délicatement les feuilles. La fleurs vas du bleu au violet, très similaire à iris Graminea.
L’iris Pontica n’ai pas de culture fragile. Il conviendra de le placé en mis ombre. Tenir compte des limaces qui peuvent les ravagée. Plante rare peu proposé à la vente.
Chromosomes : 2n=72
     
H) Iris Pseudocyperus ou Pseudocyprus ie en Roumanie. Il fait partie des espèces Xyridion les plus petites 45cm. Fleurs sépanouissant en juin de couleur bleu vilet. Plante rare peu proposé à la vente.
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central, Transylvanie en Roumanie. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. La société des iris Britanique fait de cette iris une simple forme de iris Graminea, mais il prène note que d’un point de vue visuel, il y a de grande différences. Les fleurs de iris Pseudocyperus sont plus grande et plus brillante, et depasse du feuillage, par rapport au iris Graminea.
 
 
I)Iris  Sintenisii: Victor de Janka 1877
Groupe Xyridion série Graminea. Iris Sintenisii est originaire de France, des Balkan, Italie, jusqu’à l’Ukraine. C’est un iris qui aime les terrains humide riche en humus et calcaire. Espèces en voix de disparition, dans la plupart de ces stations d’origines. Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Les rhizomes sont fins solide et ramifier, il formes de nombreux réseau. Les feuilles linéaires, sont verte et persistante, d’environs 10 à 30cm. Elles ont un belle aspect herbacée. La plante pousse au milieu des hautes herbes et ces stations sont difficile a repéré s’il n’ai pas en fleurs. La touffe produits tout sont effet aprés3ans, car ces là qu’elle produits le plus de fleurs. Celle-ci s’épanouissent en juin, sûr une hampes de 15cm non ramifiée. La tige porte 1sujet rarement 2. Les fleurs sont d’un bleu intense, à violet. Les chute, sont veiné de blanc ou violet.
Il faut noté une curiosité chez cette iris, il peu être pollinisée par les fourmis. Les fleurs sécrètent des gouttelettes de nectar, à la base des tépales, ce qui attire les fourmis.
Iris Sintenisii est cultivée depuis 1874. Les jardiniers amateurs l’utilisée pour la rocailles ou la plante donne tout sont effet.
Une sous espèce est connues :
-Iris Sintenisii Brandzae, que l’ont trouve en Roumanie, et qui est beaucoup plus rare.
Iris Sintenisii, ne pause pas de problèmes de culture. Très rustique, c’est une plante qui peu résistée à –20C°, si elle n’a pas d’eau a ces pied pendant les gelée. Iris rarement proposé à la vente
Chromosomes : 2n=16  32
 Iris-Sintenisii-groupe.JPG
 
J) Iris Urumovii :
Groupe Xyridion série Gramineae. Originaire d’Europe central Bulgarie. Hauteur de 20cm à 45cm, il s’agit des formes basse des Xyridion. A placé dans un sol acide et calcaire, bien ensoleillé. Il est considéré comme une forme d’Iris Sintenisii. Certainement une hybridation naturel.
 
12)Groupe Sparthula:
 
Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Ce groupe ne compte qu'une espèce l'iris Foetidissima. Très répandu en France il y a peu, cette plante a tendance désormais a régressé. Plante de milieu humide qui supporte très bien la sécheresse. Il peut ce développé quasiment partout. Ces feuilles sont foncé, en épée et persistante. Si l’ont pince une feuilles , une odeur désagréable se dégage. Rapidement après 3ans la plante forme une touffe. Floraison de mai à juillet, les fleurs vont du violet au jaune, avec des nervure sur les sépale. Les fleurs ont tendance à être caché par le feuillage. Les capsules sont très décorative, surtout en hivers. Pourtant pour un jardin il est préférable de retiré ces gousse avant qu’elle ne s’ouvrent. En effet les Sparthula sont très productif et risque très vite de vous envahir. <
/div>
 
-Multiplication :
 
La division des touffes par éclatement du rhizome, et la plus simple des multiplications. Celle ci est très contraignante, elle entraîne de gros travaux. En effet vue la taille de ces espèces, il vous faudra éclaté les mottes, rabattre les feuilles, choisir les pousse… La bêche vous serra indispensable.. Après la division placée les plans dans une bonne terre fraîche, 2,5/5 terreau, 2,5/5terre. N’hésité pas a enterré les rhizomes, peu profondément. Ce sont des plantes qui ont besoin de lumière donc soleil indispensable. Ont peu également multipliée les Sparthula par semis, ce si ont un pouvoir germinatif très important. D’ailleurs nous vous recommandons de supprimé toute les graines avant leurs maturation, même si elle sont très ornemental .
 
Terre : Terreau2,5/5, terre de jardin2,5/5
 
Luminosité : Soleil, mie ombre
 
Eau : Pleine terre
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : Rustique jusqu’à  -20°C et plus
 
-Iris Foetidissima ou gigot:
 
La seul espèce du groupe Sparthula, Iris à touffe, feuilles panaché vie dans la moitie sud de la France, fleur insignifiantes bleuâtres, c'est l'un des rare iris à épanouir à l'ombre.  Le feuillage dégage une forte odeur d'urine  d'où sont nom, iris fétide ou puant. L'odeur reste discrète tant que l'ont ne le touche pas. D'une auteur de 40cm, a maturité ces fruits s'ouvrent laissant paraître des grappes de graines d'un rouge écarlate assez ornementales.
Chromosome  2n=40
Iris Foetidisima profil
13)Groupe Hermodactylus:
 
 - Iris Hermodactylus Tuberosus:
Groupe Hermodactylus, ou iris Tubéreux. Iris Hermodactylus a toute un assortiment de nom : Hermodactylus, qui viens du Grec, Hermes (le dieux) et dactyl (doit) en référence au racines."Tête de Gazelle" qui proviens de la forme curieuse de celle ci. Ont trouve aussi d’autres nom commun comme « tête de serpent » ou encore, « veuve de l’iris »Pour notre part nous le nommerons iris Tuberosas suite au recherche du laboratoire Jodrell de Kew. Iris Tuberosas, est originaire de méditerranée, depuis l’Espagne jusqu’à la Turquie. Plante Herbacée vivace rustique à cormes. Elle se plaie dans des terrain pauvre, de la garrigues, a des rocaille sub Alpins. Ces stations sont protégée, car elle est en voix de disparition, là notre proviens d’une source légale, qui a pour but de réinsertion. Cette plante ne fût pas considéré comme un iris par certain botaniste. Désormais elle l’ai. En effet la construction végétale de cette plante est comparable aux iris. En effet iris Tuberosas, possède une racine charnue horizontale, d’environs 4cm, dont l’extrémité produit la pousse puis la hampe florale. Ce type de réserve souterraine se nome cormes. Ni rhizome ni bulbes, peut être s’agit il d’un type intermédiaire entre ces deux organes souterrain. Curieuse racines, qui permet à la plante de colonisé les espaces libres en se « déplaçant ». Certain iris dispose de ce genre de racines. Les feuilles qui apparaissent des le mois de décembre sont fines triangulaire et peu nombreuses, comparable a certaines espèces d’iris a bulbes. La hampes florale de 40cm, produit une fleurs entre février et avril, et elle est toute a fais de structure iridoide. Cette plante rassemble plusieurs caractéristiques que l’ont trouve rarement chez un seul iris. La fleurs est très attractive, ces couleurs vont du vert sombre au noir. Il faut noté qu’elle est légèrement parfumé. C’est une plante à laisser en place dans une rocaille sèche en été. Elle supporte sans problèmes des température extrême, à cela elle se rapproche de la culture des iris Unguicularis. Elle peu servir dans l’ornementation, en fleurs coupé, sécher ou tout simplement en groupe ou elle produit un curieux effet.
 Il faut également savoir qu’il y a quelques variante dans l’espèce, notamment dans les Pouilles en Italie, ou un Hermodactylus de couleur jaune d’or est régulièrement signalée. Il y a dit variétés différentes au nom tout aussi curieux que la plante: iris H T Bispathaceus, iris H T Calatajeronensis, iris H TLongifolius, iris H T Repens, iris H T Tuberosus, iris H T Tuberosus Subsp Longifolius, iris H T Tuberosus Var Longifolius, iris H T Zambranii . Iris Tuberosus et une plante que l’ont peu trouvée sans problèmes a la vente. 
Iris Hermodactilus Tubérosus Profil 
 
14)Groupe Pardanthopsis:
 
Plante herbacée vivace à rhizomes, au feuilles robuste. C’est une plante qui traverse les genres depuis sa classification. En 1773 les Pardanthopsis furent classée comme Dichotoma, en 1972 sortit des iris et classé Dichotoma Pardanthopsis. Ajourd’huit cette plante est considéré comme iris Dichotoma tout cours.
 
 -Multiplication:
 
En plein soleil dans un terrain fertiles, gardée la terre humides. Il faut le plantée donc dans une terre fraîche, 2,5/5 de terreau, 2,5 /5 de terre ordinaire, mais sur un sol bien drainée. Ont peu éventuellement protéger le sol du soleil par des écorces broyée. Iris Dichotoma adore le soleil, mais la chaleur peu sécher le sol. Cette iris peu fleurire a partir de graines, des la première année de plantation. Pour la multiplication il est préférable, de pratiqué la division des rhizomes. Attention iris Dichotoma et fragile, ne le divisée que tout les 3ans. De plus sa floraison est bis annuel divisée que s’il y a eu floraison dans l’année. Ont peu également les multiplié par semis, placé au froid 48h les graines avant de les plantée
 
Protéger la plante en hivers, par une cloche et des écorces broyé, voir un paillage. Iris fragile au viroses.
 
Terre : Terreau2,5/5, terre ordinaire2,5/5
 
Luminositée : Soleil, mie ombre
 
Eau : Pleine terre humide
 
Division : Septembre à Novembre
 
Température : -16C°
   
 
-Iris Dichotoma ou Iris Vesper:
Groupe Pardanthopsis, c'est la seul espèce du groupe. Iris Dichotoma est originaire de la Sibérie, du lac Baikal à la Chine et  Mongolie. Plante herbacée vivace rustique à rhizomes. Iris Dichotoma aime le soleil et les sols drainé. La particularité de cette iris est qu'il ce comporte comme une bisannuelle. Sa fleuraison peu vous prendre au dépourvue.  La plante croit a partir d’un petit rhizome, fibrux. Les feuilles sont robuste et peu nombreuses, elle se comporte comme celle de l’iris Belacanda Domestica. En éventaille, même la hampe, porte de nombreuse feuilles, observée l’alongement de la base de la hampe. A noté la haute taille de cette tige qui place la fleur a 1m, laissant le feuillage bien bas.
La fleurs s’épanoui fin juillet debut aout, elles vont du violet au bleu pâle. D’une chute à l’autre ont peu relevée 3cm, alors que la hauteur, de la fleur est de 5cm. Les chutes sont très réticulé et porte un curieux signal, fait de petit goutte de violet sur un font blanc. Il faut noté les jolie stygmate coloré. Les fleurs s’ouvre dans l’après-midi, et sont de courte durée. Ont dit qu’elle fleurissent au moment ou ont entend les Vêspres, d’où sont deuxièmes nom. Les hampes florale sont très ramifier.
C’est une plante qui traverse les genres depuis sa classification. En 1773 les Pardanthopsis furent classée comme Dichotoma, en 1972 sortit des iris et classé Dichotoma Pardanthopsis. Aujourd’hui cette plante est considéré comme iris Dichotoma tout cours. Samuel Norris croisa en 1967, iris Dichotoma avec iris Belacanda, l’hybride obtenus fut nommé Pardancanda Norrisii.
Iris Dichotoma, est une plante médicinale Chinoise. Peut proposée à la vente, il ne pause pas de réel difficultés de culture .
Iris Dichotama est difficile a cultivée, ils sont a déconseillé au amateur.
Chromosomes :2=32 
Iris-Dichotoma-proful-nuage.JPG 
 
    
Repost 0
Published by juan
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:51

 

-Limniris Tripetalae: Pursh

 

Plante herbacée vivace, rustique à touffes, originaire d’Amérique du nord. Les Tripetalae aime les prairies humide, et les sols riche en humus. Les feuilles fines ont une hauteur de 30cm à 70cm.Les iris Tripetalae sont nombreux et souvent confondue entre eux. De plus l’hybridation naturel a donner de des variantes de taille de couleur et de forme, qui sont si dessous développé. Les fleurs apparaisse en mai, et vont du violet foncée au bleu, souvent veiné de pourpre. Le nom du groupe proviens de la forme particulière de ces fleurs. En effet à première vue ces fleurs ne semble avoir que trois pétale, car le reste est si réduit qu’il n’ai pas toujours visible. Ces plante fond l’objet de nombreuse hybridations afin d’obtenir des couleur et des tons pour nos jardin. Ces plante sont très facile à hybridée. Il existe donc des hybrides de cette plante en nombres imprésionent, qui sont souvent confondue avec iris Setosa Setosa. Ici nous parlerons éssencielement des iris du groupe Tripetalae botanique ou provenant d’un hybride naturel.

 

 

 

-Chrytosa-hybride :

 

Ds hybridation de certainent éspèces de la série Chrysographes 2n=40 avec des iris Setosa 2n=39 ont étaient faite (Tamberg USA). Les plantes obtenue appelé Iris Chrystosa, sont très résistante, et forme des touffes durables. Hélas il sont stéril, car les nombres de chromosomes des deux parents sont différents.

 

 

 

 

 

-Multiplication :

 

Elle aurra lieu en septembre. Divisé la touffe en plusieurs sujet. Rabattre les feuilles, et choisir un emplacement humide.

 

 

 

Terre : sol toujours humide

 

Luminosité : Soleil

 

Eau : Humidité constante

 

Division : Septembre à Novembre

 

Température : -20.

 

 

 

A) Iris D’Alaska nain Setosa :

 

Groupe Limniris série Tripetalae. Iris Alaskas est originaire de la région qui porte sont nom, mais plus largement ont la trouve jusqu’en Colombie Britannique, et dans de nombreuses zones du Canada. Iris Alaska n’ai pas vraiment une espèce, mais plutôt une variétés de Setosa. C’est un iris sauvage. Plante herbacée vivace rustique, à rhizomes. Ont trouves les stations en prairie humide, marais et rives.

 

Ces rhizomes stolonifères, sont petit fins et ligneux.

 

Les feuilles herbacée, lancéolé, rigide étroite et vert. Elles formes des touffes ornemental et sont caduque.

 

La hampes floral, porte 2 sujets, et ne dépasse pas les 30cm. Ont parlera d’iris Setosa nain. Les fleur s’épanouissent en mai, et sont très ornemental. La particularité de l’iris Alaska, et que contrairement au autres variétés de Setosa, celui-ci na pas de pétale atrophié. De couleur bleu à violet les fleurs arbore sûr les chute un jolie signal jaune. Iris Alaska n’ai pas de culture difficile, et prendra parfaitement sa place au bord d’un bassins. C’est un iris vigoureux dont il conviendra de surveillé sa croissance, afin de ne pas être envahie. Prenait soin de supprimée les hampes florale porteuse de graines pour ne pas que la plante se répande sans contrôle. En effet les fruits de l’iris Alaska sont mature très tho en saison.

A noté les rhizomes de l’iris Alaska et des iris Setosa en générale sont toxique. C’est une plante que l’ont trouve facilement a la vente.

Iris Alaska Setosa groupe

B)Iris Alpina :

 

Groupe Limniris série Tripetalae. Originaire du nord Américain, certainement un hybride naturel (ibridogena).

 

 

C) iris Artica ou Arctica ou Arctic:
Groupe Limniris série Tripetalae. Iris Artica est une espèce originaire d'Amérique du nord. Très proche dans sa forme de l'Iris Setosa. Ont peut l'utilisé en rocailles, c'est un iris qui résiste au froid. Ces fleurs fleurisse jusqu'a mi juin.

 

 

D)Iris Hookerii : Collins 1902

 

Groupe Limniris série Tripetalae. Iris Hookeri est originaire de l’est du Canada. Ces stations géographique ce chevauche avec l’iris Canadensis, car il sagirais d’un hybridogéna de celui-ci, d’où la confusion entre les deux éspèces. Plante herbacée vivace rustique, à rhizomes. Ont trouves les stations iris Hookeri, dans des crevasses de roches, rocailles, gravières de galet, falaise…

 

Ces rhizomes stolonifères, sont petit fins et linieux.

 

Les feuilles diffères de l’iris Canadensis, car elles sont plus anguénantes, large, et même la hampe floral en porte. Nervurés, les feuilles sont plutôt longue. Iris Hookeri est beaucoup moins volumineux que iris Canadensis, il ne forme pas des touffes aussi ornemental.

 

La hampes floral, porte 2 sujets, et ne dépasse pas les 30cm. Elle peu être la seul partie de la plante visible. Les fleurs de couleur bleu lavande veinés de violet, apparaissent 15jours avant iris Canadensis. La fleurs de l’iris Hookeri, parais similaire a l’iris Canadensis, d’où la principale confusion. Elle ca caractérise par des pétales atrophié, ont parle de « pétale aigus ». La taille de ceux-ci est d’environs 0.5mm, et une autre particularité, ces que leurs bord sont enroulé, et forme un creux tubéreux.

 

Les fruits de l’iris Hookeri sont mature très tho en saison, 2 semaines après la floraison.

 

C’est une forme naine de Setosa ,qui vie en rocaille, sans doute la seul. C’est la plus grande différences qu’il ai avec l’iris Canadensis. Pourtant ont trouve encore des confusions dans de nombreuses revus.

 

L’iris Hookeri, peut être utilisé dans une rocaille, mais il reste conseillé, au collectionneur, car sa culture est délicat.

 

Peut proposé a la vente, iris Hookeri, est sensible au pucerons, et limaces. Ces l’uns des iris les plus rustique, face au froid.

Chromosomes : 2n=38

Iris Hookerii Setosa vue de dessus

E)Iris Nosuensis :

 

Groupe Limniris série Tripetalae. Originaire du nord Américain, certainement un hybride naturel (hibridogena).

 

 

 

F) Iris Canadensis ou Setosa ou Breviscuspis ou Gedoensis: Pallas 1820

 

Groupe Limniris série Tripetalae. Iris Canadensis est originaire de l’est du Canada ( Québec, Terre Neuve, Labrador, l’Ontario). Il faut tout de même noté que cette espèce et dans tout le nord du Canada, et jus quand Asie du nord est, certainement une migration par le pole. Plante herbacée, vivace, rustique, à rhizomes. Ont peu parler d’iris semi-aquatique, tan elle aime l’humidité. Ces stations se trouve en prairie humide, rives, et tourbières.

 

Ces rhizomes stolonifères sont petit fins et linieux.

 

Les feuilles sont linéaire caduque, d’une hauteur de 15cm à 30cm. La plante forme rapidement des touffes très florifère et ornemental.

 

La hampes florale de 15cm peu compté de 2 à 3 sujet.

 

Les fleurs de l’iris Canadensis, apparaissent début mai. Elles sont caractérisées par des pétales atrophié, ont parle de « pétale aigus ». De couleur bleu lavande, veinés de pourpre, la chute présente un beau signal.

 

Les variétés et sous espèces de l’iris Canadensis, sont nombreuses, depuis Amérique jus quand Asie. Les variétés les plus au nord, tende vers le nanisme, alors que les sous espèces les plus au sud prennent de la hauteur. Dans tout ces différent type de l’iris Canadensis, il faut signalée l’iris Hookeri. Considéré il y a encore peu comme la même plante, aujourd’hui, il est bien reconnus comme espèce. En effet bien que la fleurs soit similaire, iris Hookeri différent par de nombreux détail.

 

-Iris Setosa Intériore

 

-Iris Canadensis Setosa Setosa

 

Iris Canadensis, était considéré il y a encore peu comme tout les autres Setosa, comme plante sauvage. Par là même, il était peu distribué à la vente. Aujourd’hui, il est largement diffusé par les pépinières, et ont voix déjà de nombreux iris Canadensis hybride apparaître.

 

L’iris Canadensis comme d’autre espèces Setosa, est employé en pharmacopée. C’est une plante dangereuses, si elle est ingéré et qui peu provoqué des irritations.

 

Iris Canadensis est de culture facile, peu d’ennemis, si ce n’ai les pucerons, et les limaces. A conseillé a tout les type de jardin.

Iris Canadensis Setosa groupeChromosomes 2n=38

G) Iris Tridentata ou Tripetala:
Groupe Limniris série Tripetalae. C'est une plante qui aime l'humidité l'eau. Ces fleurs présentent des pétales réduit.

 

 

H)Iris Triscuspis :

Groupe  Limniris série Tripetalae. Originaire du nord Américain, certainement un hybride naturel (ibridogena).

-Limniris Hexagonae ou de Louisiane:

Plante herbacée vivace à rhizomes. La série tire sont nom du premier iris du groupe enregistrée en 1788 par Walter Thomas. Ce sont les espèce originaire pour la plut part de Louisiane. Ce sont les espèces les plus répandue au USA. Il sagit d’iris imberbes, en effet il ne porte pas de barbes sur les sépale. Il semble que très tho les indiens se soi intérésser aux iris Hexagonae, les premiers collonb ont remarquer ces plante, et certaines ont même suivis des route comerciale, de Floride à l’Amérique du sud, pour iris Giganticaerulea. Ce sont des iris nouveau dans les jardins Européens. Pour la plupart des iris de zone aquatique. C’est l’espèce aquatique la plus connus des Etats Unis. Ont peu les plantée en bassins jusqu’à 40cm, pour certaine espèces.

-Multiplication :

Ont procédera au déracinement de la motte, puis à l’éclatement des rhizomes, en septembre. Sélectionnée les plans et rabattre les feuilles à 10cm. Ont peu placée un saut en terre, et le remplir d’un mélange, terre de bruyére2/5, terreau2/5, terre de jardin1/5. Les rhizomes seront enterré juste en surface. Par la longueur et la densité des racines prenait soin d utilisée un saut volumineux. Ce mode de plantation vous engage a divisée tout les deux ans les iris, mais il lui garantie l’absence de carence d’eau en été. Une autre solution et de le mettre en pleine terre, voir au bord de plans d’eau en situation humide. Dans ce cas enrichissais bien le sol avec la terre de Bruyère et le terreau. Le soleil et  leurs domaine un manque d’ensoleillement ne permettra pas la floraison.

Terre : terre de Bruyère 2/5, terreau 2/5, terre de jardin 1/5

Luminosité : Soleil

Eau : Humidité constante voir immersion

Division : Septembre à Novembre

Température : -10.

 

A) Iris Brevicaulis ou Foliosa ou Zigzag iris:

Groupe Limniris série Hexagonae. Iris Brevicaulis fais partie des iris de Louisiane. Originaire du bassins du Mississipi. Ont peu parler d’un iris aquatique. La structure floral est semblable a iris Fulva mais la couleur bleu est plus unis. Les fleurs sont  bleu vif. C’est une espèce qui varie dans le nord de l’Ohio. Feuilles de 70cm sur hampes assez courtes de 60cm.

Iris brevicaulis 

 

B) Iris Chrysophoenicia:

Groupe Limniris série Hexagonae. Iris Chrysophoenicia fais partie des iris de Louisiane. Originaire du bassins du Mississipi. Fleurs pourpre maculé de jaune.

 

C) Iris Dixie ou Iris Hexagona: Foster 1937

Groupe Limniris série Hexagonae. Iris dit de Louisiane, originaire de la même région. C’est l’espèces de la série la plus répandue. La couleur des fleurs vas du lavande pâle au rose et blanc. Chromosome 2n=44

 Sous espèces:  

    -Iris Hexagona Flexicaulis:

   -Iris Hexagona Hexagona

   -Iris Hexagona Savannarum

Iris Hexagonae vue de dessus 

D) Iris Fulva ou Cuivre ou Cuprea: Ker-Gawler 1812

Groupe Limniris série Hexagonae. Nous vous rappelons que les iris de la série Hexagonae, sont imberbe, sans barbe. Iris Fulva est originaire des Etat unis plus précisément d’une zone géographique qui s’étant le long du Mississipi, jusqu’à Chicago. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes long et solide. C’est l’une des espèce les plus répandue au Etats Unis, dans les milieu humide. Iris Fulva fut nomet en 1812, par Ker-Gawler à partir d’une plante prélevée dans la régions de la Nouvelle Orleans. Ont peu parler d’une espèce semi aquatique, voir aquatique. Elle aime avoir les pied dans l’eau en saison estival, jusqu’à 20cm. Les rhizomes sont long, jusqu’à 25cm et suivent bien la surface du sol. Les feuilles sont linéaire de 70cm, ont peu parler de semis persistante. De couleur vert claire elle forme une touffe très ornemental. La hampe floral se développe très parallèlement au sol, ce qui place la fleur au milieu du feuillage.

La floraison a lieu en juin. Les fleurs sont voyante, aplatie, elles ont un diamètre de 7cm. Iris Fulva et l’un des rare iris à avoir une coloration rouge naturellement. Les fleurs sont de couleur rouge brique et varie jusqu’au jaune. La barbe est remplacée par un jolie signal orangé. A savoir le rouge est perçus par les oiseaux, l’iris Fulva et fécondée par les Colibris, mais également par les abeilles qu’attire le signal.

De nombreux travaux et recherche ont lieu sur cette espèce. Ces hybridation ont pour bute d’apportée le rouge chez des espèce proche. Quoi qu’il en soit iris Fulva et très hybridé au Etats unis, prés ce que autant que les barbus. C’est lui avec iris Brevicaulis qui est a l’origine de tout les hybrides dit de Louisiane. Des concours d’hybride de Louisiane ont lieu chaque année. Il existe plusieurs variété naturel mais il est important de relever un sous genre présent en Louisiane et en Arkansas, nommé iris Fulva forme jaune, pour sa couleur.

En Europe il est difficile de se procurée des Hexagonae et encore moins des iris Fulva. Il sont peu voir pas du tout commercialisé. Pourtant se n’ai pas spécialement une plante délicate. Elle résiste jusqu’à –16C°, et ne demande pas de protection particulière en hivers. Il conviens l’or de sont implantation de surveillé les limasses friandes des nouvelles pousse. Les pucerons également peuvent s’installée sur la plante, et être vecteur de virose. Le sol ne doit pas être trop acide, cela peu ralentir la croissance de la plante et la faire vivoter.

Chromosomes :  2n=42

Iris-Fulva-profil.JPG 

 

E) Iris Fulvala:

Groupe Limniris série Hexagonae. Originaire d'Amérique du nord, iris de louisiane. Fleur de couleur jaune à rouge brique. Espèce qui est polinisé par un oiseau mouche.

Iris-Fulvala-profil.JPG 

 

 F) Iris Giganticaerulea ou Giganti-Caerulea Giant Blue ou Flag: Dr John Small 1929 Dr Petit

Même si de nombreux écris existe sur cette espèce, nous vous proposons simplement un survole de ces particularité.

Groupe Limniris série Hexagonae. Nous vous rappelons que les iris de la série Hexagonae, sont imberbe, sans barbe. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes long et solide. Originaire d'Amérique du nord, du Texas à la Louisiane. C’est l’espèce la plus commune, très répandue dans les milieu humide. Il faut pourtant noté comme nous avons pus le constatée, que cette plante à voyagée. Des zones humide de Louisiane, la colonisation Espagnol, la apportée en Amérique du sud. Bien sur elle si est très vite plus, et le milieu la adoptée. Aujourd’hui elle est présente de l’Equateur au Chili. Les stations sont envahissantes, et couvrent des zones importante dans ces régions. En Amérique du sud ont l’appèle l’iris commun ou iris « Germanica » il s’agit bien sur d’une extrapolation avec notre iris Germanica de la part des habitant de ces régions.

L’iris Giganticaerulea, et d’écrit tardivement en 1929 par Dr John Small, mais prend le statue d’espèce qu’avec l’étude de taxologie du Dr Petit 1931.

 

Iris de Louisiane de grande taille jusqu'à 1M70, avec des belles feuilles, c’est le plus grand de la série. La plante forme très vite des touffes, qui reste ornementale toute l’année. En effet les feuilles sont raide et dressé, elles parte de rhizomes charnues et épée.

 

Cette espèce, à une croissance fantastique, elle vas jusqu’à étouffé les saletés, les orties... Attention pourtant, c’est une plante qui n’aime pas la concurrence des racines, donc ne le placé pas prés d’un arbre.

 

Comme les autres espèces Hexagonae, ont peu parlée de plante d’eau, pourtant c’est un iris qui fleurit autant au sec qu’en terre humide. Les fleurs sont nombreuses, et dure bien 1semaine, elles se place a la même hauteur que les feuilles, ce qui donne un belle aspect à l’ensemble. Les fleurs sont de couleur bleu violet, velours, les sépales sont largement ouvert, et les pétales plus petit et plus étroit. Ont ne peu observée la fleurs sans notée la belle trace jaune sur les sépales, celle si remplace la barbe. Ce signal, est très visible et coupe vraiment les thons de couleurs de la fleur. Il indique la voix a suivre, au polinisateur. Enfin il faut relevée le parfum qui se dégage de la fleur.

Iris Giganticaerulea, et très similaire à Iris Hexagona Hexagona, en plus grand, plus florifère, et au fleurs plus grande.

 

Il faut notée que malgré toute ces qualités, ont ne trouve encore que peu cette iris Giganticaerulea dans nos jardin. En effet les particulier préfère les hybrides de Louisiane au fleurs plus coloré, et les collectionneur recherche d’avantage Iris Fulva.

 

-Multiplication :

Un pied d’Iris Giganticaerulea a besoin de 1m carrée. Bien que cette iris n’ai pas besoin de d’une terre particulière, nous vous conseillions tout de même terre de jardin 2,5/5 ; terreau 2 ,5/5. Comme nous l’avons vue c’est une plante qui fleuris autant au  soleil qu’à mi-ombre pourtant nous vous recommandons la lumière. Ont procédera a l’éclatement de la mottes en septembre. C’est une plante rustique, qui supportant les basse température, mais rabattait tout de même les feuilles a la division et en automne. Nous avons là un iris résistant, a des températures sporadique extrêmes, bien sur s’il est au sec durant l’hivers ! Durant la période estivale, si la plante est en  plein soleil protégée les rhizomes par un paillis toujours humide. Si vous choisissez l’option en pleine terre, veiller a ce que la plante trouve sont compte d’eau en période. C’est le plus facile des Hexagonae, mais ne l’amenée pas vers des extrêmes de longue durée qu’elle ne supportera pas .

 

 

En conclusion, nous pouvons retenir que outre sa forte rusticité, l’iris Giganticaerulea produit de nombreuse et belle fleurs, digne d’intêré. C’est le plus facile de la série des Hexagonae, curieusement ont ne le trouve pas encore en nombres dans nos jardin Européens. Iris Giganticaerulea est devenus fleurs sauvage officielle de l’état de Louisiane en 1990

Chromosome  2n=44

 

Terre : ordinaire voir un peu de terreau

Luminosité : Soleil à mie-ombre

Eau : Humidité constante voir immersion

Division : Septembre à Novembre

Température : -17°C, si elle est au sec

Iris-Giganticaerulea-Perou-2-vue-de-dessus.JPG 

 

G) Iris de Louisiane ou louisianas:

Groupe Limniris série Hexagonae. C’est la catégories des hybrides développé a partir d’espèces que l’ont trouve dans une région plutôt réduite : Texas, Louisiane et Floride. C’est l’espèce Nelsonii découverte en 1929 localisé près de la ville d’Abbeville en Louisiane qui servis à la création de cette série.

Le développement de la série Louisianas fut spectaculaire et rapide. A l’origine frileuse aujourd’hui ont trouve des variété adapté. La beauté de leur fleurs et surprenante mais elle naissésite beaucoup de compostes et d’eau en été.

Iris Louisiana Hot and Spicy profil 

 

H) Iris Nelsonii ou Albbeville: 1930 LF Randolph 1966
Groupe Limniris série Hexagonae. Originaire d'Amérique du nord. Iris de Louisiane, c’est stations sont limitée à la ville de Abeville. Belle plante pour le jardin. Cette iris fut découvert en 1930, et pris le nom d’espèce après les études du professeur LF Randolph en 1966. Il sagirée d’un ibridogéna,  d’un hybride naturel de iris Fulva, iris Giganticaerulea, et de l’iris Brevicaulis, stable donc ont peu l’appelée éspèce Nelsonii supporte malle le froid. Ont la trouve du coter de la ville d’Abbeville d’ou le nom de rouge d’Abbevillen car c’est l’un des iris les plus rouge. Touffe vigoureuse, peut être un hybride naturel.
Iris-Nelsonii.png   

I) Iris Prismatica ou Boltoniana ou Trgonocarpa: Friedrich Traugott Pursh 1814

Groupe Limniris série Hexagonae. Originaire d'Amérique du nord, iris de louisiane. C’est une plante de marais saumâtre voir salée. Fleurs du pourpre au bleu fleurissant en juin. Chromosome  2n=42

 

-Groupe Limniris série Califonicae:

 

C’est un groupe peu connue en Europe et très populaire dans les pays Anglo-saxon.  Avec Néomarica, et les Chinenses c’est l’une des série d’iris les plus difficile a trouvée en Europe. De plus avec les Régélia les Oncocyclus, ce sont les iris les plus délicat a réservée a des collectionneur averti. Iridacée de la section Apogon sans barbe. Contrairement a leurs nom, ces espèces sont native d’une régions qui s’étend sûr toute la cotes Ouest des Etats Unis. Localisée surtout dans 3 états Washington, Oregon, Californie d’ou il tire le nom du groupe. Section comprennent plus de 10 espèces et hybrides naturels. Pour la plus part ce sont des plantes de petites tailles de 20cm à 30cm. Des rhizomes ligneux avec racines charnues feuilles fines et solides forment des touffes, et souvent des individu. La hampes florales n’ai pas ramifiée et ne porte qu’une fleurs. Les fleurs sont horizontale très colorés et veinés. Considéraient comme des plantes pseudo tropical, les iris Californicae sont pourtant plus des plantes de rocailles et de prairies. La plus part de ces espèces sont des plantes de sous bois, clairières au sol neutre bien drainé. 

C’est l’iris Douglasiana et ces hybrides dit « Iris Pasific hybride » que l’ont peu trouvée chez les collectionneur Européens, d’autant plus que ce sont les plus résistant au froid. 
Cela n’empêche pas ces iris d’être des espèces fragile comme toute les espèces Californicae. Les iris de cette série n’aime pas l’humidité, trop ou pas assez de soleil, les division ainsi que les déplacement.

Les hybrides Calsibe ou Diploide :

Les iris Californicae sont très délicat et rare, ont a donc rechercher un groupe chez les iris avec les qu’elles ont peu les hybridée de façons a obtenir des plantes plus résistante. Les Californicae dispose de 2n=40chromosomes (I Douglasiana, I Innominata, I Tenax, Imunzii), ont a donc tenté l’éxpérience avec la série des Chrysographes 2n=40 (I Chrysographes, I Delavayi, I Clarkei, I Bulleyana, I Forrestii, I Wilsonii). Les hybride obtenue, supporte les basses températures, pas les gelée tardive, mais c’est déjà une bonne avancée. Hélas, il sont stérile. En effet les chromosomes non pas d’analogie suffisante.

Les recherche se poursuive, notamment en hybridant des Sibéricae 2=28 (I Sibérica), et des Californicae (I Douglasiana), mais seul quelques plante ont étaient obtenue. A notée, il sont également stérile, un beau résulta tout de même avec iris hybride « plaisir de mai ». Tamberg USA

-Multiplication :

Nous ne vous conseillerons jamais de bougée un iris Californicae. Ci celui ci ce plaie chez vous et fleuris régulièrement lésé le. La multiplication par graines est fortement recommander et est un bon mayen d’éviter la division. Trempé les graines plusieurs semaines dans l’eau, puis déposer les sur un coton humide jusqu’à germination. Plantée en suite les graines dans le terreau. Prenez soin de mettre un peu de sable a la surface du pot pour évitée la fonte du plans. La graines et un bon moyen pour multipliée les iris Californicae, mais elle reste contraignante. En effet il est difficile de faire d’une de ces graines un plans. Quand vous arrivez a avoir d’une graines une plante viable il vous faudra attendre qu’elle daigne faire des fleurs. Vous devrez vous armée de patience.

Le meilleur moyen de multipliée plus rapidement les iris Californicae sans endommagée la plante mère et le prélèvement. Celui ci évite l’éclatement de la motte tout en vous permettent d’éclaircir ce-elle ci. Il doit intervenir 4 semaines après la floraison. Munissez vous d’un couteau, dégager la terre de la partie qui vous intéresse. Une fois bien déterminée le rhizome, libérer le plans de la plantes mère. Terminé de dégager celui-ci délicatement. Replanté le plans dans les conditions d’une rocaille à mie-ombre de préférence. Le prélèvement bien que moins douloureux et stressant pour la plante reste tout de même très délicat. Pour l’hivers il conviens de protéger la plante par paillage ou avec une cloche.

 

Terre : Riche et sable

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée. Tenir au sec après la floraison.

Division : Septembre

Température : -5 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A) Iris Bracteata ou Siskiyou: Watson 1885

Groupe Limniris série Californicae. Iris Bracteata est originaire nord amérique. Il est native d’une petite zone montagne, du Siskiyou au sud de l’Oregon. Plante herbacée vivace à rhizome. Ont les trouve dans des clairière, des forêt de pin ou les prairie a l’ombre de grand arbre.

Les rhizomes gainés, sont mince, 9mm de diamètre. La plante forme de petite touffe compacte. Les feuilles de 40cm, sont curieuse, vert d’un cotée, jaune, vert de l’autre, elle sont plus hautes que les hampe florale. Ont distingue donc l’endroit de l’envers. Rigides, elles sont plus large que les autres espèces de la série. Les feuilles sont persistante, et ont une base rougeâtre, à brun.

La hampes, et fermée dans une enveloppe de feuilles qui se chevauche et souvrent en bracte. Elle est de 35cm, et porte une à de fleurs de couleur jaune pâle. Celle si apparaissent a la fin du printemps, début juin. Les sépale sont largement ouvert, de couleur jaune pâle, avec des veines pourpre qui vous entraînent vers un signal jaune citron. Ce signale attire les polynisateur, et remplace la barbe, en laucurence chez iris Bracteata il s’agit des mouches. Les pétales sont verticale également de couleur jaune pale mais moins veiné. Ont reconnais l’iris Bracteata par la longueur du tube periantehe, entre la base de la fleurs et l’élargissement de l’ovaire ou ce forme les graines.

Ont trouve aussi un hybride naturel ou le jaune pâle de l’ensemble de la fleurs a fais place a un fond blanc.

Il faut notée que l’iris Bracteata a une durée de vie modéré, par rapport a d’autre iris, de plus sa croissance et lente. Beaucoup de détailles qui peuvent retenir un amateur.

Les stations de iris Bracteata, se chevauche avec celles iris Chrysophylla, iris Douglasiana, iris Innominata, iris Munzii, iris Purdyi, iris Tenax, ce qui contribue a la créations d’hybrides naturel.

 Plante très sensible au transplantation. Iris Bracteata est rare,  menacée et protégé. Les ennemis, sont les pucerons et les fourmis qui si installe.

Iris Bracteata, ne supporte pas :

-les sécheresse prolongée.

-le soleil direct

-les basse température plusieurs jours

-les grosse quantité d’eau.

Chromosomes  2n=40

iris bracteata1 

 

B) Iris Chrysophylla: Howell 1897

Groupe Limniris série Californicae. Originaire nord Amérique, Oregon. Feuilles persistante, hampes produisant 2 fleurs, de couleur blanc ou créme. Chromosomes  2n=40.

iris Chrysophylla1 

 

C) Iris Douglasiana:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d’une zone géographique qui s’étend sur 1200km entre le sud de l’Oregon et le nord de la Californie (Santa Barbara). Andémique des cotes, c’est une plantes qui pousse sur les bord de Forêt cotiéres, les berges, et la rocailles. Pour la culture de l'iris Douglasiana, le sol doit être très drainé. Eviter les aixé d’eau. C’est l’espèces la plus robuste de la série. C’est une bonne plante pour les collectionneur. L’implanté en mi ombre, dans un terrain riche et peu calcaire (terreau7). Plante a déconseillé au jardin.
  Deux sou éspéce: Iris Douglasiana Major et Iris Douglasiana Oregonensis.
iris douglasiana 

D) Iris Fernaldii ou Fernald:
Groupe Limniris série Californicae. Espèce originaire nord de la Californie. Iris Fernaldii est peu rustique, de petite taille à rhizome court.   Feuillages étroit ferme, de couleur vert gris. Hampes portant 1 à 2 bourgeons, fleur de couleur gris veiné de jaune. Espèces en voix d’extinction.

E) Iris Hartwegii: Baker
Groupe Limniris série Californicae. Originaire de Californie (montagne San Gabril au montagnes Jacinto). Ce sont des plante individuel non à touffe. Les rhizomes sont mince et rampant. Chromosome  2n=40

Quatre sous espèces:


         -Iris Hartwegii Australis :

Couleur lavande


         -Iris Hartwegii Columbiana :

Très rare, de couleur jaune pâle poussent à 3000m d’altitude.


         -Iris Hartwegii Hartwegii :

C’est la plus connus des quatre sous espèces. Fleurs de couleur jaune pâle veiné de pourpre.


         -Iris Hartwegii Pinetorum :

Elle sépanoui dans un sol couvert d’épines de pain. Fleur de couleur blanche veiné.



F) Iris Innominata:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire nord Amérique. se trouve en Californie dans le comté de Del Norte et aussi dans l'Oregon. Il a des feuilles étroites et voyantes fleurs de couleur jaune ou violet. Il fait très bien dans les endroits ombragés ou rocailles, c’est le plus connus et bien sur le plus commercialisé.

 

G) iris Macrosiphon:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire du nord de l'Amérique ont les  trouve dans les forêts clairsemées et a très étroites feuilles plus grand que les fleurs et les couleurs du violet pâle, jaune pâle au blanc, abricot, bleu ou bleu-violet. Plante de petite taille, à touffe. Ces fleurs vont du blanc au pourpre et apparaisse mai juin. Très répandu et commercialisé

 

H) iris Munzii:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d'Amérique du nord ont les trouve dans les forêts de chêne bleu. Ils sont répertoriés comme rares menacées ou en danger par la société californienne de plantes indigènes. Le plus grand des Iris côte du Pacifique, ce sont grand, droit et majestueux plantes. Les fleurs sont bleu pâle au violet lavande. Iris Munzi est endémique de la Sierra Nevada contreforts sud dans le comté de Tulare, en Californie, où ces photos ont été prises par Mary Gerritsen en avril 2008. C’est la plus facile a cultivée.


I) Iris Pacific hybride:
Groupe Limniris série Californicae. Ce sont les hybrides des différentes espèces site précédemment. Dans ce cadre, il y a de belle espèces intéressante, bien sûr ce sont pour la plupart des hybrides. De créations humaines ou naturel il sont magnifique et très prisé outre Atlantique. Quasiment introuvable jusqu’à ces dernières années, il commence a être proposé chez certain pépiniéristes. Ce sont des plantes qui n’aime pas le stress, particulièrement d’être déplacée, elles sont fragile. A savoir qu’elle aisément facilement. Il est donc conseillé de supprimé les hampes après floraison. Nous recommandons la plantation en pots pour commencée avans de l’installé en pleine terre.

 

J) Iris Purdyi:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d'Amérique du nord. Ont les trouve dans les forêts côtières de la cordillère de la côte nord. Il a des feuilles étroites et fleurs jaune pâle, souvent teintée de pourpre ou veiné de violet ou brun. Ces deux premières photos ont été prises par Bob Rutemoeller d'une plante à l'état sauvage le long de la route dans le comté de Sonoma, en Californie du Nord.
iris purdyi
K) Iris Tenax:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d'Amérique du nord. Ont les trouve dans le sud-ouest de Washington et de l'ouest de l'Oregon. Il a une ou deux fleurs dressées grands standards. La couleur des fleurs de lavande est à blanc, la crème et le jaune. Il présente d'étroites feuilles vert gazon et à feuilles caduques. Plante de petite taille, c’est la plus rustique.

Deux sous éspèces:
-Iris Tenax Klamathensis


-Iris Tenax Tenax.


L) Iris Tenuissima:
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d'Amérique du nord.

Deux sous espèces:
-Iris Tenuissima Purdyiformis

Présente dans les park volcanic du nord de la californie


-Iris Tenuissima Tenuissima

C’est la plus répandue de deux mais réste une plante rare et protégé.

 

M) Iris Thompsonii :
Groupe Limniris série Californicae. Originaire d’Amérique du nord. Très proche de l’iris Tenuissima, avec une répartition plus vaste. Il sagirai d’un hybride naturel entre Iris Douglasiana et Iris Innominata

 

4)Groupe Limniris série Syriacae:

 

Il ne s’agit pas d’Aril, car les fleurs de la série sont imberbe, de plus la nature des terrains sur le qu’elle ce développent cette plante est complètement différente. Plante a touffes de zone humide. Les espèces Syriacae, possèdent un curieux appareille souterrain, ce qui pourrait faire d’elle le liens entre les iris bulbeux et rizhomateux. Ces feuilles sont linéaires et rigide. A la base de ces plantes ont distingues des fibres piquantes. Les hampes floral atteignent jusqu’à 70cm et porte 1 seul fleurs. Celle ci apparaissent de janvier à février et sont de couleur verdâtre à violet, veiné de pourpre sur les sépale. Après bien des tergiversation cette série est représenté par 1 seul espèce Iris Grand-Duffi, mais ont note un grand nombres de variétés et d’hybride. Ont appèle en Israël les Syriacae « Iris Ha-bitzot », l’iris des marais. Paradoxe, il poussent sur des terrain humide mais drainé. A noté que aucunes autres éspèces végétale n’arrive a prospéré là ou pousse des iris Syriacae.

Depuis l’intensification de l’agriculture dans ces régions d’origine, ces espèces sont rare et menacée.

 

-Multiplication :

Donc après éclatement des rhizomes, préparé un carré bien drainé. Une bute, un talus serrait l’idéale, de façons a ce que l’eau ne fasse que circuler. Les caillou sont indispensable, pour retenir la terre et chauffé le sol.  Bien préparé le terrain pour éviter les éboulement. Pour une bonne floraison vous devais protéger ces plantes des limasses

 

Terre :  Drainé lourde

Luminosité : soleil

Eau : tenir humide

Division : fin aout

Température : -7

A) Iris Grand-Duffii ou Melanosticta ou Jaffa: Baker 1864
 

Groupe Limniris Série Syriacae. L’espèce de base de la série est Grand Duffii, originaire d’Israël (pleine de Sharon, basse Galilée), Turquie, et Liban (sûr la route de Balbek). Plante herbacée vivace rustique à rhizomes.

Cette espèce nous est signalée pour la première fois par Baker dans le magazine botanique de Curtis n°124 : »Cette nouvelle espèce est nette, recueilli sûr les rives de la rivière Kiston…Elle a était reconnu comme espèce, par Sir Me Grand Duff, et introduit en culture ». Cette iris prend donc le nom de Sir Mountstuart Elphistone Duff Grant (1829-1906), plus connu sous le nom de Grant Duff. Cette iris est aussi appelé Irus Ha-bizot, l’iris des marais hébreu.

Iris Grand Duffii est une plante extrêmement rare. Aujourd’hui, ces stations sont quasi introuvable, mais c’est une plante qui aime les sol drainé, qui peuvent être inondé, marécageux, voir subir une sécheresse momentané. L’une des particularité de l’iris Grand Duffii, c’est un curieux appareille souterrain, qui pourrait faire de cette espèce le liens entre des iris bulbeux et rizhomateux. Les botaniste la classe pourtant comme espèce rizhomateuse. Attention se n’ai pas un Aril. Une autre particularité, c’est la présence de fibres épineuses, à la base des pousses. Elle rende coupante et piquante la plante. Cette élément de la plante, est formé à partir de veille feuilles sécher. Elle dissuade les herbivores, et les éloigne de la plante.

Les feuilles sont linéaire, grisâtre. Nervuré solide elles forme des touffe homogène ornemental d’environs 50cm.

Les hampes porte une seul infloraisance. Elle sont plus haute que le feuillages environs 70cm. La fleurs s’épanouis entre janvier et avril. Le problème principale de sa culture est là. Chez nous ces mois sont les plus froid, les infloraissance ne résiste pas au gelée. D’un diamètre de 8cm, la fleur est de couleur jaune verdâtre. Les chutes sont veinés de violet avec quelques pointillé noir. Les pétales sont dressés et étroit.

Il faut noté que rare sont les espèces végétale qui habite les même site que l’iris Grand Duffii. C’est une plante qui aime les hivers humide mais pas froid. Comme vous le savait l’eau est le froid, chez les iris ne font pas bon ménage.

Autre fois ont trouvée des stations de l’iris Grand Duffii de la Turquie à Israël. Avec la mise en culture et l’urbanisation, de ces pays la plante était en 1998devenus rare, et menacée, mais ont arrivée tout de même à trouvée quelques stations isolée. Aujourd’hui ont ne trouve plus l’iris Grand Duffi, que dans 1seul parc national d’Israël, et chez de rare botaniste. Ces sans doute l’uns des iris les plus rare au monde, complètement décimé, il n’ai pas disponible à la vente.

Chromosomes:2n=24

iris grand-duffii 

B) Iris Masia ou Caeruleoviolaea: Foster

Groupe Limniris série Syriacae. Originaire du Moyen Orient, Turquie. Il s’agirait d’un hybride naturel voir une variation de Gran-Duffii. Fleurs de couleur violacé. Alexandro Twombly ces consacré à l’étude de cette espèce. Iris Masia, est extrêmement rare dans ces stations d’origines, il est le seul de la série que l’ont peu trouvé a la vente. Plante de rocaille de 15 à 25cm.  

 

5)Groupe Limniris série Tenuifoliae:

     

- Tenuifolia :

Plante vivace herbacée, à rhizomes. La plupart de ces espèces sont natives d’Asie centrale : Kazakhstan (rivière Ili d’ou le nom de ces espèces qui en est dérivée) Iran, Mongolie, Sibérie, Chine. Ont peu compté 8 espèces indigène ou hybride. Peu d’entre elles sont cultivée. De plus ont ne connaît pas grand choses sur elles, et il pourrait s’agir d’espèces déjà identifiée ou tout simplement d’hybride. La plupart de ces espèces ont juste un intérêt scientifique.

Les rhizomes des espèces de la série Tenuifoliae sont de couleur brun foncé, fibreux, noueux et très résistant. Il sont entérré à plus de 10cm de profondeur. La plante peu ainsi supporté des hivers rudes. Les feuilles sont linéaire, minces de couleur vert grisâtre, et sans cesse en croissance. En fin d’été la plante ressemble à un buisson. Les Tenuifolia peuvent atteindre jusqu’à 60cm. Les fleurs apparaissent d’avril à mai et sont très ornemental. Elles ne présentent pas de barbe, et sont de couleur violet. Ont peu remarqué une certaine ressemblance avec la série Spuriae. Certaine de ces plantes vivent jusqu’à 4000m d’altitude, dans les montagnes du Pamir. Ce genre est habituée par sa région d’origine au changement brutaux de température. Aucune difficulté dans le jardin, pourtant malgré sa résistance ces iris sont rarement proposé à la vente.

 

Terre : Terreau 2,5/5, sable2,5/5

Luminosité : soleil

Eau : Drainée

Division : Septembre à Novembre

Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A) Iris Loczyi ou Xérophilis: Kanitz 1891

Groupe Limniris série Tenuifoliae. Iris Loczyi fut découvert il y a peu en Chine (Ganzu, Mongolie, Ningxia, Sichuan, Xinjiang), Afghanistan, Russie, Tadjikistan, jusqu’à l’Iran et le Pamir. En Chine pour des raisons obscur, il est interdit d’exportation, ainsi que les graines. Il avait était d’écris il y a quelques années comme iris Xérophilis, il s’agirait de la même espèce.

Plante herbacée vivace, à rhizomes. C’est l’espèce de la série la plus résistante au fluctuation de la température. Ont trouve ces stations jusqu’à 3000m d’altitude, dans des prairies semis désertique. L’iris Loczyi à besoin d’un sol riche, mais surtout bien drainé.

Les rhizomes sont fibreux et noueux ont parle d’iris sans pied. De couleur brun noir, il semble recouvert de paille. La base de la plante est entouré par des fibres de couleur rouge brun que forme les veilles feuilles.

Les feuilles sont linéaire nervuré de 3mm de large. Le feuillages de 20cm à 30cm, de hauteur, forme des touffes dense. Cela fait de cette espèce la plus ornemental de la série Tenuifoliae. De plus les feuilles sont semis persistantes.

Les hampes florale sont courte pas plus de 30cm. Le tube périanthe, est à 14cm. La fleurs, à 5cm de diamètre. De couleur violet à lavande, la chute et veiné de bleu, marqué d’un signal jaune et blanc.

Ont trouve également des variété issus d’hybridogéna, de couleur plus clair à blanc.

Il faut noté que pour une meilleur germination des semis, nous conseillions de scarifié les graines et de placé les semis à 25C° de températures constante.

Iris Loczyi, est un iris qui a était peu étudiez car extrêmement rare. Une des raison de sa rareté, comme nous le citions plus haut, et la réaction de la Chine. Ce qui fait de l’iris Loczyi, une plante introuvable a la vente. Seul quelques collectionneur peuvent dispose de quelques plant.

Chromosomes : 2n=20

 

B)Iris Iliensis : Poljacov

Groupe Limniris série Tenuifoliae. Originaire d’Asie central. Plante herbacée, découvert réssament, et elle a était pris pour une Lactea. Difficile a trouver, très rare sont existence même a lieux a tergiversation.

iris Iliensis 

C)Iris Tenuifolia Tenuifolia:

Groupe Limniris série Tenuifoliae. Originaire de l’est de la Sibérie, il s’étend désarmé jusqu’à la Vogua. Fleuris en avril mai, et subsiste jusqu’à 4000m. C’est une plante de 15cm à 30cm, de couleur pourpre ou bleuâtre.

 

-Ventricosae :

Plante vivace herbacée, à rhizomes. Ce sont des espèces du groupe Ténuifoliae, les plus tolérantent et les plus répandue en horticulture. La plupart de ces espèces sont natives d’Asie centrale, Mongolie et typique du déserts de Gobi.

Les rhizomes des espèces de la série Ventricosae sont de couleur brun foncé, fibreux, noueux et très résistant. Il sont enterré à plus de 10cm de profondeur. La plante peu ainsi supporté des hivers rudes. Les feuilles sont linéaire, minces de couleur vert grisâtre, et sans cesse en croissance. En fin d’été la plante ressemble à un buisson. Les Ventricosae peuvent atteindre jusqu’à 50cm. Les fleurs apparaissent d’avril à mai et sont très ornemental. Elles ne présentent pas de barbe, et sont de couleur violet. Ont peu remarqué une certaine ressemblance avec la série Spuriae. Certaine de ces plantes vivent jusqu’à 1500m d’altitude. Ce genre est habituée par sa région d’origine au changement brutaux de température. La cultures de ces espèces ce révèle être très proche de l’Oncocyclus. Ces les Ventricosae du genre Tenuifoliae qui sont le plus souvent proposé à la vente.

 

Terre : Terreau 2,5/5, sable2,5/5

Luminosité : soleil

Eau : Drainée

Division : Septembre à Novembre

Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A)  Iris Bungei : Maximovicz 1880

Groupe Limniris série Tenuifoliae, section Ventricosa. Iris Bungei, est originaire de Mongolie. Plante herbacée, vivace à rhizome. C’est dans les zones semis désertique que l’ont trouve ces stations. C’est une plante rare protégée, en forte recule, et peu étudiez.

Les rhizomes sont noueux, fibreux ont parle d’iris sans pied. La base de la plante est entouré par des fibres de couleur rouge brun que forme les veilles feuilles.

Les feuilles linéaire, sont d’environs 20cm à 50cm, ont parle d’iris nain. Le feuillages forme des touffes dense et ornemental. Les feuilles sont semis persistante. Ce qui fait de l’iris Bungei l’espèce la plus petite de la section Ventricosa.

Les fleurs s’épanouissent en avril, mai. Elles sont de couleur violet mauve, avec un signal jaune sûr des sépales marqué de blanc et veinés. La forme des fleurs est curieuse, en effet, elle dispose d’une grande bractée, d’où le surnom de l’espèce. Les pétales, ne porte pas de veines transversal.

C’est un iris habituez au hivers doux de culture délicate. Iris Bungei, est une plante qui n’ai pas cultivée. Seul quelques amateurs et collectionneur dispose de quelques plans, c’est un iris qui n’ai pas disponible à la vente.

Chromosomes :2n=14

 

B)Iris Multiflora :

Groupe Limniris série Tenuifoliae Ventricosae, très proche de Iris Songarica, elle est désarmé considéré comme une espèce à part entière.

 

C)Iris Songarica : Schrenk 1841

Groupe Limniris série Tenuifoliae Ventricosae. Originaire d’Asie centrale (de l’Iran à la Chine, en passant par l’Afghanistan et la Russie). Plante herbacée vivace, rustique, à rhizomes. Les iris Songarica sont des plante semis désertique rare, qui aime les sol alcalin, surtout bien drainé. C’est l’espèce de la série Tenuifoliae la plus rependue.

Les rhizomes sont fin, et long, de couleur brun noir, semble recouvert de paille, en faite des veille racines. Les tiges souterrain forment des réseaux.

Les feuilles, de couleur vert grisâtre, sont linéaire, nombreuses elle formes des touffes de 60cm à 80cm. La hampe florale d’une hauteur de 40cm à 50cm, et apparaît en mai, elle est plus haute que le feuillage, celui-ci grandie encore après la floraison. Les fleurs s’épanouissent en juin, elles sont intéressante, elles ressemble à un planeur, et la couleur vas du bleu lavande au violet. Le sépale et veinés de bleu fonçait. La fleurs fais 6.5cm de diamètre. C’est un iris qui n’ai pas proposée a la vente, nos plans proviennent de graines prélevée dans une prairies d’Asie central (Russie). C’est une plante très étudiée en Chine.

Elle peut être utilisée comme une plante ornemental, mais étant peu facile a trouvée, elle doit être recommandez a des collectionneur. A la fin de la floraison il faut la protéger de l’humidité qui la fait moisire.

Considérais comme une plante médicinal dans sa région d’origine, pour ces propriété antioxydants. La poudre de racines de l’iris Songarica, mélanger a du fromage arrête la diarrhée (utilisé en Afghanistan). A notée que certain botaniste Bull académie de st Petersbourg, considère iris Songarica comme un synonyme de iris Farreri série Xyridion Graminea.

Chromosomes :  2=20

iris songarica 

D)Iris Ventricosa Ventricosa :

Groupe Limniris série Tenuifoliae, originaire de Mongolie. Fleur de couleur bleu, sur hampes de 10cm à 20cm.

 

6)Groupe Limniris série Unguicularis:

Avec l’iris Unguicularis nous avons là un belle exemple de l’évolution du rhizome vers la touffe. Plante herbacée vivaces a touffe rizhomateuses. Ce sont des espèces originaire de la méditerranée pour la plupart habituée au chaleur estival. Espèces ou la hampes florale et peu développée, et ou les ovaires ce trouve au nivaux du sol. Ce sont de belle espèces qui fleurissent de Novembre a mars, contrairement a la plupart des autres iris. Les feuilles ne sont pas caduque et supporte de basse température, a protégée tout de même du froid. Veillée a bien les drainé, et a évitée les arrosages en été.

 

-Multiplication :

La multiplication la plus simple pour les iris Unguicularis l’éclatement des touffes. C’elle ci doit intervenir en mars de préférence. Sachée qu’il faut une année a ces plante pour s’implantée, donc évitée les nombreuses division. Favorisé le prélèvement , en ne déterrant qu’une parti de la plante, cela évitera a la plante mère de souffrir .Ont les plantera dans un sols bien drainé en plein soleil. La terre sera pauvre composé de 2,5/5terre, 1,5/5sable, et 1/5 terreau. Prenez soin de recouvrir le sol de caillou.

 

 

Terre : Riche

Luminosité : plein soleil

Eau : bien dreiné

Division : mars

Température : -10 

A) Iris Cretensis:

 Groupe Limniris série Unguicularis. Iris cretensis est originaire de la méditerranée Occidentale, plus précisément de Crète, d’où il tire sont nom. Plante herbacée vivace rustique, à rhizome. C’est un iris qui aime la rocaille, et qui peu résistée à des températures éxtraimes. La série des Unguicularis dont fait partit iris Cretensis, est un belle exemple de la transition entre les rhizomes et la touffe. Le feuillage est linéaire, fin, et persistant. Très vite la plante forme de petite touffe de 15cm à 20cm. Iris cretensis est la forme naine des Unguicularis.

 La fleurs apparaît entre le mois d’octobre et mars, c’est l’une des particularité de la série. Notée l’absence de hampes florale ce qui place la plupart du temps, le bourgeons au cœur du feuillage. Il s’agit certainement d’une évolution de la plante pour protégée l’ovaire de la rudesse du climat. La hampe est remplacée par un pédoncule tubuleux d’une vingtaines de centimètres De couleur blanc strié de bleu clair à foncée, iris cretensis est moins parfumé que iris Unguicularis. Les sépales sont striée égualement, avec un petit signal orangé jaune. Il y a une variété blanche nomét iris Cretensis Alba, mais très difficiles a trouver. Ont trouve facilement a la vente iris Cretensis, mais il reste encore rare dans nos jardin. En effet la plante n’a pas d’importance au niveau ornemental, de plus les fleurs sont  éphémère, et fragile. L’intérêt demeure dans l’architecture de la fleur. Celle ci présente tout les caractéristiques d’un anciens iris que l’hybridation na pas atteinte. Elle comblera un amateur et un collectionneur.  Iris Cretensis a besoin d’une période de repos plus marqué que les autres Unguicularis. Il devra donc restée au sec en été sans toute fois être brûlée. C’est l’espèce de la série la plus facile et aussi la plus rustique il peu supporté jusqu’à –16°C.

Chromosomes : 2n=40

 Iris Unguicularis Cretensis 4

B) Iris Lazica ou Lazique: Albow 1895 Lalbov 1913

 

Groupe Limniris série Unguicularis. Iris Lazica est originaire de Turquie et Georgie. Ont peu trouvée ces stations dans les régions cotiéres de la mére Noir

, d’où sont nom Lazique, de Lazistan, une région ou il a été trouvée. Cette iris aime la sécheresse en hivers, et se développe bien en zone rocailleuse, abrité, ensoleillé. Plante herbacée vivace, rustique à rhizomes. Iris Lazica, est très proche de l’iris Unguicularis, ont peu parler d’iris sauvage.

Les rhizomes sont fins, court, lignieux, et fibreux. Il peuvent se développé dans le sable ou dans un sol pauvre. Les feuilles herbacée, linéaire, érigée sont persistante et plus large que le feuillages de l’iris Unguicularis. C’est une espèce qui forme de belle touffe au bout de deux ans, ce qui lui donne un aspect de mauvaise herbe. C’est une plante basse, d’une hauteur maximal de 40cm et 2cm de large.

Les fleurs s’épanouissent au milieu du feuillage, entre janvier et avril. Les fleurs sont de couleur bleu à lavande. Les chutes sont marqué par des zébrure blanche au milieu du qu’elle un signal jaune et exposé. Les fleurs contraste avec le feuillage car elle sont grande et d’une belle tenus, malgré le manque de parfum.

Ont dit d’iris Lazica qu’il est de culture plus facile que l’iris d’Alger, mais vous y trompez pas il demande un minimum d’effort. Il est vraie que c’est l’espèce de la série la plus rustique. Pourtant il faut du temps pour l’installée. De plus bien que rustique l’espèce est sensible au froid, il conviendra de la tenir le plus au sec possible en hivers afin que l’eau ne se concentre pas au racines. Tout comme iris Unguicularis, nous déconseillions iris Lazica au nord de la Loire.

Considéré comme espèces, puis synonyme de l’iris Unguicularis, aujourd’hui elle est de nouveau qualifié d’espèces. C’est iris Crétensis que l’ont dit aujourd’hui variété de l’iris Lazica.

Iris Lazica est beaucoup moins connus que l’iris Unguicularis, c’est pour ces raisons que l’ont ne le trouve pas encore beaucoup a la vente.

Les ennemie de cette plante sont les virose et l’éxé d’humidité durant la période estival.     

Chromosomes : 2n=32

 

C) Iris Speciosa ou Frasera:

Groupe Limniris série Unguicularis. Originaire Américain du nord il s’agirai d’un hybride.

 

D) Iris Stylosa ou Stilosa ou Beard Mess: Desf 1785 Poiret

Groupe Limniris série Unguicularis. Iris Stylosa, bien que classé comme variante de l’iris Unguicularis, n’ai pas originaire comme ce dernier d’Afrique du nord. Iris Stylosa est originaire de Syrie, et d’Asie Mineur. Plante herbacée vivace rustique, à rhizome. Tout comme les autres Unguicularis, ont trouve ces stations dans des sol pauvre et bien drainé, il aime la rocaille, sous le soleil brûlant.

Les rhizomes sont petit et fibreux, couvert d’une petite tunique fibreuse. Le feuillage est linéaire, peu volumineux, et fin. Comme les autres Unguicularis il est persistant. De couleur vert gris les feuilles sont dressé très vite elles forme de petite touffe de 20cm à 30cm. Il s’agit d’une plante basse entre l’iris Cretensis et l’iris Unguicularis. Il peu arrivé que suite a un froid extrême la plante perde l’ensemble de ces feuilles, mais sans que la plante ne meure. Les feuilles repousserons, rapidement.

 La floraison des Unguicularis à lieu entre novembre et mars, ont parle de floraison hivernale. Les fleurs s’ouvrent dans la touffe. Notée l’absence de hampes florale ce qui place la plupart du temps, le bourgeons au cœur du feuillage.  Iris Stylosa est l’uns des rare iris dont t ont peu observée a l’œil nue l’épanouissement. La fleurs est de couleur bleu tendre à violet, elles sont imberbe, avec un signal orangé sur la chute. Très parfumé, la fleur peu tenir quelques jours si elle n’ai pas mouillé. Les graines sont mature en juin, il faudra les chercher au cœur du feuillage. Il s’agit certainement d’une évolution de la plante pour protégée l’ovaire de la rudesse du climat. La hampe est remplacée par un pédoncule tubuleux d’une vingtaines de centimètres

Il existe de nombreuses variété, issus de l’iris Stylosa, qui est aujourd’hui est considéré comme plante de jardin. Les horticulteurs le propose souvent à la vente. Il faut noté que ces stations original sont en recul, et deviennent rare. Iris Stylosa est plus facile a cultivée que l’iris Unguicularis. Il faudra tout de même tenir éloignée les limaces qui raffole des jeunes pousses.

Chromosomes :2n=40

iris stylosa 

E) Iris Unguicularis ou Iris d'Alger:

Groupe Limniris série Unguicularis, floraison hivernale, hampes de 25 à 30cm, il a un aspect de mauvaises herbes. Fleur bleu violet elle s'élève au dessus des feuilles par un pédoncule tubuleux d'une vingtaine de centimètre formé par les pétales et les sépales soudés. Donc pas de grandes hampes par rapport au feuillages, les fleurs s’épanouissent au cœur des feuilles. Deux variété Alba blanc et Caerulea bleu, il sont du genre Gynandriris.

 

7 )Groupe Limniris série Ioniris:

 

 -Ruthénica:

Plante vivace herbacée à touffes. Ont parlera de rhizomes rampants ramifier fibreux. Originaire de la Transylvanie (Roumanie) jusqu’à la Sibérie orientale. Il poussent en lisières de forêts de conifères jusque dans les prairie subalpines. Feuilles verte lancéolées de 3 à 25cm. Les fleurs s’épanouissent de mai à juin, elles sont de couleurs bleu à violet rarement blanche. La fleurs dispose d’une petite crête. Les hampes florale supporte une seul fleurs. Iris Ruthénica est l’espèce représentative, cultivée depuis 1804, elle est aujourd’hui rarement proposé a la vente.

 

-Multiplication :

Ce sont des  espèces qui aime souffrire du soleil, et qui ont du male a supporter l’eau. Donc après éclatement des rhizomes, préparé un carré bien drainé. Une bute, un talus serrait l’idéale, de façons a ce que l’eau ne fasse que circuler. Les caillou sont indispensable, pour retenir la terre et chauffé le sol.  Bien préparé le terrain pour éviter les éboulement. Pour une bonne floraison vous devais protéger ces plantes des limasses.

Terre : Rocaille riche

Luminosité : soleil

Eau : bien drainée

Division : Septembre à Novembre

Température : -10 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A)Iris Ruthénica ou Cespitosa, ou Caespitosa, ou Biélorusse, ou Transylvanie ou Herbe de Transylvanie ou Alpina: Ker, Gawl 1808

Groupe Limniris série Ioniris, du groupe Ruthénica. Iris Ruthénica est connus sou de nombreux synonyme, dont un qu’il faud retenir, « herbe de Transylvanie », car en Roumanie il a de nombreuse station. Il est originaire de Ruthénie en Ukraine, Biélorussie, mais ont le trouve aussi jusqu'en Chine (Yunnan), ont peu parler d’un aire de répartition large, qui s’éttend de l’Europa à l’Asie. Plante ornemental herbacée rustique vivace à rhizome. Il croit dans les zones de pâturages, pelouse aride, lisière de pinède, rocaille. Ces station de prédilection sont les forêt de conifères. Il peu vivre jusqu’à 3600m d’altitude.

Les rizhomes, sont d’une très bonne résistance, il sont rampant, et très fins d’un diamètre de 5mm. Il formes des racines fibreuse, ont peu parler pour mieux illustré notre propos de mèche. Les racines de l’iris ruthénica sont très prolifique et très vite la plantes forme de beau petit massif.

C'est un iris à touffes denses au feuillages linéaire persistant. Ont peu remarqué sur les feuilles des nervures parallèle de 3mm. C’est un iris très vivace, cultivée depuis 1804, il étaient utilisée pour les bordure. Ces feuilles sont plus longues que les hampes 15 à 20cm. Il est d'une croissance rapide, dans un sol sablonneux et bien drainé. Placée la plante en plein soleil.

Curieusement, les hampes florales, de 10cm poussent à l’horizontale. Ces fleurs s’épanouissent en mai, et ont une structure intéressantes. Les sujets, ont un diamètre de 3cm à 4cm, leur couleur vont du violet au bleu pâle quelques fois blanche. Le sépale est marqué à la base de blanc. Les iris Ruthénica dégage un parfum agréable. Les iris Ruthénica ne pose pas de problèmes de culture, noté tout de même qu’ils aime souffrirent du soleil, et qui ont du male a supporter l’eau.

 Chromosomes 2n=84

 

Trois sous espèce :

-Iris Ruthénica Nana :

Groupe Limniris série Ioniris Ruthénica. Il s’agit de l’espèce naine, maximum 10cm. Iris Ruthénica Nana, serrait un hybride naturel. Cette dernière est de couleur bleu violet.

-iris Ruthénica Brevituba :

Groupe Limniris série Ioniris Ruthénica. Il produit des hampes courtes de 5cm.

 

-Iris Ruthénica Leucantha :

Groupe Limniris série Ioniris Ruthénica. Il sagit de la forme blanche.

Chromosomes :  2n=84

iris ruthénica

B) Iris Uniflora: Pallas 1820

Groupe Ioniris, série Ruthénica. Iris Uniflora est peu connus, comme iris Ruthénica il est aussi appelé, « herbe de Transylvanie », c’est une erreur, car ont ne le trouve pas en Roumanie. Il est originaire de Sibérie oriental, Mongolie intérieur, Chine et Corée. Ont peu parler d’un aire de répartition large, pourtant il s’agit d’un iris rare. Plante ornemental herbacée rustique vivace à rhizome. Il croit dans les zones de pâturages, pelouse aride, lisière de pinède, rocaille. Ces stations de prédilection sont les forêt de conifères. Il peu vivre jusqu’à 3600m d’altitude.

Les rhizomes, sont d’une très bonne résistance, il sont rampant, et très fins d’un diamètre de 5mm, à 1cm. Il formes des racines fibreuses, ont peu parler pour mieux illustré notre propos de mèche. Les racines de l’iris Uniflora sont très prolifique et très vite la plantes forme de beau petit massif.

C'est un iris à touffes denses au feuillages linéaire persistant. Ont peu remarqué sur les feuilles des nervures parallèle de 3mm. C’est un iris très vivace, dont les feuilles sont plus longues que les hampes 15 à 20cm. Il est d'une croissance rapide, dans un sol sablonneux et bien drainé. Placée la plante en plein soleil.

Les fleurs de iris Uniflora sont très proche de l’iris Ruthénica.  Elles s’épanouissent fin avril début mai, (contrairement à iris Ruthénica, dont les fleurs apparaissent courant mai). D’une structure intéressantes, les fleurs de l’iris Uniflora diffèrent de l’iris Ruthénica surtout par leurs bractées, qui est plus élastique et reste vert. Les sujets, ont un diamètre de 3cm à 4cm, leur couleur vont du violet au bleu, il sont souvent plus foncé que l’iris Ruthénica. La chute (sépale) est marqué à la base de blanc. Il s’agit d’un iris imberbe ce signal blanc remplace la barbe. Les iris Uniflora dégage un parfum agréable.

Il faut noté que Baker 1892, considérait iris Uniflora comme une variétés d’iris Ruthénica. Aujourd’hui, il est reconnue comme une espèce à part entière, dans la série Ruthénica

Les iris Uniflora ne pose pas de problèmes de culture, noté tout de même qu’ils aime souffrirent du soleil, et qui ont du male a supporter l’eau. Complètement absent à la vente, rare et protégée, c’est une espèce a recommandée.

Chromosomes : 2n=28  40  42

 Iris-Uniflora-Profil.JPG

 

 

Repost 0
Published by juan
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 11:55

 

3)Groupe Limniris:

-Limniris Laevigatae:

Voilà les espèces d’eau en bonne et du forme.

Ce sont des iris sans barbe, a la silhouette herbacée. Les rhizomes sont long étroit et très enchevêtré. Dans cette série, ont parle d’iris d’eau car pour la plupart ces plantes vivent en zone Aquatique. Certain beigne jusqu’à 70cm d’autre 15cm, mais il pousse également en zone de berges ou en prairies. Il est vraie que l’espèce de base Pseudacorus Bastardi, n’offre pas des fleurs spectaculaire, mais qu’elle animation tout de même que d’avoir une plante dans un carrée d’eau. Leurs fleurs sont nombreuses, et petites. La plupart des espèces de cette série sont très rustique qui peuvent, résisté a de très basse températures. Ces espèces demande un bon ensoleillement mais peuvent également s’épanouir a l’ombre. Etant des espèces robuste elle peuvent devenir envahissante donc il conviendra de supprimé les hampes florale après la floraison

-Multiplication :

Procédée a l’éclatement de la touffe et sélectionné les plans. Il suffira de choisir un emplacement dans un terrain humide. Pourtant un bon mode de plantation et en panier ou au saut. Remplir un panier ou un saut de terre et d’argile. Placée le plan de dans, panier ou saut doivent être plongée au bassin. Autre possibilité, enterré un saut dans le sol, le remplir de terre a moitié et plantée le plan. Avec les pluie le plant vas très vite se retrouvée dans l’eau. A savoir ce sont des espèces très apprécier des pucerons donc surveillée leurs prolifération.

Terre : pas d’importance

Luminosité : Soleil mie-ombre

Eau : aquatique

Division : Septembre à Novembre

Température : -20

 

A) Iris Acoroides: Lehmann

Groupe Limniris série Laevigatae. Originaire du Japon. Plante à touffe rustique vivace à rhizomes. Iris d’eau très proche de l’iris Pseudacorus. A noté certain le considère comme un synonyme de iris Pseudacorus, les chromosomes  2n=34 tend dans ce sens

 

B) Iris Kaempfer ou Kaempferi:

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Kaempfer est originaire du japon. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Iris Kaempfer est également appeler « iris du Japon » ou « iris Japonais des marais », a ne pas confondre avec la série Japonicae ou avec l’iris Japonica. Iris Kaempfer est officiellement un  aquatique jusqu'à 40cm. Pourtant il n’aime pas les long séjour dans l’eau. Il est donc préférable de parlée d’iris des marais. Il se plaira dans une terre de tourbe, boueuse voir occasionnelle dans l’eau. C’est plutôt un iris de berges riche en humus. Iris Kaempfer supporte male la sécheresse donc un sol vraiment toujours humide.

Les rhizomes d’iris Kaempfer sont long et fins. Il constitue un réseaux important.

Les feuilles herbacée sont linéaires et nombreuse d’environs 90cm caduque elle apparaissent en mars. Très vite la plante forme une touffe très ornemental.

C’est l’un des iris les plus spectaculaire. Les hampes de 1m porte plusieurs fleur, jusqu’à 2, qui s’épanouissent courant juillet, début août, ce qui fais de cette iris un tardif. Les fleurs sont volumineuse, voyante et vont du violet au blanc dans de magnifique déclinaisons de couleur. Un jolie signal sur le sépale, remplace la barbe, ont parlera donc avec iris Kaempfer d’un beau représentant d’iris imberbe.

A noté que certain font de cette iris un Ensatae, bien qu’il soit différent. Pourtant le nombre de chromosomes  2n=24 tend a dans ce sens (Yabuya). Iris Kaempfer, et très sauvage, mais ce sont surtout des hybrides qui sont proposée à la vente en Europe. L’espèce original pousse a l’état sauvage au Japon, mais les amateur lui préfère ces hybrides. C’est une plante très utilisé aujourd’hui en bassins, au bord des plans d’eau, ou il apporte de la gaîté. Malgré sa rusticité, en plein jardin n'oublier pas de la protéger en hivers. Ces surtout avec des température basse, qu’il ne supportera pas l’immersion. Donc hivers au sec. C’est une plante sensible au chenilles, et pucerons, a surveillé.

Chromosomes :  2n=24

 

C) Iris Laevigata ou oreil de Lapin ou Kakitubata: Fischer et C A Meyer 1839

    Ou Iris Abopurpurea : Baker 1896 Ou Iris Phragmitectorum: Hand- Maaz 1925

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Laevigata est originaire d’Asie du nord. Au Japon il à acquis une notoriété significative. Elle est avec l’iris Ensatae la plus connus. Ont trouve ces stations en prairie humide, berges, marais…Il s’agit d’un iris d’eau. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome.

Les rhizomes, sont long, fibreux, et ce développe dans un sol riche en humus.

C’est l’un des dernier iris à ce levée. Les feuilles de l’iris Laevigata sont herbacée, linéaire, dressé, caduque. D’une hauteur de 60cm, elle apparaissent tard au printemps, et forme des touffe très ornemental. La plante produit des hampes, plus haute que le feuillage. Ramifiée, les tiges porte de nombreuses inflorescences.

Les fleurs apparaissent mis juin et ce succède jusqu’en juillet. Elles vont du blanc au violet foncée. Un jolie signal jaune orangée est visible sou le stigmate. Les graines sont mature, fin août, et peuvent flotté sûr l’eau, ce qui assure leur dissémination.

C’est un iris qui peu non seulement prospéré au jardin, mais aussi dans l’eau ou il a toute sa place, jusqu’à 10cm de profondeur. C’est une plante robuste rustique qui peu supporté sans problème –16°C.

Cultivée depuis des siècles, en Asie, ont connais en Europe que des hybride de cette iris :

-Iris Laevigata Queene Victoria, rose

-Iris Laevigata Rose Queene, rose

-Iris Laevigata Snowdrift, Variété, blanche, avec stries bleu.

-Iris Laevigata Variegata, avec le feuillage panaché blanc.

Les varietté hybride sont pour la plupart de structure florale très simple. Des croisement avec Pseudacorus, Ensata, et Versicolor ont était fait.

Au Japon, il était utilisée pour teindre le textiles. Appelée la bas iris Kakitubata ou « oreille de lapin ». Il était utilisée dans les bains rituels parfumé et acidulée.

Attention l’ingestion de cette plante peut causé des trouble digestifs.

La plante peut être attaqué par les limaces, pucerons, il faudra en tenir compte.

Comme nous l’avons vue, ce sont surtout ces hybrides que l’ont trouve a la vente, mais il val vraiment un petit effort.

Chromosomes : 2n=24  32     

Iris Laevigata Rose Queene profil 

 

D)Iris Maackii ou Oussouri: Maxim 1880

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Maackii est originaire de Chine, à la Russie. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. C’est une plante rare, ces stations recule sans cesse. C’est un iris aquatique, il aime vivre a proximité de plans d’eau, en berges, bassins…Iris Maackii peu être immergée jusqu’à 70cm. Malgré sont aptitude a l’eau il supportera des sécheresse courte.

Les rhizomes d’iris Maackii, sont long, fins mais petit, il forme des réseaux.

Les feuilles herbacée est linéaires, sont nombreuse, entre 20cm et 45cm de hauteur, pour 1.5cm de large. Elle sont caduque et apparaissent en mars, de couleur grisâtre. Très vite la plante forme une touffe compact, très ornemental. L’iris Maackii est a cela très similaire a l’iris Pseudacorus, mais en beaucoup plus petit.

Les hampes florales sont ramifié et fines entre 40cm et 50cm. Elles produisent de nombreuses fleurs. Celle ci s’épanouissent en juin, de belle tenus, elles donne l’impression d’une étoile. De couleur jaune clair pâle veiné de noir.

C’est une plante facile, très rustique elle supporte de fort écart de température.

Iris Maackii, est une plante rare et insolite, rarement proposé a la vente.

Chromosomes : 2n=32

 iris maackii

 

E) Iris Pseudacorus Bastardi ou encore faux acore:

Groupe Limniris série Laevigatae, c'est Iris des marais. Cette iris croit spontanément au bord des cours d'eau, étang, lac. L'humidité est sont domaine. Il peut être immerger jusqu'à 15cm voir plus par rapport au rhizomes. La plante se développe aussi bien en plein jardin qu'en situation aquatique. Hampes élevée et branchues, feuillage superbe. La plante se développe à partir d'un rhizome en touffes. La floraison commence l'or ce que celle des barbus s'achève. Les fleurs sont jaune d'or vif sans macule à la gorge. 

Les rhizomes de Pseudacorus permettent une teinture noir très efficace. Les fleurs fournissent des jaune. Au XIXsiécles, ont torréfiées les graines en Angleterre comme succédané du café. C'est lui qui est à l'origine de nombreuses légendes et également de l'emblème des rois de France ainsi que de la ville de Bruxelles.

Chromosomes  2n=34

 iris Pseudacorus bastardi profil

F) Iris Robusta:

Groupe Limniris série Laevigatae. Plante originaire de l’hémisphère nord, il s’agit d’un hybridogéna  inter-éspèces (hybride naturel) de iris Versicolor et iris Virginica. C’est une espèce d’iris a part entière. La variété la plus connus est « Gerald Derby ».

Plante herbacée, rustique, vivace, a rhizomes. Iris Robusta est un bonne aquatique qui vas ce développé en eau peu profonde., très décorative. Il aime donc les zone d’eau stagnent, marécage, bassins étang, et même la pleine terre. Ont peu le placée dans l’eau jusqu’à 70cm de profondeur.

La particularité de cette plante, ce sont ces feuilles qui sont violette à la base. Très vite, après 4ans la plante forme des touffes très décorative, d’une hauteur de 1m .

Les hampes florale sont elle aussi de couleur bleu violet. Fines elles sont très ramifié 2 à 3 branches, avec 3 bourgeons chacune. Les hampes formes a elles seul de véritable bouquet. Les fleurs sont délicates, beaucoup plus spectaculaire que iris Versicolor. La floraison de l’iris Robusta a lieu en mai Juin. De couleur bleu violet à pourpre, veiné de blanc. C’est un iris imberbes comme tout les Laevigatae, la barbe est remplacée par une jolie marque jaune. C’est une espèce idéale pour jardin humide.

Il possède la rusticité des iris Versicolor, et la délicatesse des fleurs de l’iris Virginica. Il n’a pas de véritable ennemie au jardin, sa cultures n’ai pas difficile, mais cette iris peut être attaqué par la pourriture grise. Le plantée a distance d’autres iris aquatique, qu’il peu colonisée.

A noté que les rhizomes de cette plante sont toxique.

La variété disponible a la vente est « Gerald Derby », noté la différence entre le nom de la variété et le nom du découvreur. Gerald Darby et Coe ont crée cette variété en 1963, enregistrée en 1968.

Iris-Robusta-groupe.JPG 

 

G) Iris Sancti-Cyrii ou Sanctimonious ou Moralisatrice:

Groupe Limniris série Laevigatae. Originaire d’Américaine du nord. Plante à touffe rustique vivace a rhizomes. Iris Sanctimonious est une plante aquatique.

 

H) Iris Versicolor: Linné 1753

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Versicolor est originaire d’Amérique du nord régions des grand Lacs. Avec cette iris nous avons l’iris d’eau Américain type. C’est peut être l’iris le plus répandue en Amérique du nord au même titre que notre Pseudacorus. Plante herbacée vivace rustique, à rhizomes. Iris Versicolor se plaie en berges, prairies humide, mais surtout dans l’eau jusqu’à 60cm en immersion. D’après les Chromosomes de 2n=108 de Versicolor, les recherche d’Edgar Anderson qui pensé qu’il serait le résultat d’une ancienne hybridation naturel (hybridogéna) entre Iris Virginica Shreivei 2n=70 et Iris Setosa 2n=38. Aujourd’huit c’est confirmé, ont parle Allopolyploide. Il fut d’ailleurs longtemps confondue avec Iris Virginica. C’est un iris qui supporte d’importante variation de températures.

Les rhizomes sont fins nombreux et formes d’important réseaux, d’où parte de nombreuses racines secondaire. C’elles si encre la plante l’or ce qu’elle est immergé.

Les feuilles sont fines linéaires, retombantes, elles formes une touffe exubérante si la plante est en situation aquatique. La plante peu atteindre 70cm de haut, au bout de quelques années sans division.

Les hampes florales ce forme au centre des touffes et sont toujours plus hautes que les feuilles. La hampes peu fournir de nombreux bourgeons qui se succède et donne une belle allure à l’ensemble. Les fleurs sont petites nombreuses et très décorative. La couleur dominante vas du violet au bleu ciel. Ce n’ai pas à proprement dit un signal qui se déploie sur les sépales mais plutôt un amalgame de veines qui vont du blanc à l’orange et ce resserre a la base de la fleur.

Iris Versicolor déploie toute sorte de sous éspèces, variété, et d’hybridogéna naturel. Il y aura donc de nombreuses différences de ton, taille, couleurs…mais toute avec des structures florale semblable. Il faut tout de même relevée 3variété :

 -Iris Versicolor Kermesina : C’est le plus proposer par les pépiniéristes pour le jardin. C’est l’une des formes les plus clair, très veinés. Ont peut remarqué sur la base des feuilles une teinte violacée similaire au Iris Robusta Laevigatae.

 -Iris Versicolor Elatior Lavander : C’est la couleur douce dans les bleu ciel à bleu vins.

 -Iris Versicolor Arkonensis :Semblable, bien que les fleurs soient plus frêles. Couleur du pourpre au violet clair vineux.Voilà pour les principales espèces mère. Tout les autres Versicolor sont classé comme hybrides. De nombreux nom sont intéressant a notée :-Iris Versicolor « China Blue »-Iris Versicolor “Royal Purple”Il faud relevée que l’hybridation des Iris Pseudacorus et Versicolor ont égualement permit la naissance de nombreux spécimen issue de cette unions.

Les hampes ainsi que les feuilles peuvent être envahie par les puçerons. Pas de panique, iris Versicolor est une plante résistante et ne subira pas de dommages. Comme nous l’avons signalé c’est une plante qui tolère les extrême. Elle peu supporté 2 mois au sec, et facilement –20C°.

Souvent proposée à la vente, iris Versicolor et ces hybrides ont tendance a être envahissant et remplace dans certain jardin notre Pseudacorus.

Chromosomes :  2n=108

iris versicolor jean 

 

IIris Virginica:

Groupe Limniris série Laevigatae, espèce Américaine originaire des cotes de Floride. Iris a touffes Fleurissants fin juin, hampes de 70cm. Iris immergable jusqu'à 70cm, de couleur bleu a violet ou pourpre. Ils possèdent les même qualités de végétation que l'Iris Pseudacorus. Utilisé pour des situations aquatiques jusqu'à 15cm, ils peu veux également embellir des massifs par leur feuillages luxuriant. Petit fleurs très décorative. Une fois installée il peu devenir envahissant donc bien penser a le contenir. Deux sous espèce:

-Iris Virginica Virginica

-Iris Virginica Shrevei

Iris-Virginica-Forrest-groupe.JPG 

 

-Limniris Ensatae:

 

Plante herbacée à touffe rizhomateuse vivace. Ont peut les considérée comme aquatique. Très-tho elles furent hybridée par les Japonais. L’espèce Ensata Ensata est d-ailleur introuvable. Pour cette série facile a cultivée il faudra tenir compte que ces espèces refusent les sols calcaire. Le PH adéquat du sol se situe entre 5,5 et 6,5. Pour changer un sol calcaire mélangée la terre avec du terreau et de la terre de bruyère.

 

-Multiplication division :

 

Eclatée la touffe et sélectionner les plans. Rabattre les feuilles et préparée le sol. Vous pouvez enterré un seau dans le sol , et le remplir du mélange si dessus, a rebord. Plantée dans le seau l’iris en prennent soin que les racines soit en terre. Il faut absolument évité que la plante ne soi pas prise par la glace en hivers. Donc veillé a ce que l’iris ne soit pas sous l’eau pendant cette période délicate. Les iris Ensatae adore l’eau l’été mais l’hivers il la supporte male.

 

Terre : fraiche

 

Luminosité : Soleil

 

Eau : beaucoup d’eau considéré comme aquatique

 

Division : Septembre à Novembre

 

Température : -10

 

A)Iris Ensata : Thunberg 1794

 

Groupe Limniris série Ensatae. Iris Ensata est originaire d’Asie, de l’Himalaya à la Sibérie, jusqu’au Japon. En Afghanistan, il est le seul iris à rhizome. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Iris Ensata est également appeler « iris du Japon » ou « iris Japonais des marais », tout comme iris Kaempfer.  Ne pas confondre avec la série Japonicae ou avec l’iris Japonica. Iris Ensata est officiellement un  aquatique jusqu'à 40cm. Pourtant il n’aime pas les long séjour dans l’eau. Il est donc préférable de parlée d’iris des marais. Il se plaira dans une terre de tourbe, boueuse voir occasionnelle dans l’eau. C’est plutôt un iris de berges riche en humus. Iris Ensata supporte male la sécheresse donc un sol vraiment toujours humide.

 

Les rhizomes d’iris Ensata sont long, fins, et fibreux. Il constitue un réseaux important, au racines secondaire profonde.

 

Les feuilles herbacée sont linéaires engainantes, et rubanée. Nombreuses, nervuré, elle sont d’une hauteur de 40cm, à 80cm. Caduque elle apparaissent en mars, et forme rapidement des touffes très ornemental.

 

C’est l’un des iris les plus spectaculaire. Les hampes de 1m porte plusieurs fleur, jusqu’à 2, qui s’épanouissent courant juillet, début août, ce qui fais de cette iris un tardif. Les fleurs sont volumineuse, voyante et vont du violet au blanc dans de magnifique déclinaisons de couleur. Un jolie signal sur le sépale, remplace la barbe, ont parlera donc avec iris Ensata d’un beau représentant d’iris imberbe. Les fleurs de l’iris Ensata semble flottée, le bute de certains hybrideurs étant de crée des chutes horizontal.

 

A noté que certain font de cette iris, un synonyme de l’iris Kaempfer, bien que ce dernier soit plus sauvage et différent. C’est durant la grande période Japonaise que l’iris Kaempfer fut renommé iris Ensata. C’est deux variétés sont désormais bien démarqué, l’iris Kaempfer étant la forme la plus sauvage. Quand à iris Ensata, ont parle avec cette espèce surtout d’hybride. 

 

L’histoire de l’iris Ensata traverse les âges du Japon, et pourrait facilement à elle seul tenir un volum.

 

Cultivée depuis des siècles, tout près d’Edo (Tokyo), pour ces bouquet ornemental qu’il forme, l’iris Ensata fut immortalisée par de nombreux artistes comme Hiroshige. La culture de cette espèces ce répandit à tout le Japon. Aujourd’hui il existe une multitude de variétés et d’hybride, certain ont même leurs histoire.

 

Iris Ensata est une plante très utilisé en bassins, au bord des plans d’eau, ou il apporte de la gaîté. Malgré sa rusticité, en plein jardin n'oublier pas de la protéger en hivers. Ces surtout avec des température basse, qu’il ne supportera pas l’immersion, la glace qui se forme au pied tue la plante. Donc hivers au sec.

 

En Asie outre sa beauté, il est également considéré comme une plante médicinal, ont l’utilise aussi pour teindre les kimono. C’est une plante sensible au chenilles, et pucerons, a surveillé.

 

Les hybride d’Ensata sont innombrable et vous n’aurais aucun male a vous en procuré.

 

Chromosomes :  2n=24

 

 

 

B)Iris Lactea ou Triflora ou Pallasii ou Oxypetala ou Moocroftiana ou Fragrans ou Biglumis ou Iliensis : Pallas 1771

 

Groupe Limniris série Ensatae. Présente en Asie centrale, Chine, Tibet, Corée, Afghanistan). Plante herbacée, vivace rustique, à rhizome. A l’origine, iris Lactea était appelée : iris Ensatae Thunberg. C’est une espèce très répandue. Sont milieu naturel, et les prairies et bord de fossé. Il aime le soleil, les sol profond bien drainé, au terre humide. C’est une plante rustique au feuillage fin et coriace, qui forme très vite des touffe.

 

Les feuilles linéaire, sont caduque, elle ne font à peine plus de 20cm de hauteur. L’ensemble de la plante atteint 40cm. La hampes d’une hauteur de 40cm porte plusieurs sujet.

 

Les fleurs apparaissent courant mai juin, mais la floraison est courte. Les fleurs sont élégantes et généralement au pétales bleu clair, et au chute du blanc, gris bleu. Elles ont 4cm à 6cm de diamètre, et très agréablement parfumé.

 

C’est une plante qui résiste bien a la sécheresse, car elle s’enracine profondément. Attention, au larve de la « meneuse des feuilles » supprimé les feuilles atteintes. Il est conseillée de coupée les hampes après la floraison pour évitée un épuisement de la plante.

 

Malgré le faite que l’iris Lactea soit très répandue, il n’ai que très rarement proposé à la vente. Iris Lactea est une espèce modeste mais plus résistante que les hybride Ensatae.

 

Chromosome : 2n=40 44

 

-Multiplication :

 

La meilleur façons d’avoir très vite de jolie parterre d’iris Lactea, c’est la division. Celle-ci aura lieu en septembre, faire un trous, tassé, remplir d’eau. Laissé celle ci partir, mettre les rhizomes a 2 à 3cm du niveau du sol. Autre méthode, placé un seau dans le sol et le remplir a rebord du mélange terreau 2/5, terre1/5, terre de Bruyère. Placé les plans en surface de façons a ce que les tiges puisse ce développé, sen entrave. Camouflé le seau et l’ensemble de la surface par des écorces broyé. Le seau ce remplira petit a petit naturellement d’eau gardant la plante dans une terre humide. Les écorces retiendrons l’humidité. Ont peut également plantée cette iris en pleine terre, en utilisant le même mélange.

 Iris Lactea groupe

 

C)Iris Iliensis : Poljakov

 

De la série Tenuifolia. Nous vous signalons cette espèce car classé il y a peu encore comme synonyme ou affiliée à iris Lactea.

Plante très rare et il est difficile de la classé, déterminée par Poljakov comme Tenuifolia il y a peu.

iris Iliensis 

 

-Limniris Sibiricae :

 Plante herbacée a touffe rizhomateuse vivace. Originaire du nord de l’Europe central jusqu’à la Sibérie d’ou lui viens sont nom. Plante au feuilles verte glauques de 50cm à 120cm de haut, étroite et assez rigide. Fleurs apparaissant en juin

Voilà des espèces assez contradictoires. En effet certaines d’entre elles aiment a vivre les racines dans l’eau, alors que d’autres non. Nous n’entrerons pas dans les spécificités de chacune des espèces de ces groupes.

 Les deux genre, sont sensée aimée l’eau. Citons Iris Sibérica « Eggo » qui adore l’eau et L’espèce Sanguinéa qui peu supportée une sécheresse estival ! En général la plupart des espèces Sibérica aiment une terre riche en humus et un sol humide.  C’est une plante très utilisé dans nos jardin en aquatique ou en berges.

 

-Multiplication :

Les Iris Sibérica sont des iris à touffes, donc ont procédera aux déracinement de la plante et a l’éclatement de la motte racinai re. Sachet tout de même que ces plantes donne vraiment tout leurs effet après 3 à 4ans.

Donc à plantée en mie ombre, ou soleil. Vous pouvez également comme pour les Iris Setosa enterrée un saut avec de la terre jusqu’à 6cm du bord. Plantée les touffes, et camouflée le saut avec des écorces. L’eau de pluie maintiendra le saut humide, et le plans dans l’eau. Vous pouvez également plantée les plants dans une terre riche, en bord de bassins voir en bassins jusqu’à 20cm, celons les espèces. Nous vous conseillions d’expérimentée ces différente méthodes. Ont peu également utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des germes. Cette méthode est plus longues, et ne vous garantie pas d’obtenir des sujet identique a leurs parents.

 

Terre : Riche en humus

Luminositée : Soleil, mie ombre

Eau : Pleine terre à immersion jusqu’à 20cm

Division : Septembre à Novembre

Température : Rustique jusqu’à  -20°C

 

A) Iris Nertschinskia:
Groupe Limniris série Sibiricae. Originaire d’Asie centrale. C’est une plante qui aime le soleil. Maintenir ces pieds humide en été.

 

 

  

B) Iris Phragmitetorum :

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Originaire de Chine du Yunnan. Après étude de sont chromosome, il fait bien partie des Sibiricae. Il est similaire a Iris Sanguinea avec une forte disjonction géographique. C’est une plante rare qui n’ai pas cultivé, quelques unes ont était collectée sur site original.

 

 

 

C) Iris Sanguinea ou Extremorientalis: Hornen

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Iris Sanguinéa est originaire de Sibérie, Chine, Corée, et Japon, répandue sur un large territoire. Avec Sibirica, c’est l’iris le plus connut du groupe. Plante herbacée, vivace rustique à rhizomes. Iris Sanguinéa pousse dans la plupart des milieu : Dans l’eau, la tourbe, la rocaille…Un rhizomes peu même se développé hors sol, et produire des fleurs. C’est un iris à touffe immersions 30 à 60cm, mais il peu résisté a des périodes de sécheresse et grande chaleur. C’est vraiment une plante adapté au extrêmes Sibériens.

 

Les rhizomes d’iris Sanguinéa sont très résistant et recouvert d’une sorte d’écorce fibreuse. Assez longues, les tiges souterraines forme très vite d’important réseaux. La masse des racines est recouvertes par les veilles feuilles qui forme une sorte de paillis, a la base de la plante. L’or ce que l’ont rompt ou divise un rhizomes celui-ci ce colore comme occsidée par l’aire.

 

Les feuilles d’iris Sanguinéa sont fines et linéaires. Elle sont dressé puis recourbes vers le sol. La plante forme très vite une belle touffe au milieu du qu’elle s’éléve les hampes floral. Coupante et solide les feuilles résiste a tout les écarts de températures. La touffe est souvent ramassé. La hampes florale et droite et beaucoup plus haute que le feuillages. Ce qui met les fleurs plus en valeur. La floraison a lieu comme tout les Sibéricae de mis juin à fin juillet.

 

La couleur dominante sur les fleurs, et le bleu, violet, sépales blanc, mais très veiné de bleu. L’espèces d’origine a plutôt les sépales tombant.  L’hybridation naturel a rendu Iris Sanguinéa et Iris Sibérica difficile a distingué. Reste leurs racines inimitable qui semble velues. Veillée donc a ce que les espèces de Sibiricae ne soient pas trop proche car elles hybrident naturellement avec Iris Sanguinea. La plante est très ornemental et l’ensemble forme de superbe bouquet que les insectes aime a visitée.

 

Nous avons parler de l’hybridation naturel avec les iris Sibéricae, dont l’air de répartition ce chevauche, mais il faut noté que iris Sanguinéa est évolutif selon les sols, l’ensoleillement et les températures. Ont aura donc de large différences de formes et de couleur en fonctions des régions d’implantation : En zone désertiques , les feuilles serrons plus petites et mince. En zone, aquatique, la touffes serra plus fournis et la plante donnera tout sont éclat. En toundra la plante formera des bosse, et les feuilles serrons très rabattue… Quoi qu’il en soit ont compte de nombreuses variété et sous espèces : Au Japon iris S Albiflora, iris S Violacea, iris S Ayame .

 

Iris Sanguinéa na pas vraiment d’ennemis, il est très résistant a toute sorte de virose. Elle peu ce couvrir de pucerons sans que le fonctionnement de la plante en soi infecter. Malgré sont large air de répartition iris Sanguinéa n’ai pas un iris que l’ont propose souvent a la vente. Les spécimen dont nous disposons ont était prélevé près du lac Baïkal en Russie, ou ces stations ne son pas protégées. Les graines sont noir, mais il est préférable de ne pas laissée la plante les produirent.

 

Chromosomes 2n=28

iris St ju 2 

 

D) Iris Sibirica ou Pratensis ou Angustifolia ou Triflora ou Acuta ou Trigonocarpa:

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Il se caractérise par la finesse du rhizome, 1cm de diamètre. Hybride originaire d’Europe du nord, en France ont en trouve de l’Alsace au Jura. Ce sont des iris, non barbu, rustiques vivaces et gracieux. Il forme au bout de 3 à 5 ans de superbes touffes abondamment fleuries. C’est chez ces iris que l’ont trouve les bleus les plus vraie et ils méritent d’être plus nombreux dans nos jardins qu’il ne le sont actuellement. Ils ne faut pas les jugez en premières années, car leurs véritables développement n’apparais qu’à la deuxièmes floraisons débutant l’or ce que les grand iris sont a leurs maximum. Parfait avec des Hémérocalles, Rose Anciennes…Ont peut en faire de très belle bordures, en berges de plans d’eau ils donnent de magnifique compositions. Ils tolèrent une immersion momentané. Chromosomes 2n=28

Iris Sibérica White Swirl vue de dessus 

 

 

E) Iris Thunbergii :

 

Groupe Limniris série Sibirica.

 

 

F) Iris Typholia ou Typhifolia :

 

Groupe Limniris série Sibirica. Feuilles linéaire de 2mm. Aucune veines parallèles évidente sur le sépale

Chromosomes  2n=28

 

-Limniris Chrysographes :

 Plante herbacée à touffe vivace rizhomateuse. Connu aussi sous le nom d’iris noir. Feuilles verte grisâtre linéaire de 70cm. Elle vivent en terrain fertile et ensoleillé. Les espèces du groupe Chrysographe ont des fleurs de couleur sombre à noir.

-Chrytosa-hybride :    

Des hybridation de certaines espèces de la série Chrysographes 2n=40 avec des iris Setosa 2n=39 ont étaient faite (Tamberg USA). Les plantes obtenue appelé Iris Chrystosa, sont très résistante, et forme des touffes durables. Hélas il sont stériles, car les nombres de chromosomes des deux parents sont différents.

 -Multiplication :

Les Iris Chrysographe sont des iris à touffes, donc ont procédera aux déracinement de la plante et a l’éclatement de la motte. Sachet tout de même que ces plantes donne vraiment tout leurs effet après 3 à 4ans.

Donc à plantée en mie ombre, ou soleil. Vous pouvez également comme pour les Iris Setosa enterrée un saut avec de la terre jusqu’à 6cm du bord. Plantée les touffes, et camouflée le saut avec des écorces. L’eau de pluie maintiendra le saut humide, et le plans dans l’eau. Vous pouvez également plantée les plants dans une terre riche, en bord de bassins voir en bassins jusqu’à 20cm, celons les espèces. Nous vous conseillions d’expérimentée ces différente méthodes. Ont peu également utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des germes. Cette méthode est plus longues, et ne vous garantie pas d’obtenir des sujet identique a leurs parents.

 

Terre : Riche en humus

Luminositée : Soleil, mie ombre

Eau : Pleine terre à immersion jusqu’à 20cm

Division : Septembre à Novembre

Température : Rustique jusqu’à  -20°C

 

A)Iris Bulleyana ou Hollowestem ou Bulley: Dykes William Rickatson 1910 

 

Groupe Limniris série Sibiricae séction Chrysographes. Iris Bulleyana, est  une plante sauvage, originaire du Tibet, Chine (provinces du Sichuan, Xizang, Yunnan), ont peut parler d’iris aquatique. Il vie en zones humides, coteaux, prairies, et ceux jusqu’à 4300m d’altitudes. Iris Bulleyana, est un proche parent d’iris Chrysographe et iris Forrestii, il est issu d’une ibridogéna (hybride naturel). Iris Bulleyana est une plante alpine, herbacé, vivace, rustique à rhizomes. Ceux si sont stolonifères, rampant, fibreux et épais.

Les feuilles linéaires, caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers.

La floraison à lieu de mai à juin, avec une fructification de fin août à octobre. Les fleurs apparaissent sur des hampes de 30cm à 60cm. Les fleurs ne sont pas noir, mais elles varie du lilas, au violet fonçé. C’est ce qui permet de différencié l’espèce Bulleyana de l’iris Chrysographe. Le signal, sur la chute et veiné blanc ou plus sombre, et marqué par sont milieu par une ligne jaune.

La norme chez iris Bulleyana est le violet. Pourtant ont trouve de nombreux iris Bulleyana de couleur violet fonçé, issu de semis SDR4775. Les Bulleyana noir sont issu quand a eux de semis SDR2714, prélevé sur des stations de collectionneurs. Bien que l’ont considère qu’il ni a pas de station de cette iris plus clair, il faud signalé une forme blanche de l’éspèce, ces stations sont uniquement présente dans le Yunnan, nommet Bulleyana Alba. Il existe aussi un iris Bulleyana avec une forme de croix dans la fleurs, il est appelée iris Bulleyana Croix, ou  iris sino-Sibériens.

Les fleurs de iris Bulleyana dure plus longtemps, ce qui fait de cette iris une bonne plante ornemental ont peu même l’utilisé a la coupe. Iris Bulleyana est une espèces rarement proposé a la vente. C’est une plante facile à cultivée qui ne demande pas trop d’entretiens. Elle disparais complètement durant l’hivers pour reprendre sa croissance des le printemps.

L’iris Buleyana et d’autre iris de la série des Chrysographe ont était utilisée par les botanistes Américain, afin d’obtenir des hybrides de la série Californicae. Les deux série disposant du même nombres chromosomiques (Tamberg USA). Hélas les plantes obtenues sont stériles, car les chromosomes non pas d’analogie suffisante.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entrénée des démangeaisons. En Chine la plante est cultivée pour fabriqué de l’huile essentiel de rhizomes d’iris Bulleyana, une étude sur le sujet a était réalisée à l’universités du Yunnan, par les professeur Deng, Zhang, Chen. Cette huile a des propriété antibactérien.  

Chromosome  2n=40

 

 B)Iris Chrysographes : Dykes

Série Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Chrysographe, est originaire d’Asie, ont peut parler d’iris aquatique. Plante, herbacé, vivace, rustique à rhizomes. Il vie en zones humides, coteaux, prairies, et ceux jusqu’à 4300m d’altitudes. Iris Chrysographe, aime les terrain frai, les prairie, lisiaire de forêt, berges.  Les rizhomes sont rampant, et épais.

Les feuilles linéaires, fines de 60cm forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre

La floraison à lieu de juin à juillet, avec une fructification de fin août à octobre. Les fleurs apparaissent sur des hampes de 10cm à 40cm,qui porte 1 à 4 bourgeons. Les fleurs sont  noir, mais elles varie du lilas, au bleu, jusqu’au violet foncé. Il existe des variété de couleur noir hybride. Le sépale est marqué à la base par une tache blanchâtre ou jaunâtre. Iris Chysographe est une plante a touffe il différent par sont absence de barbe.

 

Les fleurs de iris Chrysographe dure longtemps, ce qui fait de cette iris une bonne plante ornemental ont peu même l’utilisé a la coupe. Iris Chrysographe est une espèces souvent proposé a la vente. C’est une plante facile à cultivée qui ne demande pas trop d’entretiens. Elle disparais complètement durant l’hivers pour reprendre sa croissance des le printemps.

L’iris chysographe et d’autre iris de la série des Chrysographe ont était utilisée par les botanistes Américain, afin d’obtenir des hybrides de la série Californicae. Les deux série disposant du même nombres chromosomiques (Tamberg USA). Hélas les plantes obtenues sont stériles, car les chromosomes non pas d’analogie suffisante.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entrénée des démangeaisons.

Chrysographe :2n=40

iris chrysographes 

 

C)  Iris Clarkei ou Himalaica ou Clark: Backer1892

Groupe Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Clarkei, est originaire de l’Himalaya, Yunnan, et Bhoutan. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Ont trouve ces stations en altitude de 2300m, jusqu’à 4300m. C’est un iris qui aime les sol riche des marrais et bord de rivières.

 Comme tout les Sibéricae, les rhizomes sont fins stolonifère et fibreux. Il présente une sorte d’écorce velus, qui cache les fines tiges souterraines.

Les feuilles linéaires, sont caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Nombreuses, elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers. La hampes dépasse largement le feuillage.

La fleurs et placé par les tige entre 60 et 80cm du sol. Elles s’épanouisse en juin. De couleur bleu profond a violet, elle à un diamètre environs 3cm, elle est plus ample que les autres Chrysographe. Une particularité sur les fleurs de l’iris Clarkei, la bractée est verte à la floraison, et les nomes horizontales. Un signal jaune sûr font blanc est visible sur les chute. Iris Clarkei est un belle iris ornemental.

C’est une plante de culture facile, il lui faudra un sol riche en humus et légèrement humide. C’est un iris rare dans sont milieu naturel.

Rarement proposé à la vente, les souche disponible proviennent généralement d’une collecte réalisée dans l’est du Népal.

Eloigniées les limaces l’or de la plantation évitez que les pucerons ne s’installes sur les feuilles.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entraînée des démangeaisons.

Chromosomes : 2n=40

iris Clarkei 

D) Iris Delavagri ou Delavayi: Micheli 1895

Groupe Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Delavagri, est originaire de Chine, nord du Yunnan, Guizhou, Sichuan, Xizang, et Tibet. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Cette iris fut introduite pour la 1er fois en Europe en 1892.  Ont trouve ces stations en altitude de 2300m, jusqu’à 4300m. C’est un iris qui aime les sol riche humide des marrais et bord de rivières. Il résiste bien au froid. Ont trouve iris Delavagri entre 2440m et 4470m d’altitude. Il ne pause pas de problème de culture et il est très prolifique.

 Comme tout les Sibéricae, les rhizomes sont fins stolonifère et fibreux. Il présente une sorte d’écorce velus, qui cache les fines tiges souterraines. Celle si d’environs 1cm de large forme un réseaux dans le sol, mais ont a vraiment du male a les distingué

Les feuilles linéaires, sont caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Nombreuses, elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers. Elle forme des épée qui en séchant coiuvre la base de la plante. Les touffes d’environs 60cm sont très ornemental. La hampes dépasse largement le feuillage, et ramifiez prés du sommet, elle porte de nombreuses fleurs.

La fleurs et placé par les tige entre 60 et 80cm du sol. Elles s’épanouisse entre mai et juin. De couleur bleu fonçait à pourpre, elle ont 8cm de diamètre. Un signal, pointillé de blanc, orne le sépale.

C’est un iris que l’ont peu divisé, des fin juin, sans problème, ont pensera a rabattre les feuilles.

Les stations d’origines sont en recule, et la plante deviens rare. De plus iris Delavagri, est peu connus, et les horticulteurs lui préfère des espèces plus sombre comme l’iris Chrysographe, ou Bulleyana. En conséquence, se n’ai pas un iris proposé a la vente, et il est très difficile de sans procuré.

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entraînée des démangeaisons.

Chromosomes :2n=40 Simonet

 

E)Iris Dykesii :

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Originaire de Chine. C’est une espèces prolifique en zone humide. Il pourrait s’agir d’un hybridogéna (hybride naturel).

 

F)Iris Forrestii : Dyke 1910 

 

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Iris Forrestii est originaire de Chine (Sichuan, Yunnan) et Birmanie. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Les espèces de la sous série Sibériens sont appelée Sino-Sibériens. Ont trouve les stations d’iris Forrestii, au bord de l’eau, et en prairie humide.

Ces racines sont composai de rhizome stolonifères cour ligneux, et elles ce développe bien dans un sol relativement humide.

Les feuilles, herbacée, linéaire, sont fines et peuvent être caduques. De couleur vert grisâtre, elles atteignes environs 40cm, et forme rapidement des touffes. La hampes et légèrement plus haute que le feuillages jusqu’à 60cm, et place la fleurs au dessus de la touffe.

Les fleurs s’épanouissent en juin. La particularitée de cette espèces, est qu’elle est de couleur jaune citron. Les stygmates sont légérement brune, et forme une croix. C’est un beau iris imberbe, au chute pouintillé de brun. Belle fleurs au structures similaire a iris Chrysographe Chrysographe, avec un doux parfum.

L’iris Forrestii est de culture facile, il lui faudra un sol humide, acide, a placé en plein soleil ou à mie ombre. Il est rustique et supporte aussi bien les températures basse comme les sécheresses estival. Contrairement a l’iris Pseudacorus il se n’ai pas une espèce invasive et ont peut la cultivée en pot et en pleine terre. C’est l’un des rare iris qui se prête au fleurs coupée, celle si peuvent tenir en vase quelques jours.

Iris Forrestii est un iris que l’ont trouve aujourd’hui facilement a la vente. Ont peu observé de nombreuses variétés a la vente, ou dans la nature, issu d’hybridogéna

Peu d’ennemis, pour cette iris, si ce n’ai les limaces et fourmis qu’il faut tenir a l’écart de la touffe.. Il faut également noté que iris Forrestii est employé pour hybridée des iris de la série Californicae, donnant naissance a un groupe du nom de « iris Calisbes ».

Chromosomes 2n=40

Iris-Forrestii.png 

G)Iris Wilsonnii : Ch Wright 1907 

  

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Iris Wilsonni est originaire de l’est de la Chine et ont trouve ces stations jusqu’au Tibet. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Les espèces de la sous série Sibériens sont appelée Sino-Sibériens. Iris Wilsonii fut découvert par Willson en 1907, avant iris Forrestii dont il est très proche. Ces stations sont présentes, au bord de l’eau, et en prairies humide. C’est une plante qui supporte jusqu’à 2300m d’altitude.

Ces rhizomes sont stolonifères, cours ligneux, et il ce développe bien dans un sol relativement humide.

Les feuilles, herbacée, linéaire, sont fines et peuvent être caduques. De couleur vert grisâtre, elles atteignes environs 40cm, et forme rapidement des touffes. La hampes et légèrement plus haute que le feuillages jusqu’à 45cm, et place la fleurs au dessus de la touffe.

Les fleurs s’épanouissent en juin. Iris Wilsonii  et iris Forrestii sont les seul jaune de la section Chrysographe. Les deux espèces sont très proche et ils est difficile de les différencier, même pour des amateur.

Les stigmates chez iris Wilsoni, sont plus sombre et forme une croix. Imberbe, l’architecture de la fleurs est comparable au iris Chrysographe Chrysographe, iris Wilsonii et lui aussi parfumé. Les taches brunes sur les chutes sont moins répartie que chez iris Forrestii, et se concentre sûr le manche, s’étirent au centre du sépale le partagent en deux. Parfois pourtant les petit point tillé brun sont bien répartit tout comme iris Forrestii, ce qui n’ai pas un critère absolu de différenciation. Il est difficile de distingué les deux espèces comme nous l’avons vue, car le matériel a l’étude proviens de culture.

Iris Wilsonii est moins résistant que l’iris Forrestii, de culture facile il demandera plus d’attention en période estival. Car même s’il peu supporté des chaleurs sporadique, la première année celle-ci peuvent entraîné la mort de la plante. Donc la première année le sol doit restée frai et humide. Plante a placé en plein soleil ou à mie-ombre.

Ce n’ai pas un iris prolifique. Il pourra convenir en pleine terre ou en pot. Il faut remarqué que les fleurs de l’iris Wilsonii se prête bien à la coupe, celle-ci peuvent tenir en vase quelques jours. Iris Wilsonii, est rare peut proposé a la vente, il intéressera surtout les collectionneur qui avec Forrestii pourrons trouvée des point de différenciation. Il conviendra de tenir les limaces et fourmis à distance de la plante. 

Chromosomes: 2n=40  

 Iris Wilsonii profil 2

 

-Limniris Chinenses:

Comme nous l’avons vue la chine est bien pourvut en Iris. En plus des espèces Sibérica, Japonica, d’eaux…voilà carrément une série qui porte le nom de ce pays continent Chinenses.

Pour la plupart il s’agit de petit sujet. En effet certaines de ces plante ne dépasse pas 10cm en pleine maturités. Malgré sont nom, le territoire couverts par ce groupe ne s’arrête pas a la Chine, mais englobe également la Corée ainsi que la Mandchourie.

Découverte il y a peu de temps ces fleurs ne sont pas encore cultiver dans nos régions. De nature fragile elle sont plus réserver a des collectionneurs. Délicate elle nésaisite une attention particulière. Rare, les espèces ne sont pas encore toute répertorier. Dans ce groupe a était résament ajouter, Iris Domestica  Belancanda.

  Le genre Chinenses correspond a un groupe d’iris originaire de la Chine, Corée et Mandchourie. Ce sont des plantes délicates de petite taille et plutôt rare.

-Multiplication :

Les iris de la série des Chinenses sont de petite taille ils doivent étre planté dans une terre fertile.  Le sol doit toujours rester un peu humide, mais il peu résistée a la sécheresse. La plante ne doit pas être noyer, humide ne signifiant pas mare, ou flaque, donc pas d’eau en contacte directe avec la base du plan. De plus l’eau peu provoqué une nécrose du pied. Nous vous conseillions un mélange, terreau 2/5, sable1/5,  et terre de jardin 2/5. Afin de conservé le sol frai des écorces broyés tout autour des plans peuvent être disposé.  Il ce propage très bien et en 5ans peu crée un petit gazon, car n’oublions pas que c’est un petit iris. Pour la multiplication, la division des rhizomes et le plus simple. Ont pensera a rabattre les feuilles avant de rompre les racines. Les rhizomes sont long , fins et ramifier. De nombreuses racines, adjacentes partent des rhizomes. Placé le plans de préférence a mi-ombre pour éviter absolument une cuisson en été. Protéger la plante en hivers, par une cloche et des écorces brouillés. Les Chinensis supporte l’hivers au sud de la Loire, avec cette protections. Ailleurs, un paillage serra indispensable. Les ennemis de cette plantes, sont les même que pour les autres iris, nous vous conseillions tout de même de bien la protéger des limasses.  La manipulation de cette plante peu entrénée des irritation. De plus elle est toxique si ont l’ingère. Ont trouve peu  cette espèces en vente dans le commerces, et elle est en voix de disparition.

Terre : Riche

Luminosité : Soleil

Eau : Certain drainée d’autres humide.

Division : Septembre à Novembre

Température : -8 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A) Iris Cathayensis:
Groupe Limniris série Chinenses. Originaire d’Asie.

 

B)Iris Domestica ou Fleur léopard ou Punctata ou Gemmingia ou pard ou Belancanda ou Blackberry Lily :

Linné 1753 Goldblatt et Mbberley 2005

Groupe Limniris série Chinenses. Iris Domestica est originaire d’Asie, Japon (Honshu, Shikaku, Kyushu), Russie, Corée, Chine, Taiwan, Philippines, Vietnam, le Bhoutan, Népal. Elle c’est également naturalisé au Etats Unis, et en Australie (Cairns). Plante herbacée vivaces rustique à rhizome.

Les rhizomes sont plutôt court avec peu de bougeons.

Les feuilles sont peu nombreuses. La plante semble fragile, pourtant, justement malgré le faite qu’elle ne soit pas exubérante elle forme de belle hampes de 60cm aux nombreuses infloraisances.

La fleurs apparaît en août de couleur rouge à orange. Elle ne dure qu’une journée. Puis elles sont remplacé par des graines qui en séchant ressemble a des mures.

Iris Belacanda, était encore classé comme genre à part entière il y a peu. Aujourd’hui replacé dans le genre iris ou il a prit le nom de iris Belacanda Domestica. Malgré l’appartenance a la série Chinensis, il aime le soleil et la mie ombre. Alors si la plante ressemble et ce comporte en générale comme un iris, pourquoi tant d’hésitation à sont classement ? C’est que en botanique, les plantes sont classé selon l’architecture de leurs fleurs. Belacanda Domestica mis a part la structure globale de sont inflorescences, la fleurs ne ressemble pas a un iris. Elle est complètement horizontale avec de petites fleurs très démarqué sur leurs hampes.

C’est l’étude de sont ADN moléculaire réalisé par Goldblatt et Mabberley, en 2005, qui permit d’éclaircir le dilemme. Le genre Belacanda seul espèce du type, fut transféré dans le genre iris série Chinensis.

C’est un iris peu présent dans les jardin Européen ou pourtant il pourrais y prendre une place ornemental sans problème. Iris Belacanda est une plante que l’ont trouve facilement à la vente. Ont trouve de nombreuse variétés dont une assez répandue de couleur jaune.

Le rhizomes séché de l’iris Bealcanda, est utilisé en Asie pour le traitement de l’asthme, et les maux de gorge. Les chercheur de l’Hospital universitaire de Gottingen, ont découvert que cette iris peut être utilisée dans le traitement du cancer de la prostate des études sont en cours. De culture facile dans tout les sol, elle tolèrent la sècheresse, mais elle est de faible longévité.

Chromosomes 2n=32

Iris Belancanda 

C)Iris Grijsii :

Groupe Limniris série Chinenses. Originaire d’Asie 

 

D) Iris Henryi:
Groupe Limniris série Chinenses. C’est une espèce forestière Chinoise, ont la trouve aussi en Corée et Mandchourie. Espèce rare, introuvable. C’est une plante qui a besoin de beaucoup de lumière. Feuilles herbeuse et très étroite, fleurs de couleur bleu.



E) Iris Koreana: Nakai 1974
Groupe Limniris série Chinenses. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes, de très petite taille. Espèce originaire de Corée (d’ou elle tire sont nom) mais aussi de Chine. C’est une espèce menacé d’éstinction dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare. Il a était peu prélevé, les horticulteurs et botaniste aillant préféré se servir de l’iris Minutoaurea, dont t-il est très proche dans la couleur. L’iris Koreana et petit, il ressemble aussi sur certain poins à l’iris Cristata, ont peu parler de nain. C’est une espèces forestière, il aime les situation de lisière de forêt et de sou bois. Il apprécie l’ombre partiel, la terre humide et riche.

Les rhizomes sont petit, long , fins et ramifier. De nombreuses racines, adjacentes partent des rhizomes, et forme une belle chevelure. La croissance de l’Iris Koreana est plus lente que celle des Iris Odaesanensis, mais il fonctionne de la même façons.

 C’est un bon couvre sol. Iris Koreana à un feuillages qu’il  étend après la floraison, c’est feuilles sont fines, jusqu’à 17cm, de couleur verte fonçé. L’évolution du feuillage crée des bouquets désordonné. Les fleurs, de 3cm de diamètre s’épanouissent en mai. Elles sont de couleur jaune crème. Sur les sépales une marque brune remplace la barbe, elle sers de marqueur au polynisateur . Iris Koreana est plus robuste que iris Minutoaurea.

Chromosomes :   2n=50
Iris Koreana

 F) Iris Minutoaurea ou Makino: Makino 1592
Groupe Limniris série Chinenses. Iris Minutoaurea est originaire d’une zone géographique plus vaste que iris Adaesanensis. En effet ont trouve des stations depuis la Chine jusqu’au Japon, sud du Liaoning. Certain donne la paternité de cette plante à Linné 1781, mais elle est nommé par makino dans des ouvrage Japonais de 1592. Plante herbacée vivace rustique, à rhizome. C’est l’iris de la série le plus délicat. Il était le plus connus de ce genre avant que l’iris Domestica ne soi a la mode. Iris Minutoaurea n’aime pas les sol sec, trop alcalin ou boueux. Les rocaille légère, riche en humus et bien drainé, a mie ombre sont ces lieu de prédilection. Ont vas également le trouvé dans des buissons profitant de l’ombre de ces végétaux,  mais surtout de leurs protections. Car  pour cette iris ces le passage des animaux qui est menaçant. En effet il ne fait pas plus de 10cm.

Ces rhizomes sont fins 0.5cm de large et à peine plus de 2cm de long. Il sont protégé par de veill

e feuilles qui forment un touffe autour d’eux, de couleur jaune brun. Des tiges souterraines, s’étende de fortes racines secondaires comme des cheveux, en mêlées. Destinée a la recherche des substances minéral au plus profond du sol.

Les feuilles caduques apparaissent début mars et atteignes leurs maximum en juin, a peine plus de 16cm hauteur. Linéaire, fines et peu nombreuses, à peine 0.7cm de large. Elles doivent traversé les herbes et feuillages qui couvre le sol. Il serra donc important de dégagé et de tenir le sol propre autour de la plante.

Les hampes florale apparaissent mis avril, de 10cm, elle porte 1 fleurs parfois 2. La floraison et timide, seulement après qu’il soit bien installée. De plus sa petite taille, font que ces fleurs ne sont pas exubérante. Les fleurs éteignent 2.5cm de diamètre, et sont de couleur jaune. Les pétale sont plus claire que le reste de la fleurs. Les sépale sont marqué de marron avec un signale jaune qui fusionne sur la couleur dominante. La plante peu fleurir sans que l’ont ne prenne garde. Les graines sont matures en juin. Ont compte quelques variétés d’iris Minutoaurea du à l’hybridogéna, mais surtout du à leurs culture, car ces une plante qui est cultivé au Japon depuis des siècles. Dans la série Chinensis c’est celui qui ce développe le mieux dans nos climat. Il peu résisté a de forte baisse de température –29°C, à condition qu’il n’y ai pas d’eau au racines, il supporte en plein soleil 37°C. En ce qui concerne ces stations, celle si sont protégé, même si la plante est facile à trouvée dans ces régions d’origines. La notre proviens d’une culture Américaine. Iris Minutoaurea est introuvable en Europe, car très rare. Il fait partie avec les Oncocyclus, des espèces les plus rechercher par un colectioneur. C’est aussi une espèce chère, compté 70euros le plants de 7cm. Iris Minutoaurea est apprécié des limaces alors tenais les éloigné.

Chromosomes :  2n=22


-Multiplication et plantation des iris Minutoaurea :

Contrairement à iris Odeanensis, l’eau ne lui conviens pas. Installer iris Minutoaurea dans une rocaille en plein soleil. Terreau2 /5, sable1/5, terre2/5, le sol doit être bien drainé. L’or ce qu’il pleut, l’eau doit simplement circuler et s’évacuer. Il conviendra de mettre a ces pied un peu de sable et des petit caillou qui absorberons plus rapidement l’eau en sur plus. Ont le multipliera par éclatement du rhizome. En hivers pensez a cloché la plante.

iris Minutoaurea 

 G) Iris Odaesanensis ou Iris Adaesanensis : Lee 1974
Groupe Limniris série Chinenses. Iris Odaesanensis est originaire de Corée plus particulièrement du Mont Odae d’où il tire sont nom. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes, de très petite taille. Ont peu parlée d’iris nain. C’est une espèce menacé dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare. C’est un iris protégée. Il aime les sol légèrement humide, mais il supporte la sécheresse momentané.

Les petit rhizomes font a peine 1cm de long, pour 0.5cm de large, il sont facile a propager. Depuis les minces rhizomes parte de nombreuse racines secondaire, c’est elles qui pénètre dans le sol. En effet les rhizomes semble être juste posé sur le sol de humus. La croissance de l’Iris Odaesanensis et plus rapide que c’elle de l’iris Minutaorea ou de l’iris Koreana.

Iris Odaesanensis porte de  petite feuilles glauque qui peuvent être persistante dans des climat doux. Les hampes font 10cm de hauteur, et ne porte pas plus de 2 fleurs. Les fleurs sont petite, de 3.5cm de diamètre, elle apparaissent en mai.  Elles sont de couleur blanche, les chute sont horizontal, avec un jolie signal jaune. La fleur est très parfumé. Ces fleurs attirent les colibris qui la féconde.

C’est une plante qui sers de couvre sol dans de nombreux jardin asiatique. C’est une plante qui ce propage vite, peut être la plus facile des Chinenses. Au bot de 5ans elle forme des touffe dense.

Ont note 3 variété :

-Iris Odaesanensis Odaesanensis : La plus répandue , est la plus courante.

-Iris Odaesanensis Challipo

-Iris Odaesanensis Chuwangsan, plus vigoureux sans brun.

Attention, les feuilles de cette iris peuvent entréné des allergies, de plus elle est toxique si ont l’ingère.

Iris Odaesanensis, est peu proposé a la vente, de plus il est rare.

 

Chromosomes : 2n=22

 

Deux sous espèces :

-Iris Odaesanensis Challipo

-Iris Odaesanensis Chuwangsan

iris odaesanensis chalipo 

H) Iris Pardancanda ou Norrisii :

Groupe Limniris série Chinenses. Il résulte d’un croisement entre iris Domestica et iris Dichotoma. C’est une nouvelle espèce qui repousse les limites de l’hybridation, crée par Sam Noriss. Nom obtenue de « Pardan » venant de Pardathopsis et « Canda » de Belancanda.

 

I)Iris Polysticta :

Groupe Limniris série Chinenses. Originaire de Chine, de la province du Sechuan

 

J) Iris Proantha:
Groupe Limniris série Chinenses. Originaire de Chine province de Anhui, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Zhejiang. Petite iris rare, qui apprécie les lisières de forêt, forêt, prairie, donc mie ombre. C’est feuilles sont linéaire, de couleur vert jaunâtre. Fleurs de couleur violet pale, de 3 à 4cm de diamètre.

 

K) Iris Rossii:
Groupe Limniris série Chinenses. Plante herbacée vivace, à rhizomes, originaire de Corée, Chine, (au sud de la province de Liaoning), et aussi au Japon. C’est une espèce très rare, qui pousse en lisière de forêt et dans certaine prairie. Les rhizomes sont de couleur rouge à la coupe, et prix dans des racines poilus, les feuilles morte et racines servant de support a l’ensemble de la plante. Iris Rossi, n’aime pas les divisions, et met du temps a s’installée. Avec cette plante ont peu parler de zoochorie, car ce sont surtout les fourmis qui aisément les graines, et permettent de multipliée les stations de l’Iris Rossii. Le sol doit être bien drainée et riche. Les feuilles sont courte et très fines. Les fleurs apparaissent en avril mai, et sont vraiment petites. A la floraison, les fleurs forment de petite touffes, assez visible d’autant plus que les feuilles  se s’étende qu’après. Elles sont de couleur pourpre à violet, la couleur blanche n’existe quand Corée. Elles aussi sont petite et fine
iris rossii

L) Iris Speculatrix: Hance 1875
Groupe Limniris série Chinenses. Espèce découverte à Hon Kong, devenus rare aujourdhuit dans cette ville. C’est un iris largement distribuée en Chine (Mandchourie). Plante très rare, c'est l'un des iris les plus difficile a cultivée. Il faudra la placé en zone ensoleillé, dans un sols limoneux sableux. Ont peu parler de plante a rhizome court rampante. Fleurs de couleur Lavande, de petite taille, et de forme triangulaire, elles apparaissent en mai. Feuilles courte persistante de 8cm à 10cm, en constante évolution.

Chromosomes  2n=44.

 

 

 

-Limniris Longipetalae:

 Plante vivace rustique herbacée à rhizomes. Espèces originaire des Etats Unis (Californie) vivant en forêt et prairies. Les feuilles de couleur gris vert sont très amer, ce qui déplais fortement au bétail. Les éleveurs considères cette plante comme une mauvaise herbe. Chez l’homme ces feuilles peuvent causé des dermatite. Les espèces de la série Longipetalae ont des fleurs qui apparaissent en mai, de plus elles sont odorante. Les 3sépales chute et se replie fortement. Notons la particularité de l’iris Longipetala, qui pourrait être une souche de l’iris Missouriensis séparé pendant la période Glaciaire. De plus les espèces de la série varie en fonction de l’altitude. Il est aussi intéressant de voir que les espèces Longipetalae vive parfois avec divers membres de la série Californicae.Ce sont des espèces de prairie, il conviendra dans tenir compte lors de la division.

 

-Multiplication :

Préparé l’emplacement de préférence un léjée monticule bien ensoleillé. Divisée la touffe et sélectionnée les meilleur plans. Plantée l’iris et recouvrir l’espace par des écorces broyée, afin d’empêché que la terre ne soit emporter par les pluies. Vous pouvez apporté a la terre du terreau, mais il se plaira dans de la terre de jardin sans problème. C’est un iris tout de même fragile, le tenir propre pour qu’il ne disparaisse pas dans la végétation.

 

Terre : Riche

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée.

Division : Septembre à Novembre

Température : -8.


A) Iris Longipetalae:

Groupe Limniris série longipetalae. Originaire du nord Amérique. C'est une plante rustiques. la particularité de l’iris Longipetala, qui pourrait être une souche de l’iris Missouriensis. En effet isolé pendant la période glacière, il ce serait adapté a un climat du type méditerranéen. Des expériences ont étaient mené, un Iris Longipétalae déplacé vers un jardin de montagnes, ce comporte après plusieurs générations comme un Iris Missouriensis.

Chromosomes 2n+38

 

B) Iris Missouriensis: Linné 1753
Groupe Limniris Série Longipetalae. Iris Missouriensis est originaire d’Amérique du nord. Plante herbacée vivace rustique à rizhomes. Il pousse de façons sauvage des montagnes, jusqu’au collines cotiéres. Sa zones de distribution est très varié, il est commun de tout l’ouest des Etats Unis. Décri par Linné en 1753, c’est Thomas Nuttal qui reconnais l’espèces a partir d’uns plans provenant du Missouri.

Les rhizomes sont ramifié, long et épais, il produise d’importante colonies. La plante forme très vite une touffe atteignant 70cm à 1 m de haut à la floraison.

Les feuilles sont linéaires en forme d’épais, jusqu’à 50cm de hauteur, et assez clair a leurs base. Elle sont caduque.

La hampes florale porte jusqu’à trois bourgeons, celle si place la fleurs plus haut que les feuilles. Les fleurs s’épanouissent en juin, ces couleurs vont du bleu-mauve à lilas, pré ce que jamais blanche. La couleur de la fleur varie en fonction du sol, et de l’apport en eau. Le sépale sont veiné d’une couleur plus claire, avec un signal jaune-orangé allongé. Les pétale sont dressé et de même couleur que les sépale.

 Il existe de nombreux hybrides naturel, ainsi que des variétés toute aussi différente de thon et de couleur. Ces variations ont conduit a de nombreuses confusion taxodermiques. Il faut tout de même signalé une variété exépcionel, ou ces station sont localisée uniquement sur le plateau du Pariah dans l’Utah. Les hampes florale de cette variante, ne font que 4cm, de plus elle ne porte qu’un boutons. Cette plante tiens donc la fleurs a ras le sol. Cette variété ou sous espèce est nommer iris Pariensis. Elle est considéré comme une forme aberrante de l’iris Missouriensis, des études sont en cour pour savoir si ce comportement et du a un états de sécheresse prolongé ou si nous somme en présence d’une sous espèce.

Homer Metcalf a fait une étude sur l’iris Missouriensi, il en résulte de très bonne recommandation au sujet de sa cultures. La plante doit disposer d’un bonne apport d’eau jusqu’à la floraison, afin d’avoir une bonne croissance. Elle doit en suite avoir une période au sec. Iris Missouriensi peu donc toléré la sécheresse estival.

 Ce sont surtout les bourdons qui polénise cette espèce, mais égualement les Colibris et les papillons.

Les indiens traité le male de dent avec les rhizomes de l’iris Missouriensis. De plus il sans servaient pour empoisonné leur flèche. Il est donc a relevée que l’iris Missouriensis est toxique, elle peuvent provoquer des irritations, et des allergies. La racines peu provoquer des vomissement et une gêne intestine.

Il est considéré comme une mauvaise herbe par les agriculteurs. En effet ces une plante très amère que le bétaille délaissent.

 

Chromosomes 2n=38

iris Missouriensis 

 

Repost 0
Published by juan
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:30

Autre Iris a touffe et proche du genre

 

-Genre Diète ou African iris

Plante rhizomateuse au nom différent suivant les régions du monde. Ont peu ainsi la trouvé sous l’appellations :

-African iris

-Fortnight Lily

-Morea celui ci du a une confusion avec le genre iridacée Moraea

-Butterfly

Elle est le motif de discorde chez les horticulteurs. En effet ont la trouve sous toute les appellations mentionné plus haut. Les Diète sont native du sud de l’Afrique tropical, sauf une éxépcion Diète Robinsoniana originaire de l’ile Robinson ou Lord Howe Island sur les cotes Australienne. C’est l’un des iridacée les plus primitif. Longtemps considéré comme Moraea le genre en est très proche. Désormais considéré comme un genre d’iris a part entière.

Plante herbacée vivace robuste à rhizomes. Iris forment des touffes ornementale. Les feuilles aciculaire formes de beau éventails, elle sont persistante. Les fleurs sont de courte durée, 2jours. Elles apparaisent sporadiquement des le printemps. La forme des fleurs permet de voir nétement qu’elle forme une sorte de rotation. Les Di7tes sont très utilisée pour l’aménagement paysager.

 

 

Terre : Alcalin, argile, limon, sable, tourbe

Luminosité : Soleil, mie-ombre

Eau : Bien drainé

Division : Septembre

Température : 2°C

 

Elle comprend 6éspèces au feuilles persistances. Les graines sont sombre il conviens de les faire trempé deux à trois jours dans l’eau tiède avant semis afin d’en hâtés la germination. Il croisse dans un milieu ou le sol ne se dessèche pas trop.

 

A) Iris Diétes Bicolor:
 Genre Diète originaire d'Afrique du sud. C'est l'espèce du genre la plus répandue après Iridioides. D’une taille de 50 à 120cm au feuillages raides, coupant à double nervures centrale. Ces fleurs sont jaune pale beurre a large tache brun foncé et apparaissent la deuxième année de plantation. A mettre dans l’eau jusqu’au émergence des racines. Paillage après la plantation, arrosez régulièrement. Culture en pleine terre dans les régions douces, ailleurs en pot mais elle résiste jusqu’à -7.

iris Dietes-bicolor

B) Iris Diétes Butcheriana ou Forst iris:
Genre Diète originaire d'Afrique sud très localisé en sou bois du Zululand. Décrit pour la premiére fois en 1943 elle vie en lisière des forêt de la cote d’Afrique du sud. Fleurs blanche marqué d’orange de 6cm, blanc pur pointillé de jaune. C’est une plante qui peu atteindre 1m au feuilles large. Plante ne supportant pas plus de –70c, à plantée en octobre. Elle recherche l’ombre.

 iris Diétes butcheriana

C) Iris Diétes Flavida:
Genre Diète originaire d'Afrique tropicale orientale et Australe vivant en clairières et lisière de forêt. Découverte en 1967. Plante haute de 50 à 70cm, à floraison sporadique. Fleurs jaune pâle marqué de brun.

iris Diétes flavida 

 

D) Iris Diétes Grandiflora ou Large Wild iris ou Fairy iris ou Groot Wilde iris ou Isiqungasehlati :

Salisbury 1812

Genre Diètes, le nom de Diètes veux dire deux parents : Moraea, iris. Diètes Grandiflora est originaire d’Afrique du sud (Natal), dans les zones côtières du Cap. Plante herbacée, vivace à rhizomes. Elle aime les terrain frai et les sol pauvre, bien drainé, a mie ombre.

Les rhizomes sont plutôt court.

Les feuilles linéaire, red et coriace sont persistante. Elle forme une touffe très fournie qui peu aller jusqu’à 2m de hauteur, en pleine terre ou 95cm en pots.

Les hampes sont pérennes (elles peuvent refleurire, l’année suivante). Elles sont vertical, si certaine tijes ne sont pas ramifiée c’est que la plante est jeune. Il ne faut surtout pas les coupée a la floraison.

Les fleurs de courte durée, se succède durant plusieurs mois. Les fleurs sont aplatie avec 10cm de diamètre de couleur blanche marqué de mauve avec un signal jaune orangé. Elles rappèle les fleurs de Diéte Iridioides La hampe se penche sous le poids des capsules et des plantule qu’elle produits.

Cette espèces est désormais largement disséminée à l’état subspontané, dans tous les inter tropiques. Cultivée pour ces qualité ornemental, dans de nombreux pays, il est utilisée pour l’aménagement et la décoration urbaine. Peu disponible a la vente en Europe.

C’est un Diétes qui résiste au froid jusqu’à –7C°. Les Diètes ne sont pas des plantes que l’ont peu gardée en pleine terre au nord de la Loire. Elle ne supporte pas les températures négative prolongée. Il conviendra donc de les plantée en pots drainée. Des que les température bascule à 0C° rentrée la plante en intérieur, serre froide ou tempérée. Elle supportera très bien un hivers au sec.

Autres fois nommé Moraea, très vite séparé de ce genre. En effet les Moraea ont de vraie bulbe.

C’est peut être le membre le plus primitifs des iridacée, le plus susceptibles d’être proche de la souche ancestrale qui a donné lieu à ces genres. Certainement au cour du Paléogène, Goldblatt.

Chromosomes : 2n=20

iris Diétes grandiflorana 

 

E) Iris Diètes Iridioides ou Catenulata ou Vegata ou Compressa ou Prolongata: Salisbury 1812
    
 Chromosomes : 2n=20

Genre Diètes. Diètes Iridioides est originaire d’une zone géographique qui s’étend du Kenya jusqu’à l’Afrique du sud. Plante herbacée, vivace à rhizomes. Elle aime les terrain frai et les sol pauvre.C’est la plus commune du genre.

Les feuilles linéaire, red et coriace sont persistante. Elle forme une touffe très fournie qui peu aller jusqu’à 2m de hauteur, en pleine terre ou 95cm en pots.

Les hampes sont pérennes (elles peuvent refleurire, l’année suivante), elle poussent a l’horizontal du sol ou droite. Il ne faut surtout pas les coupée a la floraison. Une caractéristique intéressante est que la tige florale se couche et on trouve souvent la fleur bien éloignée de la plante. Ainsi sur un talus, les fleurs sont souvent en contrebas à 60 à100 cm de la plante mère. Des plantules se forment parfois sur les tiges florales, ce qui favorise la colonisation d'un site.

Les fleurs de courte durée, se succède durant plusieurs mois. Les fleurs sont aplatie avec 7cm de diamètre de couleur blanc crème avec un signal jaune sur les chute, et du violet sur la crête. La hampe se penche sous le poids des capsules et des plantule qu’elle produits.

Cette espèces est désormais largement disséminée à l’état subspontané, dans tous les inter tropiques. Peu disponible a la vente en Europe.  Une série d’hybride de l’espèce existe ont les appèles les Oakhurst. Il faut noté que les fleurs sont plus étalés, avec des couleurs plus dynamique (Diètes Irisdioides Oakhurst Lemon Drop’s).

C’est un Diétes qui résiste au froid jusqu’à –7C°. Les Diètes ne sont pas des plantes que l’ont peu gardée en pleine terre au nord de la Loire. Elle ne supporte pas les températures négative prolongée. Il conviendra donc de les plantée en pots drainée. Des que les température bascule à 0C° rentrée la plante en intérieur, serre froide ou tempérée. Elle supportera très bien un hivers au sec.

 Diétes Iridioides vue de dessus

 

 

   F) Iris Robinsoniana:
Genre Diète de l’Iles Lord Howe à l’est de l’Australie. C’est une exception par sont emplacement mais également cette disjonction géographique constitue un mystère. 10000km la sépare de ces congénères Africaines. Robuste elle peu atteindre 2m. Fleurs blanche de 8à 9cm, s’ouvrent à 10h pour se faner le soir même. Elles ce succede sur une tige très ramifiée. Ont la considère comme l’un des Iridacées les plus primitif, les plus rare et la plus chaire du groupe des Diéte. Plante ne supportant pas le froid.
A notée que les graines d’iris Diéte Robinsoniana ont le même aspect que celle de l’iris Pseudacorus.

 iris Diétes robinsoniana

-Genre Néomarica ou Walking iris:


Avec Le Néomarica on peut parler d’iris tropical. Ce sont des plantes rhizomateuses, à la floraison fugaces, mais spectaculaires. Feuillage persistant, dont le port rappelle tout à fait celui d’un iris. Feuilles planes, rhizome vrai tige florale aplatie.

 

On compte plus de 20éspèces de Néomarica (régulièrement de nouvelle stations sont découverte), toutes originaires du Brésil sauf une : Néomarica Variegata présente en Amérique centrale. Certaine sont classé comme Trimezia, d'autre sont des synonyme, n'étant pas des plantes faciles a observée il apparais quelques fois pour la même plante plusieurs classification qui donne lieu a tergiversation. Pour cela nous vous demandons d'être indulgent. Ont peu ainsi trouvée sur de nombreux documents l’iris Néomarica Longifolia, qui n’ai autre que Trimézia Steyermarkii. Pourtant ont peu différenciée les Trimézia et les Néomarica par les tiges. En effet les fleurs de Trimézia se tiennent sur des tiges ronde ou légèrement aplatie. Les vrai Néomarica quand a eux ont des tiges aussi plate que les feuille. Dr Peter Goldblatt du jardin botanique du Missouri a gracieusement aidé a redresser ces identité.nous poursuivons nos recherche.

 

Pour la plupart, leur habitat endémique sont les sous bois de la côte Atlantique « mata atlantica ». C’est une forêt assez claire ou le soleil atteint le sol. Quelque exceptions à relever pour 3 espèces vivant dans les « campos Cerrados » plateau central Brésilien  ce sont les plus délicate de toutes.

L’ensemble du genre est difficile à obtenir en France. Sa rareté et sa culture expliquent cette absence chez les horticulteurs. Les Néomarica doivent, sauf en régions à climat très clément, être cultivées en serre, leur assurant une température de 10°c minimum.

Un sol humeux maintenu humide, à mi-ombre, ne pas excéder avec les arrosages. Si le terrain reste trop longtemps humide, cela peut favoriser le développement de pourritures du rhizome. Donc arrosé que l’or ce que le terrain et sec.

Fleurs de 5 à 10cm de diamètre, éphémère pour la plus part elle ne dure qu’une journée. Après pollinisation, une nouvelle plantule apparaît au niveau de l’endroit ou la fleur avait vu le jour, la tige continue de s’allonger. Le poids de la plantule va faire plier la tige vers le sol. Ainsi la plantule va pouvoir placer ses nouvelles racines à distance de la plante mère. Cette multiplication végétative lui a value un surnom « Walking iris » « iris marcheur ». Autre nom commun anglais « Apostles plant » »plante des apôtre » qui lui vient du fait qu’elle ne fleurit pas tant qu’elle n’a pas au moins 12 feuilles le nombre d’apôtres de Jésus. A noter le Néomarica a des propriété phytothérapeutiques.

Les iris Néomarica ce multiplie facilement, celle ci peu prendre plusieurs forme :

 

-Multiplication par graines :

La germination des graines, est la première. Celle ci serons récolter bien sec. Placé dans l’eau pendant 4jours, d façons a ramollir la coque des semences. Puis la graines serra déposé dans un cotons qui restera humide. Des que le germes pointe, ont placera la graines dans du terreau. N’oubliez pas de saupoudré la surface du pot avec un peu de sable. Pour éviter la fonte du germe.

 

-Multiplication par kekii :

Curieusement les Néomarica ce comporte un peu comme certaines Orchidée. Une excroissance peu ce développé sûr des feuilles et formé un plan. Quand celui ci serra mature la feuille ce courbera pour rechercher le sol. La plante cherchera a repiquer sont plan. Dans ce cas précis placé sous le petit petit hors-jeu un pot de terreau frai et nésité pas a enterré une partie de la feuille, de t-elle façons que le plan paresse émergé du terreaux. Veillé a ce que rien ne vienne bousculé la feuille ou le plan, pour cela placé un pois sur la feuilles. Laissé quelques semaines le temps au plan de formé des racines. Après 4semaines coupée la feuille mère. Le plan serra devenus indépendant de la plante original. Vous disposerai dans d’un nouveau sujet.

Plantation-Neomarica-2.JPG

 

-Multiplication par éclatement du rhizome :

La plus facile des multiplication chez les Néomarica reste la division des rhizomes. Pour ce faire ont dépote la plante et ont romps en plusieurs morceau les racines. Ont rabat un petit peu les feuilles et ont la place dans un pot dont le font serra drainé. La terre qui garnira le pot doit être composer de 2 /5 terreau universel,2/5 terre de jardin, 1/5 de sable. A la surface vous pouvez disposez des petites brisure de marbre calibre 0,4/10. Voilà qui vous ferra une magnifique plante verte prête pour l’hivers.

 Plantation Neomarica 1

Quelques soit le type de multiplication, le Néomarica en Europe doit être planté en pot.

 

Comme site plus haut les Néomarica proviennent des zone Tropical du Brésil. Il faut donc absolument en tenir compte. Même si au sud de la Loir la plante peu passé d’Avril à Octobre de hors ailleurs il faudra la maintenir à l’intérieur. La période la plus difficile pour sont maintiens est de novembre à janvier. En effet durant cette période le Néomarica Européen

-Il a subit une division ou une séparations de ces hors-jeu,

-Les jours diminues,

-Il soufre du refroidissement.

Ces défaillances lui coûte en énergie. Donc des mie octobre ont le placera en serre froide jamais en dessous de 11°C, jamais au dessus de 15°C. On diminuera voir arrêtera les arrosages. En janvier apporter lui de l’engrais, et ont conditionnera la plante a un retour à l’extérieur. Pour ce faire ont l’approchera d’une fenêtre. Ont sortira la plante en après midi, des le mois de mars celons les condition météorologiques. Quand les températures de nuit serrons supérieur à 8°C ont la laissera de hors à mi-ombre. Nous vous conseillons de le cultiver en récipient enterré dans le jardin et à l’intérieur en hiver.

 

Bien que la floraison du Néomarica soit spectaculaire, la plante n’offre pas d’intérêt pour les jardiniers. Trop de travail pour une fleurs peu rentable et éphémère. Mais quelle beauté incroyable !

L’attrait des botanistes et collectionneurs est évident pour toutes les particularités de cette plante. Le marché noir fait de ce végétale l’un des plus cher au monde. Avec le Néomarica ont peu considérait que l’iris est présent sur tout les continents.

 

A)Iris Néomarica Northiana:  

Genre Neomarica originaire du Brésil, état du nord Rio de Janero et paulo. Elle est l’éspèce type du Néomarica, modèle du genre. Autre fois appelé Marica Northiana. Elle ressemble beaucoup en plus robuste à Néomarica Candida.

Hauteur jusqu’à 1,5m, au feuillage robuste. Fleurs de couleur plus claire brun rouille versus pourpre rouge.

 

B)Iris Néomarica Coerulea:
Genre Neomarica originaire du Brésil, des zone semis ombragée des forêt Atlantique. Préfèrent le soleil au heures les plus fraîche de la journée. L’une des plus commercialisé en Europe. A cultiver en Europe de préférence dans une serre chaude. Quand les température extérieur minimum dépassent les 15°c il est possible de les déplacer a l’extérieur.

Hauteur jusqu’à 1m, elle ne maintient pas ces feuilles en hivers. Celle ci rappelle les feuilles de l’iris des marais. C’est l’espèce la plus spectaculaire, avec des fleurs de 10 à 15cm de diamètre. Sépale bleu et pétales à bande centrale blanche veinée transversalement de bleu cobalt. Bien implanté elle forme de fortes touffes et peu devenir envahissante.
iris Neomarica Caerulea

 

C)Iris Néomarica Candida :

Genre Neomarica originaire du sud du Brésil et régions adjacentes d’Argentine et Paraguay. Ont le trouve également dans de nombreuses régions des tropiques Afrique, Asie. Ces le plus connues et le plus commercialisé. Ont le propose souvent comme Gracilis bien qu’il soit très différent.

 Fleurs de 6 à 9cm très odorantes. Sépale blanc pur à base densément maculées de pourpre rougeâtre. Pétales fortement veinés de bleu violet.

 

 

 Iris Candida Neomarica profil

Genre Neomarica originaire du Brésil, des forêt cotiéres.

 

E)Iris Néomarica Caulosa:

Genre Neomarica originaire du Brésil région de Bahia, des forêt cotiéres. L’un des Néomarica les plus robuste.

 

F)Iris Néomarica Eximia :

Genre Néomarica originaire du Brésil, ayant était confondue avec Coerulea espèce proche de Glanca et Rigida. Il produit violet mauve.

 

G)Iris Néomarica Fluminensis :

 Genre Neomarica originaire du Brésil, ont la trouve dans l’agglomération même de Rio, forêt Tijuca d’ou sont nom Flumen-Rio-fleuve. Ce répartit de Bahia a Espiritu Santo. L’un des Néomarica commercialisé en Europe. Espèce robuste a feuilles de 60cm à 1m. Ces fleurs sont des plus spectaculaire, sépale bleu ciel à lilas coupe centrale bariolée de brun panachure sur une bonne part des sépales. De plus ces fleurs sont très odorante.

 

 

H)Iris Néomarica Glauca :

Genre Néomarica originaire du Brésil, cote Atlantique. Très proche des éspèces Rigida et Eximia. Confondu comme Coerulea.

 

I)Iris Néomarica Gracilis :

Genre Néomarica originaire du Brésil, etats de Rio et Sao Paulo. Plante assez peu connue, souvent associé a Candida au qu’elle, elle ne ressemble pas du tout. Feuilles étroites de 50 à 70cm. Tige florale de 60 à 80cm terminée par 3à6 bouquet floraux. Ces fleurs sont assez petite 3cm de couleur blanche.

 

 

J)Iris Néomarica Guttata :

Genre Néomarica originaire du Brésil seul station connue est dans l’état de Sao Paulo. Espèce découverte qu’il y a peu. Fleur à sépales pointillés de lilas sur fond blanc. Plante de petite taille 30à 50cm.

 

 

K)Iris Néomarica Humilis ou Occidentalis ou Vittata :

Genre Néomarica originaire du Brésil avec une des plus vaste aire de répartition de Para jusqu’au Parana, une station répertorier au Vénézuela. Plante délicat. Feuilles pouvant atteindre 80cm. Fleurs de 6cm jaune claire.

 

L)Iris Néomarica Imbricata : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, ont le trouve dans les forêt cotiéres Atlantique. Fleurs crème à discrètes stries violettes sur les pétales et capsule a parois verruqueuses avant maturité.

 

M)Iris Néomarica dit Longifolia attention dans ce cas nous avons a faire à Trimezia Steyermarkii: 

Il sagit d’une confusion d’éspèceGenre. Absente des classifications des Néomarica elle fais partie des espèces que l'ont classe comme Trimezia et que l'ont confond facilement avec une Néomarica (La limite entre les deux genre et peu précise).


 

N)Iris Néomarica Lutea :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres. Très proche de Néomarica Humilis. Fleurs de 6cm jaune clair.

 

O)Iris Néomarica Nitida : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres.

 

P)Iris Néomarica Paradoxa :

Genre Néomarica originaire du Brésil, des savane centrale uniquement dans l’état de Maranhao. C’est l’une des deux éxéption a ne pas vivre en sous bois. C’est égualement la moin connues des Néomarica elle n’a été collectée qu’une seule fois. Cela fait d’elle l’iris le plus rare au monde.

Plante adaptées à des feux hivernaux, grace a des feuilles épaissies et des organes de réserves souterrains, rhizomes cormiformes. Fleurs de couleur jaune de petite taille.

 

Q)Iris Néomarica Portosecurensis :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiéres. Plante de petite tailles de 20 à 50cm au fleurs jaune canari vif.

 

R)Iris Néomarica Pulchella :

Genre Néomarica originaire du Brésil, forêt assez clair cotiére. Plante proche de Portosecurensis, de petite taille 20 à 50cm au fleurs jaune canari.

 

S)Iris Néomarica Rigida :

Genre Néomarica originaire du Brésil cote Atlantique. Très proche de l’éspèce Eximia et Glanca, confondu comme Coerulea.

 

T)Iris Néomarica Rotundata :

Genre Néomarica originaire du Brésil forêt assez clair. Fleurs de couleur bleu.

 

U)Iris Néomarica Rupestris : 

Genre Néomarica originaire du Brésil, des savane centrale. C’est l’une des deux éxéption à vivre dans un biotope très spécial. Uniquement rencontrée dans l’etat MG serra do cipo, en collines rocheuses et sol sableux très pauvre en plein soleil.

Plante adaptées à des feux hivernaux. Rhizomes cormiformes, feuillage étroit de 35cm à 60cm et raide. Fleurs proche de Coerulea bleu violet, ne souvrant qu’en début d’après-midi pour se fâner le soir. Culture difficile en dehors de ses stations d’origine.

 

V)Iris Néomarica Sabinii :

Genre Néomarica originaire du Brésil, état de Bahia, Espiritu Santo et MG en forêt assez claire. Très proche de Néomarica Fluminensis, mais beaucoup plus robuste. D’une hauteur de 70cm à 1,5m. Fleurs d’un beau violet foncé uniforme.

 

W)Iris NéomaricaSilvestris ou Heloisae-mariae :

Genre Néomarica originairedu Brésil des forêt très humide de Rio de Janero et Sao Paulo. Apréci égualementla pleine ombre. Petite plante de 20 à 35cm, les feuilles sont disposées tout au long du rhizome. Fleurs variant du jaune verdatre au violet. Rhizome partiellement aérien et stolonifére rappelant certain Japonica.

 

X)Iris Néomarica Variegata :

Genre Néomarica, originaire d’Amérique centrale, du Méxique au Costa-Rica. Elle est la seul du genre a ne pas étre Brésiliene. Hauteur de 40 à60cm, fleurs de 5à 7cm de diamétre. Fleurs blanc sale à pétales pandutiformes(forme de violon) à épaisse veines violettes. Elle posséde des graines de couleur rouge orangé éxéption chez les Néomarica qui sont chez toute les autres brunes.

 

-Genre Trimézia:

Ce genre ce trouve dans les savane Brésilienne, ce sont des espèces caractérisée par des plantes adaptées à des feux hivernaux, aux qu’elle elles résistent par des organes souterrains. Conssidéraient comme plante éxotique elle sont peu étudié. De nombreuses confusion entre les espèces Néomarica et Trimézia sont a noté, car elles sont très proche. Ont peu ainsi trouvée sur de nombreux documents l’iris Néomarica Longifolia, qui n’ai autre que Trimézia Steyermarkii. Pourtant ont peu différenciée les Trimézia et les Néomarica par les tiges. En effet les fleurs de Trimézia se tiennent sur des tiges ronde ou légèrement aplatie. Les vrai Néomarica quand a eux ont des tiges aussi plate que les feuille. Dr Peter Goldblatt du jardin botanique du Missouri a gracieusement aidé a redresser ces identité.

 

A)Trimézia Martinicensis :

Genre Trimezia originaire du Brésil. Plante d’une belle tenue et très gaie, de 90 à 120cm, de mi-ombre à ombre. Elle fleurit toute l’année, et est facile à cultiver. Fleure de couleur jaune pale, très nombreuses sur les inflorescences. Souvent confondue avec Trimézia Steyermarkii. Pourtant Trimézia Martinicensis a des fleurs plus grandes, moins nombreuses que cette derniére. Important de protégée cette plante des forte gelée en hiver.

 

B)Trimézia Organensis :

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

C)Trimézia Spathala :

Genre Trimezia originaire du Brésil et Argentine. Fleurs de couleur jaune.

 

E)Trimézia Brevicaulis:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

F)Trimézia Exillima:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

G)Trimézia Plicatifolia:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

H)Trimézia Pusilla:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

I)Trimézia Juncifolia:

Genre Trimezia originaire du Brésil (état de Minas Gerais. Plante d’une belle tenus, de 70 à 80cmFleurs de couleur jaune orangé. Trimézia assez difficile à cultiver, il faut le placer dans un pot bien drainé avec du sable et du terraux.

 

J)Trimézia Fistulosa:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur jaune.

 

K)Trimézia Truncata:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur violette.

 

L)Triézia Violacea:

Genre Trimezia originaire du Brésil. Fleurs de couleur violette.

 

M)Trimezia Steyermarkii connu aussi comme Néomarica Longifolia:

   

Genre Trimezia de la famille des Iridacée. Plante exotique herbacée, à rhizomes court. Trimézia Steyermarkii, est  originaire de régions chaude, plus précisément du Brésil, ont la trouve dans les états de Espiriti Santi, Rio-Janéro et Sao Paulo. Curieusement de nombreuse capitales sud Américaine disposent d'un exemplaire de l’espèce. A Lima ont le trouve même dans certaines résidences. Souvent confondu avec une Néomarica (La limite entre les deux genre et peu précise). Julian Steyermark était un éminent botaniste connu pour son travail sur les plantes du Missouri mais aussi par la suite pour son travail sur les plantes Vénézuéliennes, d’ou le nom de cette plante.

Il faut prendre note des nombreuses confusion entre les Néomarica, et les Trimézia. Trimézia Steyermarkii est souvent nommé a tort comme Néomarica Longifolia, or celui n’existe pas.

 

Trimézia Steyermarkii peu atteindre jusqu’à 1m50 de hauteur. Ses longues feuilles sont plus large que c’elles de ses congénère Trimézia, 2cm à 3cm. Ont peu parlée de plante de mangrove, car ces stations d’origine tolère autant la sécheresse que les inondation.

Les rhizomes sont petit jusqu’à 4cm de long, et aussi peu épais, 2cm, il sont dans le sol à 2cm. Ils ont la même utilité que ces cousin les iris.

 

Les fleures sont nombreuses mais petites de 3 à 4cm, elle dure à peine un jours, mais elles se succède sur plusieurs semaine. Les sépales, sont de couleur jaune, marquer de pourpre noir à leur base. Les pétales sont petit, très orienté vers l’éxtérieur, également de couleur jaune, marquer de pourpre noir à leur base. La plante forment de beau bouquets floraux, et à une très belle tenus d'ensemble.

Dans nos régions les Trimézia ne peuvent supportée l’hivers, elle craint les températures en dessous de 10°C. Il convient donc de la plantée en pots. En période estival il conviendra de la placé à mie-ombre. Il conviendra de la maintenir avec une humidité constante, surtout durant les mois les plus chaud. Ont la placera en hivernage à l’intérieur, en évitant l'eau durant cette période, s’il elle est en serre froide. Attention dans un intérieur  chaud, elle ce comporte comme un bambous donc apport en eau important. Des le printemps ont pourra la remettre de hors même a 8°C de nuit, modifiée l’apport en eau en conséquence. N’oubliée pas que les Trimézia aime les bons apport d humus des février.

 

Dans leurs stations d’origine les touffes de Trimézia Steyermarkii, se répandent dans toute les directions grâces au nombreux hors-jeu que la plante produit. Après la floraisons des plantules apparaissent, et développe des racines. Très vite ce petit plan deviens indépendant. Le pois de ce plans courbe la feuille, celui ci se replante plus loin et crée de nouvelles stations. Ainsi ont l’appèle aussi l’ »iris qui marche » comme les Néomarica.

Iris Longifolia vue de face

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 13:57

 

                                                           d-copie-1.JPG

 

         Le jardin botanique du Grand clos

HPIM0760

 

                                                            

Liste Alphabétique de la colection des Iridacee :

-Iris Alaska setosa

Iris Alaska Setosa groupe

-Iris Albican 10 euros

-Iris Albomarginata

Iris Albican profil 

-Iris Aphylla 

-Iris Arctica Setosa Tripetalae

-Iris Attica

-Iris Aucheri (bulbe) juno

-Iris Bakeriana

-Iris Belacanda Domestica Limniris Chenenses

Iris Belancanda

-Iris Bicolor Diètes

-Iris Biflora

-Iris Brevicaulis

-Iris Bucharica ou Bukhara Juno

Iris Butcharica vue dessus

-Iris Bulleyana Limniris Sibéricae

-Iris Buriensis Commun 2, 10 euros

Iris Buriensis Plicata Commun 2 profil

-Iris Calcarea Oncocyclus

-Iris Caucasica Juno

-Iris Canadensis Setosa

 Iris Canadensis Setosa groupe

-Iris Caruela Neomarica 15 euros

-Iris Candida Néomarica 15 euros

 Iris Candida Neomarica profil

-Iris Cengialti

-Iris Chrysographe Limniris Sibéricae

-Iris Clarkei

-Iris Coelestis Cypella  

-Iris Confusa Japonica Crossiris 6 euros

-Iris Confusa forme violette 10 euros

Iris Confusa dessus

-Iris Cretensis Unguicularis 12 euros

-Iris Cretensis forme Rosea 18 euros

Iris Unguicularis Cretensis 4

-Iris Cristata

-Iris Crocéa Xyridion Spuria

-Iris Cycloglossa Juno Scorpiris 20 euros

-Iris Danfordia Iridiodictium

Iris Danfordia 1

-Iris Delavay

-Iris Dichotoma

-Iris Ensata ou Kaempheri

        *Océant Mist

        *Emotion

        *Loyalty

-Iris Farreri Graminae  

-Iris Flavescens Suaveolens Pagoniris Elatae 10 euros

Iris flavescens1

-Iris Florentina Pagoniris Elatae 10 euros

Iris Florentina profil

-Iris Foetidissima intercon Sparthula

Iris Foetidisima profil

-Iris Forrestii Limniris Sibéricae

-Iris Fulva 

-Iris Fulvala 

-Iris Germanica Pagoniris Elatae

         _Intermédiaire:

          *Early Frost

           *Bel Azur

           *Pharaon Daughter

           *Rare Edition

Iris germanica intermédiaire rare edition 2

           *Shampoo

           *Mistigris

            *Jaune clair

            *Clio

         _Grand:

          *Cendré

          _Geant:

           *Adonis

            *Madeira Belle

iris Germanica geant madeira belle

            *Spartam

            *Flaming Victory

            *Cabaret Royal

            *Patches

            *Song of Norway 

            *Babling Brooken

            *Salonique

            *Tulip Festival

            *Swiss Princess

            *Patina

            *Buffy

            *Sable

            *Victoria Falls

            *Vague à l'Ame

            *Roman Rythme

            *Surprise

            *Queen in Calico

RSCN0900

            *Gondolier

            *Ringo

            *Andalou

            *Feu follet

            *Tomorow Oriental

            *Five star Admiral

            *Loop the Loop

            *Crystal Glitters

            *Havilland

            *Rococo

            _Lilliputs:

             *Hocus Pocus

Iris-Germanica-Lilliputs-Hocus-Pocus-vue-de-dessus.JPG

             *Saphir Gam

HPIM1384

             *Demont

-Iris Giganticaerulea 10 euros

-Iris Gracilipes Monospatha

-Iris Gracilipes Alba Monospatha

-Iris Graeberiana Juno

Iris Graeberiana vue de dessus

-Iris Graminea Xyridion Graminae 8 euros

Iris Gramineae Graminea vue de dessus

-Iris Grandiflora Diètes

-Iris Halophila Xyridion

-Iris Herbertii Cypella

Cypella Herberty vue de dessus 

-Iris Hermodactylus Tubérosus Ginandriris 8 euros

Iris Hermodactilus Tubérosus Profil

-Iris Hexagona 10 euros

-Iris Histrio

Iris Histrio groupe

-Iris Histrioides

Iris Histriodes groupe

-Iris Hoogiana Hexapogon Regelia

iris hoogiana

-Iris Hoogiana Alba Hexapogon Regelia

-Iris Hookeri

Iris Hookerii Setosa vue de dessus

-Iris Humilis

-Iris Hyrcana

Iris Hyrcana profil

-Iris Ibérica Oncocyclus

-Iris Imbricata

-Iris Innominata

-Iris Iridoides Diètes

 Diétes Iridioides vue de dessus

-Iris Japonica Japonica Crosssiris 8 euros

-Iris Katherine Iridodictum

Iris Katherine 2
-Iris Kerneriana Xyridion Graminae

-Iris Korolkowii

-Iris Lactea  8 euros

               *Iris Lactea forme violette 8 euros

                *Iris Lactea Macroftiana

-Iris Lacustris Cristatae
-Iris Laevigata Limniris Laevigatae

         *Rose Queene 10 euros

Iris-Laevigata-Rose-Queene-profil.JPGDSCN0918

-Iris Latifolia

-Iris Lazica Limniris Unguicularis 12 euros

-Iris Leptorhiza Juno Juno

Iris Leptorhiza 2

-Iris Louisiana Limniris Hexagonae ou Louisianae

        Black Gamecock

-Iris Lutescens Pagoniris Pumilae

-Iris Lutescens Pagoniris Pumilae forme jaune 10 euros

Iris Lutescens Chamae profil

-Iris Maackii

-Iris Magnifica Juno

Iris Magnifica profil

-Iris Mariae

-Iris Marsica

-Iris Maritima Xyridion Spuria

Iris Maritima profil

-Iris Mesopotamica 10 euros

-Iris Milesii Crossiris Tectores

Iris Milesii profil

-Iris Monnieri

-Iris Moreae :

        *Spartula 10 euros

        *Simulan

Moraea-Simulans-vue-de-dessus.JPG

-Iris Narbutii  ou « Kara Kaga »Juno

-Iris Nigrican Hexapogon Oncocyclus

-Iris Notha

-Iris Ochreleucat Orientalis Xyridion Spuriae 5 euros

iris Ochreuleuca Profile

-Iris Odaesanensis 30 euros

-Iris Orientalis Xyridion Spuriae 8 euros

Iris Orientalis Isa 3 dessus

-Iris Pallida Mariane Pagoniris Elatae 5 euros

Iris Pallida Mariane profil

-Iris Pallida Aureis Pagoniris Elatae

-Iris Pallida Argenteis Elatae

-Iris Paradoxa Hexapogon Oncocyclus

Iris Oncocyclus Paradoxa profil

-Iris Perrieri

-Iris Pontica 10 euros

-Iris Prismatica

-Iris Pseudacorus Bastardie Limniris Laevigata 5 euros

iris Pseudacorus bastardi profil

-Iris Pseudacorus Alba 10 euros

-Iris Pseudocaucasica

-Iris Pseudocyperus Xyridion Graminea 20 euros

-Iris Pseudopumila Pogoniris Pumilae

-Iris Pumila Pogoniris Pumilae:

           *Bonne Babe

Iris Pumila Bonnie Babe

            *Fashion Lady

            *Ditto

-Iris Reichenbachiana Pogoniris Pumilae

-Iris Réticulata Iridodictium

iris réticulata 4

-Iris Robusta Laevigatae 10 euros

Iris Robusta groupe

-Iris Rosenbachiana

-Iris Ruthenica 10 euros

-Iris Sambucina

-Iris Sanguinea Limniris Sibiricae

iris St ju 2

-Iris Sari Oncocyclus 20 euros

Iris Sari Oncocyclus profil 

-Iris Setosa

-Iris Sibérica Limniris Sibiricae

        *Eggo 5 euros

iris Sibérica Ego1 profil

        *Dreming Spire 4 euros

Iris Sibirica Dreming Spire profil

        *White Swirl 4 euros

iris sibérica blanc2

         *St Ju

-Iris Sintenisii Xyridion Graminea 8 euros

-Iris Sisyrhinchum

-Iris Songarica

-Iris Spuria Xyridion Spuriae

        *Redwood Supréme

        *Cinnabar Red

        *Soleil de Thau

iris spuria cinnabar red 1profil

-Iris Stolonifera Hexapogon Régélia

-Iris Stylosa 10 euros

-Iris Suaveolens Pumilae

-Iris Taochia

-Iris Tectorum Crossiris Tectores 8 euros

Iris Tectorum groupe 2

-Iris Tectorum Alba Crossiris Tectores 8 euros

-Iris Thunbergii

-Iris Tigridia Pavonia

-Iris Unguicularis Unguicularis Limniris Unguicularis 10 euros

-Iris Uniflora

-Iris Varuiegata

-Iris Vartanii

-Iris Versicolor Versicolor Limniris Laevigatae

iris versicolor jean

-Iris Versicolor Lavander Limniriris Laevigatae

-Iris Virginica

Iris Virginica Forrest groupe

-Iris Watti Crossiris Japonica 5euros

-Iris Watti Forme violette Crossiris Japonica 10 euros

Iris Wattii forme bleu profil

-Iris Winogradowii

-Iris Xiphium Hollandica Xiphioide

Iris-hollande-Tingitana-Blanc-vue-de-dessus.JPG

 -Iris Zenaidae Juno

Iris Zenaidae profil

 RSCN0904

Maison 2005

 

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 12:35

 

Chapitre III les iris bulbeux

 

 

Introduction :

Nous étudierons là les espèces d'iris bulbeux les plus connues. Nous avons voulu étre le plus complet possible et somme ouvert a toute subjections.

 

1)Groupe Iridodictyum:

Les iris du groupe Iridodictyum sont des plante a bulbes de petite taille. Il sont pour la plupart originaires d'Asie Mineure et Caucase. C’est feuilles semble de fine épée qui sorte du sol. Ils fleurissent des la mis janvier, et sont d’un belle effet en groupe. Ce sont les iris à ampoules les plus simple a cultivée. En effet plus rustique que les autres genre, il supporte sans problèmes de basse températures.

 -Multiplication : En Septembre, ont déterrera les bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous conseillions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 8cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers. Pour la plupart un bon châssis serrais l’idéale.

Terre : Riche et sable

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée.

Division : Septembre à Novembre

Température : -16 

 

A) Iris Bakeriana:

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. L’iris Bakeriana est originaire de Turquie, d’Arménie, et du Kurdistan. Fleurs sur hampes de 12 à 20cm de couleur bleu violet crème. C'est une espèce fragile.

 

  

B) Iris Danfordiae: 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Danfordia est originaire de Turquie et du Caucase, il apprécie les sol rocailleux et sable, mais se plaie aussi en prairie et clairière.

Plante herbacée, vivace, rustique à bulbes. Les bulbes sont recouvert d’une enveloppe brune, il font entre 3cm et 4cm. Iris Danfordia est très nain, pas plus de 10cm. Le feuillages tubulé, apparaît en cours de floraison, et ce développe vraiment après la fin des fleurs.

Ces fleurs, géométriques, presque rigide, fleurisse début mars. La fleurs et d’un diamètre de4cm  à 5cm de couleur jaune d’or. Les sépale sont  tacheté de vert sombre ou de noir. Ont peu noté la présence également d’un signale jaune sur fond jaune donc casi invisible, pourtant ont voix bien sont relief. Les pétales sont peu développé, pré ce que absentes.

Il faut bien remarqué que pour avoir une floraison régulière, des bulbes doivent être planté plusieurs années de suite au même endroit. En effet les bulbilles mettent plusieurs année avant d’être mature. Des Danfordia peuvent fleurire alors que vous en avez plantée deux ans avant. Il faut également mentionné que l’ont a pensé a tort longtemps que iris Danfordia était un parent de l’hybride iris Katherine Hodgkin. Après les études chromosomiques de ce dernier, ont a démontre le contraire, de plus il faut prendre en considération que la plupart des iris Danfordia sont stérile.

Chromosome  2n=18

Iris Danfordia 1

 C) Iris Halkis:

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Halkisest originaire de la montagne Halkis en Turquie. Plante herbacée vivace à bulbe, rare. Certains botanistes considèrent iris Halkis, comme une sous espèce de l’iris Réticulata, pourtant il se démarque nettement.

C’est une petite plante fragile qui aime les sols de rocaille, les pentes rocheuses, et les fourrés. Ces stations  se dessèchent complètement en été.

 Les ampoules se présentent sous forme de petite bulbes, revêtues d’un solide réseaux de fibre de couleur brun, très réticulé. .

Les feuilles apparaissent , et continuent leur développement linéaire bien après. Elles sont plutôt longues, environ 25cm, et de couleurs vertes grises. L’iris Halkis est beaucoup plus petit que l’iris Reticulata, se qui le place parmis les miniatures.

La hampe est très petite, entre 10cm et 15cm de hauteur. Les charmantes fleurs bleu violette de 4cm de diamètre à 6cm, s’épanouissent très tôt, début mars. Les pétales et les stigmates sont bleu, à bleu ciel. Le manche, est bleu, et les sépales vont du bleu à violet foncé. Un joli signal jaune est visible sur les chutes, créant une ligne médiane. La fleur en forme d’étoile est aussi fine que celle de l’iris Histriodes, aussi délicate. Chaque plante ne fourni qu’une seule inflorescence, qui peut durer une semaine si elle est protégée. Iris Halkis, fait parti des plus rustiques du groupe des Iridodictyum. Toutefois nous vous conseillons de le protéger des limaces. Se n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. C’est un iris qui pourra sans problème vivre au jardin, il faudra qu’il soit bien exposé au soleil, et surtout bien drainé.

Prenez garde des limaces et des rongeurs.

Iris extrêmement rare, il arrive tout doucement sur le marché. Nous le conseillons non seulement aux collectionneurs, mais aussi aux particuliers.

Chromosomes: 2n=20 

Iris Halkis groupe

 

D) Iris Histrio: 

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Histrio, est originaire du sud de la Turquie (Gaziantep), Syrie, Liban, et Israël (Golan, Galilée)

Plante herbacée vivace à bulbe, rare. 

Elle aime les sols de rocailleux, les pantes rocheuse, et les fourrées entre 500m et 1200m d’altitude. Ces stations  se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 10cm, ce qui le place parmis les miniatures. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante, et la fleur semble être déposé sur le sol. Les fleurs de 3cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. Elle vont du bleu ciel au bleu ardoise. Le sépale est soupoudré de bleu plus foncé et blanc, avec un signal bien marqué jaune. La fleurs est plus fines que celle iris Histriodes, plus délicate aussi, avec un volumes de 4cm à 6cm. Chaque plante ne fournie qu’une seul sujet qui peu durée une semaine si elle est protégée. Iris Histrio, fais partit avec iris Histriodes, iris Réticulata et iris Danfordia des plus rustique du groupe des Iridodictyum. Toute fois nous vous conseillions de le protégée de la neige, et des limaces. Ce n’ai pas une plante ornemental, elle est utilisé le plus souvent en rocaille comme un Crocus. Iris Histrio est rarement proposée a la vente, pourtant depuis quelques année ont la trouve en petit pots prêt a fleurir.

Ont note une variété encore plus rare au sépale plus marquée, vie en Turquie dans la province de Aintab, d’où sont nom de iris Histrio Aintabensis

 L’iris Histrio a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois.   

    Chromosome  2n=20
Iris-Histrio-groupe.JPG

 

    E) Iris Histriodes: 

 

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. Iris Histrioides est originaire de Turquie, ou ont le trouve jusqu’à plus de 1500m d’altitude. C’est une espèce rare dans son milieu d’origine, elle aime les zone rocailleuse et sabloneuse de montagnes. Plante herbacée vivace à bulbe. Sont nom viens de sa ressemblance avec iris Histrio, qui est plus fins et plus bleu. Elle aime les sols de rocailleux qui se dessèchent complètement en été..

 C’est une plante miniature aux bulbes persistant, qui donne tout sont effet en groupe. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 10cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante. Les fleurs de 6cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, courant février. Elle vont du bleu au violet, le sépale porte un signal bien marqué jaune, agrémenté de petites taches noir. De chaque coter de ce signal une marque blanche cour, celle-ci et irrégulièrement pointillé de bleu. La fleurs a une belle tenus , elle est plus volumineuse que celle d’Histrio. Chaque plante ne fournie qu’une seul fleurs qui peu durée une semaine si elle est protégée. Peu rustique comme tout les  elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid le givre et la neige n’est pas un problème pour cette plante, elle perce la neige et contraste avec le temps monotone de fin d’hivers. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ iris Histrioides a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. Il existe de nombreux hybrides d’iris Histrioides, dont une variété également originaire de Turquie, du nom d’iris Histrioides Sophenensis, beaucoup plus bleu.  

Chromosome  2n=16 

Iris-Histriodes-groupe.JPG 

    F)Iris katherine:

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Si nous distinguons ce sujet comme espèce c’est qu’il présente des différences marquées avec ces parents. Il s’agit d’un hybride d’Iris iris Winogradowii et d’iris Histroides. Il a était crée par un jardinier Anglais du nom de EB Anderson dans les année 1950. La plante pris le nom de l’épouse d’un de ces amis, nous somme déjà en plein ramant. Suite a un concours de circonstance ont a crue longtemps que les parents étaient iris Danfordia et iris Histrioides « Mathew et Johnson, revus : Le Jardin n°115 1990 ». Iris Danfordia est le plus souvent stérile, de plus sont chromosomes est de 2n=18, il est donc difficile de le mettre comme parent d’un iris possèdent 2n=16. Ce n’ai pas le cas de iris Winogradowii et iris Histroides qui disposent eux du même nombre de chromosomes 2n=16 Il est beaucoup plus résistant que ces derniers. Plante herbacé vivace rustique à bulbe.

Elle aime les sols de rocailleux, les pantes rocheuse, mais se plaira aussi au milieu du jardin. Comme tout les autres Iridodictyum, il se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent avant la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 15cm. C’est un iris qui se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes font 10cm, et porte un seul sujet, qui peu durée une semaine .

Les fleurs de 5cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. La fleur vas du blanc créme au bleu ciel, elle est veinés de bleu. Le sépale est saupoudré de bleu tout comme le long signal jaune. Les couleur varie progressivement au fur et a mesure que la fleur vieillie.

Ce n’ai pas une plante ornemental, elle est utilisé le plus souvent en rocaille comme un Crocus. C’est l’iris du groupe le plus proposé a la vente, en  pots prêt a fleurir.

 C’est l’iris Iridodictyum qui est le plus rustique, il peu résiste a la neige, et au froid et ceux même fleuris. L’iris Katherine a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. 

Chromosome  2n=16 

Iris Katherine 2

 

    G)Iris Kyrcana ou Hyrcana:

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Hyrcana est originaire des zone tempérées d’Asie occidental, Iran, Azerbajan. C’est une espèce rare dans son milieu d’origine, mais c’est aussi l’uns des plus petit iris proposé a la vente. On ne trouve que quelques stations, dans les montagnes le long de la mer Caspienne. Plante herbacée vivace à bulbe. Certain la considère comme une sous espèces de iris Réticulata, elle offre pourtant bien des différences. Elle aime les sols de rocailleux qui se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revétut d’un solide réseaux de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent après la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 3cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes est casie inexistante, et la fleur semble être déposé sur le sol. Les fleurs de 3cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, courant février. Elle vont du bleu foncé au violet, le sépale porte un signal bien marqué orangé. La fleurs est bien plus petite que celle des iris Réticulata, elle est vraiment miniature et peu passé inaperçue. Chaque plante ne fournie qu’une seul fleurs qui peu durée une semaine si elle est protégée. Peu rustique comme tout les  elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid n’est pas un problème pour cette plante, à condition qu’elle soit au sec, ce qui ne favorise pas sont développement. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ iris Hyrcana a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois.

Chromosome  2n=20 

Iris-Hyrcana-profil.JPG

 

 H) Iris Pamphylica: Charlson Hedge 1961 

 

Groupe Hermodactyloides ou   Iridodictyum. Iris Pamphylica est originaire de Turquie (Mont Taurus et Antalya). Plante herbacée vivace à bulbes. Ces un iris peu courant, protégée et rare. Ont connaît que peu de choses sûr l’iris Pamphylica, car c’est une plante découverte que résament en 1961. Ces stations ce trouve entre 700m et 900m ‘altitude. C’est une plante qui aime la rocailles, dont les stations sont vraiment localisés et peu nombreuses.

Les bulbes sont minces et long, très similaire au iris Réticulata. De nombreuses racines quittent le bulbe et encre la plante au sol.

Les feuilles apparaissent au printemps, fin mars. Elles sont finent linéaires et peu nombreuses. Elles poursuivent pourtant leur croissance bien après la floraison, et peuvent atteindre jusqu’à 55cm. Soi dit en passant complètement éxéptionnel pour une espèce de la série Iridodictyum.

La fleur s’épanouis sûr une hampe de 10cm à 20cm de haut. Se qui fait de l’iris Pamphylica le plus grand des Iridodictyum après Hermodactylus Tuberosus. De belle présentation, l’architecture de la fleurs est compliqué, et fines comme ciselé. Avec 6cm de diamètre la fleur forme une étoile. Les sépales parte sur des thon violet à mauve. Un petit signal jaune est visible. Les pétales son de couleur plus clair. A noté la présence d’une petite crête sur cette espèce. La fleur de l’iris Pamphylica à des coloris surprenant, mais également, relevée sa délicate odeur.

Iris Pamphylica a du male à supporter e long périodes ‘humidité et froid intense. Il na pas du tout la même solidité et rusticité que les autres espèces de la série. Il sera donc assez difficile de le maintenir au jardin. Nous vous conseillions une culture en châssis ou en pots. C’est un iris délicat, et très difficile à trouver sûr le marcher.

Chromosomes  2n=20

 

  I) Iris Réticulata: Marschall von Bierberstein 

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Réticulata a une vaste aire de répartition, Turquie, Irak du nord, l’Iran et plus largement du Caucase, c'est un iris de rocaille. Plante herbacée vivace à bulbes, rare. Il se plait, dans des terrains bien drainés, au soleil abondant. Il peut même apparaître pendant les neiges.

Elle aime les sols rocailleux, les pentes rocheuses, et les fourrés entre 500m et 1200m d’altitude. Ces stations  se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistants. Les ampoules se présentent sous forme de petites bulbes, revêtues d’un solide réseau de fibre de couleur brun, très réticulé. .

Les feuilles apparaissent avant la floraison, de couleur grise verte elles ont une forme carré. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

Les hampes sont très petites, entre 10cm et 15cm de hauteur, se qui la place parmis les miniatures. Les charmantes fleurs violettes de 4cm de diamètre à 6cm, s’épanouissent très tôt, début mars. Elle vont du bleu foncé au violet, avec une raie médiane jaune sur le sépale. Le signal est encadré de blanc. La fleur en forme d’étoile est aussi fine que celle iris Histriodes, aussi délicate aussi. Chaque plante ne fournie qu’une seul inflorescence, qui peut durer une semaine si elle est protégée. Iris Réticulata, fais parti avec iris Histriodes, iris Histrio et iris Danfordia des plus rustique du groupe des Iridodictyum. Toutefois nous vous conseillons de le protéger des limaces. Ce n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. Iris Réticulata est souvent proposé à la vente. On le trouve sous forme de bulbes, et aussi en petit pots prêt à fleurir.

L’iris Réticulata a été très tôt largement cultiver ce qui a créé de nombreuses variétés, hybrides naturels, ou non. C’est une plante très commercialisée.

 L’iris Réticulata a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois, mais il supportera les pluies d’été sans problémes.

Chromosomes  2n=20

iris réticulata 4

 

-Sous espèce Réticulata gris:

Groupe Hermodactyloides ou Iridodictyum. Originaire de Turquie et du Caucase, c'est un iris de rocaille. Il se présente sous forme de petits bulbes fortement réticulé qui se multiplient vite. Fleur en étoiles de 15cm, de couleur gris-violet sombre à raie médiane jaune pâle sur les sépales. Floraison entre décembre et début mars. Ses fleurs sont très odorantes, senteur douce et épicée. Assez difficile à maintenir au jardin. A placer en terrain rocailleux bien drainé préfèré la culture en serre.

 

    J)  Iris Vartinii ou Vartan ou Vartani: Foster 1885
Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Vartanii est  originaire d’Israël. Ces stations sont localisé dans les crêtes de montagnes de Galilée. Il était très abondant autour de Nazareth, mais il est en recule depuis ces 10derniéres années. C’est aujourd’hui devenus une plante sauvage rare et protégée. Iris Vartanii est une plante herbacée vivace à bulbe. Le nom de cette iris viens du docteur Kaloust Vartan de Nazareth, un bien faiseur qui mérite cette hommage. Il s’agit de l’Iridodictyum le plus délicat. Ont trouve ces stations en rocailles et brûlée par le soleil. Comme vous l’avez relevée, nous ne l’avons pas noté comme rustique, contrairement au autres Iridodictyum. En effet c’est la moins résistante du groupe au froid. Il conviendra donc de la ménagée en hivers.

Les ampoules sont similaire au autres espèces du groupe, mais ne tolère pas trop d’humidité.

Les fleurs apparaissent généralement entre décembre et janvier, avant les feuilles.

Iris Vartanii est de petite taille environs 10cm. De couleur bleu ciel, avec de jolie signal jaune sûr les chute. La particularité de cette espèces, sont les crête beaucoup plus prononcé. Il faut relevée le parfum agréable que dégage la fleurs.

Les feuilles sont linéaire et se développe en cours de floraison, puis dépérisse en été. C’est un iris qui a besoin d’une cuisson estival, pendant cette période il disparais complètement.

Ont trouve une variété de couleur blanche qui est nommé iris Vartanii Alba.

Malgré sa fragilité c’est une plante qui ne présente pas autant de difficulté que les iris Juno. Nous la conseillions a tous car mise a part les limaces elle ne craint qu’un défaut de plantation. Iris Vartanii est peu proposé a la vente donc si vous le trouvez faite vous plaisir.

Chromosomes  2n=20

 

 K) Iris Winogradowii ou Vinogradov : Alexander Fomin Wasiljewitsch 1924: 

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Winogradowii est originaire d’une seule montagne Lomtismta, dans le Caucase en République de Géorgie. Il s’agit d’une espèce rare, ces stations sont de moins en moins visibles. Cultivée depuis 1978, est réintroduite dans sont milieu d’origine.

Plante herbacée vivace rustique à bulbe.

Elle aime les sols rocailleux, les pentes rocheuses. Comme tout les autres Iridodictyum, ils se dessèchent complètement en été..

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Les ampoules sont revêtues d’un solide réseau de fibre de couleur brun . Les feuilles apparaissent avant la floraison, l’ensemble ne dépasse pas plus de 8cm. C’est un iris qui se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité.

La hampes font 5cm, et portent un seul sujet, qui peu durer une semaine .

Les fleurs de 5cm de diamètre, s’épanouissent très tôt, début mars. La fleur est de couleur jaune pastél crème elle est  saupoudrée sur les sépales de petites marques vertes voir noires. Un signal de couleur jaune remplace la barbe. Les couleurs varient progressivement au fur et à mesure que la fleur vieillie, vers du jaune très clair. En plus d’être élégante, l’iris Winogradowii est très parfumée.

Ce n’est pas une plante ornementale, elle est utilisée le plus souvent en rocaille comme un Crocus. On trouve que deux variétés, le type jaune pâle, et le blanc nommé iris Winogradowii Alba.

Iris Winogradowii et iris Histroides, sont les parents d’iris Katherine Hodgkin. Iris Winogradowii  est aussi parent de «  Frank Elder, Poly, Sheila Ann Germaney ». Iris Winogradowii bien que supérieur a iris Danfordia, par sa longévité, est très rarement proposé à la vente. Pour cela nous vous conseillons de le protéger en hiver.

Chromosomes  2n=16 

 

    L)Iris Zagrica: Brian Mathew et Mehedi Zarrei 2009
Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum. Iris Zagrica est une espèce sauvage très localisé, dans les montagnes des Mont Zagros en Iran. Régions difficile d’accès, ce qui a préservée longtemps cette espèces. Ces stations sont rare et seul un prélèvement a permit de le mettre en culture.

Plante herbacée, vivace, rustique à bulbes. Iris Zagrica aime les terrains rocailleux exposé au soleil.

Les bulbes sont recouvert d’une enveloppe brune, il font entre 3cm et 4cm. Il sont typique du groupe.

Iris Zagrica est très nain, pas plus de 10cm. Le feuillages tubulé, apparaît en cours de floraison, et ce développe vraiment après la fin des fleurs.

Ces fleurs, géométriques, presque rigide, fleurisse début mars. Les pétales sont bleu pâle a clair, les stigmates, bleu également. Les chutes sont pourpre avec un jolie signal orangé. La particularité de cette fleurs est sont pédoncule long et un tube court. D’ Une bonne tenus, les fleurs font tout leurs effets en groupe, de plus elle sont agréablement parfumé. Les feuilles disparaissent complètement pendant la période estival, qu’il faut respecte, par une dormance.

Aucun prédateurs si se n’ai les limaces qu’il faudra tenir éloigné. C’est une plante qu’il est indispensable de tenir drainé. Peut proposé a la vente, iris Zagrica est recommandez a tout les amateur.

Chromosomes 2n=20 

 

2)Genre Monolepis:

Il se distingue par de petit bulbes recouverts d’une épaisse tunique réticulée.

 

A)Iris KalpaKowskiana ou Kolpakowskiana : Regel Trudy 1877:

 

Groupe Hermodactyloides ou  Iridodictyum série monolepis. Iris Kolpakowskiana est originaire d’Asie centrale (Turkestan, et montagnes du Tienshan). Plante herbacée, vivace, rustique à bulbe. C’est un iris sauvage, et rare, qui pousse sûr des flans de montagnes caillouteux jusqu’à 3000m d’altitude.

 

Les bulbes sont enrobé dans un filet d’écorce. Petit ils sont très proche des autres bulbes de la série.

 

Les feuilles linéaires sont verte foncé. Peu nombreuses, pas plus de 3 par plante, elles sont étroite et canalisé. La plantes peu mesuré jusqu’à 25cm, alors que la hampes pas plus de 12cm. Cela classe iris Kolpakowskiana, parmis les plus grandes espèce de la série.

 

Les fleurs de 6cm de diamètre, s’épanouissent de fin février à début mars, et ceux malgré la neige. L’inflorescences, et de couleur bleu lilas, les crêtes sont jaune orangé. Les sépale, bleu mauve profond, porte un jolie signal jaune voir noir encadré de blanc.

 

Il faut noté que comme d’autre espèces de la série, l’iris Kolpakowskiana, peu ne pas fleurire d’une année sûr l’autre, ceu-ci afin de ce régénérer. Cette iris est curieux par sa forme ou il se rapproche des Xiphium, et de l’iris Hermodactylus.

 

Il a besoin comme de nombreux iris d’une cuisson estival. Pendant cette période il disparaîtra complètement.

 

Iris Kolpakowskiana fus collecté, pour la première fois dans le Kyrgystan. Classé pendant quelques temps comme un Juno Scorpiris, il est aujourd’hui placé chez les Iridodictyum.

 

Iris Kolpakoskiana, n’ai pas vraiment sensible au froid, mais il est important que le bulbes soit drainée et que l’humidité ne s’instale pas dans les racines. Donc du sable devra être incorporé dans le sol.

 

Iris Kolpakowskiana, est une plante sauvage qui n’ai pas cultivée. Il vous sera donc difficile dans obtenir à la vente. Ce sera un iris à destination des collectionneurs.

Chromosomes : 2n=20  

 

B)Iris Winkleri:

Genre Monolepis, originaire du Turkestan, fleurs apparaisant en février.

 

3)Genre Xiphioide ou Xiphium:

L'espèce de base Xiphioide à l'état sauvage, est protégé en France, il ont peut être même disparu.

 -Multiplication : En Septembre, ont déterrera les bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous concilions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 15cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers. Pour la plupart un bon châssis serrais l’idéale.

Terre : Riche et sable

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée, sec absolue des la fin de la floraison

Division : Septembre à Novembre

Température :

 

A)Iris Boissieri:
 Genre Xiphioide. Originaire des régions montagneuses du Nord du Portugal. Iris introuvable. Extrêmement rare. Hampes de 30 à 40cm avec un ou deux boutons. Fleur pourpre veinée de rouge. Elle s’épanouit en juin. C'est le seul iris à bulbe à avoir une barbe.

iris-Boissieri2.jpg

 

B)Iris Filifolia ou Filifolium:
Genre Xiphioide. Originaire d'Afrique du Nord et du Sud de l’Espagne. Cet une plante qui a du mal a résister aux hivers froids. Ses fleurs sont rouge bordeaux sur des hampes de 45cm. Peu rustique sauf peut être au Sud de la Loire, ou ont peut le mettre en pleine terre.

iris-Filifolia.jpg

 

C)Iris Juncaa ou Junceum ou Mounsir ou Imberbis ou Kakouk :
Genre Xiphioide. Cette plante est originaire d'Afrique Septentionale et ne se trouvera ni sur les plages occidentales de l'Europe, ni dans l'Italie méridionale. On la trouvait facilement près de la gare d'Adelia en Algérie. Curieusement elle était présente en Corse et en Sardaigne aux environs de Gènes. Il devient plus rare d'en voir aujourd'hui. Cet iris vit dans les broussailles. Il fleurit entre mars et mai. Introuvable dans le commerce. Son bulbe est comestible. Fleur jaune très parfumée sur hampe de 50 cm. 

 

D) Iris Latifolia ou d'Angleterre ou Anglica:

Genre Xiphioide. Originaire d'une espèce des Pyrénées. Hampes de 60cm portant deux et quelque fois trois fleurs. Celle-ci sont dans les tons bleu,  souvent bleu pourpre ou blanc mais jamais jaune. La floraison se situe aux mois de juin-juilet. Cette espèce rustique en sol plutôt acide, supportera sans problème la pleine terre. Peut également être cultivée en pot. Très prisée en fleur coupée.

-Multiplication : Ont déterrera le bulbes et détachera les ails en prenant soins de ne pas les endommagée. Choisir un endroit ensoleillé ou mie- ombre, mais surtout dans un sol riche et bien drainé. Nous vous concilions un plat de bande en bute ou surélevée. Plantée les bulbes a 15cm de profondeur, avec un peu de terreaux. En surface bien repérer le bulbes de façons a pouvoir placée éventuellement une cloche pour l’hivers. Des écorces broyée aiderons également la plante a supportée l’hivers.

Iris-Latifolia.jpg

 

E) Iris Lusitanica ou Lusitanicum ou Vulgaris ou Vulgare ou d’Espagne ou Taitii: Ker-Gawl 1803 

 

Groupe Xiphioide. Iris Lusitanica est originaire de la péninsule Ibérique, Espagne et centre du Portugal (Coimbra). C’est l’espèce Lusitaniens endémiques. Plante herbacée, vivace, rustique, à bulbes.

Iris Lusitanica vie dans les collines rocheuses, rocailles, piérrades et garrigues.

Le bulbe évolue à 10cm dans le sol. Ces ampoules sont ovoïdes, garnient d’une tunique fibreuse.

Les feuilles de couleur vertes grisâtres, commencent leur croissance au printemps. Elles sont herbacées, linéaires rigides et peu nombreuses. Elles sont étroites à peine 1cm de large et forment des épées. La croissance des feuilles débute tôt. Il est donc conseillé de planter iris Lusitanica, tard en novembre. La végétation pourrait être brûlée par le gèl. Les feuilles disparaissent complètement en période estivale.

Les hampes florales de 50cm à 80cm, porte 1 à 2 fleurs. Celles-ci s’épanouissent début mai.

Les fleurs s’épanouissent entre juin et juillet. De couleur complètement jaune d’or, c’est se qui fait la particularité de cette espèce. En effet contrairement aux autres espèces Xiphium plutôt violette, elle est la seule de ces espèces à être jaune. Les sépales sont fortement réticulés et les stigmates couvrent entièrement le manche étroit. Un signal orangé est disposé sur la chute. Iris Lusitanica est inodore.

Il fut très tôt cultivé 1843, et introduit dans les jardins. Iris Lusitanica est à l’origine de toutes les colorations jaunes des hybrides de Hollandes. Le bulbe de l’iris Lusitanica est conssomé au Portugal sous le nom de Nozelhas. C’est une espèce aujourd’hui rare, et ces stations d’origines ont fortement reculées. De plus c’est une plante que l’on trouve de moins en moins à la vente.

Elle craint les viroses du à des gelées impromptues. Pour cela le germe doit être couvert de sable, voir buté la plante avant la fin des gelées. C’est surtout un excès d’humidité en période estivale qui entraîne la mort de la plante donc maintenir au sec.

Chromosomes :  2n=34    

iris-lusitanica.jpg

 

F) Iris Revoluta ou Colasente:

Genre Xiphioide. Originaire d’Italie, plante rare en voix d’extinction.

 

 

G) Iris Serotina ou Serotinum:

Genre Xiphioide. Originaire de la péninsule Ibérique. En milieu aride uniquement. Ses fleurs fleurissent au mois  Août. Fleurs de petite taille sur grandes hampes. Espèces en voix d’extinction.

Iris-Serotina2.jpg

 

H)Iris Tingitana ou Fontanesii ces hybride sont les Iris dit de Hollande: 

Genre Xiphioide. Originaire du Maroc. Il est à l’origine de la plupart des iris dits de Hollande où ils furent hybridés et exploités. Teintes variées, hampes de 40cm à 60cm. Très prisée non seulement pour leurs fleurs odorantes, leurs extraordinaire structure, mais aussi pour la durée de vie de la fleur. En effet celle-ci est bien plus stable que celle du Germanica. Feuilles en forme de carène plus longues que les tige. Ces bulbes peuvent passé la mauvaise saison au jardin.

     Iris hollande Tingitana Blanc vue de dessus

 

  

4)Genre Juno

Ces iris a bulbes sont pourvu de forte racines nourricières. D’origine pour la plupart des zone d’Asie centrale.

 

-Scorpiris :

 

A) Iris Albomarginata:

Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale. Feulles herbacée de 20cm à 30cm.  Fleurs unique sur hampes de 30cm. C’est une plante médicinale a culture difficile. Attendre que les feuilles soit séche avant de tailler la plante.
   

B) Iris Aucheri:
Genre Juno Scorpiris, iris Aucheri est originaire de Turquie, Syrie et Irak. En culture le protégé en hivers. D'une hauteur de 25cm l'iris Aucheri peut avoir jusqu'à 6fleurs par hampes.

 

C) Iris Bucharica:

Genre Juno Scorpiris, iris Bucharica à des fleurs au style volumineux a crête blanc crème. C'est fleurs ont de forte taches jaune sur les sépales. Ces hampes sont de 50cm elle peuvent porter jusqu'à 7fleurs. Iris Bulcharica fleuri en avril mai. Cultivé en bonne conditions il forme de fortes touffes. dégage un léger parfum.

     Iris Butcharica vue dessus

 

D) Iris Persica ou Bolleona ou Issica ou Sieheana : Linné 1753 :

   

Groupe Juno série Scorpiris. Iris Persica est originaire d’Asie Mineur, du sud de la Turquie, nord de la Syrie et nord de l’Irak. Plante herbacée vivace à bulbe. Iris Persica est extrêmement rare, protégé par la lois sur la conservation de la nature du 1er février 2001. C’est un petite iris d’a peine 6cm à 10cm. Ces statons se trouve en rocaille au sol sableux et ensoleillé.

Les bulbes de l’iris Persica, sont dignes de la série belle ampoules du qu’elle parte des racines secondaires charnues. Celle-ci sont extrêmement fragiles et leurs disparitions peut entraîné la mort de la plante. Remarqué qu’une légère enveloppe brune enlace les ampoules.

Les feuilles sont caduque, de couleur vert brillants, comme vernis. Comme nous vous le signalions plus haut c’est une espèce naine du groupe des Juno pas plus de 12cm. Il faut noté la curieuse disposition des feuilles de Juno qui rappèle celle du Maiis. On peu dire qu’elles sont lancéolé. Attention les feuilles ne se développe vraiment qu’après la floraison, ce qui est surprenant pour un iris de cette série.

Les fleurs s’épanouissent entre février et mars. Elles sont assez polymorphe. Les couleurs vont du violet, jaunâtre au lavande. Elles donneront tous leurs effets en groupe, ou ont remarquera leurs intérêt ornemental. Il faut surtout noté l’agréable parfum de ces inflorescences.

Iris Persica fut cultivée pour ces fleurs, mais très vite, sa culture fut abandonné au profit d’autre Juno, plus vigoureux. Aujourd’hui iris Persica est une plante rare et peu connue des amateurs. De plus comme de nombreux Juno sa culture est délicat. La plante à besoin d’une cuisson estivale, ou l’eau doit être absolument absent. L’hivers le froid peu entraîné le gèle des feuilles et le cas échéant la mort de la plante. La serre froide sera donc indispensable pour la culture de l’iris Persica.

Malgré ces difficultés de culture, elle est très rechercher par les collectionneurs car elle est menacée et protégée.

 Iris Persica est absent à la vente, et difficile à trouvée.

Chromosomes : 2n=20  

 

 

 

 E) Iris Caucasica:

Genre Juno Scorpiris, originaire du Caucase à l’iran. Cest un iris nain à fleurs jaune pâle au vert, peu nombreuse. Assez rustique. Deux sous espèces:

-iris Caucasica Major jaune pâle.

-iris Caucasica Kharput fleur jaune vert.

 

F) Iris Cycloglassa: Per Erland Wendelbo 1959
 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Cycloglossa est originaire de l’ouest de l’Afghanistan, sa station d’origine se trouve plus précisément près d’Herat. Elle n’existe plus dans la nature, ou elle est considéré comme disparu. Ont trouve ces stations en prairie humide, et oui, il supporte l’eau. Plante herbacée vivace, rustique à bulbe. Considéré comme le meilleur des Juno, c’est l’une des rare espèce de ce groupe a toléré l’eau.

Les racines de l’iris Cycloglossa sont constituée de bulbes disposant d’importante réserve, sous forme de racine charnue secondaire. Celle si sont très fragiles. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation trop humide durant l’hivers.

Les feuilles lancéolée ressemble a des plans de mais. Brillante elles atteignes les 50cm.

Les fleurs apparaissent au milieu de ces feuilles. Contrairement au autres espèces du groupe, l’iris Cycloglossa a une floraison tardive en juin. Les fleurs vont du bleu au violet, elles sont grande et imposante. La structure des fleurs et proche des iris Hollandica. Les chutes arbores un signal jaune, encadré de blanc. Les pétales sont semi dressé. La fleurs est parfumée et elle est vraiment ornemental.

Considéré comme le Juno le plus facile a cultivée, il conviendra de le plantée en position drainée. La plante aime le sable et le soleil, une cuisson estival est souhaité. Iris Cycloglossa fut largement cultivée. Avec de nombreuses variétés. La plupart des plans disponible a la vente proviennent du dernier prélèvement effectué dans sa station d’origine, par Hedge et Ekberg en 1969.

Chromosomes : 2n=28

 

G) Iris Graeberiana: Van Tubergen et Sealy 1950 

 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Graeberiana est originaire d’Asie centrale, Turkestan, Russie. Plante herbacée vivace à bulbe. Ont trouve les stations de l’iris Graeberiana, dans des pentes pierreuses et en rocaille ensoleillé, ou la sécheresse domine la période estival. L’iris Graeberiana fut recueilli par Paul Graeber, dans le centre de la Russie Asiatique. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation humide durant l’hivers.

Les bulbes de l’iris Graeberiana, porte d’importante racines secondaire charnus. Au nombre de trois, elles sont très fragile.

Les feuilles sont lancéolé, caduque. De couleur vert grisâtre, elles sont brillante, et apparaissent début mars. D’une hauteur de 40cm, elle ce déploie sur 20cm de large.

Les fleurs s’épanouissent entre mars et avril, elle ce succède durant quelques semaine. Nombreuses les fleurs sont disposé à l’aisselle des feuilles. De couleur bleu violet à lavande, les chute sont veinés de blanc autour de la crête, et marqué par un signal jaune, en relief. Ce sont de grand sujet au fleurs gracieuse, et de belle tenus.

Iris Graeberiana, est très proche de l’iris Albomarginata, dont il diffère sensiblement. Mais c’est avec une autre espèces, iris Zénaidae, découverte dans les montagnes de Tien Shan, qu’il fut , et qu’il est encore confondu. Cette espèce est elle aussi très semblable, et cause de nombreuses discorde entre les botanistes. Il faut rajoutée que l’ont compte de nombreux hybridogéna de l’iris Graeberiana, dont des forme blanche. C’est un iris qui se prête bien à l’hybridation :

-Iris Graeberiana Automne blanc, hybride de l’iris Magnifica

-Iris Graeberiana Automne jaune, hybride de l’iris Bucharica, et beaucoup d’autre.

C’est un iris facile et vigoureux pour un Juno. Il nécessite pourtant une cuisson estival.

Souvent proposé à la vente, notamment chez les pépinières Hollandaise.

Tenir les limaces éloignées des jeune plante. Il faut savoir que c’est un iris toxique si il est ingéré, il cause des trouble . 

Chromosomes: 2n=48  50   

 Iris-Graeberiana-vue-de-dessus.JPG

 H) Iris junonia:

Genre Juno Scorpiris, originaire d'Afrique du nord. Consommer en aliment sou le nom de Takouk.

 

I)   Iris Magnifica: Vvedensky 1935
Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Magnifica est  originaire d’Asie central, Ouzbékistan, Tadjikistan. Plante herbacée vivace rustique à bulbe. Ont peu trouvé ces stations sûr des talus et collines, dans des rocaille, mais surtout en situation drainé. C’est une plante résistante au froid, jusqu’à –16C°. Elle n’aime pas spécialement les déplacement. Une fois installée, elle reviendra chaque année, vous offrir ces tiges au multiple fleurs.

 

Les bulbes sont fragile épais, et large. Il comporte généralement 3 belle racine secondaire, ont parlera de racine charnue. Il est important de le planté a au moins 10cm de profondeur et de le recouvrir de sable.

 

Des le mois de mars, les première plantule apparaissent. Telle des plans de mais, la plante s’élève jusqu’à 70cm. Les feuilles, sont caractérisés, par des nervure, et elles sont brillante. Ont peu parler de feuilles grasse qui se superpose les unes sûr les autres. Elles sont caduque des la période estival.

 

Les fleurs, s’épanouissent en avril, sur une hampe de 70cm, au sommet de la plante. De couleur blanc très pur, parfois bleu, elle porte un signal jaune à jaune vif, sur les chutes. Ont trouve de nombreuses variétés, et hybride.

 

-Iris Magnifica Alba, le plus blanc.

 

-Iris Magnifica Agalik.

 

-Iris Magnifica Vvendensky.

 

Iris Magnifica, est un iris souvent proposé à la vente. Bien que résistant à de forte gelée, il n’aime pas les limaces, et surtout les déplacement. Comme tout les Juno, il a besoin d’une période de dormance durant l’été. Il supportera quelques pluies, mais ne le dérangé pas. Au cours de cette période, sont feuillage disparaît complètement, durant cette période. Ont le dit comme le plus facile des Juno, car il na pas besoin de cuir complètement en hivers.

Chromosomes : 2n=22


 

 

 

 


Iris-Magnifica-vue-de-dessus.JPGIris-Magnifica-profil.JPG
 

 

J) Iris Edomensis:
 
Genre Juno Scorpiris, originaire du sud de la Jordanie localisé au sud de Pétra.

 

K) Iris Fosteriana ou Pseudocaucasica:
 
Genre Juno Scorpiris,  natif du nord d’Irak jusquà l’Arménie et l’Iran. Cest une plante que l’ont trouve à 3500m d’altitude en sol rocailleux rocheux. Espèce de petite taille 10 à 15cm. Fleurs de couleur jaune pale. C’est une plante rare.

 

 L) Iris Galatica:
 
Genre Juno Scorpiris, originaire du nord de la Turquie.

 

M) Iris Inconspicua :

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes d’Asie centrale. C’est une plante de petite taille.

 

N) Iris Narbutii ou « Kara Kaga » :

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale.

 

O) Iris Sndper’s : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.

 

P) Iris Stenophylla : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire sud de la Turquie.

 

 

 Q) Iris Zenaidae ou Graeleriana : 

 Genre Juno Scorpiris.

 

R) Iris Zaprjagajewii: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale.

 

S) Iris Sindjarensis: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire du Caucase.

 

T) Iris Regis-Uzziae: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’israel et Liban. Plante de 5 à 8cm,vivant dans les zones desertique.

 

 U) Iris Nusairiensis ou Iris Monterode :

Genre juno, originaire de Syrie et Turquie. Plante de petite taille a élevée en pot.

 

V) Iris Leptorhiza :

Série Juno Scorpiris. Originaire d’Asie centrale, c’est une plante que l’on trouve le long des contreforts de la chaîne du Pamir au sud du Tadjikistan. Espèce rare dans son milieu d’origine, on ne trouve que quelques stations. Elle aime les sols de rocailleux qui se déssèchent complètement en été. On ne connaît que peu de chose sur ces montagnes qui restent assez fermées, ce qui ne permet pas d’étudier cette plante sur ces stations d’origine.

 C’est une petite plante fragile aux bulbes persistant. Contrairement aux autres Juno, elle ne dispose pas de forte racines nourricières, celle-si sont vraiment plus petites, plus minces. Les feuilles apparaissent dès le mois de décembre (elle peuvent même ce développer en automne), et donnent sa taille définitive à la plante  soit au maximum 17cm. Cet iris se plaît au soleil, et n’apprécie pas trop l’humidité. Les fleurs de 3cm de diamètre, vert et jaune sombre, s’épanouissent très tôt, courant février. L’architecture de la fleur est curieuse et attire l’œil, en effet la crête est légèrement ébouriffée et contraste avec les lignes marron mauve. Hampes d’une dizaine de centimètres, est pourvue d’une fleur, parfois deux (très rare). Peu rustique comme tout les Juno elle doit être protégée du froid en hiver, pourtant elle peut supporter de fortes gelées de courte durée. Le froid n’est pas un problème pour cette plante, à condition qu’elle soit au sec, ce qui ne favorise pas sont développement. En effet le froid de nos régions ont lieu pendant la pleine croissance de l’iris Leporhiza, et celui-ci nécessite des apports d’eau pour son développement. Il faut surtout le préserver des pluies estivales, qui provoque la pourriture du bulbe. L’ Iris Leptorhiza a besoin d’une dormance estivale de plusieurs mois. Un mois après la floraison la fleur disparaît. Noter qu’il peut arriver que la plante présente 4 sépales au lieu de 3. C’est un végétale délicat et peu productif, rarement proposé a la vente.

Chromosome  2n=18

    Iris Leptorhiza 2

 

W) Iris Maracandica :

 Genre Juno Scorpiris,originaire

 

X) Iris Narbutii :

 

Groupe Juno série Scorpiris. Plante herbacée, vivace, à bulbe, de très petite taille. Espèce originaire des montagnes Chulbaire, de l’Ouzbékistan, ont peu dire que ces stations ce situe en zone tempérée d’Asie central. C’est une espèce menacé d’éstinction dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare.

Plante au petite ampoules délicat, cylindrique, enveloppé dans une tunique brune..

D’une hauteur de 10cm, c’est l’un des plus petit Juno avec iris Lepthoriza. Feuilles fines, lancéolé, de couleur vert pâle ce développant avant la fleurs.

Fleurs apparaissant juste avant le printemps, février mars. Elles sont de couleur jaune vert à violet. Il n’y a pas de barbe, celle-ci est remplacée par un jolie signal jaune. Sa crête est dressé de couleur blanche. Avec ces jolie fleurs, ont peu vraiment parlée d’une architecture. En effet la croix fines délicate que forme les différentes partit de la fleurs est d’une précision que seul la nature est capable de réalisée. Attention, les couleur varie, celons la chaleur et la saison a la qu’elle la fleurs apparaît.

Après la floraison la plante séchera, voir elle disparaîtra. Elle rentrera dans une période de dormance estival, ou l’eau doit absolument être évitée.

Il crin les gelée longue, d’autant plus que la plante peut être en avance part rapport a la saison. Il crin les virose transmis par les pucerons.

 

Il existe quelques hybrides plus solide, met tout aussi petit. Plante idéale pour la culture en pots, en groupe pour un jolie effet.

 

Il faut prendre note que plusieurs société botanique, notamment, « the Américan iris sociéty » considère iris Narbutii comme un synonyme de iris Fosteriana. Iris Narbutii est déclarée comme espèce par le « centre national d’information des biotechnologie Anglaise » .

Chromosome  2n=18

 

Y) Iris Nicolai :

 Genre Juno Scorpiris,originaire

 

z) Iris Pseudocapnoides ou Capnoide : Catalogue Nova Ruksan 1975

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Pseudocapnoide est  originaire du Mont Chingan, Chatkan en Ouzbékistan. Plante herbacée vivace à bulbe. C’est un iris qui aime les sols limoneux et sableux. C’est un iris facile à cultivée.

Les bulbes sont assortit de 3 racines secondaires. Celle si sont fragiles et se prolonges par de petites racines. Il est important que l’ensemble des partie souterraines de cette plante reste en terre et ceux même durant la période estival.

Les feuilles sont lancéolé, vert brillant. Ont peu parler de feuilles grasse qui se superpose les unes sûr les autres. Elles sont caduques et apparaissent mis mars. La plante peu atteindre 40cm de hauteur

Les fleurs s’épanouissent sous les aisselle des feuilles. Elles sont très nombreuses, avec une crête dentelé. De couleur jaune crème à blanc, un signal jaune citron remplace la barbe absente chez les Juno. Les fleurs sont très similaire à iris Orchoide, avec le qu’elle ont il a était maladroitement confondue.

Ont trouve chez iris Pseudocapnoide des formes intéressantes au nuance de violet plus prononcé. Iris Pseudocapnoide, fut découvert en 1975, et ces de cette époque que proviennent, tout les plans de cette iris.

Ettant très rare, il est bien entendue peu proposé a la vente. Comme nous l’avons vue c’est un Juno de culture facile qui ne demande pas de soins particulier, si ce n’ai une cuisson estival. Ont peu le cultivée en pot, sans problème, pourtant nous vous conseillions le châssis froid. C’est une plante qui crin les viroses du au dernières gelée. Pour cela le germe doit être couvert de sable, voir buté la plante avant la fin des gelée.

Chromosomes : 2n=24     

 

 

AA) Iris Sunny :

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.

 

AB) Iris Orchioide : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale. C’est une plante de petite taille 15 à 20cm.

Iris-Orchoide-profil.JPG 

trong>

AC) Iris Svetlanae : 

 Genre Juno Scorpiris,originaire d’Asie centrale.  

 

AD)Iris Vicaria ou Prominence: Alexei Ivanovitch Vvdensky 1935Chromosomes : 2n=20

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Vicaria est  originaire des rives, et de la vallée de la Varzob au Tadjikistan. Plante herbacée vivace rustique à bulbe. Ont trouve ces stations dans des terrain limoneux, drainée, ou la sécheresse domine la période estival. Iris Vicaria, est rustique oui, il supporte-10C°, sans problème, et des températures beaucoup plus basse s’il reste au sec.

Les bulbes sont prolifique, et assortit de 3 racines secondaires. Celle si sont fragiles et se prolonges par de petites racines.

Les feuilles, sont lancéolé caduque, et commence à apparaître mie février. Ont peu parler de feuilles grasse brillantes, qui se superpose les unes sûr les autres. Le feuillage atteint environs 40cm, et forme très vite des touffe denses. Iris Vicaria est avec iris Magnifica l’un des plus grand Juno.

Les fleurs s’épanouissent en avril. Elle sont mince, de couleur blanche infusé de bleu pâle. Le signal, est jaune. Tout comme iris Pseudocapnoide, ou Magnifica, la plante produit quantité de fleurs, mais elles sont plus délicates.

Ont trouve des stations au couleurs plus ou moins prononcé vers le bleu, selon les hybridogéna.

Il s’agit de l’un des Juno les plus facile, a cultivée, en effet, tout comme iris Magnifica, il peu être installée au jardin. Il peu supporté quelques averses estival. L’ensemble de la plante disparais durant l’été. Iris Vicaria est une plante prolifique, bien sur si elle est correctement plantée. Ont la trouve sans problème à la vente, et a conseillé a tous les jardinier. Il est important de surveillé les limaces en début de croissance.

 

 

AE) Iris Warleyensis : 

 Genre Juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale de Samarkand en Uzbekistan. Ces fleurs apparaissent de janvier à mars. Hampes de 25cm à 45cm pour de belle fleurs de 5cm à 8cm. Difficile a trouver dans le commerce.

 

AF) Iris Warlsind :

Genre juno Scorpiris, originaire d’Asie centrale. Plante de 1à à 15cm.

 

 AG) Iris Wilmottiana: 

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes du Turkestan. C’est une plante qui aime l’altitude. Sujet de petite taille de 20cm. Fleurs apparaisant en février , bonne production de 4 à 6 de couleur bleu.

 

AH) Iris Wilmottiana-Alba : 

 Genre Juno Scorpiris, originaire des montagnes du Turkestan. C’est une plante qui aime l’altitude. Sujet de petite taille de 20cm. Fleurs apparaisant en février , bonne production de 4 à 6 de couleur blanche. Il sagit d’un hybride naturel, beaucoup plus parfumée.

 

 

AI) Iris Zenaidae ou Zenaida:Lehmann et catalogue Bondarenko 

Groupe Juno  série Scorpiris. Iris Zenaidea est originaire d’Asie centrale, découverte dans les montagnes de Tien Shan, . Plante herbacée vivace à bulbe. Beaucoup considère iris Zenaidae comme une sous espèce ou un synonyme de iris Graeberiana, les différences sont elle que nous ne pouvons nous ranger a cette avis très controverser. Elle se plaie en terrain semis désertique, dans les rocher, rocailles, les gravière, d’altitude, ou la sécheresse domine la période estival. C’est un iris qui pourra supporter de très basse température a condition que le bulbe ne reste pas dans une situation humide durant l’hivers. Le bulbe ce prolonge par trois racines secondaire importante et fragile. Les feuilles, grasse forme comme de petit épies de maiis, de 25cm à 30cm.La hampes se forme au milieu de l’épis. Elle peu formé de 1 à 2 bourgeons.

La fleurs s’épanouis en mars, de couleur bleu avec une teinte blanche à la crête zébré de bleu. La barbe est absante mais elle apparait en reliéf de couleur blanche et pointillé de bleu. Il est vrai que dans sa forme elle peu être comparé a iris Graeberiana, mais ces teinte sont très différente. Iris Zenaidae et plus foncé et les sépale plus réticulé. Iris Zenaidae est un Juno de culture facile, mais il est primordial qui connaisse une cuisson éstival. Même si ce n’ai pas un iris que l’ont trouve facilement a la vente, il conviendra au amateur et au collectionneur.

Nous revenons sur les différences entre iris Graeberiana et iris zenaidae, qui sont nombreuse. 

-la taille des bulbes plus important chez iris Zenaidae.

-la taille des feuilles plus compacte.

-Les fleurs plus volumineuse et plus foncé chez iris Zenaidae.

-Les sépales, plus repliée chez.

Il faut noté que iris Zenaidae porte un parfum très agréable.

Chromosomes :  2n=48 

Iris-Zenaidae-profil.JPG

 

- Physocaulon:

A) Iris Rosenbachiana:

Genre Juno Physocaulon, originaire du Turkestan. plante qui pousse en altitude entre 1800 et 2700m. Hampes de 15cm avec 1 à 2fleurs, celle ci apparaisse avant les feuilles. Fleurs de couleur violet pourpré apparesant de janvier a mars.  

Deux sou espèces :

-Iris Rosenbachiana Harangon

-Iris Rosenbachiana Varzob

 

B) Iris Drepanophylla :

Genre Juno Physocaulon, originaire des montagnes du Turkestan. Comme sont cousin Iris Rosenbachiana, il pousse en altitude plus de 1800m. Il s’agit d’une petite espèce, les fleurs apparaissent avant les feuilles. C’est un iris qui fleuris de janvier à mars. Couleur de violet à blanc.

 

- Acanthospora:

A) Iris Planifolia ou Alata:

 Genre Juno Acanthospora, avec iris Palaestina est le plus répandue des Juno. La fleur apparaît entre janvier et mars, de couleur bleu. La fleurs de 9cm se tiens sur une hampes de25cm. Plante a cultivé en pot ou en serre rempotage en août.

 

B) Iris Palaestina ou Palestina ou Paestina:  Baker Boiss 1882 

 

Groupe Juno  série Acanthospora. Iris Palaestina est originaire de Palestine comme sont nom l’indique et d’Israël. Ont trouve ces stations plus précisément, dans le Golan, Galilée, cotes Méditerranéen, les vallée du nord Carmel, montagnes de Samarie et désert, Judée, Sharon, Shefela. Ressemant rencontré en Jordanie, et au Liban. Plante herbacée vivace à bulbe. Ont la trouvait couramment dans des sites de rocailles partout en Israël, aujourd’hui, la progression des zones industriel, et agricole, a fait reculée cette plante. Désormais elle est définie par la société pour la protection de la nature d’Israël, comme plante protégée.

Les bulbes de l’iris Palaestina porte de petite racines secondaire charnues. Elles sont extrêmement fragile. Les feuilles sont lancéolé caduque et ne dépasse pas les 9cm de hauteur. Iris Palaestina, est une espèce naine de Juno. C’est même l’un des plus petit du groupe. De couleur vert grisâtre, les feuilles sont brillantes, et apparaissent mis février.

La fleurs s’épanouis fins février, ont parle d’une floraison hivernal. Elles vont du jaune crème au blanc immaculée, d’où sont nom Palaestina, qui viens de l’Hébreux qui signifie blancheur. Les pétales sont joliment dressé. Les chute arbore un long fin signal en relief de couleur jaune. Bien que surprenant de beauté, les fleurs n’en sont pas moins éphémère, et ne dure que quelques jours. Elle donnerons tout leurs effet en groupe. Il faut noté que l’ont trouve une variété vert pâle, et d’autre infusée de bleu, mais ces dernières sont extrêmement rare.

L’iris Palaestina, est fragile, mais ont peu réussir sa culture si ont utilise un sol bien drainé et surtout une cuisson estival. Vue sa taille ont peu le tenir en pots. Nous le conseillions sous serre froide, mais il supporte de bref chute de neige.

C’est l’iris à bulbe d’origine d’Israël le plus diffusée, ont le trouve souvent à la vente.

Sensible à l’humidité, au insecte ravageur et aux limaces. Il vaut vraiment un petit effort.   

Chromosomes: 2n=24


  Conclusion:

 Sétandant de la méditerranée au montagnes de l'Asie centrale,les iris bulbeux deviennent rare en milieu naturel. Ce sont des végétaux délicats a cultivé dans nos régions. L'iris de hollande reste une éxéption. A noter les iris a bulbes ont pour la plupart des fleurs solide ce qui leur permet d'être l'un des rare iris a être exploiter pour les bouquets. Ils restent très colorer et incroyables dans leur formes.

Repost 0
Published by irisbotanique - dans botanique dictionaire
commenter cet article

Présentation

  • : dictionaire des iridacée
  • : description des iridacées
  • Contact

Recherche

Liens