Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 11:55

 

3)Groupe Limniris:

-Limniris Laevigatae:

Voilà les espèces d’eau en bonne et du forme.

Ce sont des iris sans barbe, a la silhouette herbacée. Les rhizomes sont long étroit et très enchevêtré. Dans cette série, ont parle d’iris d’eau car pour la plupart ces plantes vivent en zone Aquatique. Certain beigne jusqu’à 70cm d’autre 15cm, mais il pousse également en zone de berges ou en prairies. Il est vraie que l’espèce de base Pseudacorus Bastardi, n’offre pas des fleurs spectaculaire, mais qu’elle animation tout de même que d’avoir une plante dans un carrée d’eau. Leurs fleurs sont nombreuses, et petites. La plupart des espèces de cette série sont très rustique qui peuvent, résisté a de très basse températures. Ces espèces demande un bon ensoleillement mais peuvent également s’épanouir a l’ombre. Etant des espèces robuste elle peuvent devenir envahissante donc il conviendra de supprimé les hampes florale après la floraison

-Multiplication :

Procédée a l’éclatement de la touffe et sélectionné les plans. Il suffira de choisir un emplacement dans un terrain humide. Pourtant un bon mode de plantation et en panier ou au saut. Remplir un panier ou un saut de terre et d’argile. Placée le plan de dans, panier ou saut doivent être plongée au bassin. Autre possibilité, enterré un saut dans le sol, le remplir de terre a moitié et plantée le plan. Avec les pluie le plant vas très vite se retrouvée dans l’eau. A savoir ce sont des espèces très apprécier des pucerons donc surveillée leurs prolifération.

Terre : pas d’importance

Luminosité : Soleil mie-ombre

Eau : aquatique

Division : Septembre à Novembre

Température : -20

 

A) Iris Acoroides: Lehmann

Groupe Limniris série Laevigatae. Originaire du Japon. Plante à touffe rustique vivace à rhizomes. Iris d’eau très proche de l’iris Pseudacorus. A noté certain le considère comme un synonyme de iris Pseudacorus, les chromosomes  2n=34 tend dans ce sens

 

B) Iris Kaempfer ou Kaempferi:

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Kaempfer est originaire du japon. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Iris Kaempfer est également appeler « iris du Japon » ou « iris Japonais des marais », a ne pas confondre avec la série Japonicae ou avec l’iris Japonica. Iris Kaempfer est officiellement un  aquatique jusqu'à 40cm. Pourtant il n’aime pas les long séjour dans l’eau. Il est donc préférable de parlée d’iris des marais. Il se plaira dans une terre de tourbe, boueuse voir occasionnelle dans l’eau. C’est plutôt un iris de berges riche en humus. Iris Kaempfer supporte male la sécheresse donc un sol vraiment toujours humide.

Les rhizomes d’iris Kaempfer sont long et fins. Il constitue un réseaux important.

Les feuilles herbacée sont linéaires et nombreuse d’environs 90cm caduque elle apparaissent en mars. Très vite la plante forme une touffe très ornemental.

C’est l’un des iris les plus spectaculaire. Les hampes de 1m porte plusieurs fleur, jusqu’à 2, qui s’épanouissent courant juillet, début août, ce qui fais de cette iris un tardif. Les fleurs sont volumineuse, voyante et vont du violet au blanc dans de magnifique déclinaisons de couleur. Un jolie signal sur le sépale, remplace la barbe, ont parlera donc avec iris Kaempfer d’un beau représentant d’iris imberbe.

A noté que certain font de cette iris un Ensatae, bien qu’il soit différent. Pourtant le nombre de chromosomes  2n=24 tend a dans ce sens (Yabuya). Iris Kaempfer, et très sauvage, mais ce sont surtout des hybrides qui sont proposée à la vente en Europe. L’espèce original pousse a l’état sauvage au Japon, mais les amateur lui préfère ces hybrides. C’est une plante très utilisé aujourd’hui en bassins, au bord des plans d’eau, ou il apporte de la gaîté. Malgré sa rusticité, en plein jardin n'oublier pas de la protéger en hivers. Ces surtout avec des température basse, qu’il ne supportera pas l’immersion. Donc hivers au sec. C’est une plante sensible au chenilles, et pucerons, a surveillé.

Chromosomes :  2n=24

 

C) Iris Laevigata ou oreil de Lapin ou Kakitubata: Fischer et C A Meyer 1839

    Ou Iris Abopurpurea : Baker 1896 Ou Iris Phragmitectorum: Hand- Maaz 1925

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Laevigata est originaire d’Asie du nord. Au Japon il à acquis une notoriété significative. Elle est avec l’iris Ensatae la plus connus. Ont trouve ces stations en prairie humide, berges, marais…Il s’agit d’un iris d’eau. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome.

Les rhizomes, sont long, fibreux, et ce développe dans un sol riche en humus.

C’est l’un des dernier iris à ce levée. Les feuilles de l’iris Laevigata sont herbacée, linéaire, dressé, caduque. D’une hauteur de 60cm, elle apparaissent tard au printemps, et forme des touffe très ornemental. La plante produit des hampes, plus haute que le feuillage. Ramifiée, les tiges porte de nombreuses inflorescences.

Les fleurs apparaissent mis juin et ce succède jusqu’en juillet. Elles vont du blanc au violet foncée. Un jolie signal jaune orangée est visible sou le stigmate. Les graines sont mature, fin août, et peuvent flotté sûr l’eau, ce qui assure leur dissémination.

C’est un iris qui peu non seulement prospéré au jardin, mais aussi dans l’eau ou il a toute sa place, jusqu’à 10cm de profondeur. C’est une plante robuste rustique qui peu supporté sans problème –16°C.

Cultivée depuis des siècles, en Asie, ont connais en Europe que des hybride de cette iris :

-Iris Laevigata Queene Victoria, rose

-Iris Laevigata Rose Queene, rose

-Iris Laevigata Snowdrift, Variété, blanche, avec stries bleu.

-Iris Laevigata Variegata, avec le feuillage panaché blanc.

Les varietté hybride sont pour la plupart de structure florale très simple. Des croisement avec Pseudacorus, Ensata, et Versicolor ont était fait.

Au Japon, il était utilisée pour teindre le textiles. Appelée la bas iris Kakitubata ou « oreille de lapin ». Il était utilisée dans les bains rituels parfumé et acidulée.

Attention l’ingestion de cette plante peut causé des trouble digestifs.

La plante peut être attaqué par les limaces, pucerons, il faudra en tenir compte.

Comme nous l’avons vue, ce sont surtout ces hybrides que l’ont trouve a la vente, mais il val vraiment un petit effort.

Chromosomes : 2n=24  32     

Iris Laevigata Rose Queene profil 

 

D)Iris Maackii ou Oussouri: Maxim 1880

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Maackii est originaire de Chine, à la Russie. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. C’est une plante rare, ces stations recule sans cesse. C’est un iris aquatique, il aime vivre a proximité de plans d’eau, en berges, bassins…Iris Maackii peu être immergée jusqu’à 70cm. Malgré sont aptitude a l’eau il supportera des sécheresse courte.

Les rhizomes d’iris Maackii, sont long, fins mais petit, il forme des réseaux.

Les feuilles herbacée est linéaires, sont nombreuse, entre 20cm et 45cm de hauteur, pour 1.5cm de large. Elle sont caduque et apparaissent en mars, de couleur grisâtre. Très vite la plante forme une touffe compact, très ornemental. L’iris Maackii est a cela très similaire a l’iris Pseudacorus, mais en beaucoup plus petit.

Les hampes florales sont ramifié et fines entre 40cm et 50cm. Elles produisent de nombreuses fleurs. Celle ci s’épanouissent en juin, de belle tenus, elles donne l’impression d’une étoile. De couleur jaune clair pâle veiné de noir.

C’est une plante facile, très rustique elle supporte de fort écart de température.

Iris Maackii, est une plante rare et insolite, rarement proposé a la vente.

Chromosomes : 2n=32

 iris maackii

 

E) Iris Pseudacorus Bastardi ou encore faux acore:

Groupe Limniris série Laevigatae, c'est Iris des marais. Cette iris croit spontanément au bord des cours d'eau, étang, lac. L'humidité est sont domaine. Il peut être immerger jusqu'à 15cm voir plus par rapport au rhizomes. La plante se développe aussi bien en plein jardin qu'en situation aquatique. Hampes élevée et branchues, feuillage superbe. La plante se développe à partir d'un rhizome en touffes. La floraison commence l'or ce que celle des barbus s'achève. Les fleurs sont jaune d'or vif sans macule à la gorge. 

Les rhizomes de Pseudacorus permettent une teinture noir très efficace. Les fleurs fournissent des jaune. Au XIXsiécles, ont torréfiées les graines en Angleterre comme succédané du café. C'est lui qui est à l'origine de nombreuses légendes et également de l'emblème des rois de France ainsi que de la ville de Bruxelles.

Chromosomes  2n=34

 iris Pseudacorus bastardi profil

F) Iris Robusta:

Groupe Limniris série Laevigatae. Plante originaire de l’hémisphère nord, il s’agit d’un hybridogéna  inter-éspèces (hybride naturel) de iris Versicolor et iris Virginica. C’est une espèce d’iris a part entière. La variété la plus connus est « Gerald Derby ».

Plante herbacée, rustique, vivace, a rhizomes. Iris Robusta est un bonne aquatique qui vas ce développé en eau peu profonde., très décorative. Il aime donc les zone d’eau stagnent, marécage, bassins étang, et même la pleine terre. Ont peu le placée dans l’eau jusqu’à 70cm de profondeur.

La particularité de cette plante, ce sont ces feuilles qui sont violette à la base. Très vite, après 4ans la plante forme des touffes très décorative, d’une hauteur de 1m .

Les hampes florale sont elle aussi de couleur bleu violet. Fines elles sont très ramifié 2 à 3 branches, avec 3 bourgeons chacune. Les hampes formes a elles seul de véritable bouquet. Les fleurs sont délicates, beaucoup plus spectaculaire que iris Versicolor. La floraison de l’iris Robusta a lieu en mai Juin. De couleur bleu violet à pourpre, veiné de blanc. C’est un iris imberbes comme tout les Laevigatae, la barbe est remplacée par une jolie marque jaune. C’est une espèce idéale pour jardin humide.

Il possède la rusticité des iris Versicolor, et la délicatesse des fleurs de l’iris Virginica. Il n’a pas de véritable ennemie au jardin, sa cultures n’ai pas difficile, mais cette iris peut être attaqué par la pourriture grise. Le plantée a distance d’autres iris aquatique, qu’il peu colonisée.

A noté que les rhizomes de cette plante sont toxique.

La variété disponible a la vente est « Gerald Derby », noté la différence entre le nom de la variété et le nom du découvreur. Gerald Darby et Coe ont crée cette variété en 1963, enregistrée en 1968.

Iris-Robusta-groupe.JPG 

 

G) Iris Sancti-Cyrii ou Sanctimonious ou Moralisatrice:

Groupe Limniris série Laevigatae. Originaire d’Américaine du nord. Plante à touffe rustique vivace a rhizomes. Iris Sanctimonious est une plante aquatique.

 

H) Iris Versicolor: Linné 1753

Groupe Limniris série Laevigatae. Iris Versicolor est originaire d’Amérique du nord régions des grand Lacs. Avec cette iris nous avons l’iris d’eau Américain type. C’est peut être l’iris le plus répandue en Amérique du nord au même titre que notre Pseudacorus. Plante herbacée vivace rustique, à rhizomes. Iris Versicolor se plaie en berges, prairies humide, mais surtout dans l’eau jusqu’à 60cm en immersion. D’après les Chromosomes de 2n=108 de Versicolor, les recherche d’Edgar Anderson qui pensé qu’il serait le résultat d’une ancienne hybridation naturel (hybridogéna) entre Iris Virginica Shreivei 2n=70 et Iris Setosa 2n=38. Aujourd’huit c’est confirmé, ont parle Allopolyploide. Il fut d’ailleurs longtemps confondue avec Iris Virginica. C’est un iris qui supporte d’importante variation de températures.

Les rhizomes sont fins nombreux et formes d’important réseaux, d’où parte de nombreuses racines secondaire. C’elles si encre la plante l’or ce qu’elle est immergé.

Les feuilles sont fines linéaires, retombantes, elles formes une touffe exubérante si la plante est en situation aquatique. La plante peu atteindre 70cm de haut, au bout de quelques années sans division.

Les hampes florales ce forme au centre des touffes et sont toujours plus hautes que les feuilles. La hampes peu fournir de nombreux bourgeons qui se succède et donne une belle allure à l’ensemble. Les fleurs sont petites nombreuses et très décorative. La couleur dominante vas du violet au bleu ciel. Ce n’ai pas à proprement dit un signal qui se déploie sur les sépales mais plutôt un amalgame de veines qui vont du blanc à l’orange et ce resserre a la base de la fleur.

Iris Versicolor déploie toute sorte de sous éspèces, variété, et d’hybridogéna naturel. Il y aura donc de nombreuses différences de ton, taille, couleurs…mais toute avec des structures florale semblable. Il faut tout de même relevée 3variété :

 -Iris Versicolor Kermesina : C’est le plus proposer par les pépiniéristes pour le jardin. C’est l’une des formes les plus clair, très veinés. Ont peut remarqué sur la base des feuilles une teinte violacée similaire au Iris Robusta Laevigatae.

 -Iris Versicolor Elatior Lavander : C’est la couleur douce dans les bleu ciel à bleu vins.

 -Iris Versicolor Arkonensis :Semblable, bien que les fleurs soient plus frêles. Couleur du pourpre au violet clair vineux.Voilà pour les principales espèces mère. Tout les autres Versicolor sont classé comme hybrides. De nombreux nom sont intéressant a notée :-Iris Versicolor « China Blue »-Iris Versicolor “Royal Purple”Il faud relevée que l’hybridation des Iris Pseudacorus et Versicolor ont égualement permit la naissance de nombreux spécimen issue de cette unions.

Les hampes ainsi que les feuilles peuvent être envahie par les puçerons. Pas de panique, iris Versicolor est une plante résistante et ne subira pas de dommages. Comme nous l’avons signalé c’est une plante qui tolère les extrême. Elle peu supporté 2 mois au sec, et facilement –20C°.

Souvent proposée à la vente, iris Versicolor et ces hybrides ont tendance a être envahissant et remplace dans certain jardin notre Pseudacorus.

Chromosomes :  2n=108

iris versicolor jean 

 

IIris Virginica:

Groupe Limniris série Laevigatae, espèce Américaine originaire des cotes de Floride. Iris a touffes Fleurissants fin juin, hampes de 70cm. Iris immergable jusqu'à 70cm, de couleur bleu a violet ou pourpre. Ils possèdent les même qualités de végétation que l'Iris Pseudacorus. Utilisé pour des situations aquatiques jusqu'à 15cm, ils peu veux également embellir des massifs par leur feuillages luxuriant. Petit fleurs très décorative. Une fois installée il peu devenir envahissant donc bien penser a le contenir. Deux sous espèce:

-Iris Virginica Virginica

-Iris Virginica Shrevei

Iris-Virginica-Forrest-groupe.JPG 

 

-Limniris Ensatae:

 

Plante herbacée à touffe rizhomateuse vivace. Ont peut les considérée comme aquatique. Très-tho elles furent hybridée par les Japonais. L’espèce Ensata Ensata est d-ailleur introuvable. Pour cette série facile a cultivée il faudra tenir compte que ces espèces refusent les sols calcaire. Le PH adéquat du sol se situe entre 5,5 et 6,5. Pour changer un sol calcaire mélangée la terre avec du terreau et de la terre de bruyère.

 

-Multiplication division :

 

Eclatée la touffe et sélectionner les plans. Rabattre les feuilles et préparée le sol. Vous pouvez enterré un seau dans le sol , et le remplir du mélange si dessus, a rebord. Plantée dans le seau l’iris en prennent soin que les racines soit en terre. Il faut absolument évité que la plante ne soi pas prise par la glace en hivers. Donc veillé a ce que l’iris ne soit pas sous l’eau pendant cette période délicate. Les iris Ensatae adore l’eau l’été mais l’hivers il la supporte male.

 

Terre : fraiche

 

Luminosité : Soleil

 

Eau : beaucoup d’eau considéré comme aquatique

 

Division : Septembre à Novembre

 

Température : -10

 

A)Iris Ensata : Thunberg 1794

 

Groupe Limniris série Ensatae. Iris Ensata est originaire d’Asie, de l’Himalaya à la Sibérie, jusqu’au Japon. En Afghanistan, il est le seul iris à rhizome. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Iris Ensata est également appeler « iris du Japon » ou « iris Japonais des marais », tout comme iris Kaempfer.  Ne pas confondre avec la série Japonicae ou avec l’iris Japonica. Iris Ensata est officiellement un  aquatique jusqu'à 40cm. Pourtant il n’aime pas les long séjour dans l’eau. Il est donc préférable de parlée d’iris des marais. Il se plaira dans une terre de tourbe, boueuse voir occasionnelle dans l’eau. C’est plutôt un iris de berges riche en humus. Iris Ensata supporte male la sécheresse donc un sol vraiment toujours humide.

 

Les rhizomes d’iris Ensata sont long, fins, et fibreux. Il constitue un réseaux important, au racines secondaire profonde.

 

Les feuilles herbacée sont linéaires engainantes, et rubanée. Nombreuses, nervuré, elle sont d’une hauteur de 40cm, à 80cm. Caduque elle apparaissent en mars, et forme rapidement des touffes très ornemental.

 

C’est l’un des iris les plus spectaculaire. Les hampes de 1m porte plusieurs fleur, jusqu’à 2, qui s’épanouissent courant juillet, début août, ce qui fais de cette iris un tardif. Les fleurs sont volumineuse, voyante et vont du violet au blanc dans de magnifique déclinaisons de couleur. Un jolie signal sur le sépale, remplace la barbe, ont parlera donc avec iris Ensata d’un beau représentant d’iris imberbe. Les fleurs de l’iris Ensata semble flottée, le bute de certains hybrideurs étant de crée des chutes horizontal.

 

A noté que certain font de cette iris, un synonyme de l’iris Kaempfer, bien que ce dernier soit plus sauvage et différent. C’est durant la grande période Japonaise que l’iris Kaempfer fut renommé iris Ensata. C’est deux variétés sont désormais bien démarqué, l’iris Kaempfer étant la forme la plus sauvage. Quand à iris Ensata, ont parle avec cette espèce surtout d’hybride. 

 

L’histoire de l’iris Ensata traverse les âges du Japon, et pourrait facilement à elle seul tenir un volum.

 

Cultivée depuis des siècles, tout près d’Edo (Tokyo), pour ces bouquet ornemental qu’il forme, l’iris Ensata fut immortalisée par de nombreux artistes comme Hiroshige. La culture de cette espèces ce répandit à tout le Japon. Aujourd’hui il existe une multitude de variétés et d’hybride, certain ont même leurs histoire.

 

Iris Ensata est une plante très utilisé en bassins, au bord des plans d’eau, ou il apporte de la gaîté. Malgré sa rusticité, en plein jardin n'oublier pas de la protéger en hivers. Ces surtout avec des température basse, qu’il ne supportera pas l’immersion, la glace qui se forme au pied tue la plante. Donc hivers au sec.

 

En Asie outre sa beauté, il est également considéré comme une plante médicinal, ont l’utilise aussi pour teindre les kimono. C’est une plante sensible au chenilles, et pucerons, a surveillé.

 

Les hybride d’Ensata sont innombrable et vous n’aurais aucun male a vous en procuré.

 

Chromosomes :  2n=24

 

 

 

B)Iris Lactea ou Triflora ou Pallasii ou Oxypetala ou Moocroftiana ou Fragrans ou Biglumis ou Iliensis : Pallas 1771

 

Groupe Limniris série Ensatae. Présente en Asie centrale, Chine, Tibet, Corée, Afghanistan). Plante herbacée, vivace rustique, à rhizome. A l’origine, iris Lactea était appelée : iris Ensatae Thunberg. C’est une espèce très répandue. Sont milieu naturel, et les prairies et bord de fossé. Il aime le soleil, les sol profond bien drainé, au terre humide. C’est une plante rustique au feuillage fin et coriace, qui forme très vite des touffe.

 

Les feuilles linéaire, sont caduque, elle ne font à peine plus de 20cm de hauteur. L’ensemble de la plante atteint 40cm. La hampes d’une hauteur de 40cm porte plusieurs sujet.

 

Les fleurs apparaissent courant mai juin, mais la floraison est courte. Les fleurs sont élégantes et généralement au pétales bleu clair, et au chute du blanc, gris bleu. Elles ont 4cm à 6cm de diamètre, et très agréablement parfumé.

 

C’est une plante qui résiste bien a la sécheresse, car elle s’enracine profondément. Attention, au larve de la « meneuse des feuilles » supprimé les feuilles atteintes. Il est conseillée de coupée les hampes après la floraison pour évitée un épuisement de la plante.

 

Malgré le faite que l’iris Lactea soit très répandue, il n’ai que très rarement proposé à la vente. Iris Lactea est une espèce modeste mais plus résistante que les hybride Ensatae.

 

Chromosome : 2n=40 44

 

-Multiplication :

 

La meilleur façons d’avoir très vite de jolie parterre d’iris Lactea, c’est la division. Celle-ci aura lieu en septembre, faire un trous, tassé, remplir d’eau. Laissé celle ci partir, mettre les rhizomes a 2 à 3cm du niveau du sol. Autre méthode, placé un seau dans le sol et le remplir a rebord du mélange terreau 2/5, terre1/5, terre de Bruyère. Placé les plans en surface de façons a ce que les tiges puisse ce développé, sen entrave. Camouflé le seau et l’ensemble de la surface par des écorces broyé. Le seau ce remplira petit a petit naturellement d’eau gardant la plante dans une terre humide. Les écorces retiendrons l’humidité. Ont peut également plantée cette iris en pleine terre, en utilisant le même mélange.

 Iris Lactea groupe

 

C)Iris Iliensis : Poljakov

 

De la série Tenuifolia. Nous vous signalons cette espèce car classé il y a peu encore comme synonyme ou affiliée à iris Lactea.

Plante très rare et il est difficile de la classé, déterminée par Poljakov comme Tenuifolia il y a peu.

iris Iliensis 

 

-Limniris Sibiricae :

 Plante herbacée a touffe rizhomateuse vivace. Originaire du nord de l’Europe central jusqu’à la Sibérie d’ou lui viens sont nom. Plante au feuilles verte glauques de 50cm à 120cm de haut, étroite et assez rigide. Fleurs apparaissant en juin

Voilà des espèces assez contradictoires. En effet certaines d’entre elles aiment a vivre les racines dans l’eau, alors que d’autres non. Nous n’entrerons pas dans les spécificités de chacune des espèces de ces groupes.

 Les deux genre, sont sensée aimée l’eau. Citons Iris Sibérica « Eggo » qui adore l’eau et L’espèce Sanguinéa qui peu supportée une sécheresse estival ! En général la plupart des espèces Sibérica aiment une terre riche en humus et un sol humide.  C’est une plante très utilisé dans nos jardin en aquatique ou en berges.

 

-Multiplication :

Les Iris Sibérica sont des iris à touffes, donc ont procédera aux déracinement de la plante et a l’éclatement de la motte racinai re. Sachet tout de même que ces plantes donne vraiment tout leurs effet après 3 à 4ans.

Donc à plantée en mie ombre, ou soleil. Vous pouvez également comme pour les Iris Setosa enterrée un saut avec de la terre jusqu’à 6cm du bord. Plantée les touffes, et camouflée le saut avec des écorces. L’eau de pluie maintiendra le saut humide, et le plans dans l’eau. Vous pouvez également plantée les plants dans une terre riche, en bord de bassins voir en bassins jusqu’à 20cm, celons les espèces. Nous vous conseillions d’expérimentée ces différente méthodes. Ont peu également utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des germes. Cette méthode est plus longues, et ne vous garantie pas d’obtenir des sujet identique a leurs parents.

 

Terre : Riche en humus

Luminositée : Soleil, mie ombre

Eau : Pleine terre à immersion jusqu’à 20cm

Division : Septembre à Novembre

Température : Rustique jusqu’à  -20°C

 

A) Iris Nertschinskia:
Groupe Limniris série Sibiricae. Originaire d’Asie centrale. C’est une plante qui aime le soleil. Maintenir ces pieds humide en été.

 

 

  

B) Iris Phragmitetorum :

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Originaire de Chine du Yunnan. Après étude de sont chromosome, il fait bien partie des Sibiricae. Il est similaire a Iris Sanguinea avec une forte disjonction géographique. C’est une plante rare qui n’ai pas cultivé, quelques unes ont était collectée sur site original.

 

 

 

C) Iris Sanguinea ou Extremorientalis: Hornen

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Iris Sanguinéa est originaire de Sibérie, Chine, Corée, et Japon, répandue sur un large territoire. Avec Sibirica, c’est l’iris le plus connut du groupe. Plante herbacée, vivace rustique à rhizomes. Iris Sanguinéa pousse dans la plupart des milieu : Dans l’eau, la tourbe, la rocaille…Un rhizomes peu même se développé hors sol, et produire des fleurs. C’est un iris à touffe immersions 30 à 60cm, mais il peu résisté a des périodes de sécheresse et grande chaleur. C’est vraiment une plante adapté au extrêmes Sibériens.

 

Les rhizomes d’iris Sanguinéa sont très résistant et recouvert d’une sorte d’écorce fibreuse. Assez longues, les tiges souterraines forme très vite d’important réseaux. La masse des racines est recouvertes par les veilles feuilles qui forme une sorte de paillis, a la base de la plante. L’or ce que l’ont rompt ou divise un rhizomes celui-ci ce colore comme occsidée par l’aire.

 

Les feuilles d’iris Sanguinéa sont fines et linéaires. Elle sont dressé puis recourbes vers le sol. La plante forme très vite une belle touffe au milieu du qu’elle s’éléve les hampes floral. Coupante et solide les feuilles résiste a tout les écarts de températures. La touffe est souvent ramassé. La hampes florale et droite et beaucoup plus haute que le feuillages. Ce qui met les fleurs plus en valeur. La floraison a lieu comme tout les Sibéricae de mis juin à fin juillet.

 

La couleur dominante sur les fleurs, et le bleu, violet, sépales blanc, mais très veiné de bleu. L’espèces d’origine a plutôt les sépales tombant.  L’hybridation naturel a rendu Iris Sanguinéa et Iris Sibérica difficile a distingué. Reste leurs racines inimitable qui semble velues. Veillée donc a ce que les espèces de Sibiricae ne soient pas trop proche car elles hybrident naturellement avec Iris Sanguinea. La plante est très ornemental et l’ensemble forme de superbe bouquet que les insectes aime a visitée.

 

Nous avons parler de l’hybridation naturel avec les iris Sibéricae, dont l’air de répartition ce chevauche, mais il faut noté que iris Sanguinéa est évolutif selon les sols, l’ensoleillement et les températures. Ont aura donc de large différences de formes et de couleur en fonctions des régions d’implantation : En zone désertiques , les feuilles serrons plus petites et mince. En zone, aquatique, la touffes serra plus fournis et la plante donnera tout sont éclat. En toundra la plante formera des bosse, et les feuilles serrons très rabattue… Quoi qu’il en soit ont compte de nombreuses variété et sous espèces : Au Japon iris S Albiflora, iris S Violacea, iris S Ayame .

 

Iris Sanguinéa na pas vraiment d’ennemis, il est très résistant a toute sorte de virose. Elle peu ce couvrir de pucerons sans que le fonctionnement de la plante en soi infecter. Malgré sont large air de répartition iris Sanguinéa n’ai pas un iris que l’ont propose souvent a la vente. Les spécimen dont nous disposons ont était prélevé près du lac Baïkal en Russie, ou ces stations ne son pas protégées. Les graines sont noir, mais il est préférable de ne pas laissée la plante les produirent.

 

Chromosomes 2n=28

iris St ju 2 

 

D) Iris Sibirica ou Pratensis ou Angustifolia ou Triflora ou Acuta ou Trigonocarpa:

 

Groupe Limniris série Sibiricae. Il se caractérise par la finesse du rhizome, 1cm de diamètre. Hybride originaire d’Europe du nord, en France ont en trouve de l’Alsace au Jura. Ce sont des iris, non barbu, rustiques vivaces et gracieux. Il forme au bout de 3 à 5 ans de superbes touffes abondamment fleuries. C’est chez ces iris que l’ont trouve les bleus les plus vraie et ils méritent d’être plus nombreux dans nos jardins qu’il ne le sont actuellement. Ils ne faut pas les jugez en premières années, car leurs véritables développement n’apparais qu’à la deuxièmes floraisons débutant l’or ce que les grand iris sont a leurs maximum. Parfait avec des Hémérocalles, Rose Anciennes…Ont peut en faire de très belle bordures, en berges de plans d’eau ils donnent de magnifique compositions. Ils tolèrent une immersion momentané. Chromosomes 2n=28

Iris Sibérica White Swirl vue de dessus 

 

 

E) Iris Thunbergii :

 

Groupe Limniris série Sibirica.

 

 

F) Iris Typholia ou Typhifolia :

 

Groupe Limniris série Sibirica. Feuilles linéaire de 2mm. Aucune veines parallèles évidente sur le sépale

Chromosomes  2n=28

 

-Limniris Chrysographes :

 Plante herbacée à touffe vivace rizhomateuse. Connu aussi sous le nom d’iris noir. Feuilles verte grisâtre linéaire de 70cm. Elle vivent en terrain fertile et ensoleillé. Les espèces du groupe Chrysographe ont des fleurs de couleur sombre à noir.

-Chrytosa-hybride :    

Des hybridation de certaines espèces de la série Chrysographes 2n=40 avec des iris Setosa 2n=39 ont étaient faite (Tamberg USA). Les plantes obtenue appelé Iris Chrystosa, sont très résistante, et forme des touffes durables. Hélas il sont stériles, car les nombres de chromosomes des deux parents sont différents.

 -Multiplication :

Les Iris Chrysographe sont des iris à touffes, donc ont procédera aux déracinement de la plante et a l’éclatement de la motte. Sachet tout de même que ces plantes donne vraiment tout leurs effet après 3 à 4ans.

Donc à plantée en mie ombre, ou soleil. Vous pouvez également comme pour les Iris Setosa enterrée un saut avec de la terre jusqu’à 6cm du bord. Plantée les touffes, et camouflée le saut avec des écorces. L’eau de pluie maintiendra le saut humide, et le plans dans l’eau. Vous pouvez également plantée les plants dans une terre riche, en bord de bassins voir en bassins jusqu’à 20cm, celons les espèces. Nous vous conseillions d’expérimentée ces différente méthodes. Ont peu également utilisée les graines à leurs maturation. Placée celle ci 1 semaine dans de l’eau a température ambiante. Puis dans du cotons ou directement dans du terreau. N’oubliée pas de saupoudré de sable les germes pour évitée la fonte des germes. Cette méthode est plus longues, et ne vous garantie pas d’obtenir des sujet identique a leurs parents.

 

Terre : Riche en humus

Luminositée : Soleil, mie ombre

Eau : Pleine terre à immersion jusqu’à 20cm

Division : Septembre à Novembre

Température : Rustique jusqu’à  -20°C

 

A)Iris Bulleyana ou Hollowestem ou Bulley: Dykes William Rickatson 1910 

 

Groupe Limniris série Sibiricae séction Chrysographes. Iris Bulleyana, est  une plante sauvage, originaire du Tibet, Chine (provinces du Sichuan, Xizang, Yunnan), ont peut parler d’iris aquatique. Il vie en zones humides, coteaux, prairies, et ceux jusqu’à 4300m d’altitudes. Iris Bulleyana, est un proche parent d’iris Chrysographe et iris Forrestii, il est issu d’une ibridogéna (hybride naturel). Iris Bulleyana est une plante alpine, herbacé, vivace, rustique à rhizomes. Ceux si sont stolonifères, rampant, fibreux et épais.

Les feuilles linéaires, caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers.

La floraison à lieu de mai à juin, avec une fructification de fin août à octobre. Les fleurs apparaissent sur des hampes de 30cm à 60cm. Les fleurs ne sont pas noir, mais elles varie du lilas, au violet fonçé. C’est ce qui permet de différencié l’espèce Bulleyana de l’iris Chrysographe. Le signal, sur la chute et veiné blanc ou plus sombre, et marqué par sont milieu par une ligne jaune.

La norme chez iris Bulleyana est le violet. Pourtant ont trouve de nombreux iris Bulleyana de couleur violet fonçé, issu de semis SDR4775. Les Bulleyana noir sont issu quand a eux de semis SDR2714, prélevé sur des stations de collectionneurs. Bien que l’ont considère qu’il ni a pas de station de cette iris plus clair, il faud signalé une forme blanche de l’éspèce, ces stations sont uniquement présente dans le Yunnan, nommet Bulleyana Alba. Il existe aussi un iris Bulleyana avec une forme de croix dans la fleurs, il est appelée iris Bulleyana Croix, ou  iris sino-Sibériens.

Les fleurs de iris Bulleyana dure plus longtemps, ce qui fait de cette iris une bonne plante ornemental ont peu même l’utilisé a la coupe. Iris Bulleyana est une espèces rarement proposé a la vente. C’est une plante facile à cultivée qui ne demande pas trop d’entretiens. Elle disparais complètement durant l’hivers pour reprendre sa croissance des le printemps.

L’iris Buleyana et d’autre iris de la série des Chrysographe ont était utilisée par les botanistes Américain, afin d’obtenir des hybrides de la série Californicae. Les deux série disposant du même nombres chromosomiques (Tamberg USA). Hélas les plantes obtenues sont stériles, car les chromosomes non pas d’analogie suffisante.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entrénée des démangeaisons. En Chine la plante est cultivée pour fabriqué de l’huile essentiel de rhizomes d’iris Bulleyana, une étude sur le sujet a était réalisée à l’universités du Yunnan, par les professeur Deng, Zhang, Chen. Cette huile a des propriété antibactérien.  

Chromosome  2n=40

 

 B)Iris Chrysographes : Dykes

Série Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Chrysographe, est originaire d’Asie, ont peut parler d’iris aquatique. Plante, herbacé, vivace, rustique à rhizomes. Il vie en zones humides, coteaux, prairies, et ceux jusqu’à 4300m d’altitudes. Iris Chrysographe, aime les terrain frai, les prairie, lisiaire de forêt, berges.  Les rizhomes sont rampant, et épais.

Les feuilles linéaires, fines de 60cm forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre

La floraison à lieu de juin à juillet, avec une fructification de fin août à octobre. Les fleurs apparaissent sur des hampes de 10cm à 40cm,qui porte 1 à 4 bourgeons. Les fleurs sont  noir, mais elles varie du lilas, au bleu, jusqu’au violet foncé. Il existe des variété de couleur noir hybride. Le sépale est marqué à la base par une tache blanchâtre ou jaunâtre. Iris Chysographe est une plante a touffe il différent par sont absence de barbe.

 

Les fleurs de iris Chrysographe dure longtemps, ce qui fait de cette iris une bonne plante ornemental ont peu même l’utilisé a la coupe. Iris Chrysographe est une espèces souvent proposé a la vente. C’est une plante facile à cultivée qui ne demande pas trop d’entretiens. Elle disparais complètement durant l’hivers pour reprendre sa croissance des le printemps.

L’iris chysographe et d’autre iris de la série des Chrysographe ont était utilisée par les botanistes Américain, afin d’obtenir des hybrides de la série Californicae. Les deux série disposant du même nombres chromosomiques (Tamberg USA). Hélas les plantes obtenues sont stériles, car les chromosomes non pas d’analogie suffisante.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entrénée des démangeaisons.

Chrysographe :2n=40

iris chrysographes 

 

C)  Iris Clarkei ou Himalaica ou Clark: Backer1892

Groupe Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Clarkei, est originaire de l’Himalaya, Yunnan, et Bhoutan. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Ont trouve ces stations en altitude de 2300m, jusqu’à 4300m. C’est un iris qui aime les sol riche des marrais et bord de rivières.

 Comme tout les Sibéricae, les rhizomes sont fins stolonifère et fibreux. Il présente une sorte d’écorce velus, qui cache les fines tiges souterraines.

Les feuilles linéaires, sont caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Nombreuses, elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers. La hampes dépasse largement le feuillage.

La fleurs et placé par les tige entre 60 et 80cm du sol. Elles s’épanouisse en juin. De couleur bleu profond a violet, elle à un diamètre environs 3cm, elle est plus ample que les autres Chrysographe. Une particularité sur les fleurs de l’iris Clarkei, la bractée est verte à la floraison, et les nomes horizontales. Un signal jaune sûr font blanc est visible sur les chute. Iris Clarkei est un belle iris ornemental.

C’est une plante de culture facile, il lui faudra un sol riche en humus et légèrement humide. C’est un iris rare dans sont milieu naturel.

Rarement proposé à la vente, les souche disponible proviennent généralement d’une collecte réalisée dans l’est du Népal.

Eloigniées les limaces l’or de la plantation évitez que les pucerons ne s’installes sur les feuilles.

 

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entraînée des démangeaisons.

Chromosomes : 2n=40

iris Clarkei 

D) Iris Delavagri ou Delavayi: Micheli 1895

Groupe Limniris série Sibiricae section Chrysographes. Iris Delavagri, est originaire de Chine, nord du Yunnan, Guizhou, Sichuan, Xizang, et Tibet. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizomes. Cette iris fut introduite pour la 1er fois en Europe en 1892.  Ont trouve ces stations en altitude de 2300m, jusqu’à 4300m. C’est un iris qui aime les sol riche humide des marrais et bord de rivières. Il résiste bien au froid. Ont trouve iris Delavagri entre 2440m et 4470m d’altitude. Il ne pause pas de problème de culture et il est très prolifique.

 Comme tout les Sibéricae, les rhizomes sont fins stolonifère et fibreux. Il présente une sorte d’écorce velus, qui cache les fines tiges souterraines. Celle si d’environs 1cm de large forme un réseaux dans le sol, mais ont a vraiment du male a les distingué

Les feuilles linéaires, sont caduque, fines, et vont de 30cm à 60cm. Nombreuses, elles forme rapidement des touffes. De couleur vert grisâtre, elles disparaissent complètement en hivers. Elle forme des épée qui en séchant coiuvre la base de la plante. Les touffes d’environs 60cm sont très ornemental. La hampes dépasse largement le feuillage, et ramifiez prés du sommet, elle porte de nombreuses fleurs.

La fleurs et placé par les tige entre 60 et 80cm du sol. Elles s’épanouisse entre mai et juin. De couleur bleu fonçait à pourpre, elle ont 8cm de diamètre. Un signal, pointillé de blanc, orne le sépale.

C’est un iris que l’ont peu divisé, des fin juin, sans problème, ont pensera a rabattre les feuilles.

Les stations d’origines sont en recule, et la plante deviens rare. De plus iris Delavagri, est peu connus, et les horticulteurs lui préfère des espèces plus sombre comme l’iris Chrysographe, ou Bulleyana. En conséquence, se n’ai pas un iris proposé a la vente, et il est très difficile de sans procuré.

La plante peut être toxique si elle est ingérée, ces feuilles et ces rhizomes peuvent également entraînée des démangeaisons.

Chromosomes :2n=40 Simonet

 

E)Iris Dykesii :

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Originaire de Chine. C’est une espèces prolifique en zone humide. Il pourrait s’agir d’un hybridogéna (hybride naturel).

 

F)Iris Forrestii : Dyke 1910 

 

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Iris Forrestii est originaire de Chine (Sichuan, Yunnan) et Birmanie. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Les espèces de la sous série Sibériens sont appelée Sino-Sibériens. Ont trouve les stations d’iris Forrestii, au bord de l’eau, et en prairie humide.

Ces racines sont composai de rhizome stolonifères cour ligneux, et elles ce développe bien dans un sol relativement humide.

Les feuilles, herbacée, linéaire, sont fines et peuvent être caduques. De couleur vert grisâtre, elles atteignes environs 40cm, et forme rapidement des touffes. La hampes et légèrement plus haute que le feuillages jusqu’à 60cm, et place la fleurs au dessus de la touffe.

Les fleurs s’épanouissent en juin. La particularitée de cette espèces, est qu’elle est de couleur jaune citron. Les stygmates sont légérement brune, et forme une croix. C’est un beau iris imberbe, au chute pouintillé de brun. Belle fleurs au structures similaire a iris Chrysographe Chrysographe, avec un doux parfum.

L’iris Forrestii est de culture facile, il lui faudra un sol humide, acide, a placé en plein soleil ou à mie ombre. Il est rustique et supporte aussi bien les températures basse comme les sécheresses estival. Contrairement a l’iris Pseudacorus il se n’ai pas une espèce invasive et ont peut la cultivée en pot et en pleine terre. C’est l’un des rare iris qui se prête au fleurs coupée, celle si peuvent tenir en vase quelques jours.

Iris Forrestii est un iris que l’ont trouve aujourd’hui facilement a la vente. Ont peu observé de nombreuses variétés a la vente, ou dans la nature, issu d’hybridogéna

Peu d’ennemis, pour cette iris, si ce n’ai les limaces et fourmis qu’il faut tenir a l’écart de la touffe.. Il faut également noté que iris Forrestii est employé pour hybridée des iris de la série Californicae, donnant naissance a un groupe du nom de « iris Calisbes ».

Chromosomes 2n=40

Iris-Forrestii.png 

G)Iris Wilsonnii : Ch Wright 1907 

  

Groupe Limniris série Sibirica section Chrysographes. Iris Wilsonni est originaire de l’est de la Chine et ont trouve ces stations jusqu’au Tibet. Plante herbacée, vivace, rustique à rhizome. Les espèces de la sous série Sibériens sont appelée Sino-Sibériens. Iris Wilsonii fut découvert par Willson en 1907, avant iris Forrestii dont il est très proche. Ces stations sont présentes, au bord de l’eau, et en prairies humide. C’est une plante qui supporte jusqu’à 2300m d’altitude.

Ces rhizomes sont stolonifères, cours ligneux, et il ce développe bien dans un sol relativement humide.

Les feuilles, herbacée, linéaire, sont fines et peuvent être caduques. De couleur vert grisâtre, elles atteignes environs 40cm, et forme rapidement des touffes. La hampes et légèrement plus haute que le feuillages jusqu’à 45cm, et place la fleurs au dessus de la touffe.

Les fleurs s’épanouissent en juin. Iris Wilsonii  et iris Forrestii sont les seul jaune de la section Chrysographe. Les deux espèces sont très proche et ils est difficile de les différencier, même pour des amateur.

Les stigmates chez iris Wilsoni, sont plus sombre et forme une croix. Imberbe, l’architecture de la fleurs est comparable au iris Chrysographe Chrysographe, iris Wilsonii et lui aussi parfumé. Les taches brunes sur les chutes sont moins répartie que chez iris Forrestii, et se concentre sûr le manche, s’étirent au centre du sépale le partagent en deux. Parfois pourtant les petit point tillé brun sont bien répartit tout comme iris Forrestii, ce qui n’ai pas un critère absolu de différenciation. Il est difficile de distingué les deux espèces comme nous l’avons vue, car le matériel a l’étude proviens de culture.

Iris Wilsonii est moins résistant que l’iris Forrestii, de culture facile il demandera plus d’attention en période estival. Car même s’il peu supporté des chaleurs sporadique, la première année celle-ci peuvent entraîné la mort de la plante. Donc la première année le sol doit restée frai et humide. Plante a placé en plein soleil ou à mie-ombre.

Ce n’ai pas un iris prolifique. Il pourra convenir en pleine terre ou en pot. Il faut remarqué que les fleurs de l’iris Wilsonii se prête bien à la coupe, celle-ci peuvent tenir en vase quelques jours. Iris Wilsonii, est rare peut proposé a la vente, il intéressera surtout les collectionneur qui avec Forrestii pourrons trouvée des point de différenciation. Il conviendra de tenir les limaces et fourmis à distance de la plante. 

Chromosomes: 2n=40  

 Iris Wilsonii profil 2

 

-Limniris Chinenses:

Comme nous l’avons vue la chine est bien pourvut en Iris. En plus des espèces Sibérica, Japonica, d’eaux…voilà carrément une série qui porte le nom de ce pays continent Chinenses.

Pour la plupart il s’agit de petit sujet. En effet certaines de ces plante ne dépasse pas 10cm en pleine maturités. Malgré sont nom, le territoire couverts par ce groupe ne s’arrête pas a la Chine, mais englobe également la Corée ainsi que la Mandchourie.

Découverte il y a peu de temps ces fleurs ne sont pas encore cultiver dans nos régions. De nature fragile elle sont plus réserver a des collectionneurs. Délicate elle nésaisite une attention particulière. Rare, les espèces ne sont pas encore toute répertorier. Dans ce groupe a était résament ajouter, Iris Domestica  Belancanda.

  Le genre Chinenses correspond a un groupe d’iris originaire de la Chine, Corée et Mandchourie. Ce sont des plantes délicates de petite taille et plutôt rare.

-Multiplication :

Les iris de la série des Chinenses sont de petite taille ils doivent étre planté dans une terre fertile.  Le sol doit toujours rester un peu humide, mais il peu résistée a la sécheresse. La plante ne doit pas être noyer, humide ne signifiant pas mare, ou flaque, donc pas d’eau en contacte directe avec la base du plan. De plus l’eau peu provoqué une nécrose du pied. Nous vous conseillions un mélange, terreau 2/5, sable1/5,  et terre de jardin 2/5. Afin de conservé le sol frai des écorces broyés tout autour des plans peuvent être disposé.  Il ce propage très bien et en 5ans peu crée un petit gazon, car n’oublions pas que c’est un petit iris. Pour la multiplication, la division des rhizomes et le plus simple. Ont pensera a rabattre les feuilles avant de rompre les racines. Les rhizomes sont long , fins et ramifier. De nombreuses racines, adjacentes partent des rhizomes. Placé le plans de préférence a mi-ombre pour éviter absolument une cuisson en été. Protéger la plante en hivers, par une cloche et des écorces brouillés. Les Chinensis supporte l’hivers au sud de la Loire, avec cette protections. Ailleurs, un paillage serra indispensable. Les ennemis de cette plantes, sont les même que pour les autres iris, nous vous conseillions tout de même de bien la protéger des limasses.  La manipulation de cette plante peu entrénée des irritation. De plus elle est toxique si ont l’ingère. Ont trouve peu  cette espèces en vente dans le commerces, et elle est en voix de disparition.

Terre : Riche

Luminosité : Soleil

Eau : Certain drainée d’autres humide.

Division : Septembre à Novembre

Température : -8 Peu d’espèces résistent en dessous.

 

A) Iris Cathayensis:
Groupe Limniris série Chinenses. Originaire d’Asie.

 

B)Iris Domestica ou Fleur léopard ou Punctata ou Gemmingia ou pard ou Belancanda ou Blackberry Lily :

Linné 1753 Goldblatt et Mbberley 2005

Groupe Limniris série Chinenses. Iris Domestica est originaire d’Asie, Japon (Honshu, Shikaku, Kyushu), Russie, Corée, Chine, Taiwan, Philippines, Vietnam, le Bhoutan, Népal. Elle c’est également naturalisé au Etats Unis, et en Australie (Cairns). Plante herbacée vivaces rustique à rhizome.

Les rhizomes sont plutôt court avec peu de bougeons.

Les feuilles sont peu nombreuses. La plante semble fragile, pourtant, justement malgré le faite qu’elle ne soit pas exubérante elle forme de belle hampes de 60cm aux nombreuses infloraisances.

La fleurs apparaît en août de couleur rouge à orange. Elle ne dure qu’une journée. Puis elles sont remplacé par des graines qui en séchant ressemble a des mures.

Iris Belacanda, était encore classé comme genre à part entière il y a peu. Aujourd’hui replacé dans le genre iris ou il a prit le nom de iris Belacanda Domestica. Malgré l’appartenance a la série Chinensis, il aime le soleil et la mie ombre. Alors si la plante ressemble et ce comporte en générale comme un iris, pourquoi tant d’hésitation à sont classement ? C’est que en botanique, les plantes sont classé selon l’architecture de leurs fleurs. Belacanda Domestica mis a part la structure globale de sont inflorescences, la fleurs ne ressemble pas a un iris. Elle est complètement horizontale avec de petites fleurs très démarqué sur leurs hampes.

C’est l’étude de sont ADN moléculaire réalisé par Goldblatt et Mabberley, en 2005, qui permit d’éclaircir le dilemme. Le genre Belacanda seul espèce du type, fut transféré dans le genre iris série Chinensis.

C’est un iris peu présent dans les jardin Européen ou pourtant il pourrais y prendre une place ornemental sans problème. Iris Belacanda est une plante que l’ont trouve facilement à la vente. Ont trouve de nombreuse variétés dont une assez répandue de couleur jaune.

Le rhizomes séché de l’iris Bealcanda, est utilisé en Asie pour le traitement de l’asthme, et les maux de gorge. Les chercheur de l’Hospital universitaire de Gottingen, ont découvert que cette iris peut être utilisée dans le traitement du cancer de la prostate des études sont en cours. De culture facile dans tout les sol, elle tolèrent la sècheresse, mais elle est de faible longévité.

Chromosomes 2n=32

Iris Belancanda 

C)Iris Grijsii :

Groupe Limniris série Chinenses. Originaire d’Asie 

 

D) Iris Henryi:
Groupe Limniris série Chinenses. C’est une espèce forestière Chinoise, ont la trouve aussi en Corée et Mandchourie. Espèce rare, introuvable. C’est une plante qui a besoin de beaucoup de lumière. Feuilles herbeuse et très étroite, fleurs de couleur bleu.



E) Iris Koreana: Nakai 1974
Groupe Limniris série Chinenses. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes, de très petite taille. Espèce originaire de Corée (d’ou elle tire sont nom) mais aussi de Chine. C’est une espèce menacé d’éstinction dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare. Il a était peu prélevé, les horticulteurs et botaniste aillant préféré se servir de l’iris Minutoaurea, dont t-il est très proche dans la couleur. L’iris Koreana et petit, il ressemble aussi sur certain poins à l’iris Cristata, ont peu parler de nain. C’est une espèces forestière, il aime les situation de lisière de forêt et de sou bois. Il apprécie l’ombre partiel, la terre humide et riche.

Les rhizomes sont petit, long , fins et ramifier. De nombreuses racines, adjacentes partent des rhizomes, et forme une belle chevelure. La croissance de l’Iris Koreana est plus lente que celle des Iris Odaesanensis, mais il fonctionne de la même façons.

 C’est un bon couvre sol. Iris Koreana à un feuillages qu’il  étend après la floraison, c’est feuilles sont fines, jusqu’à 17cm, de couleur verte fonçé. L’évolution du feuillage crée des bouquets désordonné. Les fleurs, de 3cm de diamètre s’épanouissent en mai. Elles sont de couleur jaune crème. Sur les sépales une marque brune remplace la barbe, elle sers de marqueur au polynisateur . Iris Koreana est plus robuste que iris Minutoaurea.

Chromosomes :   2n=50
Iris Koreana

 F) Iris Minutoaurea ou Makino: Makino 1592
Groupe Limniris série Chinenses. Iris Minutoaurea est originaire d’une zone géographique plus vaste que iris Adaesanensis. En effet ont trouve des stations depuis la Chine jusqu’au Japon, sud du Liaoning. Certain donne la paternité de cette plante à Linné 1781, mais elle est nommé par makino dans des ouvrage Japonais de 1592. Plante herbacée vivace rustique, à rhizome. C’est l’iris de la série le plus délicat. Il était le plus connus de ce genre avant que l’iris Domestica ne soi a la mode. Iris Minutoaurea n’aime pas les sol sec, trop alcalin ou boueux. Les rocaille légère, riche en humus et bien drainé, a mie ombre sont ces lieu de prédilection. Ont vas également le trouvé dans des buissons profitant de l’ombre de ces végétaux,  mais surtout de leurs protections. Car  pour cette iris ces le passage des animaux qui est menaçant. En effet il ne fait pas plus de 10cm.

Ces rhizomes sont fins 0.5cm de large et à peine plus de 2cm de long. Il sont protégé par de veill

e feuilles qui forment un touffe autour d’eux, de couleur jaune brun. Des tiges souterraines, s’étende de fortes racines secondaires comme des cheveux, en mêlées. Destinée a la recherche des substances minéral au plus profond du sol.

Les feuilles caduques apparaissent début mars et atteignes leurs maximum en juin, a peine plus de 16cm hauteur. Linéaire, fines et peu nombreuses, à peine 0.7cm de large. Elles doivent traversé les herbes et feuillages qui couvre le sol. Il serra donc important de dégagé et de tenir le sol propre autour de la plante.

Les hampes florale apparaissent mis avril, de 10cm, elle porte 1 fleurs parfois 2. La floraison et timide, seulement après qu’il soit bien installée. De plus sa petite taille, font que ces fleurs ne sont pas exubérante. Les fleurs éteignent 2.5cm de diamètre, et sont de couleur jaune. Les pétale sont plus claire que le reste de la fleurs. Les sépale sont marqué de marron avec un signale jaune qui fusionne sur la couleur dominante. La plante peu fleurir sans que l’ont ne prenne garde. Les graines sont matures en juin. Ont compte quelques variétés d’iris Minutoaurea du à l’hybridogéna, mais surtout du à leurs culture, car ces une plante qui est cultivé au Japon depuis des siècles. Dans la série Chinensis c’est celui qui ce développe le mieux dans nos climat. Il peu résisté a de forte baisse de température –29°C, à condition qu’il n’y ai pas d’eau au racines, il supporte en plein soleil 37°C. En ce qui concerne ces stations, celle si sont protégé, même si la plante est facile à trouvée dans ces régions d’origines. La notre proviens d’une culture Américaine. Iris Minutoaurea est introuvable en Europe, car très rare. Il fait partie avec les Oncocyclus, des espèces les plus rechercher par un colectioneur. C’est aussi une espèce chère, compté 70euros le plants de 7cm. Iris Minutoaurea est apprécié des limaces alors tenais les éloigné.

Chromosomes :  2n=22


-Multiplication et plantation des iris Minutoaurea :

Contrairement à iris Odeanensis, l’eau ne lui conviens pas. Installer iris Minutoaurea dans une rocaille en plein soleil. Terreau2 /5, sable1/5, terre2/5, le sol doit être bien drainé. L’or ce qu’il pleut, l’eau doit simplement circuler et s’évacuer. Il conviendra de mettre a ces pied un peu de sable et des petit caillou qui absorberons plus rapidement l’eau en sur plus. Ont le multipliera par éclatement du rhizome. En hivers pensez a cloché la plante.

iris Minutoaurea 

 G) Iris Odaesanensis ou Iris Adaesanensis : Lee 1974
Groupe Limniris série Chinenses. Iris Odaesanensis est originaire de Corée plus particulièrement du Mont Odae d’où il tire sont nom. Plante herbacée, rustique, vivace, à rhizomes, de très petite taille. Ont peu parlée d’iris nain. C’est une espèce menacé dans sont milieu d’origine, ces stations sont devenus extrêmement rare. C’est un iris protégée. Il aime les sol légèrement humide, mais il supporte la sécheresse momentané.

Les petit rhizomes font a peine 1cm de long, pour 0.5cm de large, il sont facile a propager. Depuis les minces rhizomes parte de nombreuse racines secondaire, c’est elles qui pénètre dans le sol. En effet les rhizomes semble être juste posé sur le sol de humus. La croissance de l’Iris Odaesanensis et plus rapide que c’elle de l’iris Minutaorea ou de l’iris Koreana.

Iris Odaesanensis porte de  petite feuilles glauque qui peuvent être persistante dans des climat doux. Les hampes font 10cm de hauteur, et ne porte pas plus de 2 fleurs. Les fleurs sont petite, de 3.5cm de diamètre, elle apparaissent en mai.  Elles sont de couleur blanche, les chute sont horizontal, avec un jolie signal jaune. La fleur est très parfumé. Ces fleurs attirent les colibris qui la féconde.

C’est une plante qui sers de couvre sol dans de nombreux jardin asiatique. C’est une plante qui ce propage vite, peut être la plus facile des Chinenses. Au bot de 5ans elle forme des touffe dense.

Ont note 3 variété :

-Iris Odaesanensis Odaesanensis : La plus répandue , est la plus courante.

-Iris Odaesanensis Challipo

-Iris Odaesanensis Chuwangsan, plus vigoureux sans brun.

Attention, les feuilles de cette iris peuvent entréné des allergies, de plus elle est toxique si ont l’ingère.

Iris Odaesanensis, est peu proposé a la vente, de plus il est rare.

 

Chromosomes : 2n=22

 

Deux sous espèces :

-Iris Odaesanensis Challipo

-Iris Odaesanensis Chuwangsan

iris odaesanensis chalipo 

H) Iris Pardancanda ou Norrisii :

Groupe Limniris série Chinenses. Il résulte d’un croisement entre iris Domestica et iris Dichotoma. C’est une nouvelle espèce qui repousse les limites de l’hybridation, crée par Sam Noriss. Nom obtenue de « Pardan » venant de Pardathopsis et « Canda » de Belancanda.

 

I)Iris Polysticta :

Groupe Limniris série Chinenses. Originaire de Chine, de la province du Sechuan

 

J) Iris Proantha:
Groupe Limniris série Chinenses. Originaire de Chine province de Anhui, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Zhejiang. Petite iris rare, qui apprécie les lisières de forêt, forêt, prairie, donc mie ombre. C’est feuilles sont linéaire, de couleur vert jaunâtre. Fleurs de couleur violet pale, de 3 à 4cm de diamètre.

 

K) Iris Rossii:
Groupe Limniris série Chinenses. Plante herbacée vivace, à rhizomes, originaire de Corée, Chine, (au sud de la province de Liaoning), et aussi au Japon. C’est une espèce très rare, qui pousse en lisière de forêt et dans certaine prairie. Les rhizomes sont de couleur rouge à la coupe, et prix dans des racines poilus, les feuilles morte et racines servant de support a l’ensemble de la plante. Iris Rossi, n’aime pas les divisions, et met du temps a s’installée. Avec cette plante ont peu parler de zoochorie, car ce sont surtout les fourmis qui aisément les graines, et permettent de multipliée les stations de l’Iris Rossii. Le sol doit être bien drainée et riche. Les feuilles sont courte et très fines. Les fleurs apparaissent en avril mai, et sont vraiment petites. A la floraison, les fleurs forment de petite touffes, assez visible d’autant plus que les feuilles  se s’étende qu’après. Elles sont de couleur pourpre à violet, la couleur blanche n’existe quand Corée. Elles aussi sont petite et fine
iris rossii

L) Iris Speculatrix: Hance 1875
Groupe Limniris série Chinenses. Espèce découverte à Hon Kong, devenus rare aujourdhuit dans cette ville. C’est un iris largement distribuée en Chine (Mandchourie). Plante très rare, c'est l'un des iris les plus difficile a cultivée. Il faudra la placé en zone ensoleillé, dans un sols limoneux sableux. Ont peu parler de plante a rhizome court rampante. Fleurs de couleur Lavande, de petite taille, et de forme triangulaire, elles apparaissent en mai. Feuilles courte persistante de 8cm à 10cm, en constante évolution.

Chromosomes  2n=44.

 

 

 

-Limniris Longipetalae:

 Plante vivace rustique herbacée à rhizomes. Espèces originaire des Etats Unis (Californie) vivant en forêt et prairies. Les feuilles de couleur gris vert sont très amer, ce qui déplais fortement au bétail. Les éleveurs considères cette plante comme une mauvaise herbe. Chez l’homme ces feuilles peuvent causé des dermatite. Les espèces de la série Longipetalae ont des fleurs qui apparaissent en mai, de plus elles sont odorante. Les 3sépales chute et se replie fortement. Notons la particularité de l’iris Longipetala, qui pourrait être une souche de l’iris Missouriensis séparé pendant la période Glaciaire. De plus les espèces de la série varie en fonction de l’altitude. Il est aussi intéressant de voir que les espèces Longipetalae vive parfois avec divers membres de la série Californicae.Ce sont des espèces de prairie, il conviendra dans tenir compte lors de la division.

 

-Multiplication :

Préparé l’emplacement de préférence un léjée monticule bien ensoleillé. Divisée la touffe et sélectionnée les meilleur plans. Plantée l’iris et recouvrir l’espace par des écorces broyée, afin d’empêché que la terre ne soit emporter par les pluies. Vous pouvez apporté a la terre du terreau, mais il se plaira dans de la terre de jardin sans problème. C’est un iris tout de même fragile, le tenir propre pour qu’il ne disparaisse pas dans la végétation.

 

Terre : Riche

Luminosité : Soleil

Eau : Bien drainée.

Division : Septembre à Novembre

Température : -8.


A) Iris Longipetalae:

Groupe Limniris série longipetalae. Originaire du nord Amérique. C'est une plante rustiques. la particularité de l’iris Longipetala, qui pourrait être une souche de l’iris Missouriensis. En effet isolé pendant la période glacière, il ce serait adapté a un climat du type méditerranéen. Des expériences ont étaient mené, un Iris Longipétalae déplacé vers un jardin de montagnes, ce comporte après plusieurs générations comme un Iris Missouriensis.

Chromosomes 2n+38

 

B) Iris Missouriensis: Linné 1753
Groupe Limniris Série Longipetalae. Iris Missouriensis est originaire d’Amérique du nord. Plante herbacée vivace rustique à rizhomes. Il pousse de façons sauvage des montagnes, jusqu’au collines cotiéres. Sa zones de distribution est très varié, il est commun de tout l’ouest des Etats Unis. Décri par Linné en 1753, c’est Thomas Nuttal qui reconnais l’espèces a partir d’uns plans provenant du Missouri.

Les rhizomes sont ramifié, long et épais, il produise d’importante colonies. La plante forme très vite une touffe atteignant 70cm à 1 m de haut à la floraison.

Les feuilles sont linéaires en forme d’épais, jusqu’à 50cm de hauteur, et assez clair a leurs base. Elle sont caduque.

La hampes florale porte jusqu’à trois bourgeons, celle si place la fleurs plus haut que les feuilles. Les fleurs s’épanouissent en juin, ces couleurs vont du bleu-mauve à lilas, pré ce que jamais blanche. La couleur de la fleur varie en fonction du sol, et de l’apport en eau. Le sépale sont veiné d’une couleur plus claire, avec un signal jaune-orangé allongé. Les pétale sont dressé et de même couleur que les sépale.

 Il existe de nombreux hybrides naturel, ainsi que des variétés toute aussi différente de thon et de couleur. Ces variations ont conduit a de nombreuses confusion taxodermiques. Il faut tout de même signalé une variété exépcionel, ou ces station sont localisée uniquement sur le plateau du Pariah dans l’Utah. Les hampes florale de cette variante, ne font que 4cm, de plus elle ne porte qu’un boutons. Cette plante tiens donc la fleurs a ras le sol. Cette variété ou sous espèce est nommer iris Pariensis. Elle est considéré comme une forme aberrante de l’iris Missouriensis, des études sont en cour pour savoir si ce comportement et du a un états de sécheresse prolongé ou si nous somme en présence d’une sous espèce.

Homer Metcalf a fait une étude sur l’iris Missouriensi, il en résulte de très bonne recommandation au sujet de sa cultures. La plante doit disposer d’un bonne apport d’eau jusqu’à la floraison, afin d’avoir une bonne croissance. Elle doit en suite avoir une période au sec. Iris Missouriensi peu donc toléré la sécheresse estival.

 Ce sont surtout les bourdons qui polénise cette espèce, mais égualement les Colibris et les papillons.

Les indiens traité le male de dent avec les rhizomes de l’iris Missouriensis. De plus il sans servaient pour empoisonné leur flèche. Il est donc a relevée que l’iris Missouriensis est toxique, elle peuvent provoquer des irritations, et des allergies. La racines peu provoquer des vomissement et une gêne intestine.

Il est considéré comme une mauvaise herbe par les agriculteurs. En effet ces une plante très amère que le bétaille délaissent.

 

Chromosomes 2n=38

iris Missouriensis 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by juan
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : dictionaire des iridacée
  • : description des iridacées
  • Contact

Recherche

Liens